Stéphane Henchoz
(Photo by JAVIER SORIANO / AFP)

OL : Stéphane Henchoz à la cellule de recrutement, un défi de taille

L'Olympique lyonnais a annoncé, ce mercredi, l'arrivée de Stéphane Henchoz au sein de sa cellule de recrutement. L'occasion de se pencher sur le parcours de l'ancien international Suisse.

Quelques jours après le départ définitif de Juninho intervenu le 1er janvier dernier, l'Olympique lyonnais continue de réorganiser sa cellule de recrutement. Après l'arrivée d'Alain Caveglia, un ancien de la maison, le club rhodanien a annoncé, ce mercredi, la signature de l'ex-international suisse, Stéphane Henchoz.

L'Olympique lyonnais continue donc de se réorganiser après le départ de Juninho. Une réorganisation qui s'effectue autour de Bruno Cheyrou, nouveau conseiller technique et directeur du recrutement. Ce mercredi, c'est Stéphane Henchoz, l'ancien international suisse, qui est venu renforcer les rangs de la cellule de recrutement de la formation lyonnaise (lire ici).

Un joueur qui a notamment évolué en Suisse, en Allemagne mais aussi Angleterre, du côté de Liverpool : "Il a été notre consultant pendant des années. C'est une personne qui a eu une carrière assez intéressante, confie Massimo Lorenzi, rédacteur en chef à la RTSsport avant d'ajouter : C'était un très bon défenseur. Ensuite, il a passé des diplômes d'entraîneur et il a entraîné diverses équipes en Suisse mais jamais des équipes faciles et plutôt des équipes luttant pour le maintien".


"Il a un caractère bien trempé"


Agé de 47 ans, Stéphane Henchoz totalise 72 sélections sous le maillot de la Nati. "C'était un très bon joueur suisse", affirme Simon, responsable du compte @Suissefoot sur Twitter. Un ancien international qui était "à la recherche d'un projet en parallèle de son rôle de consultant pour un télévision privée suisse, Blue Sport", indique le spécialiste du football suisse. De Stéphane Henchoz, il se souvient notamment d'un joueur "au caractère bien trempé avec visiblement peu de remise en question, un défaut qu'on lui a souvent reproché lors de son parcours d'entraîneur", indique-t-il mais assure que "c'est quelqu'un qui connait très bien le football".

Un avis également partagé par Massimo Lorenzi confirmant que l'ex-joueur de Liverpool "est un type compétent, ce n'est pas un guignol. C'est un terrien, ce n'est pas quelqu'un qui se la raconte. C'était un joueur dur au mal et il va faire son travail. Après, ce n'est pas un magicien". Le journaliste affirme également que Stéphane Henchoz "a l'œil mais il ne vas pas révolutionner l'OL. Il sent pas mal de choses et il peut aider. Il ne va peut-être pas dénicher la pépite mais il peut apporter son regard, poser une analyse relativement solide sur la prestation des défenseurs notamment, puisqu'il a joué à ce poste-là", souligne-t-il.


"Capable de tenter des défis et se lancer dans de nouvelles choses"


Après plusieurs expériences en tant qu'entraîneur au sein du NE Xamax ou encore au FC Sion, Stéphane Henchoz débarque à l'Olympique lyonnais au sein de la cellule de recrutement où il aura en charge de superviser les championnats nationaux de la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche et l’Italie. Un nouveau rôle qui surprend à moitié Massimo Lorenzi : "Je suis surpris parce que je pensais que c'était le rôle d'entraîneur qui l'intéressait. Il avait eu des expériences en tant que coach et je pensais qu'il allait chercher à reprendre une équipe, concède-t-il avant de poursuivre. Mais ce qui ne me surprend pas, c'est que Stéphane Henchoz est quelqu'un qui est capable de tenter des défis et se lancer dans de nouvelles choses. Il sait aussi quelles sont ses zones de compétences".

Alors que l'Olympique connaît des soubresauts en interne et notamment au sein de cette cellule de recrutement orpheline de Juninho, Massimo Lorenzi affirme que l'ancien joueur a fait abstraction à tout cela avant de s'engager avec le club de Jean-Michel Aulas : "Il sait où il va. Tout le monde sait ce qu'il en est à l'OL. Il le sait lui aussi et je pense qu'il sait lui aussi quelle est sa mission dans le contexte du club et qu'il va la faire du mieux possible. Il ne va pas vouloir, comme on dit en Suisse, "péter plus haut que son cul". C'est quelqu'un de bien. Humainement, c'est un type assez taiseux et c'était le même en tant que joueur, ce n'est pas un frimeur", explique le rédacteur en chef de la RTSsport.

Avec Stéphane Henchoz, l'Olympique lyonnais renforce sa cellule de recrutement et s'attache les services d'un ancien joueur connaissant parfaitement le football. Pour l'ex-international suisse, le travail commence dès maintenant.

1 commentaire
  1. Gritup - jeu 6 Jan 22 à 10 h 46

    La question est : quelle équipe aura-t-il à sa disposition ?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut