Nicolas Tagliafico en conférence de presse
Nicolas Tagliafico en conférence de presse (crédit : David Hernandez)

OL : Tagliafico sanctionné par Grosso contre Clermont ? L’Argentin répond

Absent du groupe de l’OL contre Clermont, Nicolas Tagliafico aurait fait les frais d’une décision disciplinaire de Fabio Grosso. L’Argentin a livré sa version sur ses réseaux sociaux.

En ne voyant pas Nicolas Tagliafico sur la feuille de match contre Clermont, de nombreux observateurs ont mis en avant la décision de Fabio Grosso de faire souffler son joueur après un long périple sud-américain conclu avec deux matchs de 90 minutes avec l’Argentine. Finalement, la vérité serait bien différente et relèverait avant tout d’une sanction de la part du technicien de l’OL. En effet, Grosso aurait moyennement apprécié le départ de Tagliafico vers Paris vendredi pour assister à la demi-finale de la Coupe du monde de rugby entre l’Argentine et la Nouvelle-Zélande. Une absence dominicale avant tout disciplinaire ?

Du respect entre le joueur et son entraîneur

Mis au courant des informations sorties par L’Équipe, Nicolas Tagliafico n’a pas tardé à réagir sur ses réseaux sociaux pour livrer sa version des faits sur cette absence pour le match de la 9e journée de Ligue 1 (1-2). Le latéral gauche explique être "revenu (d'Argentine) en se sentant bien physiquement et prêt à jouer. Nous en avons parlé avec l’entraîneur, mais il a décidé de ne pas me faire jouer et j’ai accepté, bien sûr. Il m’a aussi indiqué qu’il n’avait pas aimé que j’aille voir le match de rugby le vendredi durant l’après-midi de libre. Je le respecte et le plus important est de rester unis et forts."

S’il dément le terme sanction, Nicolas Tagliafico concède que sa virée parisienne n’a pas été du goût de l’entraîneur lyonnais qui entend faire respecter les règles à la lettre. Une discipline sur et en dehors du terrain qui commencerait déjà à en irriter quelques-uns à l’intérieur du vestiaire après seulement un mois…

72 commentaires
  1. Avatar
    Baloune74 - mar 24 Oct 23 à 8 h 13

    C'est n'importe quoi sanctionné un joueur pour allez supporter son équipe nationale c'est un peu exagéré
    surtout que ça dois pas lui faire de mal, lui vidé la tête et penser à autre chose..
    Ça va pas emmener la sérénité dans le vestiaire tout ça.

  2. Avatar
    Poupette38 - mar 24 Oct 23 à 9 h 04

    Déjà on ne sait pas si c'était vraiment une sanction, mais ce qui est sur, c'est qu'il jouait mercredi 18 (4;00) à Lima avec sa sélection, ce n'est pas la porte à côté + altitude + voyage retour, pour rejouer dimanche .
    OK 31 ans ce n'est pas vieux mais ce n'est pas 25 ans non plus . Si tu es irréprochable tu fais ce que tu veux, ce n'est pas (plus) le cas .

  3. Avatar
    Papy Aulas - mar 24 Oct 23 à 9 h 06

    C’est avec des remarques de la sorte qu’on en est a jouer avec des sénateurs !!!
    Tu veux pas les pouponner non plus ?
    Les mecs, ils sont pas contents parce que ça s’entraîne trop !
    Bien sûr qu’il faut soit sanctionner, champion du monde ou pas, le mec il vient de se tapper le voyage avec la sélection et en plus il va sur Paris. Et les gars, on est dernier, c’est mise au vert et double entraînement !
    Apparemment les joueurs ne seraient pas content car Grosso a sucré le lundi de repos… sans deconné !!! Tu m’étonnes qu’on a l’impression que ça court pas lors des match !
    Et le pire c’est qu’il y a des supporters pour encore les protéger !!!

    1. Juninho 38
      Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 9 h 15

      100% d'accord , ces sénateurs se plaignent de s'entrainer lundi , non mais je rêve .
      Qu'il continue à les secouer et ceux qui ne voudront pas courir et n'adhèrent pas , dehors .
      Après on s'étonne de voir une équipe se faire marcher dessus par n'importe quelle équipe de L1 , depuis plusieurs saisons .
      Le mal est profond et Grosso s'attaque à la racine du problème il a raison .

      Et j'entends que des pseusos starlettes le jugeraient plus mauvais coach qu'ils aient connu ?
      Mais eux ils se croient beaux , ils se prennent pour qui ?
      Ils sont nuls et feraient mieux de se taire et continuer à bosser , Grosso a raison , il n'y a que par le travail qu'ils s'en sortiront .

  4. Juninho 38
    Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 9 h 10

    100% soutien à Grosso .
    tagliafico est gentil de lui dire qu'il se sent bien mais il se moque du club .
    déplacement qui n'est pas sans conséquence physique au perou , il y a nécessité de récupération après ce voyage et ces matchs .
    L'avant veille du match il trouve le moyen de repartir à paris , s'en fichant d'arriver dimanche dans un état physique déplorable , il s'en fout il pense jouer quoi qu'il arrive , même s'il est à 50% ( et je suis gentil ) sur tous les matchs qu'il fait depuis le début de l'année .
    A la place de Fabio je fais pareil je le sors et il se repose tranquillement sur le banc .
    ça ne pénalise pas l'équipe car il n'apporte rien et n'aurait pas été meilleur qu'Henrique .

    Marre de tous ces joueurs qui ne sont pas de l'OL leur priorité .

    1. Sebepe
      Sebepe - mar 24 Oct 23 à 12 h 37

      Autant Tagliafico n'est as le pire depuis le début de la saison, autant on ne peut pas faire d'exceptions, surtout dans la situation que l'on vit actuellement.
      Désolé mais equipe nationale ou pas, t'aurai pas du te déplacer Nicolas.

      1. le_yogi
        le_yogi - mar 24 Oct 23 à 12 h 40

        Après il me semble que le plus important dans cette histoire, c'est qu'il reconnait lui-même son erreur, et fait amende honorable. C'est un signe de maturité de sa part, et confirme que ça reste un des joueurs qui a la tête sur les épaules dans ce vestiaire.

      2. Darn
        Darn - mar 24 Oct 23 à 13 h 23

        Merci le_yogi de le souligner, quand même... Comportement exemplaire.

      3. le_yogi
        le_yogi - mar 24 Oct 23 à 13 h 47

        @Darn: 🙏 parce que là j'ai l'impression que ça tourne à la lapidation pour Nico, alors qu'au contraire il a fait profil bas et a accepté la sanction. Tout le monde fait des erreurs, c'est ce qu'on en fait qui importe !

  5. Toitoi
    Toitoi - mar 24 Oct 23 à 9 h 11

    Je ne vois pas en quoi cela pose vraiment problème s'il veut occuper son temps libre comme ça, mais le fait qu'il n'ait pas joué ne me choque pas avec son match mercredi.
    Je pense qu'il fallait faire un choix, le joueur l'a fait, Fabio aussi.

    Et je ne suis pas contre plus de discipline à l'OL. Fabio a tout mon soutien pour dresser ces divas. Marre que les joueurs ne branlent rien et fassent n'importe quoi.
    Un club de foot, ce n'est pas le club med, et les joueurs sont avant tout des sportifs. Ils ont choisi ce métier, sont richement payés pour le faire, alors qu'ils fassent les quelques sacrifices qui s'imposent.

    Le pire c'est que dès qu'ils quittent Lyon, ils se tiennent à carreau. Ce qui montre que c'est chez nous qu'ils ont trop de libertés.
    Hé bien non, ça doit être entraînement, longues nuits, siestes, bonne alimentation, etc.
    Ils sont à l'OL, ils doivent vivre OL, penser OL, rêver OL. Si pas contents, qu'ils aillent ailleurs, c'est aussi simple que ça. L'OL n'est pas une prison, s'ils n'ont rien à faire du club, qu'ils en trouvent un autre.

    1. Juninho 38
      Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 9 h 19

      C'est exactement ça .
      ça s'appelle la préparation invisible : l'hygiène de vie , ne pas faire la bringue à deux jours d'un match , dormir suffisamment , etc ....
      Tout joueur pro devrait se soumettre à ces règles de vie et a paris ils ont eu de gros pb avec ça , un neymar faisant n'importe quoi de son temps libre .

  6. Juninho 38
    Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 9 h 22

    Mourinho en remet une couche sur Aouar et se plaint encore de lui comme c'est étrange .
    Il court comme un lapin avec les fennec , et de retour de sélection il est cuit et évidemment arrive en déficit physique le jour du match avec la Roma , et n'a pas été bon .

  7. Avatar
    Baloune74 - mar 24 Oct 23 à 9 h 31

    On parle d'une demi finale d'une coupe du monde de rugby, ce qui n'arrive pas souvent à l'Argentine.
    Faut aussi relativiser c'est pas un défilé de mode avec petit four et champagne.
    Je vois pas en quoi ça va ou non arrangé les choses de l'ol.
    Il faut aussi discerner les choses, être ferme pour les sortie etc OK mais bon là c'est une demi ce qui ce produit au mieux tous les 4 ans.
    Et venir parler d'hygiène de vie... Bon je veux bien mais vaux mieux ça que de sortir en boîte le samedi.

    1. Avatar
      JUNi DU 36 - mar 24 Oct 23 à 9 h 48

      L'équipe paye la mauvaise préparation de Laurent Blanc, ce qu'ils font maintenant c'était en juillet dernier qu'ils auraient dû le faire. Pas le choix pour Grosso il fallait bien le faire pour en ressentir les bénéfices avant la fin de l'année. Quel temps perdu, Textor regrette de ne pas avoir mis tout de suite quelqu'un d'autre (il en a même reconnu son erreur, chose dont JMA ne faisait jamais), maintenant va falloir faire avec et être patient.

      1. Avatar
        thal0995 - mar 24 Oct 23 à 9 h 50

        @JUNi DU 36 oui effectivement !
        Sur le coup, 100% de soutiens à Grosso qui je pense préfère les remettre en forme physiquement et mentalement avec des semaines (très) intenses quitte à sacrifier les 4-5-6 premier matchs pour viser le long terme sur le reste de la saison (bon faudrait songer à pas trop en sacrifier non plus ...).

      2. Avatar
        XUO - mar 24 Oct 23 à 10 h 06

        JUNI DU 36
        Les efforts de préparation leur font mal. Ce déficit physique avait été souligné par Juni, Bosz et Lolo. Grosso rencontre les mêmes difficultés. Je ne vois qu'une solution : les confier à Sainte Eugénie, service gériatrique des HCL secteur Lyon Sud.

        PS : Une autre solution : sortir Guy Roux de son placard....

  8. Balley
    Balley - mar 24 Oct 23 à 9 h 35

    On a pas vraiment d’indication sur la corrélation entre sa virée parisienne (qui ne me choque pas personnellement) et sa non titularisation, mais bon, si Grosso arrive à discipliner son groupe (un jour peut-être), ça sera un premier pas.

  9. Avatar
    JUNi DU 36 - mar 24 Oct 23 à 9 h 54

    Beaucoup voulait Gatuso et disait que Grosso était trop gentil, je vous dit même pas avec le premier comment ça se serait passé car niveau discipline avec lui c'était multiplié par quatre, les mecs ils seraient tous retourné chez leurs mères 🤣🤣

    1. Avatar
      thal0995 - mar 24 Oct 23 à 9 h 55

      Déjà qu'il y a des rumeurs que les mecs lâchent Grosso car il les fait trop travailler (bon après c'est Rothen sur RMC donc c'est à peine plus sérieux et crédible que Riolo ...)

      1. Roro Blouch
        Roro Blouch - mar 24 Oct 23 à 11 h 52

        Ah, Riolo ! Quand j'étais fin lycée, débat fac, j'écoutais l'After juste pour ses analyses ! Il fascinait le jeune moi et franchement, contrairement à ce que beaucoup disent, tout n'est pas à jeter dans ce qu'il dit. Mais à force de l'entendre se crisper face à la critique et de devoir supporter la faiblesse de sa contre-argumentation, j'ai lâché l'affaire. C'est un homme qui bascule trop facilement dans l'invective quand il arrive à court d'arguments.

        Rothen, c'est pour moi un équivalent à Riolo, l'intelligence en moins. On entend clairement que ce gars ne sait pas penser, il n'a pas ce côté philosophe qu'on peut reconnaître chez Riolo et qui structure la pensée. Non, Rothen est juste un gars arrogant qui balance ses opinions et revendique une autorité en vertu de son statut d'ancien joueur.

        Quand je disais il y a quelques temps que la culture foot en France souffrait de son journalisme, Riolo et Rothen en sont à mon avis les plus grandes illustrations.

      2. Avatar
        thal0995 - mar 24 Oct 23 à 11 h 56

        @Roro Blouch oui tout n'est pas à jeter dans les propos de Riolo (enfin 95% l'est quand même).
        Le problème avec lui c'est que c'est 95% de critique critique critique, polémique et d'invective pour 5% d'analyse plus ou moins en profondeur et correcte.
        Surtout qu'il critique énormément mais ne propose rien ... Les Yaka Faukon ou "faites ce que je dis pas ce que je fais", c'est ce que je déteste le plus, surtout pour des personnes dont c'est soit disant le métier d'analyser ...

      3. Roro Blouch
        Roro Blouch - mar 24 Oct 23 à 12 h 05

        Je dirais plutôt 50/50 : la moitié à jeter, la moitié à garder 😂

        Enfin, de toute façon je n'écoute plus que l'After pendant les trêves internationales pour entendre parler des autres sélections, et de temps en temps pour les soirées européennes, ça fait longtemps que je ne me forge plus d'opinion à leur contact.

      4. le_yogi
        le_yogi - mar 24 Oct 23 à 12 h 12

        Perso j'écoute l'After une fois par an: après les éliminations du PSG en LDC (bien que par principe je ne sois pas du genre à souhaiter la défaite du club). La tournure des débats y est souvent d'une grande qualité comique 🤣

      5. Tongariro
        Tongariro - mar 24 Oct 23 à 12 h 40

        @le yogi
        En effet les After de soir de défaite du PSG en Europe sont excellents.
        Revoir leur amertume et leur rage le soir du Real PSG (3-1) en 2022 -> https://www.youtube.com/watch?v=JuEx4NMtkAM
        D'ailleurs le même soir (on avait exceptionnellement joué le mercredi en EL), l'OL du mage chauve était allé gagné à Porto, notre dernière victoire sur la scène européenne !

    2. Juninho 38
      Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 10 h 30

      la discipline italienne , la rigueur tactique , ils ne connaissent pas nos sénateurs .
      J'ai honte pour le club , c'est choquant d'être tombé si bas .

  10. JFOL
    JFOL - mar 24 Oct 23 à 10 h 00

    Taglia est invisible depuis son titre de champion du monde, c'est donc assez facile de sanctionner un joueur, s'il était un joueur majeur, grosso ne l'aurait pas fait, il me semble

    En tout cas, leurs corps sont leur outil de travail, les phases de repos sont nécessaires, indispensables, peut être même obligatoires je ne sais pas ...
    Aller se taper cet aller retour a paris alors que le club joue sa survie, ça prouve tout simplement qu'il en a rien a branler du club, il sait très bien qu'il va se barrer en fin de saison et trouver un gros club !

    1. Juninho 38
      Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 10 h 32

      C'est exactement ça .
      Cette virée à paris , à peine descendu de l'avion depuis l'amsud , montre qu'il n'en a rien a foutre du club ; dans la situation ou est le club , le match de dimanche était crucial et il fallait mettre tous les atouts de son côté , ne rien négliger , chaque détail compte , et la récupération est primordiale !

      1. MICAL
        MICAL - mar 24 Oct 23 à 10 h 47

        Il faut comprendre que pour un Argentin ce match était comme une fête nationale quand on connait la mentalité de ce peuple. C'est comme cela en Amérique Latine où j'ai vécu de nombreuses années. De plus l'Argentine vit depuis des années d'énormes difficultés et se réconcilie avec ferveur derrière ses équipes .

      2. Juninho 38
        Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 11 h 09

        Pour voir un match à sens unique , ou les argentins se sont fait atomiser , dans une ambiance ennuyeuse et sans aucun suspens , je ne sais pas si ça valait le coup de se déplacer ....

      3. Avatar
        XUO - mar 24 Oct 23 à 11 h 14

        Il aurait fallu lui faire lire Corneille pour admettre que la raison peut prévaloir sur la passion....

      4. Juninho 38
        Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 11 h 41

        je me demande d'ou vient l'expression , bailler aux corneilles

      5. Avatar
        XUO - mar 24 Oct 23 à 11 h 55

        Bayer aux corneilles, c'est ce que font les gugusses de la VAR.

      6. Docteur Traboule
        Docteur Traboule - mar 24 Oct 23 à 12 h 06

        Bien joué, Xuo, "bayer", on reconnaît le puriste. Ça fait plaisir.

        JFOL, Tagliafico n'est pas sûr de retrouver un gros club. Franchement, ses limites sautent aux yeux. Et au Mondial, il n'a dû de jouer qu'à la blessure du titulaire, un latéral extrêmement brillant (dont le nom m'échappe, mais qui est un fuoriclasse).
        Chez nous, il a accompli des débuts prometteurs à l'énergie, sans doute motivé dans la perspective de la Coupe du monde. Mais depuis qu'il est revenu, c'est cuicui les petits oiseaux.

      7. Juninho 38
        Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 12 h 23

        Tout a fait . En sélection , il a la chance un peu comme notre latéral Koundé , d'avoir eu une place par défaut ( le titulaire au mondial était bien supérieur ) .
        A l'OL ça fait un an qu'il est moyen tout au plus .

      8. le_yogi
        le_yogi - mar 24 Oct 23 à 12 h 32

        Acuña ! Je l'ai vu jouer avec Séville ce week-end contre Madrid, c'est du solide. Qualité de centre impeccable. Et plus en première intention que Tagli ces temps ci je trouve.

        Avec son pendant côté droit, le non moins excellent Jesus Navas, 37 ans, ailier droit de formation qui se fait une cure de jouvence au poste de latéral depuis plusieurs saisons, et Gudelj milieu de formation qui a joué DC (clin d'œil à ceux qui répètent "1 jouer = 1 poste" comme un mantra hihi).

        Dernière chose: on parle beaucoup de la longévité de Kroos et Modric, mais j'ai constaté sur ce match que Rakitic, 35 ans qu'on annonçait sur le déclin physiquement, est toujours capable d'évoluer dans un registre box to box. Décrochant très bas pour nettoyer le jeu, et capable d'amener du danger et des frappes aux abords de la surface adverse. Sans vouloir en rajouter, son volume de course ferait passer nos milieux pour des grabataires ^^

  11. Avatar
    Absa7799 - mar 24 Oct 23 à 10 h 13

    Tagliafico ne semble pas dans le projet du club en ce moment. De toute façon pour jouer le maintien, un joueur comme Henrique par son expérience sera plus intéressant.
    Tagliafico pourra reprendre quand il aura l'envie de donner le meilleur sur le terrain.
    Grosso est obligé de faire le tri sur le terrain pour pas perdre toute l'équipe, des joueurs qui voient leurs partenaires sur le terrain faire le strict minimum c'est démoralisant. Il faut les sortir.
    Il va falloir s'appuyer sur ceux qui ont faim, la fougue, des bosseurs, des Diawara, par exemple.
    Quand les stars vont voir leurs côtes baisser et que le club peut se passer d'eux ça les fera peut-être réagir.
    Textor à fait un premier dégraissage de l'effectif, Grosso va continuer. Et je pense que l'américain fera ce qu'il peut à la trêve pour renforcer l'équipe.
    Pour l'instant il faut que Grosso assure le maintien

    1. janot06
      janot06 - mar 24 Oct 23 à 11 h 09

      L'expérience de Henrique ? Attends, c'est une blague ?
      En terme d'expérience, Taglia peut lui en remontrer !
      Quant au premier but de Clermont, il était où, Henrique ? Pas au deuxième poteau en tout cas !

      1. Avatar
        Absa7799 - mar 24 Oct 23 à 11 h 32

        Il a l'expérience de ceux qui ont joué le bas de tableau. Pas sûr que T1gliafico ait connu ça jusqu'à preuve du contraire donc oui Henrique a l'expérience de la situation.
        Concernant le but, la faute est collégiale, où est le latéral droit?, pourquoi Lovren n'attaque pas le porteur?, où sont les milieux?, et bien sûr où est Henrique?
        Tagliafico ça fait un an qu'il fait plus rien sur le terrain et qu'il veut partir du club, c'est pas avec cette mentalité qu'il va aider au maintien!

      2. janot06
        janot06 - mar 24 Oct 23 à 11 h 50

        On ne parlait pas de la même expérience alors.
        Dans ce cas, c'est toute l'équipe qu'il va falloir changer rapidement pour éviter la descente car il n'y en a pas un qui a connu pareille situation.
        Pour le but, on est bien d'accord pour dire que Lovren, après l'arbitrage défaillant sur le coup, est le premier responsable en se faisant manœuvrer comme un gamin.

        En terme d'expérience de bas de tableau, si on en est là, il conviendra aussi de changer d'entraîneur... Dupraz... Antonnetti... liste non exhaustive.

  12. Avatar
    olgoneforever - mar 24 Oct 23 à 10 h 15

    Sur ce coup 1000% d'accord avec Fabio Grosso...Dans notre situation catastrophique tous les "détails " comptent et tous : champion du monde, jeunes, tôlier doivent à minima respecter les modalités de leur contrat! Tout simplement être Professionnels !

    1. Juninho 38
      Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 10 h 26

      C'est un comble de devoir faire comprendre à tout ce beau monde les exigences du métier de footballeur professionnel .
      Quand tu vois que certains arrivaient en retard à l'entrainement ou ne foutaient rien ( Memphis avait déjà pointé du doigt les comportements ) , Grosso vient recadrer tout ça et forcément il va se mettre à dos pas mal de joueurs , aucun coach auparavant n'a osé le faire , de peur de perdre le vestiaire , c'est incroyable de voir ça .
      je me souviens d'un match de fin de saison ou Garcia dépité , disait ne pas savoir quoi faire et ne pas comprendre le manque d'engagement de l'équipe , alors qu'ils jouaient le podium ( qu'ils ont loupé à la dernière journée !!! )

      1. le_yogi
        le_yogi - mar 24 Oct 23 à 11 h 29

        Eh oui... Memphis qui était traité par une partie des supporters comme étant soi-disant un mauvais exemple pour les autres était de fait l'un des plus gros bosseurs qu'on ait eu sur les dernières années, un véritable professionnel. Si ils avaient vraiment pris exemple sur lui, je pense que l'équipe aurait eu un autre visage !

      2. Juninho 38
        Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 11 h 38

        C'est clair , un vrai pro , qui ne s'est jamais caché sur le terrain et a tout donné jusqu'à son dernier match alors qu'il était sur le départ .

      3. Roro Blouch
        Roro Blouch - mar 24 Oct 23 à 11 h 54

        Memphis, Juninho, Bosz. Gonalons avant eux. Combien ont-ils été à être exécuté pour avoir lancé l'alerte publiquement ?

      4. Juninho 38
        Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 12 h 26

        Moi qui avait critiqué Bosz , le trouvant trop dur avec les joueurs , je trouvais qu'il les rabaissait trop , et bien je me rend compte aujourd'hui que c'est moi qui me trompait complètement et qu'il savait très bien ce qu'il disait en les cotoyant tous les jours à l'entrainement .....

      5. le_yogi
        le_yogi - mar 24 Oct 23 à 12 h 35

        Pour le cas de Bosz, il y a une nuance importante à mon avis. Comme tu dis, il avait probablement raison d'émettre certains de ces jugements. Mais c'est juste la manière de le faire publiquement au micro d'Amazon qui était peut-être un peu déplacée ? 🧐

      6. Juninho 38
        Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 13 h 06

        Oui c'était violent et je me souviens d'interventions en public ou il les humiliait carrément , disant qu'ils avaient un niveau CFA , aucune culture tactique , et j'en passe !!
        Ses commentaires lunaires en fin de période , resteront dans les annales de l'histoire des coachs de l'OL
        ( depuis , laurent blanc a fait aussi bien , et a même poussé le bouchon encore plus loin , évoquant son limogeage comme une solution possible !! )

      7. le_yogi
        le_yogi - mar 24 Oct 23 à 13 h 35

        @Juni: J'avoue que Lolo dans sa comm' c'était pas triste non plus ! Et le côté flegmatique laissait à penser qu'il maîtrisait pleinement ce qu'il disait (?).

        La séquence que tu mentionnes est effectivement surréaliste, entre le body-language main dans les poches, la raillerie "si nous avons un effectif de qualité, celui de Montpellier est de très très grande qualité", le changement de coach (qu'il nous avait déjà faite après la défaite conte Palace en pré-saison "s'il y a encore un coach à Lyon d'ici là" en parlant du début du championnat) et cette conclusion quelque peu déconcertante pour la pétillante Virginie Sainsily "C'est vous qui finissez... Où vous voulez, quand vous voulez, et comme vous voulez !". Il nous avait fait un festival le Lolo (même si on peut pas lui donner tort sur toute la ligne) 😆
        Pour mémoire:
        https://www.youtube.com/watch?v=sroT7V1AXfo

  13. Avatar
    Jeanbouininflateral - mar 24 Oct 23 à 10 h 33

    non mais ils sont sérieux les gars!!!!!!
    ça tape 150 000€ /mois
    et ils se plaignent de trop bosser

    ils sont derniers incapables de gagner devant Clermont avec 40 000 personnes dans les tribunes

    je paie 350€ /an pour aller voir des mecs qui n'ont pas gagner un match depuis 6 mois
    et ils osent la ramener parce qu'ils bossent trop

    quelle honte ,ils pètent plus haut que leurs c...

    ils ont intérêt baisser la tête et pas la ramener et surtout bosser ,se bouger, parce que la patience et l'indulgence ça va un. moment mais faut pas se foutre de notre gueule

    j'ai rarement sifflé l'OL au stade
    mais là prochain match je fais la ola sur chaque passe de Metz et je les sifflerai dès qu'ils toucheront la balle si ça continue

    qu'ils comprennent qu'ils ont le destin du club entre leurs pieds et dans leur pois chiches de cerveaux

    j'ai envie de gerber quand j'entends ce genre de déclarations.

    de toutes les abonnés /supporters on pourra rien faire si n'est que d'assister au naufrage du club depuis notre siège
    il nous reste que notre voix voir l'absence pour manifester notre mécontentement

    les avertissements des ultras ni feront rien
    tant que ces chèvres tireront pas toutes dans le même sens

  14. Avatar
    Cicinho2 - mar 24 Oct 23 à 11 h 27

    Ah OK, je savais pas que Tagliafico était allé à Paris au match... je comprends mieux la décision de Grosso du coup!
    En fait ça traduit bien le fait qu’on n’a pas une équipe taillée pour le maintien, et on risque de le payer.
    Surtout que les O’Brien, Henrique, Akouokou, Baldé, qui eux sont contents d’être ici, ont objectivement un niveau l2.
    J’avais déjà évoqué le Lens de 2007 ici, le parallèle me semble de plus en plus évident, malheureusement.

    1. Juninho 38
      Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 11 h 40

      Pour textor , qui est hors sol , on a une grosse équipe qui devrait jouer le haut du tableau.
      Il a l'explication : c'est de la faute a laurent blanc qui a fait une mauvaise préparation !
      On fera du coup une saison médiocre ( mais bien sur aucun risque de descente ) , il assume tout est de la faute de blanc qu'il aurait du licencier cet été !

      C'est officiel , on a un président directeur sportif , complètement incompétent en matière sportive , qui aurait du rester dans le skate board .
      Ce guignol voulait recruter Pusilic cet été , pour se placer sur le marché américain , du grand n'importe quoi .

  15. Docteur Traboule
    Docteur Traboule - mar 24 Oct 23 à 11 h 52

    Eh bien, j'ai préféré Henrique d'assez loin!
    Un joueur maltraité en dépit d'un état d'esprit irréprochable.

    Tagliafico n'est pas trop énervant parce qu'il a le mérite de courir comme un lapin. Mais ses mérites se résument à une débauche d'efforts. De vains efforts au final. 3 de moyenne de l'Equipe. Champion du monde!
    (A prononcer à la José Garcia.)

  16. Docteur Traboule
    Docteur Traboule - mar 24 Oct 23 à 11 h 53

    Paris Match = sanction.
    Normal, c'est un torchon!

  17. Avatar
    PAT11grib - mar 24 Oct 23 à 13 h 03

    Grosso à bien sûr raison de les bouger et de montrer que c'est lui le patron.
    Maintenant faudrait qu'il arrête de changer de tactique à chaque match et d'équipe toutes les 45 minutes.
    Même s'ils sont moyens et en déficit physique, notre effectif est largement meilleur que la moitié du championnat.
    Les joueurs ont besoin donc de physique et de stabilité.

    1. Roro Blouch
      Roro Blouch - mar 24 Oct 23 à 13 h 11

      Je pense de même. On a suffisamment testé, on voit les premières tendances se dégager. Il faut jouer en 4-3-3, Diawara a montré que (malheureusement) ce sera encore un jeune qui viendra nous sauver les miches, il fait du bien offensivement. Caqueret et Tolisso n'ont pas été concurrencé donc ils devront continuer à être alignés. Devant, Lacaz bien sûr, à côté, Nuamah et Jeffinho semblent se dégager. La défense, Tagliafico ou Henrique, O'Brien et Lovren en charnière, Mata à droite. Lopes aux cages.

      Ça ne donne pas un 11 resplendissant mais c'est le meilleur 11 que je vois compte tenu des différents tests effectués. Maintenant, il faut les aligner et faire des changements avec parcimonie car le banc a trop démontré sa nullité.

      1. Avatar
        PAT11grib - mar 24 Oct 23 à 13 h 31

        C'est à peu prés la meilleure équipe à aligner.
        Je mettrai Mata dans l'axe et Kumbedi sur l'aile .

      2. Avatar
        thal0995 - mar 24 Oct 23 à 13 h 32

        @PAT11grib je te rejoins, au vu de la prestation de Lovren, cela me parait le meilleur choix à l'instant T

      3. Avatar
        Tigone - mar 24 Oct 23 à 14 h 03

        Un bémol aussi sur Lovren...
        Mais pas de souci, Textor a prévu de recruter lui-même un défenseur central remplaçant de la sélecao...

  18. Olympien First
    Olympien First - mar 24 Oct 23 à 13 h 37

    On n'attire pas les mouches avec du vinaigre, et de la même façon, on ne rend pas le club "aimable" pour les joueurs qui y sont sous contrat en multipliant les sanctions et mises au banc.

    Le seul résultat pouvant être obtenu avec ce genre de méthode sèchement appliquée, c'est un rapport employeur/salariés froid et totalement dénué d'enthousiasme et de bon esprit. La discipline bêtement imposée n'obtient au mieux que l'hypocrisie comportementale: des joueurs à l'heure à l'entrainement, qui écoutent passivement le coach et ses consignes, courent le minimum syndical et se montrent professionnels "dans la forme" mais surement pas impliqués et tellement peu affectés par les résultats. En gros, un club sans âme, ce qu'est devenu l'OL et encore plus depuis l'arrivée de Textor.

    Bien sûr qu'il doit y avoir une discipline et un respect des consignes, mais il faut arriver à cet objectif avec l'adhésion sincère des joueurs, pas en leur imposant ça, en plus souvent via les médias avec en bonus une forme d'humiliation publique déguisée.

    Il y a eu tellement d'autres exemples par le passé, entre autres une "caisse commune" avec des amendes, voire des gages imposés aux joueurs pris en faute, et tout ça dans une vraie bonne humeur qui entrainait et solidifiait tout le groupe.

    La rigueur pour être efficace et bénéfique doit être librement consentie et même désirée par tous. Quand un groupe fonctionne bien, c'est qu'il a envie d'être un vrai groupe, ce n'est pas une caserne ou un camp de redressement non plus.

    Certes les joueurs sont bien payés, mais le salaire est attractif au moment de signer le contrat, après, il faut susciter l'enthousiasme et donner "l'envie d'avoir envie".

    L'atmosphère dans et autour du club lyonnais est tellement délétère qu'il semble bien présomptueux de vouloir la transformer par quelques mises à l'écart et sanctions, surtout que les médias sportifs et les sites de pseudos supporters sont avant tout des charognards qui vivent sur le dos des buzz et des critiques négatives permanentes, s'acharnant sur les bêtes blessées et en difficulté, ce qu'est l'OL depuis un moment, avec en plus un patron qui multiplie les bourdes et un Président délégué qui fait office de figurant/brushing.

    Cette absence d'âme ne peut pas être compensée par une discipline militaire. Il n'y a aucun affect sincère, le professionnalisme, quand il y en a, n'est que de façade. Les seuls joueurs qui paraissent sincères et vraiment affectés actuellement ne sont en plus pas forcément les meilleurs sur le terrain, mis à part Lacazette pour moi en net regain de forme.

    J'ai apprécié également l'implication de Tolisso, alors que le joueur traverse une mauvaise passe sportive. Inutile de regarder sa feuille de salaire, on sait très bien, et lui aussi, qu'actuellement et depuis son arrivée il est nettement surpayé si l'on s'en fie à son seul rendement. Mais je ne crois pas qu'un seul instant il ait perdu une once de son envie de bien faire pour le club, pas plus qu'il se soit caché comme bien d'autres l'ont fait.

    Quant à Tagliafico, c'est un vrai professionnel. Mais il est indéniable qu'il ait totalement perdu le peu d'envie qui lui restait d'être dans ce club-bourbier et sans âme. Les sud-américains sont à la base des gens passionnés, qui ont le foot dans leur gènes. Il est évident que ce climat terne, dénué de tout feu sacré ne peut leur convenir.

    J'ai la même impression avec Lovren, quant à Caleta Car, j'ai le sentiment qu'il a très vite renoncé à s'impliquer dans quoi que ce soit. On avait déjà vu ça avec Shaqiri et bien d'autres. On traite ces gens de "sénateurs", mais c'est à 90% le climat ambiant qui les rend aussi froids et peu concernés: certains quasi immédiatement, d'autres au bout de quelques semaines ou mois.

    Bien sûr, les résultats négatifs n'arrangent rien en matière de "bonne ambiance". Il est difficile de sortir d'une spirale aussi négative. Mais je préfère l'initiative de Tolisso (organisation d'un repas chez lui) pour tenter de resserrer les liens, aussi superficielle puisse t-elle paraitre, que la mise au banc public des joueurs qui ont un peu dérapé au niveau extra sportif.

    Surtout qu'aller voir un match à Paris pendant une journée de repos ne représente quand même pas un péché capital. On avait vu bien pire et grave avec Govou qui arrivait assez régulièrement à l'entrainement les veilles de match après une ou deux nuits de libation et sans avoir dormi. Pourtant sur le terrain, il donnait tout ce qui lui restait, et ma foi, c'était plutôt réussi, tout comme sa carrière sportive globalement.

    Je ne prétends pas que c'est un modèle, loin de là. Je veux juste dire que lorsque les joueurs ont l'envie et la détermination de bien faire, qu'ils ont de l'enthousiasme et une réelle ambition collective, alors les écarts sont bien moins impactants et nuisibles.

    Ce qui importe avant tout, c'est de trouver les ingrédients pour redynamiser l'ensemble du groupe, ressouder les liens, recréer une ambition collective positive. Peu importe à combien chacun émarge, cela se règle avec les agents et le club au moment des contrats, et ça ne devrait pas être mis en avant à chaque fois que cela ne tourne pas bien tant les responsabilités sont diffuses et partagées.

    C'est en fin de saison et au moment des renouvellements, prolongations et autres négociations que cela a de l'importance. En pleine saison, on n'y peut rien changer et on doit faire avec en regardant ailleurs ce qu'on peut améliorer.

    1. OLPassePresent
      OLPassePresent - mar 24 Oct 23 à 13 h 53

      👍🏻
      Excellente analyse, comme toujours.

    2. le_yogi
      le_yogi - mar 24 Oct 23 à 13 h 57

      Bravo, Olympien First, tu nous pousses dans nos retranchements avec tes messages ! Dans la réflexion, l'élaboration... Ça nous demande un effort de concentration, mais on ne ressort jamais déçu de la lecture 🙏

    3. Avatar
      Tigone - mar 24 Oct 23 à 14 h 40

      Voilà une pensée réfléchie mais un peu utopiste?
      Dans le monde que je rêverai, je suis totalement d'accord avec toi!!!!
      Mais dans le monde dans le quel je vis, c'est difficile à croire...
      Ne pas oublier que les employés sont des gamins millionnaire qui n'ont pas besoin de se surpasser pour gagner quoi qu'il arrive plusieurs dizaine de milliers d'euros par mois. Il vivent dans un monde parallèle au nôtre... Ils se sentent intouchable avec souvent un entourage qui vit à leur crochet et qui ne fait que les réconforter !!!
      La calinotherapie avec des millionnaires cela s'appelle de la soumission ?!

      Responsabilisé les employés autour d'un projet commun afin qu'ils fassent une préparation invisible digne de CR7 , OK c'est ça fait rêver...
      Prenons exemple et essayons de regarder ce qu'il se fait de mieux en coaching en Europe...et je vois surtout des coachs exigeant (sûrement à contre coeur) mais ils ont compris la génération des joueurs qu'ils entraînent!!!

      C'est quoi le "climat délétère" autour de l'OL?
      Des salaires trop élevés ?
      Un pays en guerre ?
      Un centre d'entraînement moisi ?
      Des supporters qui ne te soutiennent pas pendant 90min y compris à l'extérieur ??
      Une ville sans âme sans culture ?
      RIEN de tout ça !!!!
      Je t'accorde peut être le refrain sur Textor et sa gestion discutable mais paradoxalement le boss lui-même fait de la calinotherapie, dit que l'effectif est bon, fixe des objectifs (trop) ambitieux et dit qu'il n'y a pas de problème...

      Si le coach se veut autoritaire et demande beaucoup de discipline c'est peut-être parce que les joueurs ne sont pas capable naturellement d'en avoir et de mettre en œuvre la base du sportif professionnel que tu enumeres : professionnalisme, ponctualité, respect des consignes, projet d'équipe commun, prepa invisible...

      Ne pas oublier que l'immense majorité des joueurs de l'OL ne sont pas des champions et s'il ne font pas preuve d'eux-mêmes de certaines capacités, c'est au coach de trouver des leviers!!!!

      1. Juninho 38
        Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 14 h 57

        Tout a fait d'accord avec les bémols apportés par Tigone , plus réaliste et moins dans l'utopie .
        Tout est dit .

      2. Olympien First
        Olympien First - mar 24 Oct 23 à 19 h 24

        Désolé, mais ma vision n'a rien d'utopiste. Elle s'appuie au contraire sur des exemples concrets. Et à mon humble avis, sans discréditer la bonne volonté de Grosso et ses intentions, sa méthode supposée ne fonctionne manifestement pas et parait plutôt lui attirer la désadhésion progressive du groupe selon ce qui est évoqué dans la presse aujourd'hui.

        Ce que j'évoque n'est pas le calinage des joueurs, mais une approche un peu plus intelligente et nuancée du problème global que rencontre l'OL depuis pas mal de temps. La méthode militaire a déjà été suggérée et tentée plusieurs fois, et certains s'y sont déjà cassé les dents. Dans le contexte du football professionnel, les clubs ne disposent pas des moyens d'une armée ou de camps disciplinaires.
        Et encore, même à l'armée, la discipline a besoin d'autres arguments que le seul bâton pour être respectée.

        Même si certains sont encore jeunes et souvent inexpérimentés, les joueurs de l'OL sont très majoritairement des adultes, contrairement à ce que certains veulent nous faire croire. Parler régulièrement et très médiatiquement de leur "maturité" n'est pas le sujet, même si parfois elle parait douteuse.

        Pour ma part, je reste bien plus mesuré et humble. Déjà essayer de ressouder un groupe autour d'un projet, même si c'est le maintien, redonner envie aux joueurs d'être sur la feuille de match et sur le terrain me parait une ambition modeste et raisonnable. Toutes ces remarques relatives aux salaires démesurés (c'est juste, mais c'est un problème global) ou aux comportements immatures sont en réalité déplacées et hors-sujet ici.

        C'est prendre les joueurs pour ce qu'ils ne sont pas, et je n'imagine pas un instant qu'un seul membre de l'effectif ne soit pas conscient de la situation actuelle. Le problème n'est pas là. Il faudrait se poser plutôt la question de savoir si le projet du club est assez clair pour eux, pour leur avenir ici, et si ils sont assez responsabilisés "positivement".

        A partir du moment on en entend quelques uns déclarer dès quelques semaines après leur arrivée qu'ils envisagent leur départ au plus vite, et pas forcément pour un club majeur qui les paierait mieux, c'est qu'il y a un manque de confiance dans le projet et un appétit étonnamment coupé généralisé non pas individuellement, mais collectivement.

        Et ça concerne en plus aussi des joueurs formés ici. On a entendu Gusto, Lukeba et Barcola s'exprimer à ce sujet. Et pourtant eux ont des liens très forts avec leur club.

        C'était aussi le cas avant, avec la génération des Tolisso, Lacazette, Fekir. Sauf qu'eux avaient confiance dans le projet du club, et ils en ressentaient l'âme. Idem pour des "extérieurs" comme Lisandro, Malouda, ou même Wiltord qui arrivaient et ressentaient immédiatement la flamme qui se dégageait du club et du groupe.

        Cette flamme qui donne envie de s'intégrer au plus vite et se dépasser ensemble. D'arriver à l'heure et de tout donner sur le terrain. Aucune prime, aucune sanction ne peut créer ça. Le cadre général impose une vraie discipline et rigueur, tout comme le respect des consignes sur le terrain. Mais aucun coach ne peut obtenir ça durablement en sanctionnant à tour de bras. Déjà quand il y a dérapages réguliers, c'est que le groupe a un vrai problème aux étages supérieurs.

        Dans le cadre d'un groupe de travail, et plus encore d'une équipe de foot pro, constituée de joueurs majeurs, dotés d'un arsenal de conseillers et agents en tous genres, imaginer un seul instant que c'est par des "sanctions" qu'on peut raviver ça, c'est enfoncer encore plus le groupe.

        La solidarité ne s'achète pas, pas plus qu'elle ne s'impose. Elle est la résultante d'un processus bien plus complexe, presque magique et souvent assez éphémère, surtout dans le sport professionnel avec ces mouvements incessants. Il s'agit de créer les conditions pour la naissance de ce que beaucoup appelle après coup et quand elle a eu lieu "une aventure commune".

    4. Roro Blouch
      Roro Blouch - mar 24 Oct 23 à 16 h 30

      Ça se voit que tu n'as aucune expérience de gestion de groupe. S'il est vrai qu'on ne peut pas contraindre les joueurs à être motivés, la base de la constitution d'un groupe est la sélection : ceux qui s'inscrivent dans le projet collectif, tu les gardes ; ceux qui rechignent doivent partir ; ceux qui sont entre les deux se motiveront d'eux-mêmes pour garder leur place quand ils réagiront à leurs collègues mis à l'écart. Si les gens étaient naturellement motivés et enclins à participer à un projet collectif, on n'aurait aucun besoin d'un entraîneur, il suffirait de laisser les joueurs en auto-gestion. On ne le fait pas car ça ne marche pas en foot comme dans n'importe quelle activité humaine.

      1. Olympien First
        Olympien First - mar 24 Oct 23 à 19 h 51

        "Ça se voit que tu n'as aucune expérience de gestion de groupe"... A qui s'adresse cette affirmation péremptoire? Si c'est à moi, d'où me connais-tu et que sais tu de mon CV? Bon, les polémiques personnelles ne m'intéressent pas, aussi je préfère m'en tenir à l'idée que ça ne m'était pas adressé et ne commenterai donc pas le reste.

      2. Dede Passion 69
        Dede Passion 69 - mar 24 Oct 23 à 19 h 58

        Olympien ,

        Allez, tu commences à faire connaissance avec le forum ! 😉
        Les avis péremptoires sont monnaies courantes ici , suivent parfois les insultes ...
        Mais pour ça, il faut au préalable bien se connaître !😜

      3. Roro Blouch
        Roro Blouch - mar 24 Oct 23 à 20 h 21

        "La solidarité ne s'achète pas, pas plus qu'elle ne s'impose. Elle est la résultante d'un processus bien plus complexe, presque magique et souvent assez éphémère, surtout dans le sport professionnel avec ces mouvements incessants."

        Je ne doute pas d'être terriblement péremptoire car je prétends en effet qu'il n'y a là rien d'une magie.

        La solidarité ne s'achète pas, ne se force pas car précisément ce qu'on recherche est que celle-ci soit spontanée. Par définition, on demande à ce que les joueurs participent d'eux-mêmes au projet collectif, ce qui exclut toute contrainte. La sanction ne sert donc pas à ça, elle sert à exclure et en le faisant à tracer la limite des comportements acceptables.

        Trop de sanction tue un groupe par un trop-plein d'exclusion, ça ressemblerait davantage à une secte qui exerce un hyper contrôle sur les membres du groupe. Mon petit doigt me dit qu'on en est loin avec Grosso. L'autre extrême serait le meneur charismatique, ce que les ricains appellent le leader, mais là encore ça vient avec des inconvénients, les suiveurs étant plus des partisans ou des adeptes. En foot, je pense qu'on recherche des relations beaucoup plus symétriques car à la fin ce sont les joueurs qui entrent sur le terrain, pas l'entraîneur.

        Dans un contexte de déliquescence du club, on peut essayer de se la jouer prophète à embriguader les masses en leur promettant un jour meilleur -- encore faudrait-il les qualités pour le faire --, malheureusement je crois que ce point a été largement dépassé. Le groupe par à vau-l'eau depuis trop longtemps : Sylvinho était dépassé, Blanc était dépassé, Bosz était dépassé ; il n'y a que Garcia qui a réussi à peu près à s'en sortir. Qui que ce soit et quel que soit le discours, les joueurs marquent une aversion prononcée à l'effort et à la discipline depuis trop longtemps.

        L'erreur n'est pas de sanctionner et d'exclure ceux qui doivent l'être, c'est de ne pas l'avoir fait avant qu'il ne soit trop tard. Je regrette que tu prennes mon opinion personnellement, pourtant je la maintiens : les grands principes gentillets de gestion se heurtent violemment au concret quand ils sont confrontés à des comportements anti-sociaux qui se foutent du groupe, qui n'en partage ni les objectifs ni le minimum de normes nécessaires pour l'action collective (norme 1 : s'entraîner correctement et ne pas aller faire la fiesta à Paris alors que le club est relégable). Si ce n'est pas juste le comportement mais l'individu qui est anti-social, alors il n'y a plus d'espoir que la sanction amène à un changement de comportement et il faut donc prendre des mesures d'exclusion définitives.

        Grosso arrive trop tard, la situation aurait dû être reprise en main bien avant. Aujourd'hui, il est coincé à maintenir l'équilibre périlleux entre la dureté nécessaire pour sauver le club et le fait qu'il est plus ou moins coincé avec cet effectif au moins jusqu'à l'hiver.

  19. Avatar
    JUNi DU 36 - mar 24 Oct 23 à 13 h 37

    Au club on ne sait plus gérer les internationaux, depuis 3 ou 4 ans on va dire. Pour Tagliafico le coach Laurent Blanc n'a jamais été capable de le faire souffler , pourtant il y a une bonne doublure avec Henrique. Et la on vient d'apprendre qu'il a été mis sur le banc par Grosso pour avoir été voir un match de rugby, j'aurais préféré entendre de ce dernier qu'il a été mis uniquement sur le banc pour raison de fatigue.
    On a eu là-même choses avec Toko et Paquetà, les mecs ils avaient pas arrêté d'enchaîner depuis 2 ans mais Bosz n'a jamais été capable de prendre la décision de les faire souffler.

    1. Juninho 38
      Juninho 38 - mar 24 Oct 23 à 14 h 59

      Paqueta il voulait jouer tous les matchs , c'était compliqué avec lui .
      Au retour d'une sélection , Bosz l'avait mis sur le banc pour le faire souffler car il était rentré la veille ou l'avant veille , mais il piaffait tellement de jouer qu'il a du se résoudre à le faire entrer en seconde , et il avait été bon en plus !!
      Un joueur phénoménal comme on ne verra plus avant longtemps .

      1. Tongariro
        Tongariro - mar 24 Oct 23 à 15 h 08

        "Un joueur phénoménal comme on ne verra plus avant longtemps ."

        Oui on ne remerciera jamais assez Aulas de nous avoir ramené Paqueta, comme il l'a lui même revendiqué.
        Bien sûr, des mauvaises langues complotistes (antivax ? Gilets Jaunes ?) continueront de prétendre que ce sublime joueur est venu seulement grâce à Juni et que Rudi la Garce ne le voulait pas.

      2. Roro Blouch
        Roro Blouch - mar 24 Oct 23 à 16 h 32

        « Ils affilent leur langue comme un serpent; il y a du venin de vipères sous leurs lèvres » Psaume 140:3

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut