Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, en compagnie de Jean-Michel Aulas (OL).

OL : Textor est "préoccupé par les équipes d’Etat" comme le PSG

Amené à être le futur homme fort de l’OL dans les prochaines semaines, John Textor souhaite proposer une stratégie en rupture avec celle des clubs d’Etats comme le PSG.

A 16h mardi, c’est un sentiment et une sensation étrange qui risquent de s’emparer des supporters de l’OL. S’il restera encore en poste pendant quelques années, Jean-Michel Aulas va annoncer le début d’un passage de flambeau à la tête du club. Depuis lundi soir, le PDG d’OL Groupe est entré en discussions exclusives avec John Textor pour une arrivée à hauteur de 66,56% dans la capital. Un vrai changement qui devrait également avoir des conséquences sur le sportif avec notamment une enveloppe de 90 millions d’euros qui serait allouée au recrutement.

Des paroles qui doivent être suivies d’actes mais Textor a de grandes ambitions si l’on en croit ses propos pour CBS Sports où il souhaite que l’OL retrouve l’Europe avant de redevenir un concurrent du PSG sur la scène nationale. Le PSG, il en est d’ailleurs question dans cet entretien. Propriété du Qatar, le club parisien fait partie de ces clubs Etats comme peut l’être Newcastle avec l’Arabie Saoudite depuis quelques mois. Ces super-puissances sont dans le viseur du futur homme fort de l’OL qui souhaite créer une parade à cette domination avec un écosystème autour de ses clubs.


Des passerelles entre les clubs ?


Entre Botafogo, Crystal Palace , Molenbeek, et l’OL, les passerelles pourraient bien se retrouver nombreuses dans les prochains mois et prochaines années, un peu à la manière de ce qu’a créé Manchester City, certes aussi un club-Etat, avec le City Group dont fait partie Troyes depuis 2020."Mon plan de football est de créer un écosystème de clubs coopératifs de haut niveau qui bénéficieront du partage d'une empreinte mondiale d'identification des talents, a déclaré Textor sur CBS. Comme je continue à être préoccupé par le fait que la domination compétitive des équipes d'État et d'autres clubs riches est préjudiciable au paysage footballistique plus large des clubs dirigés par la communauté, j'espère simplement démontrer que des approches alternatives à la compétitivité doivent être explorées et encouragées. L'idée que les clubs et les communautés puissent collaborer pour s'entraider est quelque chose que nous devons célébrer."

Lundi soir, l'entrepreneur américain avait rassuré en souhaitant miser sur l'ADN OL et continuer le travail entrepris par Jean-Michel Aulas. Néanmoins, cette prise de pouvoir s'accompagnera forcément d'un changement dans la politique sportive du club, la pensée américaine n'étant pas celle en France.

15 commentaires
  1. Le_Lyonniste - mar 21 Juin 22 à 12 h 16

    Aulas et lui vont très bien s'entendre.

    Signaler
  2. OLVictory - mar 21 Juin 22 à 12 h 20

    C'est beau comme Textor maitrise la communication, il est très fort !
    Il a une capacité à dire ce que les gens ont envie d'entendre, c'est du très haut niveau de baratinage.

    Signaler
    1. Lyon1950 - mar 21 Juin 22 à 12 h 29

      Du Aulas dans le Textor ? Euh dans le texte.

      Signaler
      1. OLVictory - mar 21 Juin 22 à 12 h 31

        Deux styles différents, Textor est moins punchy, mais ils ont les mêmes méthodes. on ne sera pas dépaysés. En revanche il va être surpris qu'on lui réponde "déjà entendu, déjà vu" alors qu'il vient de débarquer 😆

  3. kakkolak - mar 21 Juin 22 à 12 h 40

    Si le partenariat entre clubs permet de se passer d'une armée de scouts pour aller chercher des talents ailleurs, ce n'est pas plus mal.
    On peut penser que Botafogo peut attirer des bons jeunes brésiliens, qui s'ils confirment, auraient une passerelle privilégiée vers l'Europe avec l'OL.
    Ensuite, il y a deux solutions :
    - Ou l'OL reste un club tremplin pour faire des transferts avec plus-value vers des championnats plus riches, et on n'evoluera pas ;
    - Ou l'OL fait partie des gros clubs européens et peut prétendre garder ses bons joueurs.

    Cependant, avec l'évolution actuelle (joueurs qui vont de plus en plus au bout de leur contrat, donc plus difficile de faire des plus-values ; prémices d'un salary cap), l'attrait pour un projet sportif deviendra peut-être intéressant. Et un pool de clubs peut en bénéficier.

    A voir...

    Signaler
    1. Darn - mar 21 Juin 22 à 12 h 43

      On peut même se dire que Botafogo attirera plus de "pépites" brésiliennes parce qu'elles auront l'espoir de vite aller en Europe, voire à l'OL.

      Signaler
      1. Olyonn@is - mar 21 Juin 22 à 14 h 19

        Oui c'est une bonne chose.

    2. OLVictory - mar 21 Juin 22 à 12 h 47

      Le fait d'avoir Textor ne change rien au quota d'extra-communautaires pour jouer en L1.
      On ne peut pas engager de brésiliens juste pour voir ce qu'ils valent.
      Les clubs portugais resteront toujours privilégiés pour cette raison, on ne prendra jamais leur place.

      Signaler
  4. leandre-gerrand - mar 21 Juin 22 à 13 h 23

    Attention, Romain Molina avait dit "j'espère que ce ne sera pas Textor"

    Signaler
    1. Darn - mar 21 Juin 22 à 14 h 02

      C'est de la pédagogie ?

      Signaler
  5. Roro Blouch - mar 21 Juin 22 à 14 h 05

    Il est au courant le coco que la grande braderie des clubs français en faveur des américains c'est grâce au système dette de l'étalon-dollar ? Il est vrai que l'État américain se dissimule bien mieux que l'État quatari, en général il laisse des acteurs privés faire et ils leur foutent la CIA sur le dos si jamais il y a besoin de leur réexpliquer les intérêts géopolitiques américains. Néanmoins, si la première déclaration de Textor est un foutage de gueule magistral ça ne va pas l'aider à se faire aimer.

    Signaler
    1. Koko - mar 21 Juin 22 à 14 h 15

      Pas forcément la CIA mais oui des opérations gov americains, comme les déstabilisations qui se passent en Afrique et dont la plupart sont peu médiatisés.

      Signaler
    2. XUO - mar 21 Juin 22 à 14 h 59

      y a qu'à voir comment Alsthom s'est fait flinguer par les ricains. Dommage que Tonga ne soit pas là pour nous communiquer des liens.

      Signaler
  6. Koko - mar 21 Juin 22 à 14 h 14

    Bientot on aura le niveau de Troye 😀

    Signaler
  7. Olyonn@is - mar 21 Juin 22 à 14 h 32

    Du coup avec Textor on va peux être,pouvoir acheter au Shaktar Donetsk Tete.🤔

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut