Jeff Reine-Adélaïde (OL) / (Crédit : Romane Thevenot)

OL : Toko Ekambi décrit Reine-Adelaïde comme "un mauvais perdant"

Avoir un vestiaire qui s’entend bien aide à créer un groupe de gagnants; A l’OL, les joueurs semblent plutôt bien s’entendre. Avec Karl Toko Ekambi pour faire un lien entre toutes les générations.

Aux entraînements, il y a forcément des groupes, des "clans" comme pourraient le dire certains. Il est devenu coutume de voir par exemple arriver Thiago Mendes, Tetê et Henrique ensemble sur le terrain ou le trio Barcola - Gusto - Lukeba. Entre les nationalités, les âges, les affinités sont forcément différentes. Mais à l’OL, le groupe donne l’impression de bien vivre ensemble malgré la concurrence, malgré la pression de faire une saison réussie.

Renvoyant plutôt l'image d’être froid, Karl Toko Ekambi est finalement l’un des chaînons faisant le lien entre les différentes générations et n’est jamais le dernier à chambrer ses coéquipiers, assurant que Maxence Caqueret est "le fil du coach". Nommé parmi les vice-capitaines par Peter Bosz, Toko Ekambi cacherait donc bien son jeu, lui qui se considère "comme le joueur le plus drôle et le plus fou du vestiaire mais tout en contrôle."


Caqueret est "le fils du coach"


Si pour le Media Carré, il voit en Cherki, Gusto et Lukeba, "les joueurs les plus prometteurs du club", l’international camerounais estime que Jeff Reine-Adelaïde est le plus technique malgré un vilain défaut. "C’est un mauvais perdant. Quand il revient aux vestiaires, tu sais s’il a gagné ou perdu. Même tout à l’heure il pleurait. Je le connais depuis qu’il est petit, il a toujours eu cette aisance technique. Il a connu des pépins et grosses blessures mais il est revenu et continuer à dribbler." Le groupe donnant l'impression de bien vivre ensemble, aux joueurs désormais de retranscrire cette complicité sur le terrain et surtout dans la régularité.

8 commentaires
  1. tigana66 - sam 10 Sep 22 à 13 h 24

    Nous avons de très bon technicien, JRA, Faivre, Aouar… ils veulent tous jouer N° 8, mais un relayeur doit aussi courir, courir et encore courir.

    Signaler
  2. Olyonn@is - sam 10 Sep 22 à 13 h 31

    Je croyais que le fils du coach c'était Mendes.

    Signaler
    1. ciresglover - sam 10 Sep 22 à 13 h 34

      A la couleur de cheveux je dirai non😄

      Signaler
      1. BB - sam 10 Sep 22 à 15 h 55

        Il faudrait un gros dégonfleur de melon ! 😄

  3. Cac40 - sam 10 Sep 22 à 15 h 22

    On avait en effet vu que Jeff était souvent perdant, et mauvais !

    Signaler
    1. chiesa for ever - sam 10 Sep 22 à 17 h 41

      lol

      Signaler
  4. BB - sam 10 Sep 22 à 15 h 52

    @Cac40 trop bon. Délicieux même. 🤭
    Ça dribble, c'est largement au dessus de la moyenne techniquement, individuellement ils sont tous très bons ! Mais globalement ça manque de gnac. Et sans un désir profond de gagner, tous les matchs, même contre des équipes dites plus faibles au final c'est entre 6 et 8.

    Signaler
  5. Moimoi - sam 10 Sep 22 à 17 h 48

    Je ne ferai pas de jaloux : je n'apprécie ni Jeff, ni Karl.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut