Ajaccio’s Tunisian midfielder Mohamed Larbi (C) is congratulated by teammates after scoring a goal during the L1 football match Gazelec Ajaccio (GFCA) against Lyon (OL) on December 20, 2015, at the Ange Casanova stadium in Ajaccio, on the French Mediterranean island of Corsica. AFP PHOTO / PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP / PASCAL POCHARD CASABIANCA

OL - Tolisso : "On a vraiment touché le fond contre le Gazélec"

Le match aller entre le Gazélec Ajaccio et l'Olympique lyonnais (2-1) marquait le point d'orgue de la première partie de saison ratée de l'OL. À l'occasion du match retour demain soir (21h) pour la 36e journée de Ligue 1, Corentin Tolisso revient sur cette confrontation.

Défait 2 buts à 1 sur les terres Corses du stade Ange Casanova le 20 décembre dernier, l'Olympique lyonnais s'enfonce un peu plus dans la crise suite à une première saison désastreuse. Dernier de son groupe en Ligue des champions, Lyon se trouve 9e en championnat et perd son dernier match de Ligue 1 de l'histoire du stade de Gerland contre Angers (0-2). Suite à ce match, Hubert Fournier quittera son poste, remplacé par son adjoint Bruno Genesio. Avant la réception du Gazélec au Parc OL, Corentin Tolisso se remémore le match aller : "Je pense que oui, c'était le moment le plus dur de la saison, admet le milieu de terrain. Juste avant la trêve, perdre là-bas, c'était vraiment une très mauvaise opération. On était, je crois, dans la deuxième partie de tableau (9e en réalité) et je pense qu'on a vraiment touché le fond à se moment là, observe-t-il. Après, la trêve nous a fait du bien et on a su se remobiliser pour aujourd'hui être deuxième du championnat. On retrouve ce qu'il se passait l'année dernière."

"Nous devons gagner pour rester devant Monaco"

Aujourd'hui, le contexte est donc différent, Lyon accueillant le Gazélec Ajaccio en se classant deuxième du championnat. Même si Corentin Tolisso affirme que les joueurs "ne pensent pas à Monaco", il déclare tout de même : "C'est un match très important, ajoute-t-il. Il est évident que nous devons gagner pour rester devant eux." Ex-aequo avec les Monégasques (59 pts, mais avec une différence de buts favorable), l'Olympique lyonnais accueille la semaine prochaine les joueurs de Leonardo Jardim pour un match considéré comme "la petite finale du championnat". Avant cela, les Gones s'opposeront à des joueurs Corses les ayant battus à l'aller et qui jouent leur survie en Ligue 1.

3 commentaires
  1. Slaimer - ven 29 Avr 16 à 12 h 20

    Je sais pas si le fait d'avoir complétement foirer le match allez les touchent dans leur estime.
    Mais si c'est le cas et qu'ils veulent un peu prendre leur revanche ça peut faire très mal pour Ajaccio

  2. kamelfons - ven 29 Avr 16 à 12 h 45

    il faut rester pro et faire un match sérieux. Tout dépendra à mon avis de l'ouverture du score.
    Si l'OL arrive à marquer tôt, il faudra être sans pitié et marquer tant qu'on peut. Une petite manita serait super en attendant le match contre Monaco

  3. Cypus34 - ven 29 Avr 16 à 13 h 03

    Il faudra se souvenir de la défaite à l'aller pour avoir ce sursaut d'orgueil qui donnera aux joueurs l'envie de leur mettre une rouste monumentale. S'ils jouent avec envie et sans s'affoler, ça devrait bien se passer (5-0 OLV ?)

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut