Auteur de 10 buts en Ligue 2 la saison dernière, le jeune international espoir Corentin Jean sera l'un des dangers troyens ce soir.
Auteur de 10 buts en Ligue 2 la saison dernière, le jeune international espoir Corentin Jean sera l’un des dangers troyens ce soir.

OL : Troyes, une formalité ?

Alors que se profile la rencontre à Troyes pour la 12ème journée de Ligue 1, l'OL doit faire face à la plus mauvaise équipe du championnat. De quoi être confiant avant la rencontre ?

Au moment d'aborder la partie face à Troyes ce samedi, Hubert Fournier se veut assez prudent en conférence de presse. "C'est une équipe qui est en difficulté, qui n'a toujours pas gagné, mais qui gagnera un jour. J'espère que ce ne sera pas contre nous." Pourtant, étant donné le début de saison des Troyens, pas de quoi s'inquiéter a priori.

Jean-Marc le bricoleur

Tout d'abord, un constat. L'ESTAC est la pire défense de Ligue 1 cette saison avec 20 buts encaissés en 11 matchs. Statistique toutefois à relativiser avec le 6-0 pris au stade Vélodrome face à l'OM d'un Michel tout juste arrivé et triomphant, soit donc 14 buts en 10 matchs. Aussi, plus les matchs avancent, plus l'équipe a de chances de prendre des buts (de 2 dans le premier quart d'heure à 4 après la 75ème). Surtout, ce qui ressort de la défense de Jean-Marc Furlan, c'est d'une part la non-possibilité d'aligner les mêmes hommes, et d'autres part la façon de concéder les buts. En effet, l'ancien de Libourne est toujours en train de bricoler derrière. Par exemple, Karaboué, en plus de jouer ailier, milieu droit ou meneur de jeu, a aussi évolué des deux côtés de la défense au gré des suspensions, blessures ou méforme de ses coéquipiers. Preuve d'une grande polyvalence diront certains, manque de joueurs (de qualité) à ces postes affirmeront d'autres. Chris Mavinga lui, quand il n'était pas suspendu, a occupé le flanc gauche et l'axe central. Dans l'axe justement, Saunier et Veskovac forment la paire titulaire, accompagnés de temps à autre par Ngconcga, Othon ou Martins-Pereira sur les flancs. Par conséquent, quoi de plus normal de ne pas être solide, quand les automatismes ne sont pas présents.

L'air n'est pas pur à Troyes

Symbole de ce manque de repères, la lanterne rouge concède presque la moitié de ses buts (9/20) dans les airs, que ce soit de manière directe ou indirecte. Avec des latéraux qui changent souvent (parfois avec des joueurs n'ayant pas la formation à ce poste), les centres arrivent facilement et les attaquants adverses se régalent de la tête (5 buts pris dans ce domaine), quand ce ne sont pas les défenseurs de l'Aube qui offrent sur un plateau la réalisation (relance ou dégagement dans les pieds de l'adversaire, passe en retrait au gardien molles dans l'axe). Par conséquent, cet adversaire est le plus adéquat pour Claudio Beauvue, lui qui s'est tant illustré par son jeu aérien la saison dernière malgré sa relative petite taille. L'arrivée récente de l'ancien de l'OL Mouhamadou Dabo ne peut qu'aider Furlan dans ce secteur défensif, avec la rigueur et l'expérience qui le caractérisent. Dans tous les cas, la meilleure solution pour les Gones est de presser haut et rapidement dès la perte du ballon pour provoquer la panique chez l'adversaire. D'autant plus que les derniers du championnat sont une des équipes les plus sanctionnées cette saison, avec 29 cartons pris au total (27 jaunes, 2 rouges). Malgré tout, l'ESTAC a des arguments à faire valoir, un seul principalement.

Corentin Jean bien seul

Bien qu'auteur d'un seul but depuis la 1ère journée, le jeune Corentin Jean montre match après match qu'il possède des qualités. L'attaquant de poche (1m70) est vif dans ses changements d'appui, n'hésite pas à faire beaucoup d'appel, et dérange les défenses en étant instinctif dans ses choix (de frappes ou de passes). De plus, le jeune troyen (20 ans) bénéficie d'une philosophie de jeu qui le met à son avantage. Prônée par son entraîneur Jean-Marc Furlan, cette façon de jouer permet à son équipe d'avoir le ballon 50% du temps en moyenne, soit le 9ème total de Ligue 1, et ce malgré le classement. A côté de cela, le joueur le plus en vue a été le gardien Denis Petric. Exceptée sa boulette contre Rennes, le Slovène a repoussé maintes tentatives adverses (47 arrêts et détournements, 7ème gardien de France dans cet exercice). Entre les deux joueurs, la paire de milieux défensifs Pi - Ayasse est très stable et essaie le plus possible de bien relancer. A voir si elle sera imperméable pour protéger sa défense, face aux coéquipiers d'Alexandre Lacazette. S'il est tendance d'affirmer qu'une équipe en difficulté ne s'en sort que par le jeu, Troyes doit se poser quelques questions ...

15 commentaires
  1. Ismael Bakekolo - ven 30 Oct 15 à 8 h 58

    Techniquement, tactiquement et physiquement (la plupart ont joué mercredi) nous sommes au dessus, attention tout de même a ne pas se faire avoir par cette équipe qui cherche leur première victoire, il va donc falloir vite plier le score pour que hf puisse faire tourner en vue du match contre le zénith, personnellement j'aimerais beaucoup que Hubert mettent en place la même compo que Toulouse sauf umtiti bien sur et jallet.

  2. sonny69dinallo - ven 30 Oct 15 à 9 h 55

    Merci pour cette présentation de l'équipe troyenne. Une fois que l'on a lu ce papier, on se dit qu'une victoire de l'OL serait une simple formalité puisque (quasiment) rien ne va (leur meilleur attaquant n'a scoré qu'une seule fois...).
    Bref, attention à la fameuse série : elle s'arrête toujours à un moment donné !!

    J'espère juste que l'équipe alignée sera mort-de-faim ! Aujourd'hui, arrêtons de parler de problèmes de vestiaire ou toute autre excuse : la vie d'un groupe est forcément mouvementée (famille, amis, entreprise, association, sport, tout !!!).

    Reste à être solidaire, fort dans sa tête et ambitieux dans le jeu ! J'imagine bien le coach proposer une équipe avec quelques surprises, histoire d'une part de préserver des ressources le Zénith et de challenger les moins titulaires faux remplaçants dans leur apport au groupe.

    Lopes - Rafael, Gonalons, MYM, Bédimo - Tolisso, Ferri, Darder - Ghezzal, Beauvue, Cornet

    Qui me suit dans cette compo ??

    Allez Lyon

    1. ROYALDULTON - ven 30 Oct 15 à 10 h 13

      oui, elle me plait ! ça fait souffler quelques titulaires !!

  3. Ismael Bakekolo - ven 30 Oct 15 à 10 h 13

    Je te suis partout sauf pour cornet il est très prometteur mais je pense que lacazette a besoin de marquer pour enmagasiner de la confiance et Troyes et la meilleure équipe selon moi pour que lacazette puisse marqué. J'hésite quand-même pour ghezzal il est capable du meilleur comme du pire

  4. ROYALDULTON - ven 30 Oct 15 à 10 h 23

    Mais si on veut laisser souffler du monde, il faut faire jouer ghézzal, et ça lui permet tu temps de jeu !!

  5. Sebjx - ven 30 Oct 15 à 10 h 58

    Moi je pense qu'une belle victoire serait vraiment impérative et que trop faire tourner vu notre forme actuelle et la défense qu'on va aligner, c'est prendre un vrai risque avant les matchs cruciaux qui arrivent (Zenith et ASSE). Je préfère attaquer avec une vraie équipe et faire rentrer des remplaçants tôt dans le match.

    Typiquement, je ne suis pas du tout un fan du losange, mais je crois que pour jouer @Troyes, le 433 n'est vraiment pas une nécessité. Et quand à la condition physique des joueurs... Après 8 jours de repos, ils doivent pouvoir enchaîner 3 matchs quand même.

    Moi je partirai sur ça :

    Lopes
    Jallet - Gonalons - M'Biwa - Bedimo
    Tolisso
    Malbranque - Ferri
    Valbuena
    Lacazette - Beauvue

    On essaie de jouer et de faire la différence sur les 60 premières minutes. Et à ce moment là, on utilise Morel, Ghezzal et Cornet/Rafael pour faire souffler Bedimo, Valbuena et Lacazette avant le match de mercredi.

    Je met Rafael et Darder sur le banc parce que pour moi, ce seront 2 joueurs cruciaux si on veut être performants, en 433, contre le Zenith et lors du derby. Malbranque doit pouvoir faire 60 minutes contre Troyes, ça ne me fait pas trop peur et c'est important qu'on chauffe Bedimo avant de l'aligner en LDC.

  6. Lyolicha - ven 30 Oct 15 à 11 h 08

    Tout autre que 3 points n'est envisageable... Il faut aligner la meilleur équipe possible. Troyes a beau avoir jouer mercredi,sa ne veut rien dire (4 joueurs cadres de l'ESTAC ont étaient mis au repos a Lille). Rappelons le,Lyon s'était déplacer au Zenith avant de recevoir 3 jours après le tfc...sa nous avait pas empêcher de gagner en championnat malgré la défaite en LDC. Cette victoire est obligatoire, je pense d'ailleurs que HF alignera son équipe type a 1 ou 2 exception prêt... Et si le score est convaincant en notre faveur il fera alors tourner vers la fin du match.

  7. dada - ven 30 Oct 15 à 11 h 28

    salut a tous
    pour nous pas de match facile , même contre un mal classé, demandez aux niçois et leur déroute en terre corse!
    si on est sérieux ça passera, tout dépend de nous
    bon match malgré les absents

  8. Altheos - ven 30 Oct 15 à 13 h 14

    Il est évident que si l'équipe affiche le même état d'esprit que face à Toulouse, les troyens ne devraient être qu'une "formalité".
    Mais la difficulté justement c'est l'enchainement des performances et la motivation face à des équipes plus "faibles" et moins "glamour".
    Le fair-play, c'est de respecter tous ces adversaires. Si on peut en mettre 5 ou 6 aux troyens, il faut le faire.
    Après, une victoire 1-0 ou 2-1 en faisant souffler quelques cadres comme Jallet ou Tolisso qui jouent vraiment beaucoup, pourquoi pas.

    1. OLVictory - ven 30 Oct 15 à 14 h 25

      Je pense aussi que l'équipe a montré de belles choses depuis deux matchs, et que cette rencontre face à Troyes ne devrait pas poser de problèmes insurmontables à une équipe de l'OL motivée. Le tout sera de les prendre à la gorge tout de suite pour ne pas nous mettre nous-mêmes en difficultés, surtout avec une défense bricolée.

  9. OLVictory - ven 30 Oct 15 à 14 h 13

    Le truc embêtant si on laisse des titulaires sur le banc, c'est qu'il vont rencontrer le Zenith sans avoir joué depuis 10 jours, ce qui est beaucoup. D'autant qu'après le derby il y aura une coupure. Autant mettre les titulaires contre Troyes sauf s'ils ont des inquiétudes sur leur physique. Ca ferait un match contre Troyes pour retrouver la compétition, et deux finales à gagner ensuite avant de se reposer deux semaines. C'est pas la mine non plus !
    ---
    Si Bédimo est apte, il faut absolument mettre Gonalmons et Morel en DC gauche, sinon Gonalons - Mapou.

    1. Sebjx - ven 30 Oct 15 à 15 h 31

      Si on a peur de relancer M'Biwa dans un match à l'extérieur contre Troyes... C'est pas Bako Koné non plus. Va bien falloir qu'il se reprenne et si on le blackliste trop, il risque de le prendre mal (à juste titre vu le statut qu'on lui a donné quand on l'a signé). Donc bon, qu'il soit derrière Bisevac et Gonalons dans la hiérarchie des DC, OK. Mais derrière Morel...

      Pour moi, Morel doit être sur le banc pour rentrer en cours de match et éviter à Bedimo de jouer 90 minutes pour son retour. En défense centrale, ça doit rester une vrai solution de secours. On joue pas avec une défense à 3 comme il a pu le faire sous Bielsa. Et puis bon, il fait 1.72m... En DC, ça me pose soucis quand même.

  10. Lyolicha - ven 30 Oct 15 à 14 h 21

    Pour le coup t'a tout dit olvictory !!! C'est ce a quoi je pensais....

  11. OL-38 - ven 30 Oct 15 à 14 h 32

    Bonjour à tous,
    Demain, L'OL se doit de l'emporter. Mais L'OL devra se méfier, faire attention à ne pas se laisser surprendre. ALLEZ L'OL

  12. zikos35 - ven 30 Oct 15 à 14 h 44

    Ce serait une erreur de ne pas faire jouer les titulaires sur ce match, on a vu un bel équilibre lors du dernier match il faut enchaîner pour le conserver. Et ils ne doivent pas être trop fatigué avec ce qu'ils font depuis le début de saison...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut