OL Vallée : Aulas est "fier d’accueillir un nouveau partenaire" avec le "All In Country Club"

Vendredi, Jean-Michel Aulas était présent à l’OL Vallée pour la plantation symbolique du premier arbre du futur complexe "All In Country Club" dédié au tennis. Le président lyonnais a fait part de sa fierté de voir l’OL Groupe associer au projet de Jo-Wilfried Tsonga et Thierry Ascione.

Depuis la construction du Parc OL sur les bords de la rocade est, l’OL Vallée s’est bien développée. Les Lyonnais ne vont désormais plus simplement voir un match de l’OL mais peuvent s’offrir une vraie sortie familiale. Entre bars, restaurants, bowling et autres loisirs, le pôle d’activités qui s’est développé autour de l’enceinte lyonnaise ne cesse de prendre de la place.

D’ici un an et en attendant de voir la salle multi-sports sortir de terre fin 2023, les amateurs de tennis pourront découvrir le "All in Country Club". Vendredi dernier, la plantation symbolique du premier des 310 arbres qui viendront reverdir l’espace a été réalisée sous les yeux de Jean-Michel Aulas. Le président lyonnais n’a pas caché sa satisfaction de voir la zone d’activités décinoise continuer à prendre de l’importance avec une nouvelle académie à la fin du premier semestre 2023.

"Je sui fier d’accueillir un nouveau partenaire dans OL Vallée. On a la chance d’avoir Tony Parker à côté avec l’ASVEL. L’académie vient compléter de manière efficace et concrète ce que nous souhaitons être depuis le début à savoir un pôle au-delà du stade de l’OL qui a été la première pierre, a déclaré Aulas. La vision de Thierry et Jo-Wilfried est proche de celle que nous essayons de faire, c’est-à-dire de construire à travers des infrastructures des services et des organisations pour tous les utilisateurs en s'appuyant sur trois points : la formation, la recherche de performance et l’innovation."


Thierry Ascione : "Un rêve de faire ça ici"


Dans un an, les assidus et moins assidus de la balle jaune pourront se retrouver dans ce complexe qui s’étendra sur 3,5 hectares sur le site du Montout. L’idée est venue de Thierry Ascione et Jo-Wilfried Tsonga qui va mettre un terme à sa carrière dans quelques semaines. Néanmoins, avec le Covid-19, le projet a subi quelques turbulences mais est enfin lancé. De l’académie de tennis avec une école de tennis dès 3 ans, au padel en passant par une piscine semi-olympique ou un terrain multi-sports, tout a été pensé pour séduire aussi bien les amateurs "qu'un athlète qui veut rester chez soi plutôt que devoir partir à l’étranger alors qu'on est jeune". Un "rêve" pour Thierry Ascione, natif de Villeurbanne et ayant passé son enfance du côté de Jonage.

"Former c’est l’ADN du groupe. Il y a déjà une école sur Lyon qui déménagera au Country Club mais le haut niveau c’est notre ADN. Ceux qui me connaissent savent mon attachement à l’OL, a déclaré celui qui est aussi le directeur de l'Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes. J’adore le foot même si j’étais très mauvais. C’est une fierté de pouvoir être dans un tel site et de pouvoir profiter de toutes les évolutions qu’ont pu faire l’OL et Jean-Michel Aulas. Il va falloir être à la hauteur de l’OL Groupe."

17 commentaires
  1. le_yogi - lun 16 Mai 22 à 17 h 59

    Une pensée à Cavegone, qui viendra peut-être coacher l'avenir de la petite balle jaune à côté du parc OL !

  2. OLVictory - lun 16 Mai 22 à 18 h 20

    Vous aurez noté que l'OL n'a aucune participation financière dans le projet de tennis.

    1. le_yogi - lun 16 Mai 22 à 18 h 29

      Mais peut-être que Jo-Wil a convaincu lors du match des légendes et que les dirigeants songent à le recruter pour pallier au départ de Paqueta. Ce serait en effet une prise de risque "conséquente" !

      1. Darn - lun 16 Mai 22 à 20 h 21

        Non, juste une prise de risque con.

  3. Juni forever OL - lun 16 Mai 22 à 19 h 04

    En quoi c'est intéressant pour ol groupe ?

    1. Steph696969 - lun 16 Mai 22 à 23 h 10

      ALL in a payé le foncier même si de l’aveu d’Ascione, ce fut un pris d’ami
      L’intérêt pour l’OL Groupe est l’image, un projet sain et privé (l’OL n’a pas à mettre des billes pour developer ce coin) et l’afflux (attirer du monde). L’objectif est de gauge d’OL vallée un lieu qui tourne 7/7/365 et qui sais, peut un tournoi de tennis dans la future ARENA.

      De ce que j’ai compris, presque aucun lien financier direct mais bcp d’indirecte

  4. Darn - lun 16 Mai 22 à 19 h 39

    C'est bien !

  5. GoNL - lun 16 Mai 22 à 20 h 03

    Est-ce que ceux qui s’installent dans l’OL Vallée doivent payer une licence d’utilisation de la marque OL? Quelqu’un sait?

  6. Juninho Pernambucano - lun 16 Mai 22 à 20 h 13

    OL vallée , OL world , OL land .
    Je me demande aussi ce qu'en retire OL groupe ??

  7. OLVictory - mar 17 Mai 22 à 10 h 24

    Il y avait eu un article à ce sujet, les padels, bowlings, restaurants, hotel, Surf, fitness, théâtre, l'escape game, le All In Country Club et les bureaux extérieurs au stade n'ont aucun lien financier avec l'OL. Ils ont acheté les terrains au profit du club mais depuis, les entreprises du pôle de loisir et les autres sont indépendantes et ne doivent rien à l'OL, et inversement.

    Les quatre SEULES structures de OL Vallée qui dépendent de l'OL Groupe sont :
    Le stade, le centre d'entrainement de l'OL, le centre de formation de l'OL et la future Arena.
    Epicétou. Aucun investissement de l'OL ailleurs.

    Le Five est un cas spécial et anecdotique puisque OL Groupe a une participation de principe (10%) à leur capital.Cette participation est un moyen de surveillance pour que le Five ne devienne jamais concurrent à une activité d'OL Groupe.

    Tous font un pot commun pour payer la communication d'OL vallée dans laquelle toutes les activités sont présentées, mais ensuite chacun décide de sa propre communication.

    L'intérêt pour l'OL est d'attirer les Rhonalpins et les inciter à venir passer du temps et consommer à l'OL Vallée.
    Les concerts et les matchs de baskets à l'Arena seront une nouvelle clientèle qui consomme bien et qui profitera à tous les commerces d'OL Vallée.
    S'ils connaissent le chemin les supporters de foot seront curieux d'aller voir des matchs de basket et inversement.

    1. GoNL - mar 17 Mai 22 à 10 h 38

      Donc pas de licence pour la marque OL? C’est dommage, c’était une bonne idée 😮‍💨

      1. OLVictory - mar 17 Mai 22 à 10 h 58

        Non pas de redevances pour les entreprises installées dans l'OL Vallée, mais entre le stade et l'Arena l'argent devrait rentrer à flot si la Covid nous fout la paix.

    2. Dede Passion 69 - mar 17 Mai 22 à 11 h 07

      OLV,

      Merci d'apporter ces précisions importantes afin d''éclaircir les débats.

      Car, il subsiste une confusion permanente qui se transforme ici , en arguments pas toujours exacts .....

      1. OLVictory - mar 17 Mai 22 à 11 h 22

        Tu me donnes une idée camarade, je vais copier ce texte et le mettre de côté pour le coller lorsque quelqu'un de super inspiré dira que l'OL ferait mieux de s'occuper de l'équipe de foot plutôt que de la piscine à vagues 😆

      2. GoNL - mar 17 Mai 22 à 11 h 28

        Tout groupe plus ou moins constitué s’invente des croyances, souvent simplistes, pour accepter le monde comme il l’entend.
        Ça a commencé par des ombres sur les parois d’une caverne, et a été théorisé par la plupart des philosophes à travers les âges (Engel, Aristote, Cruyff).
        Selon les psychanalystes l’origine d’une croyance est à retrouver dans le rapport à la mère.
        Donc tous ceux qui disent qu’Aulas vend Guimares pour financer une piscine à vagues géantes doivent se poser la question sur leurs relations avec leur maman.
        Bon j’arrête, ça chauffe 🤪

      3. OLVictory - mar 17 Mai 22 à 11 h 31

        Ca existe encore la psychanalyse ou c'est rangé dans les pseudo sciences ?

      4. Beeeeen - mar 17 Mai 22 à 11 h 57

        😆 mdr @GoNL

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut