OL - West Ham : "Les détails vont faire la différence", prévient Peter Bosz

Jeudi soir, l’Olympique lyonnais a la possibilité de se qualifier en demi-finale de Ligue Europa face à ses supporters. Peter Bosz a rappelé l’importance d’une telle rencontre et assure que ses joueurs sont prêts après le nul à l’aller (1-1).

Sur l’atmosphère dans le vestiaire

"Un quart de finale européen, c’est quelque chose de spécial, pour moi, pour les joueurs. On sent ça. Tous les joueurs veulent être là, les blessés veulent tous être présents dans le groupe donc forcément, c’est un match spécial."

Sur l’apport de Toko-Ekambi

"On a souvent parlé de Karl qui est important par ses dribbles, ses buts. Il est toujours dangereux pour l’adversaire. Après la CAN, il est revenu et on avait changé de système. On a joué avec les trois attaquants et lui a été obligé de jouer à gauche. Mais on a vu qu’il joue de mieux en mieux."

Sur une partie de la saison qui se joue jeudi

"Pour moi, c’est sûr. J’ai déjà dit ça, c’est important de jouer un quart de finale européen. On peut arriver en demi-finale à la maison. Donc c’est évidemment important."

Sur les changements par rapport à l’aller

"C’est facile de dire qu’il faut marquer mais quand tu as autant d’occasions, il faut marquer. Ca arrive dans le football que tu encaisses un but, que ce n’était pas nécessaire mais ce sont au final les deux choses les plus importantes dans le football. Ne pas encaisser de buts et en marquer. Ce n’est pas facile et bien sûr on peut rentrer dans les détails sur ce qu’on doit mieux faire mais l’adversaire a aussi ses qualités. Avec les joueurs, je vais rentrer dans les détails pour aider l’équipe à cette qualification."


Bosz : "J'espère qu'on a appris de nos erreurs"


Sur le positionnement de Toko-Ekambi à Londres

"Karl qui joue très proche de Moussa, c’est logique quand le ballon est de l’autre côté. C’est normal, je veux de la densité dans l’axe quand le ballon est à droite et qu’il y a des centres. Je ne veux pas qu’il y ait que mon avant-centre. Après ça dépend de notre adversaire, si on doit jouer sur les ailes avec un ailier très écarté ou si on doit jouer plus à l’intérieur. Ca dépend aussi de qui joue derrière eux. Si les latéraux sont plus offensifs alors c’est mieux intérieur."

Sur le visage de West Ham

"Chaque entraîneur a le droit de faire sa tactique donc je ne vais rien dire là-dessus et je pense que West Ham aura plus ou moins la même stratégie ici qu’à la maison. Donc on verra bien demain sur le terrain. Je prépare mon équipe pour gagner des matchs donc pour ça il faut marquer. Je veux gagner et rien d’autre, ça ne change rien comme la fin de la règle du but à l’extérieur."

Sur la physionomie du match

"J’espère qu’on a appris de nos erreurs à l’aller. Mais on a aussi fait de belles choses là-bas donc il faut s’appuyer là-dessus. A ce niveau-là, ce sont des détails qui vont faire la différence."

2 commentaires
  1. Polygone - mer 13 Avr 22 à 19 h 13

    Faire des boulettes comme on fait , c est pas des détails

  2. dede74 - mer 13 Avr 22 à 20 h 07

    Surtout, ne pas faire le même début de match, que le Réal hier soir car nous, nous sommes incapables d'inverser les choses !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut