(Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Paris FC - OL : la petite pique de Philippe Hinschberger (Amiens) à Jean-Michel Aulas

Les incidents lors du match entre le Paris FC et l'OL vendredi ont beaucoup fait parler. Entraîneur d'Amiens, prochain adversaire du PFC, Philippe Hinschberger, a adressé un petit tacle à Jean-Michel Aulas.

Suite aux débordements lors du 32e de finale de Coupe de France entre le Paris FC et l'OL, plusieurs personnes se sont exprimées pour dénoncer ces actes. A commencer par l'entraîneur d'Amiens, futur adversaire du PFC mardi, Philippe Hinschberger. "Il faut que ces gens ne viennent plus dans les stades, c’est tout. On doit venir pour faire la fête, voir un spectacle, pas pour avoir peur. Toute l’Europe se fout de notre gueule, et il va falloir que l’on réagisse vraiment, a-t-il déclaré en marge de la qualification de son équipe pour les 16es. Je suis effaré de voir autant de violences dans des endroits où on ne devrait pas en voir. On passe vraiment pour des cons et des voyous à cause d’individus qu’il faut cibler et interdire."

"Ce qui me déçoit, c’est l’absence de solidarité entre les présidents"

Le technicien amiénois, qui dirigeait Metz lorsqu'un pétard lancé sur Anthony Lopes avait stoppé la rencontre en décembre 2016, a lancé une petite pique à Jean-Michel Aulas. "Ce qui me déçoit, c’est l’absence de solidarité entre les présidents. Quand j’étais à Metz et que le match avait été arrêté contre Lyon, M. Aulas avait demandé des sanctions exemplaires contre nous, sans vouloir écouter que c’était un geste isolé. Aujourd’hui, je n’entends que ça. Pourquoi venir demander des sanctions contre le FCM et les refuser contre son propre club, s'est-il interrogé. Tant que les dirigeants n’arriveront pas à s’entendre… On n’entend que « c’est pas moi, c’est l’autre », mais avec ça tu n’avances à rien. Ces problèmes tu ne les régleras pas."

18 commentaires
  1. JuniAnderson - lun 20 Déc 21 à 16 h 13

    La France, ce beau pays où le sport principal consiste à essayer de grimper sur l’épaule de son voisin en lui mettant la tête sous l’eau.

    1. michellahavane - lun 20 Déc 21 à 18 h 08

      Je suis Lyonnais de cœur, j'ai toujours aimé ce club mais je ne cesse d'écrire à Monsieur Aulas
      qu' il faut interdire les meneurs et les responsables des 2 kops Lyonnais .
      1 déjà par rapport à leur attitude vis-à-vis des adversaires leur manque de respect ce ne sont pas des vrais supporters . Ils sont là pour leur ego 2 par rapport à leur attitude vis-à-vis de certains joueurs qu'ils ont cassé 3 par rapport à leur attitude vis-à-vis de Mr Genesio ( ils nous ont fait perdre des points ) s'il n'y a que ces connards pour mettre de l'ambiance autant mettre un disque d'Édith Piaf .

  2. OL-91 - lun 20 Déc 21 à 16 h 40

    Le foot sans spectateurs, il n'y aura que ça de vrai ! Nos présidents penseurs du foot !
    Ça rappelle la fable des membres et de l'estomac. Les membres croient tout faire et méprisent l'estomac qui leur apporte l'énergie de l'aliment. Traduisons : les petits clubs aiment cracher sur ceux qui leur "régurgitent" ce qui les fait vivre. Encore un petit président qui se voit plus grand, plus valeureux, plus moral... J'arrête car je vais tomber dans la fable de la grenouille et le bœuf... Il y a un avantage à paraître pauvre et petit mais il ne faut pas trop en profiter.

  3. Jagal - lun 20 Déc 21 à 17 h 09

    On ne peut pas dire que notre cher président ne l’a pas cherché!!! A force de critiquer à tout va et de se mêler de tout plus personne ne peut l’encadrer et même de moins en moins chez nous aussi

    1. Dede passion 69 - lun 20 Déc 21 à 23 h 09

      Si , si , avec Monark tout en bas, on est au moins 2 !......😉

      Ne lâche rien Jean mi mi ! ......

  4. Dede passion 69 - lun 20 Déc 21 à 17 h 26

    Des propos d'une démagogie et d'une banalité affligeante ...

    Ben oui, il y a des kons dans les stades, la guerre s'est pas bien.....toussa. Pfffffff.
    " L'absence de solidarité entre les présidents " ! Il découvre le foot, ces jours -ci, et bien sur , le moment est bien choisi.
    Feu à volonté petit entraineur, et à part ça ?.....

    1. XUO - lun 20 Déc 21 à 23 h 15

      Non, ce n'est pas un petit entraîneur, c'est même un bon entraîneur. Il n'est pas kon, non plus mais ses propos font de lui un lâche ce qui est pire encore, j'en conviens

  5. Darn - lun 20 Déc 21 à 17 h 38

    Notre Président, sur ce point, n'est sans doute pas mieux qu'un autre, mais pas pire non plus.
    A chaque fois ils défendent l'institution, les supporters, se défaussent sur les autres, qui qu'ils soient.

    1. Sebepe - mar 21 Déc 21 à 8 h 56

      en effet, JMA a raté, par deux fois, l'occasion de sortir grandi en essayant de rassembler les présidents autour de lui, plutot que de défendre son institution contre vents et marées

  6. jeremy - lun 20 Déc 21 à 17 h 41

    Pour rappel, à Metz, suite à leur appel ils n'avaient pris que du sursis au niveau des points

  7. katasiejr - lun 20 Déc 21 à 17 h 56

    Je ne comprends toujours pas comment des gens peuvent accepter ce genre de propos en disant "C'est le retour du bâton pour notre président"

    En effet, JMA est une grande gueule, il ne défend pas tout le temps de la bonne manière l'institution, il devient souvent imbuvable avec les déclaration sur twitter et cie mais en aucun cas cela ne doit justifier le déferlement médiatique que subit le club depuis des semaines.

    Ici nous avons un entraineur pathétique qui se permet de faire la comparaison entre un match ou il faut rappeler qu'un joueur à reçu des explosives prêt de sa tête (ce qui n'est même pas comparable au débordement lors du match PFC - OL ni au jet de bouteille dans la figure de Payet)

    Encore une fois c'est de la démagogie pathétique. Avant de demander des sanctions exemplaires il est temps de faire preuve de bon sens et de trouver des solutions adaptées qui au lieu de mettre à néant le sportif permet d'avancer dans le bon sens.

    Pendre l'OL depuis plusieurs semaines n'est pas une bonne solution et justement permet d'alimenter la haine des supporters des autres clubs contre l'OL et qui risque de mener à des nouveaux débordements à l'avenir.

  8. beeeeeen - lun 20 Déc 21 à 17 h 58

    Non mais est-ce qu'il y en a un qui sera assez intelligent pour répondre qu'on ne peut pas comparer une bombe agricole dans la face et une bouteille en plastique ouverte ?
    En plus Metz n'a pas eu match perdu alors je vois pas en quoi Aulas change de discours ?
    Chacun veut de faire mousser mais ne connait même pas l'historique...

  9. Cicinho - lun 20 Déc 21 à 18 h 02

    Ah oui, Hinschberger, je me souviens qu'à l'époque les messins avaient été exemplaires et ne s'étaient pas du tout plaints que le match soit arrêté et de devoir rejouer le match alors qu'ils menaient au score...
    Un peu de mémoire svp!

  10. Cazo-loco - lun 20 Déc 21 à 19 h 47

    Ridicule cette déclaration, les rats sortent tous de leurs trous pour se payer Aulas et l'OL, depuis le temps qu'ils en rêve !

  11. Monark - lun 20 Déc 21 à 20 h 49

    Jagal, même à Lyon on ne supporte plus le Président Aulas ???
    Comme tu y vas .il me semble au contraire qu’il compte pas mal de soutien parmi les supp’
    Normal , il met, chaque fois que nécessaire, ses c… sur la table pour défendre le club.
    Plutôt louable non ?

  12. Juninho Pernambucano - lun 20 Déc 21 à 23 h 13

    Encore un qui ramène sa fraise pour taper encore sur Aulas .
    Mais l'autre pipe du Pfc qui a pété les plombs et insulte presque le prez de l'OL , lui il est solidaire entre présidents ?

    1. XUO - lun 20 Déc 21 à 23 h 20

      Très bon le prez du PFC: il porte plainte contre l'OL pour aider AULAS à faire le ménage. Ben, oui, on n'a jamais entendu JMA déclarer " Je suis trop aidé ! "

  13. Dede passion 69 - lun 20 Déc 21 à 23 h 28

    En fait , pour faire très court , est-ce que ce type méritait vraiment un article dédié , pour nous asséner ce genre de littérature ?.....

    Le plus onc, c'est que l'on y répond !.....😉😜

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut