Selma Bacha et Kadidiatou Diani @UEFA

PSG - OL : les Fenottes ont un travail à terminer

Tout proche de remporter la D1, l’OL a encore un petit effort à effectuer. Pour cela, il faudra obtenir un résultat positif sur la pelouse du PSG. L’occasion aussi de solder les comptes du passé.

Vers 23 heures, les Fenottes fêteront peut-être un deuxième titre en un peu plus de semaine. Après la Ligue des champions acquise face à Barcelone, l’OL a la possibilité de retrouver son bien et pas n’importe où. Ce dimanche à 21 heures, il se rend sur le terrain du PSG, meilleur ennemi et champion de France en titre, vraisemblablement pour quelques heures, ou jours, encore. 

Avec 5 points de plus que Paris, l’Olympique lyonnais a de quoi voir venir sur les deux dernières journées, mais le plus tôt serait le mieux pour les coéquipières de Christiane Endler, qui veulent régler cela sans plus tarder. “Il faut rester sérieux jusqu'au bout. Notre mentalité, c'est de gagner tous les matches. Si on peut s'assurer le titre dès dimanche, on ne va pas attendre mercredi, c'est sûr. On y va avec l'esprit conquérant comme on l’a toujours fait, a appuyé Sonia Bompastor. Symboliquement, ce serait beau. On a prouvé que les individualités étaient au service du collectif. Notre plus gros challenge, c'est de terminer la saison sans défaite.


L'OL a dominé la D1


Pour l’heure, les Rhodaniennes ont remporté 19 de leurs 20 affiches de championnats disputées. Une large domination sur la D1, même si les Parisiennes s’accrochent jusqu’au bout. Meilleure attaque (74) et meilleure défense (8) sur cet exercice, les partenaires de Catarina Macario dominent la compétition et ce trophée viendrait récompenser leur belle régularité depuis le mois d'août 2021. 

Alors quoi de mieux que de glaner le titre ce dimanche au stade Jean-Bouin chez le rival. “On n'a pas forcément ce sentiment de vouloir prouver, a assuré Bompastor. Je pense que sur cette saison, on a déjà montré. Paris est certainement l'équipe qui nous a posé le plus de problèmes, mais on a su faire les performances qu'il fallait. On est à trois victoires (contre le PSG), une en championnat, deux en Ligue des champions, on a envie de poursuivre sur notre lignée, se focaliser sur nous. On va tenir compte de leurs spécificités et de leurs forces, mais on va surtout se baser sur ce qu’on a bien fait depuis le début de saison de notre côté.


Le PSG en plein doute


Il serait d’autant plus opportun d’en profiter que les Franciliennes connaissent une nouvelle période difficile. Leur entraîneur, Didier Ollé-Nicolle, a été écarté. Un autre épisode douloureux après l’affaire Kheira Hamraoui qui avait déjà pollué la rencontre aller pour le PSG. A nouveau dans de mauvaises conditions psychologiques, Paris devra se remobiliser s’il ne veut pas voir l’Olympique lyonnais être sacré avant la dernière journée. “Comme on l'a fait depuis le début, on se concentre sur nous. C'est malheureux pour les Parisiennes, elles vivent une saison difficile de ce côté-là. Mais notre rôle c'est de rester pro, focus sur le terrain et de bien nous préparer”, a affirmé l’entraîneure rhodanienne. 

Avant de terminer cet exercice 2021-2022 jusqu’ici presque parfait, l’OL doit donner un dernier coup de collier, sans même avoir besoin de l’emporter. Si cela n’est pas fait ce dimanche, les Fenottes pourront toujours assurer cette victoire en D1 lors de la réception d’Issy le 1er juin, devant leur public. Une autre manière de bien fêter un titre.

1 commentaire
  1. Le Bon - dim 29 Mai 22 à 9 h 28

    Pour gagner, il ne faut pas compter sur les faiblesses de l'adversaire, mais sur ses propres forces.
    On verra si les fenottes vont être capables de repartir avec les même esprit de conquête que samedi dernier.
    A elles de le montrer.
    Allez les filles !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut