Rennes - OL (4-1) : Jonathan Wisniewski est l'invité de TKYDG ce lundi

Après la cuisante défaite lyonnaise à Rennes dimanche (4-1), "Tant qu'il y aura des Gones" analysera comme chaque lundi le match de l'OL. L'invité de ce 8 novembre sera l'ancien joueur de rugby du LOU, Jonathan Wisniewski.

Largement battu, voire humilié par Rennes dimanche, l'Olympique lyonnais a vécu un calvaire en Bretagne (4-1). "Tant qu'il y aura des Gones" reviendra ce lundi à partir de 18 heures sur cette défaite. Pour évoquer l'actualité de l'OL, TKYDG aura pour invité l'ancien joueur de rugby professionnel, passé notamment par le LOU, Jonathan Wisniewski.

Votre émission sera diffusée en direct sur YoutubeFacebookTwitchTwitter , Lyon Capitale TVDailymotion et LyonPlay.

4 commentaires
  1. Dede passion 69 - lun 8 Nov 21 à 15 h 08

    Je ne connais pas ce garçon ( nul n'est parfait😉 ) , mais a t-il un lien de parenté avec Maryan, le footballeur international des années 60 ?
    Un sérial buteur.....

    Razik, si tu peux lui glisser la question à l'occasion ....

    Bonne émission.

  2. OLPassePresent - lun 8 Nov 21 à 15 h 26

    J'ai tendance à penser que non ... mais bon, sait-on jamais !
    J. W. était un demi d'ouverture formidable, véritable métronome dans les coups de pied (recordman de points marqués quand il était en activité) et qui savait aussi bien mener le jeu de l'équipe du LOU.
    Un parcours rugbystique de très haut niveau dans différents clubs et un homme qui s'est occupé de son post-rugby très tôt et fait une reconversion formidable, en créant plusieurs entreprises notamment dans la restauration. Je me demande s'il n'y en a pas une à OL Vallée ??
    Un véritable exemple à de nombreux points de vue.

  3. Polygone - lun 8 Nov 21 à 18 h 08

    Combien de joueurs sont capables d éliminer en 1vs1 et d accélérer derrière ?
    Paqueta ( désormais dos au jeu en 9)
    Cherki, remplaçant.
    Et c est tout.
    Quand on subit les vagues de pressing adverses, il faut donner le ballon à quelqu'un capable d éliminer, d obtenir la faute.
    Seules ces 2 là, forcent leur adversaire direct à jouer en recule frein
    Il faut recruter des ailiers de formation au mercato

  4. dede74 - lun 8 Nov 21 à 20 h 18

    On peut avoir Wisniewski comme nom, être parent du footballeur et quel footballeur ohlala oui, et être rugbyman 😉
    Mais c'est dommage pour le foot !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut