Vanessa Gilles à l'entraînement avant OL - Juve
Vanessa Gilles à l’entraînement avant OL – Juve (crédit : David Hernandez)

Soyaux - OL (0-3) : Vanessa Gilles, une 100e buteuse qui fait du bien

Pour la reprise de la D1 féminine en 2023, l'OL a eu du mal à se défaire du piège de Soyaux. Il faut dire que les Fenottes ont évolué sur une pelouse indigne d'un match de championnat. Heureusement, Vanessa Gilles a enlevé une belle épine du pied de ses coéquipières, en devant la 100e joueurs de l'OL a marqué dans l'histoire. Retrouvez le top et le flop de la rédaction d'Olympique-et-Lyonnais.


Le flop : une pelouse indigne du haut niveau


Après l’éclairage de PSG - Rodez vendredi, la pelouse du stade Léo Lagrange. Pour la promotion du football féminin, les différents acteurs ne font rien pour forcer l’attrait des spectateurs et téléspectateurs. Ce samedi, aussi bien l’OL et que Soyaux ont joué sur un terrain indigne d’une rencontre de première division. Entre faux rebonds et absence de pelouse à certains endroits à cause des matchs de rugby qui se disputent aussi sur ce terrain, ce match de la 12e journée s’est déroulé sur ce que l’on peut communément appelé "un champ de patates".

En plus de ne pas aider à déployer un jeu léché à l’image de cette frappe de Malard qui s’est envolée après un petit rebond (15e), cette pelouse en mauvais état est typiquement le facteur X d’une mauvaise blessure. Heureusement, rien n'est à déclarer dans cette victoire (0-3). Les infrastructures et moyens ne sont pas les mêmes entre l’OL et Soyaux mais ça n’aide clairement pas à promouvoir la D1 féminine et le foot féminin dans son ensemble.


Le top : Vanessa Gilles, 100e buteuse de l'OL


Elle n'a pas le style le plus plaisant à voir mais elle est devenue le complément parfait de Wendie Renard en défense centrale. En l'espace de 10 matchs, Vanessa Gilles s'est imposée dans la charnière lyonnaise, elle qui n'a débuté sa saison que fin octobre. "Vraie défenseuse" comme le dit si bien Sonia Bompastor, la Canadienne l'a prouvé sur la pelouse de Soyaux. Sur une pelouse compliquée, elle ne s'est pas embêtée avec le ballon, laissant la relance à Renard. Mais elle a été précieuse alors que l'OL commençait un peu à douter face aux nombreuses occasions ratées.

A la 20e minute, elle a parfaitement taclé dans les pieds de Bourgouin qui partait seule au but. Une intervention dans le pur style de Vanessa Gilles avant que l'ancienne Girondine n'ouvre son compteur but avec les Fenottes. En déviant de la tête le coup-franc lointain de Selma Bacha, elle a débloqué la rencontre (37e) et est surtout devenue la 100e joueuse à marquer au moins un but dans l'histoire de l'OL. Un but qui a compté à plus d'un titre. Elle aurait même pu s'offrir un doublé sans une barre en fin de match.

2 commentaires
  1. dede74 - sam 14 Jan 23 à 17 h 41

    Il semble que Vanessa Gilles, se soit bien adaptée au jeu des Fenottes et qu'elle apporte ce que Sonia désirait.

    Signaler
    1. isabielle - sam 14 Jan 23 à 18 h 22

      En voilà une qui s'est bien intégrée et très rapidement.... BRAVO.
      J'ai remarqué depuis plusieurs matchs, qu'en 2ème mi-temps elle permute souvent avec Wendie.
      Prépare-t-on une éventuelle succession ?..... car pour Griedge, son retour n'est pas encore en vue.
      Ainsi cela fait une bonne paire bien interchangeable renforcée par une jeune suppléante talentueuse.
      J'ai remarqué (aussi) qu' Alice Sombath est moins efficace en latérale, en tout cas moins qu'en DC.
      A sa décharge, les latérales sont souvent marquée de plus prés.
      Les DC plus libres dans l'orientation du jeu peuvent faire de grandes diagonales offensives, qui renversent le jeu (façon Edmilson)... et elle le fait bien.

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut