Sonia Bompastor

Après la Juve, Bompastor sait que "tout le monde veut faire tomber l'OL"

Venu à Turin pour gagner, l'OL n'a malheureusement pris qu'un point face à la Juventus (1-1), jeudi soir. Après la rencontre, Sonia Bompastor a encore regretté l'inefficacité offensive de son équipe.

Ce qui a manqué pour gagner

"On a manqué d’efficacité, je le dis souvent. Le haut niveau quand on se procure autant d’occasions que ce soir, il faut être capable de mettre le ballon au fond des filets et de marquer. On a fait une bonne première mi-temps. Sur l’ensemble du match, je pense qu’on méritait d’aller chercher ces trois points, même si ça a été plus difficile en deuxième. Mais il faut faire preuve d’efficacité mais ce (jeudi) soir c’est encore un paramètre où on a pêché."

Son regard sur la Juve

"La Juve reste une équipe de haut niveau. je l’ai dit avant le match. La Juve fait partie des meilleures équipes européennes et l’a prouvé par le passé et notamment la saison dernière où elle nous avait battues sur le quart aller. On savait que ça allait être difficile mais aujourd’hui, notre effectif est amputé de certaines joueuses cadres qui ont des blessures de longue durée. On sent que ça pèse sur le match. L’idée est de continuer à travailler, de rester ensemble et solidaire. Il nous reste quatre matchs et la possibilité de se qualifier. Il sera important de gagner les deux prochains face à Zurich. On a la qualité de l’équipe mais aussi le potentiel physique et mental pour battre cette équipe de la Juve au match retour."

Une meilleure copie face à la Juve

"On a fait un meilleur match. On avait fait des erreurs la semaine dernière sur lesquelles Arsenal nous avait punies avec un maximum d’efficacité. On garde confiance. On sait que la qualification est toujours possible même si au départ on savait qu’on était dans un groupe difficile. Le foot féminin progresse et tout le monde a envie de faire chuter l’OL, ce qui est légitime."

Une baisse physique pendant le match

"On a senti qu’on était plus émoussé en deuxième mi-temps. On a des joueuses qui s’étaient entraînées normalement et d’autres qui étaient titulaires et qui ont eu peu de séances. C’était le cas de Delphine Cascarino et on a senti à un moment du match qu’il manquait un peu d’énergie. On a un effectif jeune sur le banc et par rapport à mes choix, l’expérience est importante. Ca me semblait important défensivement de garder une équipe compacte. A 1-1, on a encore toutes nos chances pour se qualifier, en cas de défaite, ça aurait été plus compliqué. Les joueuses ont été affectées par la blessure de Damaris et physiquement, il y avait quelques joueuses émoussées."

Les points positifs de la soirée

"Tout n’a pas été négatif. Sur la 1re mi-temps, j’ai vu une équipe qui était capable de poser des problèmes défensivement à la Juve. Elles sont créées peu d’occasions franches, on était ensemble, on défendait en avançant, on a mis de l’agressivité. C’était positif comme dans l’utilisation du ballon même si on s’est pressé un peu trop par moment."

9 commentaires
  1. isabielle - ven 28 Oct 22 à 9 h 30

    Soyons pragmatique.
    Le foot a une règle simple : pour gagner, il faut marquer un but de plus que l'adversaire.
    Pour marquer il faut déjà cadrer, et mettre la balle hors de portée de la gardienne.
    Arsenal a bien su le faire avec 3 ou 4 buteuses différentes.
    L'OL NE SAIT PLUS LE FAIRE sans certaines joueuses cadres.
    Notre formation semble déficiente sur ce plan, chez les garçons comme chez les filles... et le BO de Karim ne suffira pas pour changer les choses !

  2. isabielle - ven 28 Oct 22 à 9 h 52

    Depuis sa sélection en EDF, Melvine Malard s'est mise au même niveau de médiocrité : courses bien trop lentes et désordonnées, contrôles de balle catastrophiques, pressing trop mous, frappes de "poussin", coups de tête ridicules....
    La pauvre, elle régresse match après match.... et moi qui pensait que ce n'était qu'un passage à vide !
    Quand à Eugénie, quelle déception hier soir....mais où est donc passé sa rage de vaincre ? ... et sa justesse de positionnement ?
    Encore une fois tous les bons centres (de Delphine) arrivent sur une joueuse de 1m60.... même face à des Italiennes ce n'est pas judicieux.
    DVDD, qui enchaîne les matchs depuis l'Euro était "cramée" après 70 mn, et personne n'a le bon niveau pour la remplacer !
    La Juve a fait 5 changements (3 seulement pour l'OL, dont 1 sur blessure), heureusement que les entrantes n'avaient pas la qualité technique, et la vitesse des sortantes !... point positif donc : nos fenottes sont endurantes.

  3. patrice - ven 28 Oct 22 à 10 h 27

    Malard absolument pas le niveau. Médiocre dans tous les compartiments. Tout ça à cause d'un manque de lucidité et de crainte de mal faire.

  4. Poupette38 - ven 28 Oct 22 à 11 h 47

    Je l'ai constaté cela fait un moment . Malard, pas le niveau pour l'OL . Eugénie sur le déclin
    + nos lyonnaises ne sont pas assez "agressives" mais ça ne date pas d'aujourd'hui .
    Rageant quand même parce que malgré tout ce qu'on peut dire sur la Juve, sans le csc elles ne marquaient pas .

    Et ce n'est pas possible d'être une équipe compétitive avec 9 joueuses absentes, dont 6 titulaires .
    Enlevez autant de joueuses à n'importe qu'elle équipe, ça ne se passera pas beaucoup mieux .

    1. OLPassePresent - ven 28 Oct 22 à 17 h 53

      Même si on peut être légitimement déçu de sa prestation d'hier, même si elle semble un peu en perte de vitesse cette saison, il ne faut pas oublier ce que Melvine Malard a déjà fait pour l'OL.
      Même si, comme déjà écrit par ailleurs, je ne la vois pas comme un top player, il ne faut pas oublier que sur les 3 dernières saisons, elle a marqué 27 buts en 69 matchs. Ces 27 buts ne sont pas dus à une grosse réussite sur quelques matchs car elle n'a jamais marqué plus d'un but par match. C'est donc un ratio très convenable.
      La saison passée, elle a inscrit 17 buts et fait gagner plusieurs matchs. Cette année cela paraît plutôt moins bien (3 buts en 8 matchs quand même). Donc, avant de tirer un bilan définitif sur son compte, il faudrait peut-être attendre un peu, même si elle n'attendra certainement pas le niveau de certaines de ses devancières.
      Je trouve assez curieux de voir que dès que les choses tournent un peu moins bien pour nos équipes favorites, certains ne tardent pas à dégommer tous azimuts et à vite trouver des boucs émissaires. Souhaitons que comme Moussa il y a peu, vilipendé à mort (qu'on accusait de ne pas marquer alors qu'il était blessé et ne jouait pas !!!!!), avant sa brillante série de matchs au premier semestre 2022, Melvine parvienne encore à nous prouver sa valeur.

      1. Dede Passion 69 - ven 28 Oct 22 à 18 h 09

        Merci OLPP .

        VOIR mon com de 18h05 sur l'autre fil ....

      2. OLPassePresent - ven 28 Oct 22 à 18 h 22

        On se croise 😉

      3. Le Bon - ven 28 Oct 22 à 19 h 30

        Tout à fait d'accord, et j'ajoute ce que j'ai déjà écrit par ailleurs.
        S'attaquer à une joueuse sans cesse n'est plus le fait de donner son avis mais s'apparente plutôt à du harcèlement...

  5. JamiElAxel - ven 28 Oct 22 à 17 h 16

    Malard, a côté de la plaque, le sommer, pourquoi insiste laissons la chance a S. Brunn, heureusement que Jaurema n'était pas là si non on serait déjà éliminé,

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut