Houssem Aouar lors d’ASSE – OL (Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

ASSE – OL : comment les supporteurs lyonnais ont vécu ce derby

L’Olympique lyonnais a concédé le match nul dans les derniers instants du match face à Saint-Etienne (1-1), dans le derby dimanche. Une rencontre frustrante pour les supporteurs de l’OL qui pensaient que leur équipe tenait la victoire face aux Verts.

Une semaine après son match nul face à Lorient (1-1) et trois jours après une belle victoire en Ligue Europa face à Brøndby (3-0), l’Olympique lyonnais se déplaçait, ce dimanche, dans le Forez afin d’y affronter Saint-Etienne à l’occasion du 123e derby de l’histoire. Un match qui, sur le papier, semblait déséquilibré entre une équipe lyonnaise séduisante depuis plusieurs semaines et une formation stéphanoise à la dérive, dernière du championnat et toujours à la recherche de sa première victoire. Malgré un but d’Houssem Aouar à la 42e minute de jeu, l’Olympique lyonnais n’a pas su gérer son match et tenir son avantage jusqu’au bout.

Un rouge récolté par Anthony Lopes puis un penalty concédé par Jason Denayer et transformé par Wahbi Kazri ont réduit à néant les chances de victoire de l’OL à Geoffroy-Guichard. Pour les supporteurs qui ont regardé ce derby à distance puisque les Lyonnais étaient interdits de déplacement, un mot revient : frustrant. C’est en tout cas l’avis de Thibaut, abonné au virage de Nord avec son père, qui a regardé le match dimanche soir : "J’ai vraiment été enjoué de la première période, car il y a eu du jeu dans les deux sens, c’était intéressant, mais l'OL n'a pas assez dominé en seconde période, donc c'est assez frustrant", souligne le jeune homme de 27 ans.


Une deuxième période à l’arrêt


C’est un constat qui ressort à l’issue de ce 123e derby. L’OL a arrêté de jouer en seconde période. Et pourtant. En tête à la pause, les Lyonnais ont multiplié les occasions durant le premier acte avant de concrétiser à la 42e minute par Aouar. Avant la pause, puis au retour des vestiaires, l’OL aurait pu faire le break mais Xherdan Shaqiri, puis Karl Toko-Ekambi ont vu leurs buts refusés pour une position de hors-jeu à chaque fois. Deux faits de jeu qui n’ont pas rassuré Jérémy, supporteur de l’OL depuis la Bretagne : "Je n’étais pas spécialement confiant après les deux buts refusés coup sur coup, avoue-t-il. Je n’ai pas spécialement compris la deuxième période de la part de l’OL qui s’est laissé endormir. Le but de Saint-Etienne vient récompenser un engagement de tous les instants de leur part".

Un avis également partagé par Thibaut jugeant que "sur la deuxième période, l’OL n’a pas assez dominé son sujet et Saint-Etienne, avec l’ambiance a pu prendre l’ascendant sur les Lyonnais", explique-t-il.


Un penalty qui fait mal


Contrairement aux précédentes rencontres de l’OL où l’arbitrage n’a pas forcément été en faveur des Lyonnais, le penalty accordé en fin de match aux Stéphanois pour une faute de main de Jason Denayer peut prêter à débat sans toutefois crier au scandale. Alexandre, originaire de Nice, qui a regardé le match avec des amis reste dubitatif sur le penalty sifflé par François Letexier, l’arbitre de ce match estimant "que pour certains, le bras est trop décollé tandis que d’autres disent que Denayer n’a pas le temps de retirer son bras, c’est un fait de jeu dommageable", regrette-t-il. Même son de cloche chez Théo : "Effectivement, il y a une main de Denayer mais d’un côté la distance entre le joueur de Saint-Etienne et le défenseur belge est tellement faible qu’il ne peut pas enlever ses bras".

Encore une fois, l’OL est au centre d’une décision arbitrale mais celle-ci reste la moins contestable par rapport à celles prises ces dernières semaines. En revanche, Théo émet un reproche à l’arbitrage de Monsieur Letexier dimanche soir à Geoffroy-Guichard notamment à propos de Mahdi Camara "qui aurait souhaité que le joueur écope d’un deuxième avertissement synonyme d’exclusion". Deux faits de jeu augmentant la frustration des supporteurs de l’Olympique lyonnais à l’issue de cette rencontre.


 Un coaching discutable


Privé de Moussa Dembélé, Islam Slimani et Jeff Reine-Adélaïde pour cette rencontre tandis que Jason Denayer, tout juste revenu de blessure était trop court pour débuter face aux Verts, Peter Bosz a presque aligné la même équipe que face à Brøndby, en milieu de semaine à trois changements près : Bruno Guimarães a retrouvé sa place au milieu de terrain aux dépends de Thiago Mendes, Henrique a supplée Emerseon tandis que Jérôme Boateng était titulaire au sein de la défense centrale. Et pour la troisième fois de suite, Lucas Paquetá a débuté un match en tant qu’avant-centre. Mais pour le Brésilien, qui a disputé l’intégralité de cette partie, les efforts consentis ces dernières semaines se voient et se payent notamment pour Théo : "Faire jouer Paquetá 90 minutes, c’est un peu trop. Il a beaucoup joué ces derniers temps et la trêve arrive en plus… ".

Le jeune homme de 20 ans reproche également l’attentisme de Peter Bosz qui aurait dû "faire rentrer Gusto plus tôt à la place de Dubois tandis que Cherki aurait dû rentrer à la place de Shaqiri si on suit la méritocratie évoquée par le coach". Supporteur de l’OL depuis le début des années 2000, à l’aube des sept titres de champion de France du club rhodanien, Jérémy "ne comprend pas pourquoi Bosz continue à s’entêter avec Paquetá en 9, même si le Brésilien n’est pas mauvais à ce poste". Pour ce supporteur de l’OL en Bretagne, il aurait été plus judicieux "de mettre Cherki au coup d’envoi ou faire un changement à la mi-temps en faisant sortir Shaqiri pour Kadewere afin de permettre à Paquetá de se positionner à la place du Suisse, côté droit".

Vainqueur des deux derbys la saison dernière, l’OL ne fera pas carton plein cette année. Pour le club lyonnais, ce sont deux nouveaux points qui viennent de s’envoler dans le Forez. Seulement 10e au classement, les joueurs de Peter Bosz vont devoir récupérer ces points perdus alors qu’un calendrier démentiel arrive avec Nice, Marseille ou encore Lens au programme d’ici à début décembre.

3 commentaires
  1. Papoune9 - mar 5 Oct 21 à 9 h 47

    Laisser filer les points, c'est la même histoire depuis 5 ans !

  2. Papoune9 - mar 5 Oct 21 à 9 h 48

    Très mal !

  3. Le_Lyonniste - mar 5 Oct 21 à 11 h 15

    La haine est tout ce qu'il nous reste du Derby !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut