Maxence Caqueret lors d'OL - Angers
Maxence Caqueret lors d’OL – Angers (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Avant Brest - OL : "Les réunions ont fait du bien", selon Maxence Caqueret

Malgré une défaite pour terminer contre Monza, Maxence Caqueret se veut optimiste pour la seconde partie de saison. Le milieu estime qu'il ne manque qu'un déclic pour transposer ce qui est fait à l'entraînement lors des matchs.

Une préparation différente cet hiver

"Beaucoup de bien de fêter Noël avec la famille et de couper un jour. On revient avec pleins de bonnes sensations et d’énergie. C’est une période différente par rapport aux autres années mais qui nous a permis de rattraper un manque physique. On a fait deux stages. Les matchs amicaux ne se sont pas tous bien passés mais on garde le positif, on s’est remis en forme physiquement et c’était le plus important."

Le retard physique rattrapé

"Il fallait digérer pendant la préparation mais il faut continuer à travailler pour être à 100%. Ca vient avec l’enchaînement des matchs et on est prêt à se lancer dans cette nouvelle partie de la saison. Les matchs ne l’ont pas montré mais je vais dire quand on voit les entraînement qu’on faits, on a corrigé pas mal de choses. On est mieux dans notre tête, c’était un point compliqué avant la trêve. On communique mieux, un autre point qui était défaillant. Je pense que c’est de bon augure pour la suite parce qu’on sent le changement et la motivation de toute l’équipe."

Les changements observés aux entraînements

"Plus de communication sur le terrain, on était presque muet donc difficile d’avancer ensemble quand on ne communique pas. Hors du terrain, on a pu échanger sur ce qui allait et surtout ce qui n’allait pas avec les joueurs, le staff mais aussi la direction parce que c’est comme ça qu’on avance et on en avait fortement besoin. Ces réunions nous ont fait énormément de bien."

Un nouveau championnat à partir de Brest

"Oui et non car ça reste une deuxième partie de saison mais on a quand même eu une première partie de saison où on a pris du retard. Ca reste une deuxième partie de saison mais c'est intéressant parce que ça nous donne un objectif à atteindre de gagner tous nos matchs pour remonter au classement. Il faut oublier cette première partie de saison. Oublier dans le sens qu’on ait été bon ou moins bon à l’extérieur et à domicile, on va tout faire pour changer ça. Ca va être un match compliqué à Brest contre une équipe qui a besoin de points. On va prendre le match au sérieux."

Son regard sur sa première partie de saison

"J’aspire à faire mieux et à aider l’équipe. C’est un tout, il faut que j’élève mon niveau de jeu et que l’équipe élève le sien et on remontera au classement si ça se passe comme ça."

La frustration des matchs amicaux

"C’est compliqué pour nous parce qu’on voit le progrès dans l’attitude et dans l’investissement aux entraînements. C’était très frustrant pour tout le monde après les matchs parce qu’on sentait qu’on n’avait pas tout donné, qu’il manquait cette agressivité, cette envie de gagner alors que ce sont des choses qu’on voit à l’entraînement. C’est ce qui me fait dire que ça va aller mieux et que ce sera mieux pour nous dans cette seconde partie de saison."

L'inquiétude après Monza

"On était tous inquiets parce qu’on perd contre Monza, avec tout le respect que je leur dois. On n’a pas su être au niveau et gagner ce match. Quand on voit nos entraînements, la discussion qu’on a eue après le match, on sent vraiment l’envie de faire mieux et la force de l’équipe qui est en train de naitre. Il nous faut de l’envie et de l’agressivité et les transposer de l’entraînement au match. Ca va directement déclencher une sorte d’âme dans l’équipe et on sera automatiquement mieux physiquement et techniquement."

Le manque d'agressivité à retrouver

"C'est un message que le coach nous a fait passer dès notre arrivée. C’était un manque et on l’a travaillé à l’entraînement avec les petits jeux et un temps limite pour récupérer le ballon. Ce sont des exercices qui nous permettent de progresser sur cet objectif et d’être mieux pour pouvoir le reproduire à Brest dans deux jours."

L'objectif de la Coupe d'Europe

"On ne va pas regarder les places européennes. On va se concentrer match après match et de gagner car il n’y a que comme ça qu’on peut remonter au classement. Petit à petit, on pourra reparler de places européennes. Quand on connait l’OL, on n’est pas à notre place mais on n’a pas fait les bonnes choses pour le faire. Ce sera une deuxième partie de saison très intense."

14 commentaires
  1. Toitoi
    Moimoi - lun 26 Déc 22 à 14 h 58

    La parole de nos joueurs ne vaut rien.
    Attention, je ne dis pas que ce sont des vauriens (quoique, je viens de lire la définition et cela inclut "fainéant").

  2. Avatar
    simonlyon6 - lun 26 Déc 22 à 15 h 20

    "on remontra au classement".
    "Remontra" provient de "remontrer" = montrer une deuxième fois. Pas la même chose que "remonter".
    Du coup, l'OL remontEra au classement & on remontrera ce post à la fin de la saison pour s'en assurer...

  3. Avatar
    simonlyon6 - lun 26 Déc 22 à 15 h 22

    "Quand on voit nos entraînement" -> entraînements
    "naitre" -> naître
    🙂

  4. le_yogi
    le_yogi - lun 26 Déc 22 à 15 h 44

    Parfois je me dis que lorsque les performances sont vraiment mauvaises, le management de l'OL pourrait expérimenter quelque chose: interdire les joueurs de médias et de réseaux sociaux, et leur dire que la seule réponse valable à apporter est celle du terrain. Je sais ça fait un peu tyrannique, mais au moins on entendrait plus les mêmes poncifs en conf de presse, qui mènent irrémédiablement aux mêmes purges chaque week-ends avec un syndrome de "l'excusite" aigüe, et on aurait peut-être un sursaut d'orgueil 😛

  5. Avatar
    XUO - lun 26 Déc 22 à 15 h 48

    Dis, mon brave simon, tu vas encore avoir des fautes à corriger...
    Pour ce qui est de Caqueret, c'est vraiment dommage qu'il commette autant de fautes d'orthographe à l'oral !

  6. Juninho38
    Juninho Pernambucano - lun 26 Déc 22 à 16 h 30

    J'ai l'impression qu'il est devenu déconnecté ou alors il a pris le cigare , je m'interroge .
    Manifestement , ils se trouvent très bons aux entrainements , ils font de très bons débriefing après match , mais il manque juste un petit déclic ?
    Se pose t'il des questions sur ses "performances" ?

    1. Avatar
      Guilyon - lun 26 Déc 22 à 16 h 51

      Le blabla qu'on entend depuis de nombreuses saisons.
      On fera un bon match (et cela ne sera pas à Brest le pire) et puis ça sera reparti de travers.
      @le_yogi exact. Je pense qu'il y a 25 ans c est ce qu'ils auraient fait. Ils se seraient mis à bosser en se taisant.
      Mais c était une autre mentalité. Des guerriers. Des gens qui étaient vexés quand ils perdaient. Ils avaient de l amour propre.

      1. Avatar
        XUO - lun 26 Déc 22 à 17 h 15

        Le vocabulaire convenu ne date pas d'aujourd'hui. On ne demande pas aux footeux de s'emmêler dans des discours qu'ils ne maîtrisent pas.
        Il y a 25 ans, les joueurs lyonnais avaient tout simplement de l'amour propre qui est sans doute le meilleur carburant, cela faisait l'économie des discours.

  7. Avatar
    Cicinho - lun 26 Déc 22 à 17 h 02

    Si on accroche la ligue europa conférence je serais déjà content!

  8. Avatar
    Poupette38 - lun 26 Déc 22 à 17 h 36

    J'ai "démissionné" devant sa conf de presse, insipide .
    Des paroles, des promesses, toujours les mêmes discours, ça devient lassant .
    Effectivement, on se demande s'ils se rendent compte de la situation .
    Lors de l'entrée au Groupama, en janvier 2016, B. Génésio avait remplacé H. Fournier . L'OL venait de gagner le match, pris une place sur le podium alors que le club était très mal classé à la trêve .
    A la fin du match, "Paga" avait interviewé Génésio pour le féliciter, ce à quoi Bruno avait répondu "qu'il fallait surtout remercier les joueurs car on leur avait beaucoup demandé" . A l'époque, il y avait 7 gones titulaires sur le terrain .
    Les joueurs n'en on plus rien à "foutre", enfin j'ai cette impression 😡😡😡

  9. Dede Passion 69
    Dede Passion 69 - lun 26 Déc 22 à 18 h 00

    Perso, vu le titre , je me suis même épargné la lecture de l'article, car effectivement, ce genre de déclarations devient fatiguant .

    Je rejoins Guilyon et XUO, plus haut, de grâce, arrêtez de parler, et de nous servir ces éternels discours convenus !!!
    Simplement JOUEZ , JOUEZ, et respectez nous !

    En effet, il y a 25 ans les joueurs parlaient peu, 20 ans encore plut tôt ils ne parlaient pas du tout !
    Qu'est ce que " c'était bien avant " !....😉😜

  10. Avatar
    Mym’b - lun 26 Déc 22 à 18 h 23

    Je ne pense pas qu'il faille en vouloir aux joueurs et leur taper dessus.
    Ils jouent à leur niveau, ils font ce qu'ils peuvent...
    C'est la direction du club qu'il faut blamer, d'avoir autant rogné sur la qualité de notre effectif.

    1. Cac40
      Cac40 - lun 26 Déc 22 à 23 h 02

      Je suis tout à fait de cet avis. A part quelques cas comme Aouar, les joueurs courent, font les efforts, mais ils sont tout simplement plus limités techniquement, physiquement ou tactiquement que les meilleures équipes du championnat.
      La faute en revient surtout à la direction qui a fait des mauvais choix stratégiques et économiques : la construction du grand stade et toutes les dettes contractées depuis, les recrutements d'entraîneurs ratés

  11. Juninho38
    Juninho Pernambucano - mar 27 Déc 22 à 11 h 21

    Il y a un constat d'échec et les causes sont multiples.
    Mais d'une façon générale , quand des hommes ne sont pas mis dans des conditions favorables, ils ne peuvent pas donner le meilleur d'eux mêmes , et ça vaut aussi pour la vie de tous les jours pour tout le monde.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut