Sidney Govou lors d'un derby OL - ASSE
Sidney Govou lors d’un derby OL – ASSE (Photo by PHILIPPE MERLE / AFP)

"Ceux qui se réjouissent de l’absence de derby n’aiment pas le foot"

Ayant participé à la course SaintéLyon, Sidney Govou a fait équipe avec Loïc Perrin, ancien capitaine des Verts. Le Lyonnais estime que le derby amenait du folklore à une saison.

9h31. C’est le temps qu’a mis le relais à 4 constitué par Jérémy Clément, François Clerc, Loïc Perrin et Sidney Govou pour avaler les 78km séparant Saint-Etienne et Lyon. Symboliquement, le quatuor portait le dossard numéro 4269, un clin d’oeil à une équipe constituée d’anciens joueurs de l’OL et de l’ASSE. Unis dans une même quête pour l’association Huntington Avenir, les meilleurs ennemis montrent que la rivalité entre les deux villes n’a pas raison de donner lieu à des débordements.

"Cette course ensemble est aussi une manière de montrer qu’il n’y a pas que le derby et tout ce qui va avec dans la vie. Ce sont mes meilleurs ennemis mais je n’ai jamais détesté de joueurs stéphanois. J’ai toujours été plus chambreur que violent sur le terrain, a déclaré Govou à 20 Minutes. D’ailleurs, François (Clerc), Jérémy (Clément) ou Bafé Gomis ont toujours été des amis, même quand ils n'étaient pas à l’OL mais à l’ASSE. Ce n’est pas parce qu’on était amis que je risquais de lever le pied face à eux, c'était presque le contraire."

Joueur au sept titres de champion de France avec l’OL, Sidney Govou a joué plus d’un derby. Il sait ce que représente ce match et est aujourd’hui "peiné de voir ce que vit Sainté en Ligue 2. D’ailleurs, ceux qui se réjouissent qu’il n’y ait pas de derby en L1 cette saison n’aiment pas le football."

18 commentaires
  1. Darn - dim 4 Déc 22 à 17 h 00

    Il a raison, mais même au-delà de ça : ils n'aiment pas le sport n'ont pas l'esprit sportif.

  2. exile97 - dim 4 Déc 22 à 17 h 01

    C'est exactement cela. Aujourd'hui les nouvelles générations oublient que sans adversaires il n'y aurait pas de rencontres sportives. Pour l'instant le Rugby n'a pas (trop) oublié cela. Il serait tellement bon que le football retrouve des supporters à la place de beaucoup trop d'énergumènes..

  3. amoureuxolforever - dim 4 Déc 22 à 17 h 19

    tout à fait ok avec Sidney. je vis dans une région plutôt ASSE. Ce que je disais à mes amis supporter de l'ASSE en les chambrant restez un ligue 1 ça nous fait entre 4 et 6 points assurés!

    les souvenirs merveilleux que je garde : le match du titre contre Lens, les coupes gagnées, le Bayern, le Réal et les derbies gagnés (3-2 à Sainté) la tête de Delmotte à la dernière seconde(2-1) et les victoires 3-0 avec 3 buts de Fleury et 3-0 en 1967 avec buts de Fleury , Angel Rambert et Dédé Perrin

    1. Dede Passion 69 - dim 4 Déc 22 à 18 h 10

      Cela fait du bien de lire un fin connaisseur du club, et un ancien probablement car le triplé de Fleury, ça commence à dater ! Bravo !👍
      Ce aurait même dû être un quintuplé si l'arbitre avait été sérieux...

      Après , " vivre dans une région plutôt ASSE ...."
      Bon , personne n'est parfait !😉😜

      Je plaisante évidemment .😇

      1. isabielle - dim 4 Déc 22 à 18 h 40

        ... et pour nous qui sommes à 35 km de Marseille, tu crois que c'est facile ? 😁
        Et France Bleue qui nous bassine tous les jours avec l'OM ....😒
        Heureusement que vous êtes là sur O&L.... et pi y'a OL Play et nos fenottes pour nous rendre plus imperméables aux chambrage local !

      2. OLPassePresent - dim 4 Déc 22 à 22 h 25

        Effectivement. Le triplé de Fleury ça remonte précisément au 09/04/1971, en 1/8 de finale retour de la Coupe de France. Battu 2-0 à l'aller, l'OL avait réussi à renverser la vapeur vers la fin de la prolongation.
        Fleury avait été porté en triomphe par des coéquipiers à la fin du match.
        Même si, contrairement à Dédé, je ne parviens pas à retenir autant de détails des matchs que lui, avec ma seule mémoire, je me souviens très bien que j'étais en tribune Jean-Jaurès avec mon père et que cette qualification, dans une période où les Verts nous dominaient généralement, fut un moment de très grande joie, d'autant que le 2-0 de l'aller nous laissait peu d'espoir.

        L'autre match évoqué, c'était la J9 de D1, le dimanche 02/10/1966 à Gerland avec effectivement les 3 buteurs cités : Fleury 17', Angel 73' et André Perrin 81'.

        Je fais partie de ceux qui regrettent les derbys, très souvent des moments très forts de football.

      3. OLVictory - lun 5 Déc 22 à 10 h 06

        Le triplé de Di Nallo, je ne l'ai pas vu, mon père non plus, il était décédé quelques semaines avant, mais en lisant le Progrès le lendemain, j'ai pensé à lui qui aurait été si heureux de cette qualification.
        Il m'emmenait à Gerland de temps en temps, dans les populaires, au VN, mais seulement le samedi et le dimanche après-midi, le soir, j'étais trop petit. Il m'a légué sa passion de supporter.

  4. isabielle - dim 4 Déc 22 à 17 h 57

    Tout à fait d'accord avec vous, quelque soit le sport, c'est dans l'adversité que le sportif progresse et le jeu s'améliore. Les résultats deviennent plus incertains. Les émotions sont plus fortes lorsque la victoire est difficile à obtenir.... et le dernier buteur, celui qui donne la victoire, devient vite un héro !
    Les derby motivent davantage les acteurs, les coachs, les fans, les médias....
    Heureux Anglais, Espagnols, Italiens.... qui multiplient les derby entre quartiers, villes ou provinces voisines, qui attirent de plus en plus de bons joueurs, plus de supporters et donnent davantage d'intérêt à leurs championnats.

  5. Mym’b - dim 4 Déc 22 à 18 h 36

    Moi je me rejouis que Sté soit en 2eme division.
    Et j'aime le foot.
    Par contre je n'aime pas Sydney Govou.

    1. Foot Toujours - dim 4 Déc 22 à 19 h 01

      .... oh pétard ! ...... t'aurait-il "sifflé" ta réserve de whisky préféré ? 😁 😁

    2. Trevelyan - dim 4 Déc 22 à 21 h 16

      Bienvenue au club!

  6. cavegone - dim 4 Déc 22 à 19 h 36

    Moi non plus je peux plus me l’encadrer et suis constamment en désaccord avec ses prises de positions. Pas forcément là car c’est toujours mieux d’avoir ces gros matchs là mais il en fait trop.
    Bouquin, radio, prise de position critique, c’est un chemin à la Riolo qu’il se trace là 🤨
    Et puis être « ami » avec des verdâtres vu la rivalité entre les clubs il devrait pas trop s’en vanter. Ou alors il mesure pas la rivalité des tribunes…🙄
    Il mesure pas grand chose de toute façon ce pauvre gars 🙄

    1. Olyonn@is - lun 5 Déc 22 à 9 h 42

      Hé bien moi j'aime bien Sidney,il lâche pas mal de vérité et ça doit en irriter plus d'un dans la maison OL.Pour ma part je ne comprendrais jamais les supporters qui dénigrent les anciens joueurs comme Govou ou Juninho qui ont tant apporté au club,et ces instants de joie pour nous les supporters,ils ont un droit de réponse et de comparaison par rapport à l'âge d'or de l'OL,et un gars comme Juni a vécu les choses de l'intérieur.

  7. OL1jourOLtoujours - dim 4 Déc 22 à 20 h 05

    on peut se réjouir de la situation de la descente de l'ASSE pendant 5 mn pour le plaisir de les chambrer mais il faut avouer qu'une saison sans derby c'est bien triste...

  8. Trevelyan - dim 4 Déc 22 à 21 h 15

    Alors je n'aime pas le foot selon Govou et ses fans. Rien à br**ler! Moi ce sont ses prises de position que je n'aime pas.

  9. PhiOLito - dim 4 Déc 22 à 21 h 30

    Oh, Oh, cavegone, reste cool et pas trop brailleur, concernant Syd. N'oublie pas qu'il a une certaine attache à la région Stéphanoise tout comme Coupet, puisqu'ils sont voisins du Puy, et je doute que enfant, on leur parlais de l'OL en bien...
    Ce n'est quand même pas le "toquard de Riolo" et je suis satisfait de sa reconversion et de son vécu, pour parler ballon.

  10. OLVictory - lun 5 Déc 22 à 10 h 52

    Je suis ravi de voir Sainté en L2 mais les derbys me manquent.
    Difficile de concilier les deux, hélas !

  11. Olyonn@is - lun 5 Déc 22 à 10 h 57

    Pareil,l'ambiance des derbys c'est exceptionnel.Content qu'ils soient en ligue 2 mais qu'ils n'y restent pas trop longtemps tout de même.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut