Luka Elsner, entraîneur du Havre
Luka Elsner, entraîneur du Havre (Photo by LOIC VENANCE / AFP)

Elsner (Le Havre) voit un OL "plus rigoureux, revenu aux bases"

Après quatre victoires de suite, l’OL retrouve la Ligue 1 dimanche (17h05). Le match contre Le Havre peut faire basculer un peu plus la formation lyonnaise vers la première partie du tableau.

La question vendredi a prêté à sourire. Sur une dynamique plus que positive, l’OL peut-il finalement croire à un futur européen dans cette saison ? Pierre Sage a bien évidemment répondu que là n’était pas l’objectif actuel d’un club qu’on annonçait comme relégué il y a encore un mois. Tout va trop vite dans cette Ligue 1 pour pouvoir faire des plans sur la comète. Pourtant, dimanche (17h05), c’est un rendez-vous crucial qui attend les coéquipiers d’Alexandre Lacazette. Après trois victoires de suite en championnat, l’OL affronte le promu havrais.

La formation du HAC n’est que trois longueurs devant, à la 11e place. Ce déplacement en Normandie peut être une nouvelle bascule dans la dynamique positive lyonnaise et Le Havre est prévenu. "Ils sont revenus aux bases, ont réorganisé correctement la chose et retrouvé une dynamique. Ils ont été très performants notamment sur les coups de pieds arrêtés donc ils ont enchaîné des victoires et on sent qu’il y a quelque chose qui s’est relancé, a avoué Luka Elsner le coach havrais. Après, on a aussi nos qualités, on est à domicile, mais ce serait un match qui, dans le contenu, se rapprochera de ce qu’il s’est passé contre Monaco, Lens, Nice ou le PSG. Ce sont ce type de joueurs que nous avons face à nous."

Proposant un jeu séduisant depuis le début de la saison, Le Havre reste sur une qualification en Coupe de France dans le derby contre Caen. Cette victoire a forcément donné de la confiance, mais la dynamique de l’OL sous Pierre Sage pousse le coach havrais à jouer la carte de la prudence, d’autant plus que les Normands sont touchés par la CAN avec les départs de Bayo et Touré, deux éléments importants du système Elsner. Alors jouer cet OL à ce moment n’est peut-être pas la meilleure des choses. "Je les trouve très rigoureux, avec une cohésion retrouvée. On voit que quand ils marquent un but, ça se resserre. Cette dynamique, elle existe. Ils n’ont pas été jusqu’à la trêve dans une optique d’avoir un fort taux de possession, mais d’être dans l’ultra-efficacité. Quand il y a de la confiance, on voit qu’il y a des joueurs de très haut niveau."

Aux Lyonnais de ne pas faire preuve d’un trop grand excès de confiance, au risque de se faire punir et de recommencer à penser à la zone rouge.

9 commentaires
  1. Toitoi
    Cœurdelyonnais - sam 13 Jan 24 à 15 h 40

    Il a raison, en plus il est beau gosse le Luka !

  2. Avatar
    Poupette38 - sam 13 Jan 24 à 16 h 38

    Quand Le Havre ouvre le score, ils ne perdent jamais .
    Ils devraient "bétonner" . En début de saison ils jouaient plus, ça ne leur a pas réussi, alors maintenant ils "bétonnent"..... d'après OLPLAY parce que moi, je ne connais pas Le Havre .
    A l'aller 0 0, match dominé mais pas gagné . Par contre Grandsir a failli marquer, comment a t'il fait pour louper le cadre, alors là ?

  3. Juninho38
    Juninho 38 - sam 13 Jan 24 à 18 h 01

    La traditionnelle complainte du coach adverse qui se répand en éloges pour l'OL avant de les jouer.

  4. Avatar
    Philippeb - sam 13 Jan 24 à 19 h 11

    " revenir aux bases quand on est en difficulté". Je crois bien l'avoir entendu mille fois celle-là depuis que je suis le foot, et de la part des meilleurs coachs et joueurs ( et c'est vrai dans les autres sports co)
    Et dire qu'il a fallu 3 saisons, tomber à la dernière place, et l'arrivée d'un coach débutant pour que l'OL la mette enfin en place !
    #escroquerie-du-foot-offenziv-&-adraktiv
    #jeu-de-possession-jeu-à-la-c...

    1. Juninho38
      Juninho 38 - sam 13 Jan 24 à 20 h 29

      faire simple est toujours ce qu'il y a de plus difficile

  5. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - sam 13 Jan 24 à 19 h 12

    La surprise Reims qui va gagner à Monaco 3-1. Les remois se retrouvent à la 5e place. Brest eux sont 4e avec un match à jouer demain. Les Niçois eux pourraient creuser l'écart sur ces poursuivants si ils battent les Rennais.

    1. Juninho38
      Juninho 38 - sam 13 Jan 24 à 20 h 28

      pourquoi john a essayé de débaucher tintin will ?
      je pense que la réponse est dans le classement de reims

      1. le_yogi
        le_yogi - sam 13 Jan 24 à 20 h 40

        C'est sûr, c'est vraiment le motif d'espoir pour notre L1 cette nouvelle génération de coaches. Et je mets aussi Elsner dedans d'ailleurs !

      2. Juninho38
        Juninho 38 - sam 13 Jan 24 à 20 h 52

        et grosso , non ?
        ok je sors

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut