Euro - Parc OL : police et stadiers pointés du doigt pour des tatouages nazis

Le Parc OL accueillera plusieurs rencontres de l'Euro 2016. Et, dernièrement, c'est un fait extra-sportif qui a fait parler.

Jeudi, à 18 heures, le Parc OL était le théâtre de l'affiche Ukraine - Irlande du Nord. Les supporters Nord-irlandais ont fait le show en se faisant remarquer tout au long du match, en particulier avec leur fameux chant "Will Grigg's on fire, your defence is terrified" (littéralement, "Will Grigg - attaquant de la sélection nationale - est en feu, votre défense est terrifiée). Le match s'est soldé par une victoire des Verts sur le score de 2 - 0.

Des tatouages nazis sans équivoque

Mais l'attention a été portée sur un autre évènement. Alors qu'un déluge s'abattait sur Lyon et conduisait une bonne partie des spectateurs placés à des endroits non couverts par le toit à chercher des places couvertes, les plus fervents supporters ukrainiens se sont mis torse nu. Et le spectacle que cela a dévoilé fait polémique, à juste titre. En effet, plusieurs Ukrainiens ont exhibé des tatouages nazis. Et la police et les stadiers sont pointés du doit. Rafal Pankowski, membre de l'association de lutte contre le racisme Never Again, a ainsi déclaré que "ces supporters ukrainiens auraient dû être repérés par les stadiers ou des officiels de l'UEFA, et expulsés du stade. La police aurait pu aussi les interpeller."

10 commentaires
  1. OLVictory - sam 18 Juin 16 à 12 h 55

    Si c'était pas écrit que ce sont des tatouages nazis je ne l'aurais pas remarqué. Surtout qu'ils sont assez ordinaires sans leurs tatouages, c'est pas des montagnes de muscles.

    1. Fredo Smitch - sam 18 Juin 16 à 14 h 36

      tu vois pas les croix gammé?

      1. OLVictory - sam 18 Juin 16 à 15 h 21

        J'avais jamais vu de croix gammées dessinées comme ça

  2. lolololo - sam 18 Juin 16 à 13 h 52

    Pas facile ...... Faire enlever les Tee shirt de tout le monde pour vérifier les tatouages extrémiste ou non .....?

  3. Gone16 - sam 18 Juin 16 à 15 h 58

    encore une polémique pour rien...
    Non pas que je défende ou ai la moindre sympathie pour ces idées mais là on va beaucoup trop loin car les stadiers sont là pour assurer la sécurité et ces supporteurs ne créaient pas le moindre soucis. Là est leur liberté d'idée comme on aurait rien si sur une femme voilée se trouvait dans les tribunes. Faux procès pour une polémique inutile et stérile.

  4. ol-91 - sam 18 Juin 16 à 17 h 46

    Les croix gammées sont bien antérieures au régime nazi. Elles sont originaire de l'Orient et sont toujours employées dans différents endroits, avec des variations. On aime bien se faire peur.

    1. OLVictory - sam 18 Juin 16 à 18 h 41

      J'ai lu que ça venait d'Inde.

      1. ol-91 - sam 18 Juin 16 à 21 h 07

        Oui, j'aurais dû dire d'Asie. L'Inde, je ne sais pas.

  5. XUO - dim 19 Juin 16 à 9 h 18

    Qu'on ne nous prenne pas pour des Dindons!

  6. sinoo - lun 20 Juin 16 à 9 h 34

    A l'origine, la croix gammée n'avait aucune connotation négative (inde, bouddhisme, tout ça...).
    Mais là, ils ont franchement ni la tronche de bouddhistes, ni la tronche d'hindous. Et l'Occident a plus été marqué par le nazisme que par le jaïnisme...
    Je suis franchement contre les polémiques de merde, mais le boulot du stadier c'est aussi de repérer ce genre d'ostentation (une banderole avec marqué "I love SS very much" c'est pareil) et de prévenir les autorités.
    En Fance, l’apologie du nazisme est punie par la loi. Point

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut