Wendie Renard face à Putellas lors d’OL – Barça, en finale de Ligue des champions 2019 (Photo by Tobias SCHWARZ / AFP)

FC Barcelone - OL : Alexia Putellas assure que "la finale de 2019 a servi" aux Catalanes

Vainqueur de la Ligue des champions la saison dernière, le FC Barcelone va tenter de conserver son titre face à l’OL. Capitaine du Barça, Alexia Putellas se rappelle encore la lourde défaite lors de la finale 2019.

Trois ans se sont écoulés depuis le dernier affrontement entre le FC Barcelone et l’Olympique lyonnais en finale de Ligue des champions. Trois ans après, les rôles se sont inversés. Dominatrices en 2019, les Fenottes n’avaient laissé aucune chance aux Barcelonaises (4-1) pour signer un sixième sacre dans la compétition. Outsiders à Budapest, les Catalanes seront cette fois-ci favorites à Turin, samedi. Il faut dire que le club catalan s’avance dans la peau du tenant du titre souhaitant garder sa couronne.

"Depuis cette finale en 2019, nous nous sommes engagés dans cette voie du succès. Nous n’avons pas eu cet esprit de dévouement pendant seulement quelques semaines mais sur le long terme jusqu’à la finale de la saison dernière que nous avons gagnée, a déclaré Alexia Putellas à DAZN. Et cette année, nous sommes de nouveau en finale."


Putellas : "Nous n'étions pas au niveau de l'OL"


Que ça plaise ou non aux Lyonnaises, les avis ont rapidement fait table rase du passé et désormais le Barça est devenu la référence dans le football féminin. La finale 2022 à Turin pourrait donc servir de juge de paix afin de savoir si le passage de témoin a bien été fait ou si le faux pas de la saison dernière n’était qu’un simple accro dans l’histoire de l’OL. Il faudra au minimum 90 minutes pour avoir une réponse à cette question entre les deux places fortes du football européen. Cette finale rêvée n’aura donc rien à voir avec celle de 2019 où Ada Hegerberg, premier Ballon d’Or féminin et auteur d'un triplé, n’avait fait qu’une bouchée des coéquipières de Putellas, désormais capitaine. Un mal pour un bien à en croire la Ballon d'Or en titre.

"Cela fait désormais quelques années qui sont passées mais je n’ai vraiment pas de bons souvenirs de cette finale de 2019. Cela a vraiment fait mal et a été un retour à la réalité pour l'équipe, mais c'était aussi un test utile pour nous. Nous avons pu voir que nous n’étions pas encore au même niveau que les Lyonnaises."

Avec un FC Barcelone ayant fait un sans-faute en championnat (30 victoires en 30 matchs), le fossé semble bien moins important entre les deux équipes, trois ans après.

2 commentaires
  1. dede74 - lun 16 Mai 22 à 21 h 27

    "Nous n’avons pu eu cet esprit de dévouement"

    Nous n’avons plus eu cet esprit de dévouement, peut-être ? autre ?

    Il est certain que les espagnoles ont bien progressé, qu'elles auront envie de montrer leurs progrès et voudront réussir le doublé. Le match sera très disputé, n'en doutons pas mais, il me semble, au vu de certains matchs, qu'il y avait quelques lacunes défensives, chez elles, sauront nous en profiter ?

  2. dede74 - lun 16 Mai 22 à 21 h 47

    A cinq jours d'affronter le FC Barcelone en finale de Women's Champions League, Eugénie Le Sommer s'est confiée aux journalistes, et au micro d'OL PLAY.

    Vous allez affronter les tenantes du titre, êtes-vous en reconquête de ce trophée ?
     
    On s’est un peu appropriée ce trophée ! Parce que mine de rien, on l’a gagné 7 fois, dont 5 fois d‘affilée. On a envie de la regagner, mais c’est Barcelone qui l’a emporté la saison dernière. On sait ce que c’est, de ne pas la gagner. On est toutes en reconquête, concentrées sur cet objectif, qui est aussi celui du club. Il y a une motivation supplémentaire cette saison.
      
    Êtes en mission lors de cette fin de saison ?
     
    L’objectif du club est de tout gagner. La Ligue des Champions, c’est le titre suprême. C’est une compétition qu’on a à cœur de remporter, c’est un peu notre fil rouge de la saison. C’est une compétition particulière, il n’y a rien au-dessus. Donc forcément on rêve de la regagner. On a envie de reconquérir cette Ligue des Champions.  On travaille pour garder l’OL le plus haut possible, et je peux vous dire que ce n’est pas terminé !  
      
    Que penses-tu de cette équipe de Barcelone ?
     
    C’est une grosse équipe, avec beaucoup de qualité, elles sont tenantes du titre. C’est une très belle finale pour le football féminin. A nous d’être meilleures qu’elles sur ce match.
    Pour moi c’est 50/50, on a peut-être plus d’expérience, mais sur une finale, les deux équipes sont au même niveau.  Ça peut se jouer sur des détails, sur tous les plans : tactique, mental, physique, technique. On est armées pour tous les scénarios possibles. On peut faire face à tout.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut