(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Le jeune victime d’une agression au Canet-en-Roussillon remercie l'OL et Aulas

Trois jours après avoir été victime d’une agression de supporters affiliés à l’OL à l’occasion de la Gambardella, le jeune supporter de l’OM a remercié Jean-Michel Aulas et le club lyonnais de tout faire pour trouver les coupables.

On a connu les bagarres sur le terrain, celles dans les gradins et désormais, il est même impossible de taper dans le ballon en dehors d’une enceinte sportive sans se faire agresser. C’est ce qu’a vécu un jeune de 17 ans, qui a eu le malheur de porter un pull de l’OM, en marge de la rencontre de Gambardella entre le Canet-en-Roussillon et l’Olympique lyonnais (0-2). Trois jours après cette agression, le parquet de Perpignan a donc choisi d’ouvrir une enquête afin de retrouver les principaux coupables, affiliés à l’un des groupes de supporters de l’OL.


L'OL met tout en oeuvre


Déjà dans le viseur depuis les incidents qui ont éclatés au Groupama Stadium avec le jet de bouteille en direction de Dimitri Payet et lors du match de Coupe de France contre le Paris FC, le club lyonnais se serait bien passé d’une telle publicité, surtout qu’il n’avait pas organisé de déplacement officiel. Pas question donc de laisser passer cette nouvelle dérive pour Jean-Michel Aulas qui, selon L’Equipe, a l’intention de se porter partie civile afin d’avoir accès au dossier de l’enquête et ainsi être en mesure de sanctionner les coupables.


L’OL s’active dans cette affaire, de quoi redonner un semblant de sourire au jeune agressé, qui s’est vu adresser 4 jours d’ITT ainsi qu’une offre d’Aulas d’être invité au prochain Olympico au stade Vélodrome. Alexandre a d’ailleurs tenu à remercier sur Twitter le président lyonnais et l’OL de se mettre en quatre pour retrouver les agresseurs. "Merci à l'OL, Jean-Aulas, Jordi Delclos et le Canet-en-Roussillon qui mettent tout en oeuvre pour identifier les coupables de mon agression." Preuve que la rivalité sportive n’a pas sa place quand il s’agit d’actes aussi cruels.

5 commentaires
  1. Juni forever OL - jeu 24 Fév 22 à 10 h 11

    Message très classe de ce jeune a l'adresse de l'OL et de son président !

    Même si je défends souvent nos supporters ou les supporters en général, il est inadmissible de ne pas pouvoir porter la tenue que l'on veux !

    On a vraiment un problème avec les libertés dans notre pays, pour un nombre infime de crétins ou de casseurs, les interdictions en tout genre pleuvent !

    Les politiques font tout a l'envers, leurs solutions ne règlent aucun problème

    1. JUNi DU 36 - jeu 24 Fév 22 à 13 h 24

      En même tps Juni on ne compte plus les délinquants politiques qui se retrouvent face à la justice. Comment tu veux être exemplaire quand eux même ne le sont pas.
      Quand un mafieux comme Balkany par exemple defonce un cameraman, il est où l'exemple du politique ? Et la en l'occurrence de la part d'un Maire 👎
      Bon je ne vais pas revenir sur les violences policières et la façon dont certains procédés sont pratiqué sur le terrain...
      Et que dire encore de la violence des mots, comme Z le fou qui s' en prend aux handicapé 😡
      J'ai un copine qui est en fauteuil roulant, vous pouvez pas savoir comme elle folle de rage après avoir entendu des propos pareil, elle a qu'une envie c'est de lui mettre une bonne claque humiliante. Et elle aurait bien raison.
      D'ailleurs suite à ses mots vimoents sur les handicapé je ne comprend même pas que ce type puisse se présenter à la présidentielle ??? Il aurait du en être exclu.

      1. Sylvestre - jeu 24 Fév 22 à 14 h 25

        Et donc Juni ? Un jeune peut se faire passer à tabac pour une histoire de t-shirt parce que Balkany est un c** qui devrait croupir en prison depuis 15 ans ?
        La connerie des uns ne justifie pas la connerie des autres, j'ai du mal avec ton argumentaire cause à effet.

  2. Poupette38 - jeu 24 Fév 22 à 10 h 31

    "Les 1950" vont peut-être avoir à s'expliquer, puisqu'on les a vu arborer leurs couleurs . Attention, je ne dis pas qu'ils y sont pour quelque chose .
    A suivre

  3. JUNi DU 36 - jeu 24 Fév 22 à 18 h 06

    Complètement d'accord avec toi et j'aurais du le souligner. Évidemment que ça ne justifie pas que le jeune se soit fait agresser, je voulais juste dire que certains décideurs politiques devrait montrer l'exemple et ce n'est pas le cas. Certains policier devraient montrer l'exemple ils ne le font pas. Un certain préfet de police devrait montrer l'exemple il ne le fait pas. On peut en citer des dizaines d'exemple qui agissent sur les jeunes. Rien que certains footballeurs ne montrent pas l'exemple et peuvent attiser la violence.
    Un type comme Payet qui passe son temps à provoquer, ça incite les jeunes à être c.ns, pas étonnant après qu'on retrouve un pantin de Valbuena pendu dans le stade.
    Le pote à Macron, un certains benala qui se prend pour un flic et tape à 5 ou 6 un manifestant qui lutte dans la rue pour ses droits, ou est l'exemple ??
    Avoir autoriser et retransmettre aussi à la télé en France les combat de MMA qui sont d'une violence gratuite inouï. Comment la ministre des sports a pu donner son autorisation ?? Après on s'étonne que les jeunes deviennent ultra violent pfff

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut