Les joueurs de l’OL à l’entraînement (crédit : David Hernandez)

Ligue 1 : après les paroles, l’OL doit enchaîner contre Troyes

Après deux semaines sans jouer, l’OL retrouve le championnat, ce vendredi soir (21h). Face à Troyes, avant-dernier, les Lyonnais ne peuvent se permettre un faux pas.

L’attente a été longue, trop longue pour les joueurs de l’OL. Après un mois de préparation, les Lyonnais s’étaient lancés avec succès dans le nouvel exercice du championnat. La manière n’avait pas été là pendant plus d’une heure face à Ajaccio mais le club septuple champion de France avait au moins assuré l’essentiel avec les trois points. Entre une victoire inaugurale, les retours réussis d’Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso, le temps était au beau fixe aussi bien dans la capitale des Gaules qu’au centre d’entraînement de Décines. Et puis, la pelouse de Lorient est venue mettre son grain de sel. Dans l’histoire, l’OL est une victime mais se serait bien passé de ce contretemps dès le début de la saison dans son "désir d’enchaîner après une grosse préparation et Ajaccio."


L'OL face à ses vieux démons contre Troyes


Dans son malheur, Peter Bosz a au moins eu la chance de voir son effectif revenir presque au complet. Sinaly Diomandé et Jérôme Boateng seront absents contre Troyes tandis qu’Anthony Lopes sera toujours suspendu mais Moussa Dembélé, Jeff Reine-Adelaïde ou encore Corentin Tolisso ont pu travailler en toute quiétude. Vendredi soir, les joueurs lyonnais auront des fourmis dans les jambes. Malgré une opposition interne pour combler le trou laissé par le report du match contre Lorient, rien ne remplace la compétition comme l’a confirmé Karl Toko Ekambi. "On a fait des entraînements à haute intensité mais on sait que ça ne remplace pas les matchs. On a rechargé les batteries et désormais on a hâte de jouer contre Troyes."

Dans ce début de saison qui mêle excitation et attente aussi bien chez les supporters qu’au sein du club, la réception du club de l’Aube est importante à bien des égards. Le prestige de l’adversaire, avant-dernier du championnat, n’a pas de quoi donner des maux de ventre et des insomnies. Seulement, ce test contre une équipe malade doit donner des indications sur le changement de mentalité de l’OL. Depuis le début de la préparation, joueurs et staff répètent à l’unisson que les erreurs passées ont été balayées et qu’on ne les y reprendrait plus afin de "ne pas réveiller les mauvais souvenirs" selon l'attaquant camerounais.


Viser un premier "quatre à la suite"


Troyes en sera le premier test, le match contre Ajaccio ayant été faussé. Avec deux défaites en autant de matchs, l’ESTAC ne vient pas au Parc OL pour les trois points. Bruno Irles, le coach troyen, a promis des changements et il n’y aura rien de choquant à ce qu’ils soient tactiques avec une nouvelle organisation. L’OL a détesté les blocs bas la saison dernière ? Il risque d’être servi vendredi soir. "Ce n’est pas seulement contre des équipes qui jouent avec un bloc bas que nous avons eu des problèmes a nuancé Peter Bosz. On a eu aussi des difficultés face au pressing. Aujourd’hui, on est meilleur dans pas mal de domaines. On a ainsi bien fait contre le bloc bas de Kiev. La solution, ce n’est pas seulement comment tu te crées les occasions, mais aussi comment tu fais sans le ballon par exemple."

Vendredi soir, l’OL doit prouver qu’il a désormais plus d’idées et de génie dans son jeu pour contrecarrer les plans de ses adversaires, venus à Décines pour subir et contre-attaquer. Entre désir offensif et équilibre collectif, les Lyonnais vont devoir trouver le juste milieu. Plus que les trois points, c’est bien la partition générale qui va être scruter contre un club qui joue le maintien. Vainqueur de son premier match de la saison, l’OL peut s’offrir un deuxième succès de suite (quatre si l’on compte la fin de saison dernière) et planter le décor de ses ambitions. Reste à jouer son football et c’est peut-être là le plus difficile.

25 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - ven 19 Août 22 à 7 h 36

    Beaucoup de paroles oui , maintenant il faudrait des actes .
    Toko ekambi devra retrouver son football car on jouait à 10 face à Ajaccio .
    Ils ont bien joué jusqu'à l'expulsion d'antho et .... la sortie ( que j'avais trouvé innoportune ) d'un certain ... Aouar ( c'était son dernier match ? )

    1. Quand je pense a Ferland - ven 19 Août 22 à 10 h 21

      J'en ai peur, ça me fait tristement penser au dernier match de Max Cornet, parti sur un carton rouge face au SCO avant de ne rejoindre l'Angleterre en août dernier 🙁

  2. Philippeb - ven 19 Août 22 à 8 h 02

    Eh oui Point du jour nous l'a bien dit c'est la sortie d'Aouar qui explique cette deuxième mi-temps faiblarde !
    Je crois plutôt à l'explication de la peur d'être rattrapée d'une équipe encore fragile après les mauvaises expériences dans la même situation l'an dernier. C'est bien connu lorsque l'adversaire revint à 2-1 " l'espoir changea de camp". Un peu inquiétant quand même...
    Je vois que la compo du milieu c'est Lepenant Tolisso Paqueta. Logique et à la fois cruel pour Caqueret à qui on a promis une place de pilier il y a quelques semaines. Rien n'est jamais acquis dans la vie, et encore moins en foot.

    1. Juninho Pernambucano - ven 19 Août 22 à 8 h 11

      pour le coup il avait raison pdj .
      L'équipe a été totalement déséquilibrée , elle s'est retrouvé à deux milieux , et ajaccio a pu reprendre confiance et même se créer des occasions
      Au lieu de sortir Toko qui était transparent et ne pas toucher le milieu de terrain qui fonctionnait bien .

      1. Philippeb - ven 19 Août 22 à 8 h 54

        J'étais sûr qu'il allait sortir Aouar. On le voit bien, tout le club pèse pour que les joueurs à moins d'un an de contrat partent. Voir la polémique avec H Guillemet sur le fait qu'Houssem soit blessé ou écarté ce soir...

  3. Olyonn@is - ven 19 Août 22 à 8 h 06

    J'ai confiance pour ce match,mon prono 3-1.

    1. poussin - ven 19 Août 22 à 18 h 34

      8-0 , il faut viser l'impossible ,il faut prendre la tête du classement !!!

      1. Moimoi - ven 19 Août 22 à 18 h 51

        10 - 0, c'est encore mieux.

    2. Juninho Pernambucano - ven 19 Août 22 à 19 h 17

      ça c'était le score l'an dernier .
      Et ce sont les recrues Shaqiri puis Emerson , qui nous avaient sauvé les miches , car l'Estac menait 1-0 à la pause ....

  4. BarbapAulas&Govou - ven 19 Août 22 à 8 h 15

    Wep.
    Et Cherki a. prolongé, va peut être pouvoir se focus :
    https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Rayan-cherki-a-prolonge-a-l-ol/1348984

    1. Philippeb - ven 19 Août 22 à 9 h 01

      Bravo pour Cherki. Le tweet d'anniversaire du président m'avait paru très explicite. Il va falloir que Bosz lui donne un peu sa chance et que lui joue avec sa tête ça devrait aller parce que ses pieds savent très bien jouer.

  5. Altheos - ven 19 Août 22 à 8 h 28

    La seule interrogation c'est qui pour accompagner Paqueta et Lepenant dans le trio du milieu au début du match.

    1. Quand je pense a Ferland - ven 19 Août 22 à 10 h 24

      Caqueret et changement en cours de match avec JRA ou Coco (ce dernier n'a pas encore 90min dans les jambes). Faivre remplace poste pour poste Paquetà si ce dernier est fatigué ou a pris un jaune (ça arrive assez souvent pour Lucas).

      1. Juninho Pernambucano - ven 19 Août 22 à 19 h 12

        et non , il n'a pas 90' mais il va le faire jouer 1h , et en titulaire ...

    2. Juninho Pernambucano - ven 19 Août 22 à 19 h 13

      c'est tolisso , il a été recruté pour jouer , il va falloir faire de la place au milieu de terrain ...

  6. BarbapAulas&Govou - ven 19 Août 22 à 8 h 31

    Non Caqueret peut jouer 6 également tout comme Tolisso

    1. Juninho Pernambucano - ven 19 Août 22 à 19 h 14

      oui mais leprenant est meilleur à ce poste , et caqueret sera sur le banc .

  7. Philippeb - ven 19 Août 22 à 8 h 57

    L'équipe l'a annoncé c'est Lepenant Tolisso Paqueta.
    Une excellente équipe sur le papier. Juste un peu de faiblesse défensive du côté Gusto / Mendès.
    Gusto est vraiment très offensif et Mendes, moi je le trouve très bon, mais je commence à douter tant les spécialistes et pas mal de gens ici disent une c'est du dépannage.

  8. Juninho Pernambucano - ven 19 Août 22 à 18 h 28

    Et oui surprise c'est tolisso qui joue et c'est caqueret qui le remplacera.
    La concurrence va être sévère, tolisso a intérêt à être bon car il y a du monde au portillon.
    JRA qui avait été le meilleur joueur du milieu avant sa blessure va faire toc toc aussi pour jouer...

    Le grand gagnant est le petit leprenant que Peter ne peut plus sortir , à l'instar de la révélation lukeba l'an dernier...

  9. Juni forever OL - ven 19 Août 22 à 18 h 55

    Troyes, c'est bien l'équipe qui fait yoyo L1 L2 chaque année depuis 20 ans ?
    Avec furlan comme coach , lol
    Y a vraiment des clubs moisis en L1
    En L2, il y a de sacrés clubs historiques, ce sera limite plus passionnant

    1. Juninho Pernambucano - ven 19 Août 22 à 19 h 12

      le club "moisi" , a pris 53 buts la saison dernière , l'OL n'a pas fait mieux avec 51 encaissés .
      Et ils menaient à la pause à Lyon la saison dernière...

      1. Juni forever OL - ven 19 Août 22 à 19 h 18

        l'OL a fait une saison moisie l'an dernier mais n'est pas un club moisi 🤣😉

    2. Darn - ven 19 Août 22 à 19 h 13

      Un peu de respect voyons ! S'ils sont là, c'est qu'ils méritent leur place.

      1. Juninho Pernambucano - ven 19 Août 22 à 19 h 15

        le mépris pour les "petits" clubs , de la part des gros riches

        ça me rappelle claude Bez , le premier a lancer le foot business avec tapie dans les années 80 .
        IL n'avait pas honte de dire qu'un club comme Auxerre en haut du classement , c'était une 'anomalie' .
        Bonjour la mentalité .

      2. Darn - ven 19 Août 22 à 19 h 38

        Oui ! Seul le mérite sportif compte ; sinon, nous allons droit vers la ligue fermée.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut