Florent Batta (Photo by Jean-Francois MONIER / AFP)

Ligue 1 : OL - Bordeaux arbitré par Florent Batta

Dimanche (17h05), Florent Batta sera au sifflet de la rencontre l’OL et les Girondins de Bordeaux. C’est la première fois de la saison qu’il arbitrera les Lyonnais.

Depuis le retour de la trêve internationale, l’OL ne chôme pas. Entre le championnat et la Ligue Europa, le club lyonnais enchaîne les matchs tous les trois jours depuis deux semaines et ce n’est pas prêt de s’arrêter. En attendant de savoir si les hommes de Peter Bosz se qualifieront pour les demi-finales de la coupe européenne, ils seront de nouveau à l’oeuvre dimanche au Parc OL. Pour le compte de la 32e journée de Ligue 1, l’OL accueille les Girondins de Bordeaux à 17h05 avec l’espoir de fêter une qualification.


Bordeaux joue son maintien


Englué dans le ventre mou du championnat avec une 10e place, l’OL serait bien avisé de gagner face à des Bordelais qui jouent eux leur survie dans l’élite mais qui restent sur un succès à domicile contre Metz (3-1). Pour ce duel d’anciens quarts de finaliste de Ligue des champions en 2010, c’est Mr Florent Batta qui sera l’arbitre. Il sera assisté de Mohamed Benkemouche et Gwenaël Pasqualotti tandis que Ruddy Buquet et Bruno Coué seront en charge de l’assistance vidéo. C’est la première fois de la saison que Mr Batta arbitre l’OL. Il avait déjà été au sifflet pour un match des Girondins lors de la première journée contre Clermont (défaite 0-2)

10 commentaires
  1. dede74 - mer 13 Avr 22 à 14 h 19

    Fils et petit-fils d'arbitre !
    « Devenir arbitre était pour moi naturel... Une sorte d'héritage génétique. J'ai grandi dans l'arbitrage avec mon père qui était arbitre (Ndlr : Marc, ancien arbitre international), et mon grand-père aussi. À partir de l'âge de 8 ans, j'accompagnais ce dernier lors des tournois de jeunes à Clairefontaine et de stages d'arbitres qu'il organisait. En âge de prendre le sifflet, sans aucune influence, j'ai décidé de devenir directeur de jeu. »

    Sans avoir jamais tapé dans un ballon peut-être 😉

    Son père, de mémoire, était un bon arbitre. C'était à l'époque des Quiniou, Saules, Veissière, Harel, entre autres.

  2. Dede passion 69 - mer 13 Avr 22 à 15 h 28

    Heu , ça se discute dede !...🤔

    Son père Marc Batta nous a arbitré en finale de la Ligue en 96.
    J'étais au Parc des Princes, et je ne suis pas près d'oublier ce match contre Metz.
    Il nous a notamment refusé un but de Eric Roy,en prolongation , tout à fait valable pour "pied haut " sur Kastendeuch .
    Battu aux TAB 5 à 4 ,très mauvais souvenir...
    Et Ludo qui pleurait pendant que les messins faisaient la chenille !.....

    Le tout de mémoire, les copains !!!😉 Nostalgie, Nostalgie !

    1. XUO - mer 13 Avr 22 à 15 h 39

      Si je m'en souviens de celle-là ! Le pied était effectivement haut mais dans un périmètre totalement dégagé.
      Dans les années 70, Sainté a gagné la Coupe de France contre Reims, me semble-t-il. Larqué marque sur une reprise de volée chipant de très haut un ballon latéral. Le but a bien été validé.
      Kastendeuch ne joue absolument pas le ballon.
      L'arbitrage a été rendu ni dans l'esprit ni dans la règle.
      Si c'est Platini qui marque, la France entière chante " Platoche...Platoche "
      Même pas un trou de mémoire !

      1. OLVictory - mer 13 Avr 22 à 15 h 53

        C'était la finale avec Olmeta dans les buts et en face Pirès qui l'avait bombardé sans succès pendant tout le match ?

      2. XUO - mer 13 Avr 22 à 16 h 30

        Les compos d'équipes, je ne m'en souviens pas. Il devait quand même y avoir, côté messin, les PP flingueurs ( Pouget- Pires ) et puis l'inévitable président Carlo Molinari.
        A Lyon, ce devait effectivement être Olmeta dans les cages.

      3. OLVictory - mer 13 Avr 22 à 17 h 04

        S'il y avait Olmeta il devait y avoir aussi Flo maurice et Ludo Giuly.
        Marcelo en latéral droit.

        Molinari forcément à cette époque, Aulas aussi.

  3. Dufduf - mer 13 Avr 22 à 18 h 12

    Marcelo K. était libero plutôt, à vue de nez j'aurais bien mis Sassus à droite à l'époque.

  4. Dede passion 69 - mer 13 Avr 22 à 18 h 48

    Vous avez bonne mémoire les gones, et connaissez vos classiques ! 👍

    La compo, je suis incapable de la donner de mémoire, mais tous les noms cités plus haut étaient bien présents.
    En fin de match Ludo Giuly s'était pris la tête avec plusieurs messins dont Pires, pour leur faire arrêter leur chenille !

    Et ce dont je suis certain, c'est que c'est Stephane Roche qui manque son tir au but ! Le joueur le plus technique .

    Sale retour à Perrache ......😡

  5. OL-91 - mer 13 Avr 22 à 19 h 07

    Un match 3 jours après un C3, contre un meurt-de-faim, à 17h et à domicile ! On est mal !

  6. OLPassePresent - mer 13 Avr 22 à 19 h 11

    Même si je me rappelle bien de ce match (le but refusé, la chenille, la déception de Giuly, etc ....), je ne fais pas de mémoire !!!

    Compo OL :
    Olmeta (cap), Laville, Bạk, Sassus, Marcelo, Roy, Anselmini, Deplace, Giuly (Assadourian 116'), Roche, Maurice
    Entr. : Guy Stéphan
    Compo Metz :
    Songo'o, Kastendeuch (cap), Song, Gaillot, Pierre, Serredszum, Blanchard, Arpinon (Isaias 106'), Pouget, Mboma (Adam 35'), Pirès Entr. : Joël Muller

    Les tireurs de tirs au but :
    Metz : Kastendeuch Gaillot, Isaiais, Pirès, Adam, Pouget
    OL : Roche Assadourian, Maurice, Roy, Olmeta Marcelo

    Les 2 premiers de chaque équipe ont manqué.
    Ensuite tout le monde a réussi, sauf Marcelo K.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut