Ligue 1 : Philippe Montanier (Toulouse) pense que "ce point peut relancer l’OL"

Mené au score après l’ouverture précoce de Tetê, Toulouse a réussi à accrocher le point du nul (1-1). Après la rencontre, Philippe Montanier s’est montré satisfait de ce point même s’il regrette quelques situations.

La série de matchs sans victoire à Lyon continue pour Toulouse mais le point du match nul ramené vendredi a le même goût qu’une victoire pour le promu. Menés 1-0 près seulement deux minutes de jeu, les hommes de Philippe Montanier n’ont pas sombré, bien au contraire. Conscients des fragilités lyonnaises, ils ont pris confiance au fur et à mesure de la première mi-temps, au point de toucher les montants d’Anthony Lopes à deux reprises.

Après la rencontre, l’entraîneur toulousain s’est montré plutôt satisfait de la prestation d’ensemble de son équipe. "C’est un bon point surtout quand on perd 1-0 à l’extérieur dès le début du match. On a su maintenir le cap. On est satisfait du match nul, a déclaré Montanier en conférence. L’OL a eu des belles opportunités, il faut être juste et je pense que le nul est équitable. Le regret est plus sur des actions en fin de matchs qui n’ont pas été jouées jusqu’au bout avec des bons choix ou des bonnes courses."

Il a beau être l’entraîneur de Toulouse, Philippe Montanier a vu les questions tournées en grande partie autour de la situation de crise à l’OL. Ayant pris exemple sur son expérience personnelle, le technicien français n’a pas voulu enfoncer Peter Bosz et le club lyonnais au contraire. Il a souligné "le bon début de match qui nous a surpris". Dans cette crise sportive, Montanier voit ce nul comme l’occasion pour l’OL "de casser cette spirale et ça va peut être leur permettre de se relancer."

11 commentaires
  1. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 7 h 49

    Ben tiens ! Ça fait au moins un soutien à Bosz...

    Rien à faire de ce que pensent les entraîneurs adverses de l'OL !
    Oser dire ça juste pour valoriser son matche alors que l'OL n'a rien fait pendant quasiment 90 minutes (idem presque tous les matches depuis le début de la saison... et de la dernière, même), c'est l'illustration que le foot est un monde de langue de bois.

    En plus, Toulouse a été au-dessus de l'OL, il n'avait pas besoin de passer de la pommade à cette sous-équipe.

  2. Doudski69 - sam 8 Oct 22 à 8 h 42

    Il y a deux catégories d'entraîneur. Ceux qui ont rencontré l'Ol et qui ont le sourire et ceux qui vont le rencontrer et qui font brûler des cierges pour que Bosz reste en place.
    A quand une pétition des entraîneurs de L1 pour exiger son maintien?

  3. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 9 h 34

    Il ne va pas tirer sur l'ambulance OL ( et j'engloble tout le club et pas seulement Bosz qui est la cible unique des supporter comme s'il était l'unique responable de cette situation ) .

    1. gone69 - sam 8 Oct 22 à 9 h 48

      Ça sera le premier fusible a sauter,mais ça cachera pas la médiocrité des vrais responsables de ce marasme.

      1. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 12 h 05

        hélas oui , ce n'est pas ça qui suffira a remettre le club sur les rails .
        Quand on fait autant d'erreur , a un moment donné tu les payes , c'est inéluctable .

  4. Juni forever OL - sam 8 Oct 22 à 9 h 39

    Montanier, énorme 🤣
    Il défend son pote, elle est belle la solidarité

    1. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 12 h 06

      il a de l'empathie , un peu de pitié .
      Il s'imagine qu'il pourrait vivre un jour la même chose .

      1. cavegone - sam 8 Oct 22 à 12 h 13

        De la condescendance même^^

  5. gone69 - sam 8 Oct 22 à 9 h 43

    Avec toute les erreurs accumulé part la direction le cheminement et logique on descend dans la hiérarchie de la ligue 1.les supporters sont pris pour des jambons depuis 10 ans même eux sont sans réaction...

  6. Aliocha57 - sam 8 Oct 22 à 12 h 08

    Montagnier tire bien plus de son effectif que Bosz. Je ne sais pas comment notre coach analyse les matchs de ses adversaires, mais dans notre championnat il n'en tire pas les bonnes conclusions et reproduit invariablement le même dispositif de départ. C'est comme un éternel recommencement... L'entrée de Jra a par contre apporté quelque chose, hier.

  7. pgdu - dim 9 Oct 22 à 1 h 19

    les entraîneurs des équipes qui nous marchent dessus sont trop gentils avec l'OL ... après Haize, Montanier, à qui le tour ceux de Nice, Montpellier, ? on nous en fait des caisses avec nos joueurs, la réalité est que seuls les brésiliens que Juni avait fait signer valaient quelque chose ... et se sont logiquement barrés en courant en faisant gagner du pognon à Aulas, masquant la nullité des Ponsot et Cheyrou ! Et Aulas n'a même pas l'élégance de le reconnaitre ! un ex grand président qui a été incapable de relever les défis Monaco et PSGQI n'est plus capable que de piteux twitts ... difficile d'être et d'avoir été ... ou quand la vieillesse vire au naufrage !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut