John Textor, propriétaire de l'OL
John Textor, propriétaire de l’OL (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

L'OL a bouclé ses deux grosses ventes et attend la DNCG

La semaine prochaine, l'OL aura rendez-vous avec la DNCG. Comme prévu, il a avant cela conclu officiellement deux grosses ventes d'actifs.

On ne pourra pas reprocher à John Textor de ne pas faire ce qu'il dit. Cela fait plusieurs mois maintenant que le propriétaire de l'OL a annoncé son intention de concentrer le club uniquement sur le football masculin. Il a pour cela vendu la section féminine à Michele Kang en février dernier. L'Américain s'est aussi séparé de deux gros actifs, l'Arena et Seattle Reign (ex-OL Reign).

La salle dédiée aux spectacles et aux matchs de basket a été cédée à Jean-Michel Aulas, via Holnest, et à un groupe d'investisseurs locaux. La franchise évoluant dans le championnat des États-Unis est elle revenue à un consortium comprenant les patrons des Seattle Sounders et du groupe Carlyle. Ces ventes ont été officialisées respectivement mercredi 12 et lundi 17 juin. A voir si ces choix seront payants à l'avenir, mais à court terme, ils ont permis à l'Olympique lyonnais d'économiser quelques millions d'euros et de faire rentrer un peu d'argent dans les caisses.

Désormais délesté de ces projets, le club rhodanien est accaparé par autre objectif, la DNCG. Un rendez-vous avec le gendarme financier du foot français l'attend la semaine prochaine, après que l'échéance du 12 juin a été repoussée, justement pour lui laisser le temps de boucler ses cessions. La date de son prochain passage n'est pas encore connue, mais il interviendra avant la fin du mois, probablement entre le 24 et le 28 juin. Cette année, contrairement à 2023, il ne devrait pas être gêné dans ses manœuvres estivales. Mais l'OL ne pourra de toute façon pas faire de folie lors de ce mercato, malgré les nombreux postes à pourvoir et le besoin de se renforcer.

14 commentaires
  1. Avatar
    thal0995 - mar 18 Juin 24 à 9 h 46

    La vente d'OL Reign participera au redressement des comptes avec des pertes en moins à combler pour l'OL (à l'instar des féminines). Pour l'arena, selon JMA dans un article du progrès, cela va faire fondre les dettes de 130M (soit plus du 1/3 des dettes).
    Et ces 2 ventes vont aussi permettre de renflouer en partie les caisses : +/- 52M OL Reign + 54M pour l'Arena soit 106M dans les poches de l'OL pour rembourser une partie des dettes restantes et recruter.

    Il était vraiment temps de recentrer le club sur le sportif masculin (j'aurais aimé le féminin aussi mais les fenottes sont peut être mieux avec Kang) en se débarrassant de tout ces investissement superflus qui ont plombés le club au point de nous faire frôler la L2 ... Cela fait trop d'années que le sportif est sacrifié pour du superflus, il était grand temps que cela change, en espérant que cela ne soit pas trop tard

    Signaler
  2. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - mar 18 Juin 24 à 9 h 51

    À moins que de se débarrasser de tous nos joueurs moyens et en trouver des meilleurs ne nous attendons pas à avoir encore une grosse équipe cette saison. Déjà terminer 5ème et faire minimum un quart de finale de l'Europa ligue sera une bonne saison.

    Signaler
    1. Avatar
      thal0995 - mar 18 Juin 24 à 9 h 57

      De toute façon, le temps de tout redresser, il vaut mieux y aller étape par étape en se qualifiant régulièrement en C3 via le top5 (comme tu le propose avec ta bonne saison) que de faire direct une C1 au risque de se griller car on a pas l'argent pour recruter histoire de bien y figurer

      Signaler
      1. JUNi DU 36
        JUNi DU 36 - mar 18 Juin 24 à 10 h 08

        C'est clair la C1 on y ferait rien du tout, dans 3 ou 4 ans peut être...

  3. Sebepe
    Sebepe - mar 18 Juin 24 à 13 h 57

    Sauf que la C1 apporte bien plus de moyens et accélère le développement !
    Si on peut y être, vaut mieux l'utiliser pour se developper.

    Signaler
    1. Avatar
      thal0995 - mar 18 Juin 24 à 14 h 04

      Sauf que le gap financier est trop élevé. Vu l'état de nos finances actuelles, les gains ne suffiraient pas pour ET recruter ET assainir les finances là où, actuellement, notre effectif est déjà +/- cohérent pour une C3 et ne nécessiterait pas de trop gros recrutement, ce qui permettrait de pouvoir utiliser quasi exclusivement les gains de C3 pour assainir les finances afin de diminuer ce gap et retrouver la C1 de façon plus sereine dans un futur proche.
      Enfin ce n'est que ma vision des choses

      Signaler
    2. JUNi DU 36
      JUNi DU 36 - mar 18 Juin 24 à 17 h 43

      Oui c'est sur on a vu ça, avec toutes les qualifs en LDC on a pu en gagner 4 et 2 Europa ligue au passage... 😁
      Sebepe
      L'argumentaire de l'argent gagner en LDC il y a belle lurette que je n' y croit plus, c'est pour ça que j'aimerai que le club change sa façon de voir les choses. On a même pas été fichu d'avoir fait au moins une fois une finale d'Europa ligue, alors gagner une LDC ce n'est pas demain la veille.

      Signaler
  4. Avatar
    Philippeb - mar 18 Juin 24 à 14 h 21

    Thal, tu as raison plus haut en disant que la situation de l'endettement s'est améliorée avec les ventes, mais le problème qui reste c'est le résultat de l'activité courante qui perd 100 M€ par an, et encore lorsque les plus-values sur ventes de joueurs sont élevées, et avec des droits TV corrects. A ce rythme en guère plus d'un an, l'endettement revient à son point initial.
    Comme dit Juni du 36, il faut vendre (cher) nos joueurs moyens à hauts salaires et acheter (pas cher) des bons joueurs à salaires raisonnables. Évidemment c'est très dur !
    PS : ceci évidemment à condition que le nouveau front populaire n'ait pas la majorité au législatives, sinon quel joueur viendra à Lyon et en France pour donner 90% de son salaire en impôts ?

    Signaler
    1. Avatar
      Mopi do Brasil - mar 18 Juin 24 à 15 h 50

      Le déficit de l'activité courante était aussi en partie lié aux activités dont on vient de se séparer (l'aréna a couté presque 10 millions sur l'exercice précédent car elle n'était pas encore ouverte mais avait des charges de personnel et de fonctionnement, les équipes féminines ont couté plus de 20 millions d'euros), et il ne fait pas oublier qu'il y a eu énormément de charges liées au rachat (banques d'affaires, avocats, prime de 10 millions de JMA). De plus, la charge de la dette était très élevée, et sera forcément réduite avec 130 millions d'euros à rembourser en moins.
      On ne verra pas toutes ces économies dans l'exercice qui va se terminer à la fin du mois, mais il y a moyen de revenir à l'équilibre dans un ou deux ans, si on arrive à se maintenir en Coupe d'Europe et on recrute/vend malin.

      Signaler
  5. OLVictory
    OLVictory - mar 18 Juin 24 à 14 h 35

    On ne parle jamais de l'ASVEL, est-ce que Textor va revendre aussi ses actions du club de basket ?

    Signaler
    1. isabielle
      isabielle - mar 18 Juin 24 à 14 h 58

      Salut OLV?
      n'est-ce pas déjà fait ? ... il me semble, mais je peux me tromper lourdement, que TP s'était retiré de OL Groupe (idem pour JMA avec l'ASVEL) ... au moment de l'éviction de JMA par Textor...

      Signaler
      1. OLVictory
        OLVictory - mar 18 Juin 24 à 15 h 20

        Salut l'ami,

        Je parlais des 26 % de l'ASVEL que possède OL Groupe et des 10 % de l'ASVEL féminin qui appartiennent aussi à notre club. Ce qui permettrait de rentrer un peu d'agent et surtout d'éviter de remettre de l'argent dans ce club qui est déficitaire.
        Je n'ai rien lu à ce sujet, peut-être ai-je raté quelque chose ?
        S'ils TP et JT étaient fâchés, je suppose qu'ils ne sont réconciliés maintenant que l'américain a revendu l'Arena à Aulas et Parker.

      2. Avatar
        Bamaki - mar 18 Juin 24 à 19 h 19

        Bonne question, je ne sais pas ce qu'on fou avec ça d'ailleurs...bon après, je pense que ça vaut quedal.

  6. Avatar
    Olyonn@is - mar 18 Juin 24 à 18 h 45

    Je pense que ça va être compliqué pour Textor,et du coup pour les supporters qui croient que le club redeviendra un club Champions League(voir Europa League!):dans le foot d'aujourd'hui si tu ne met pas de l'argent toi même dans le pot,tu n'ira pas loin sportivement.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut