Nicolas Tagliafico au milieu de deux joueurs de Lorient (Photo by Jean-Francois MONIER / AFP)

L’OL leader d’une possession stérile en Ligue 1

Après sept journées, l’OL est l’équipe qui a le plus le ballon en Ligue 1. Avec plus de 65% de possession, les Lyonnais peinent pourtant toujours autant face à des blocs compacts.

Champion de la possession. Cette récompense sur le ton de l'humour avait largement fait sourire à l’été 2018 quand la Belgique n’avait que moyennement apprécié son élimination en demi-finale de la Coupe du monde face à la France. Après sept journées de Ligue 1, l’OL peut lui aussi se targuer d’avoir la meilleur possession de France avant de recevoir le PSG, dauphin dans ce classement d’Opta. Avec un ballon 65,9% du temps dans les pieds lyonnais, le jeu de position et de contrôle du tempo voulu par Peter Bosz peut largement se mettre en place. Contre Ajaccio, Auxerre ou encore Angers, cette mainmise sur le ballon a fini par étouffer ces équipes venues au Parc OL non pas pour attendre mais pour jouer.

Néanmoins, quand l’OL se retrouve confronter à un bloc plus compact, cette possession devient des plus stériles. Avoir le ballon c’est bien, en faire quelque chose c’est mieux.  Lundi, sur le plateau de "Tant qu’il y aura des Gones", Nicolas Puydebois regrettait "le manque de créateurs comme un Cherki dans cette équipe. On a un milieu avec trois récupérateurs. Il y en a un de trop." Comme c’est le cas depuis des années, l’OL se retrouve à jouer les équipes de handball offensivement avec des phases de jeu en U, allant de droite à gauche mais sans décalage.

Depuis le début de la saison, Peter Bosz a vu ses hommes effectuer 133 phases de construction à 10 passes ou plus (record en Ligue 1) pour au final 16 buts dont presque un tiers contre Angers. Face à Monaco, les Lyonnais ont plutôt été dans leurs standards avec 61% de possession. Seulement, il a fallu attendre le dernier quart d’heure et une accumulation de joueurs offensifs pour véritablement se montrer dangereux. A Lyon, il manque quelque chose dans le jeu et ce quelque chose est une étincelle.

41 commentaires
  1. Gnafron - mer 14 Sep 22 à 13 h 56

    On est les premiers ! Alors les ragix, on vous entend moins là !!!

    Signaler
  2. OLVictory - mer 14 Sep 22 à 13 h 59

    Tellement prévisibles et tellement faciles à contrer !

    Signaler
    1. Tigone - mer 14 Sep 22 à 14 h 14

      L'imprevisibilité est la qualité de Cherki

      Signaler
      1. Gnafron - mer 14 Sep 22 à 14 h 16

        On ne sait jamais sur quel type de dribble il perdra dangereusement un ballon

      2. OLVictory - mer 14 Sep 22 à 14 h 39

        Hou le scud !
        C'est pas bien Gnafron !

      3. Gnafron - mer 14 Sep 22 à 16 h 55

        Oups... Pardon

  3. Philippeb - mer 14 Sep 22 à 14 h 35

    Et pourtant Jeanmasse nous explique chaque fois que plus on a la possession moins l'adversaire l'a donc il a moins d'occasions donc il marquera moins de buts.
    C'est fou les idées simples qui paraissent logiques et qui sont fausses.
    Surtout en économie, on a du chômage donc on a qu'à travailler moins chacun ça fera du boulot pour tous...

    Signaler
    1. Bioman - mer 14 Sep 22 à 14 h 44

      1 caissière par caisse - 10 caisses ouvertes pour 10 caissières
      1 caissière par groupe de 5 caisses automatiques d'ouvertes - 10 caisses automatiques ouvertes pour 2 caissières

      C'est simple la vie !

      Signaler
      1. rolandcire - mer 14 Sep 22 à 15 h 18

        Euh... non !
        Le même raisonnement aurait pu s'appliquer à la révolte des canuts qui perdaient leur boulot à la fin du 19ème siècle. Idem pour tous les chômeurs qui dans l'histoire ont perdu leur boulot à cause d'évolutions technologiques et sociétales. Et pourtant maintes fois nous avons retrouvé le plein emploi.
        En fait, ce serait déjà un peu plus simple si les caissières pouvaient diviser leur salaire par 5. Mais là, je crois que nous serions bien peu à être d'accord...
        Bref : c'est loin d'être simple la vie !

        En réponse à OLVictory infra
        Oui c'est une piste : mais diminuer le coût du travail sur les services ou produits à faible valeur ajoutée, c'est aussi transférer des charges sur les services à plus forte valeur ajoutée et potentiellement les rendre moins compétitifs... Le risque d'un déclassement par rapport à d'autres pays avancés peut alors poindre à terme.

      2. OLVictory - mer 14 Sep 22 à 15 h 39

        Il faudrait surtout diminuer le coût du travail, qui oblige à vendre cher des services ou produits à faible valeur ajoutée et fabriqués en France. Et donc ça ne se vend pas ou mal.

      3. Bioman - mer 14 Sep 22 à 16 h 40

        A l'heure actuelle, il me semble que la France n'a pas le plein emploi...
        La mécanisation des technologies de l'époque, ou la robotisation, ou le changement technologique tout simplement permettent au pays "dit développés" d'abaisser le coup de fabrication...Combien de chinois ou de Bengali dans les usines textiles de nos jours? probablement autant proportionnellement parlant que les canuts de l'époque dans les soieries de l'époque...

        Tu penses qu'il serait plus simple si les caissières divisaient leur salaire par 5, moi je pense qu'il serait préférable d'augmenter le salaire de chacun, en le valorisant . Et dans la provoc. j'ai même envie de dire pourquoi ne pas valoriser le salaire de celles et ceux qui ont un travail à horaire fractionner, ou à temps partiel ?

        Enfin pour l'organisation du travail, sans faire de la pub aucune, LDLC, enseigne lyonnaise, a réussi à passer ses salariés de 35 à 32 h. sans perte de salaire, et en les faisant travailler 4 jours / semaines en alternance de mémoire.... Pas forcément réalisable de partout mais à méditer...

      4. OLVictory - mer 14 Sep 22 à 17 h 00

        Dans la vraie vie les 32 heures chez LDLC sont payées 32. Les salaires des vendeurs et techs sont dans la fourchette basse de la profession.
        Les rois du pétrole chez eux sont les acheteurs et le marketing, normal vu l'activité de la boite.

      5. rolandcire - mer 14 Sep 22 à 17 h 45

        @Bioman
        - Hélas, non la France n'a pas le plein emploi... mais elle manque de main d'oeuvre... 🙂
        - Non, loin de moi l'idée de réduire les salaires des caissières. C'était pour illustrer de manière taquine ton propos à mon sens TRES erroné. Dans ton exemple, le nombre de caissières est divisé par 5.
        - On ne peut pas simplement transférer le gain aux deux caissières restantes. Sinon : pourquoi investir ?
        - L'entreprise est elle-même en concurrence avec d'autres entreprises. Les investissements ont donc notamment pour but d'augmenter la productivité par tête, maintenir des marges pour les actionnaires et pouvoir ultérieurement réinvestir, pouvoir lutter sur les prix,..
        - Ne pas oublier non plus que la France est en concurrence avec le monde entier. .. La réduction du temps de travail est souhaitable à petite dose quand cela est possible. Mais historiquement, elle a surtout permis aux femmes de s'émanciper, aux hommes de réduire leur temps de travail et donc de mieux participer à la vie familiale. Résultat : un homme par son salaire faisait avant vivre sa famille. Maintenant 2 salaires ne sont en général pas trop. Et la vie serait particulièrement compliquée sans l'aide de l'État pour les parents célibataires ; aide qui vient en retour ponctionner les ressources par l'impôt, les cotisations...
        - Enfin, ne pas oublier que cette dynamique globale est celle qui a permis à une large partie (hélas pas toute) de la population des pays dits développés de vivre dans un confort et même un pour la plupart du reste de la population mondiale.
        Moins travailler, c'est souvent bien à titre personnel. Gagner plus, c'est le souhait de la plupart des gens... Mais point trop n'en faut. À vouloir toujours plus partout, nous sommes en train de scier la branche sur laquelle les générations antérieures ont réussi à nous asseoir…

  4. le_yogi - mer 14 Sep 22 à 14 h 44

    On est quand même moins prévisibles qu'à une époque où l'on avait la possession et où on ne proposait que du circuit en U autour de la surface. Et on a quand même progressé sur la qualité des centres qui nous faisait encore beaucoup défaut il y a quelques années. Mais quelque chose qu'on voyait beaucoup, notamment à l'époque du 4-4-2 losange, c'était tous ces une-deux, jeux en triangle avec remise en une touche aux abords de la surface, qui déstabilisaient assez souvent les défenses adverses.

    Signaler
    1. OLVictory - mer 14 Sep 22 à 14 h 54

      Nous n'avons plus de joueurs capables de faire la différence individuellement contre des équipes resserrées autour de leurs cages. Je pense que ça nous rend plus prévisibles.

      Signaler
    2. Polygone - mer 14 Sep 22 à 14 h 59

      On est même pas en U,
      Tout passe a droite par gusto,
      Et tagliafico ne peut pas dédoubler avec toko

      Signaler
      1. le_yogi - mer 14 Sep 22 à 15 h 03

        Exact, il y a une grosse asymétrie à ce niveau, mais tu remarqueras d'ailleurs que Tagliafico a tendance à beaucoup rentrer dans l'axe sur les phases de possession (un peu comme Cancelo à City toutes proportions gardées). Il s'est énormément projeté sur les premiers matches, amenant du danger, mais sur les 2 derniers on l'a beaucoup moins vu à ce niveau.

        Après un centre reste un centre, ça peut toujours générer du risque dans la surface, mais c'est vrai que ça devient assez "téléphoné" sur notre côté droit.

      2. Moimoi - mer 14 Sep 22 à 15 h 08

        Dans ce cas-là, on joue en J (et pas Jumanji).

      3. le_yogi - mer 14 Sep 22 à 15 h 16

        Pourtant il serait temps qu'on mette les points sur les "I" !

  5. OL-91 - mer 14 Sep 22 à 14 h 51

    Une possession du ballon, des jongleurs, des trapézistes, mais sans filet défensif.

    Signaler
    1. OLVictory - mer 14 Sep 22 à 14 h 57

      Je préférais les antipodistes, mais c'est toi qui vois…

      Signaler
  6. Juninho Pernambucano - mer 14 Sep 22 à 15 h 31

    Le fameux jeu stérile à la papasse , que Deschamps n'aime pas du tout , plus pragmatique qu'il est .
    C'est joli mais quand tu as Johnny Rep Ailier droit , Piet Keizer ailier gauche , Van dijk avant centre, avec Cruyjff à la baguette , aidé de Muhren Neeskens et arie Haan , ça aide ....
    Ceux qui ont vu jouer l'Ajax 1970 comprendront ...

    Signaler
    1. XUO - mer 14 Sep 22 à 16 h 12

      Johnny Rep, un beau branlot ! C'est lui qui fait perdre le mondial 74 face à l'Allemagne. Ce Monsieur était un héritier, tout simplement, des bosseurs et talentueux qui étaient le fondement de l'Ajax.
      Il serait pas allé à Sainté, des fois ?

      Signaler
      1. Juninho Pernambucano - mer 14 Sep 22 à 18 h 51

        va dire ça aux stéphanois !

        c'est une idole la bas !

        Braleur et noceur certes , mais dans la lignée des govou , showman sur le terrain !

  7. moira32 - mer 14 Sep 22 à 15 h 53

    j'ai eu le privilège de voir jouer l'Ajax au stade vélodrome avec Skoblar et Magnusson côté marseillais. Cruyjff est parti du milieu du terrain balle au pied et on ne l'a plus revu bien que Bosquier et Carnus étaient en défense.
    Tout çà pour dire que Peter m'agace avec son jeu qu'il ne peut pas développer faute de combattants.
    Rinus Michels et Stefan Kovacs ont inventé le football total avec les joueurs d'exception dont ils disposaient.

    Signaler
    1. Juninho Pernambucano - mer 14 Sep 22 à 16 h 01

      Je suis exactement de cet avis .
      Bosz a été ébloui , tout comme moi par le grand Ajax emmené par le plus grand footballeur de tous les temps ( à mes yeux ) Johan cruyjff .
      Depuis tout petit il fantasme sur ce football total , et je le comprend . Moi aussi j'aimerai revoir ce jeu , voir une équipe pratiquer ce football de rêve .
      Mais ... il y avait une génération de joueurs d'exceptions , les Rensenbrick et consorts , c'était des équipes de rêve .
      Dans la réalité tu ne peux pas jouer ainsi , sauf manchester city peut être , parce qu'ils ont des moyens colossaux .
      Là ils viennent d'atomiser Seville chez eux , 4-0 , mais ils ont Haaland devant , Rodri , de Bruyne , B Silva au milieu ...
      ce soir ils vont battre Dortmund ...
      Bosz il faudrait qu'il soit le coach de city , pour qu'il soit heureux ....

      Signaler
  8. patsso - mer 14 Sep 22 à 16 h 03

    Et les années précédentes c'était pareil...

    Signaler
  9. Sony07 - mer 14 Sep 22 à 19 h 08

    Encore un effort, quand on aura 100% de possession on ne perdra plus de match, et on aura une chance de gagner...😭

    Signaler
  10. Juni forever OL - mer 14 Sep 22 à 19 h 09

    Ça me plaît une équipe qui a la possession, j'aime les équipes qui ont le ballon, après, faut vraiment progresser dans les 2 surfaces !
    Bosz n'a plus de temps, il doit nous faire gagner des matchs, son temps est compté

    Signaler
    1. Dufduf - mer 14 Sep 22 à 22 h 52

      Pour garantir cette possession les joueurs ne prennent aucun risque sur les passes et ça ronronne .

      Signaler
  11. Cicinho - mer 14 Sep 22 à 22 h 42

    J'ai jamais été fan des équipes qui font tourner la balle, parexemple à l'euro, j'ai préféré la Grèce 2004 à l'espagne 2012 (sauf la finale)!
    Après, chacun ses goûts !

    Signaler
    1. Dufduf - mer 14 Sep 22 à 22 h 46

      Ou alors le jeu britannique ( avant la libre circulation des joueurs) qui proposait beaucoup de verticalité.

      Signaler
  12. Cac40 - mer 14 Sep 22 à 23 h 12

    On est quand même 5èmes à l'heure actuelle. Si l'on finit le championnat à la même place, l'objectif de retrouver l'Europe sera atteint. Je trouve les supporters très durs en ce moment sachant que plusieurs de nos joueurs du 11 type ne sont pas excellents.

    Signaler
    1. Dufduf - mer 14 Sep 22 à 23 h 40

      Les anti-Bosz ne sont pas "durs" , ils ont simplement gardé le souvenir de la saison dernière. Les critiques actuelles sont à mesurer à l'aune de l'immense déception de 2022.

      Signaler
  13. OL-91 - mer 14 Sep 22 à 23 h 19

    Une possession totale du ballon sur 95 minutes est l'assurance de ne pas encaisser de buts ni d'en marquer.

    Signaler
    1. Cac40 - mer 14 Sep 22 à 23 h 24

      Ce n'est pas ce que disent les chiffres de l'OL. Nous sommes la 3ème attaque du championnat et seulement la 7ème défense. On retrouve déjà les tendances de l'an dernier, bonne attaque et défense perméable.

      Signaler
      1. Dufduf - mer 14 Sep 22 à 23 h 54

        "Bonne attaque et défense perméable " ? Plutôt absence de bloc-équipe et , donc, défense à l'abandon.

      2. OL-91 - jeu 15 Sep 22 à 15 h 12

        J'ai dit ça dans l'idéalisation d'une possession absolue, évidemment.

  14. ol-suisse - jeu 15 Sep 22 à 1 h 01

    65% ... Face à des formations qui posent le bus devant le but ! Quel exploit ! Redonnez les stats après le match de Dimanche soir !

    Signaler
  15. Nenae - jeu 15 Sep 22 à 11 h 25

    ´´Rendez-leur le ballon´´ devrait-on crier dans le stade.

    Signaler
    1. OL-91 - jeu 15 Sep 22 à 15 h 12

      👍

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut