Alice Sombath
Alice Sombath (crédit : David Hernandez)

Mercato : Alice Sombath prolonge deux ans avec l’OL

Deux ans après son arrivée, Alice Sombath va prolonger l’aventure à l’OL. La jeune défenseuse a étendu son bail jusqu’en juin 2026 avec les Fenottes.

L’OL a décidé de verrouiller l’avenir ces derniers mois. Après Ellie Carpenter ou encore Melvine Malard prolongée en novembre dernier en plus des taulières Renard et Majri, le club lyonnais a annoncé la signature de Melchie Dumornay pour trois saisons à partir de juillet 2023. A ces cinq dossiers verrouillés s’est ajouté celui d’Alice Sombath depuis ce mardi. Dans un communiqué, l’OL a en effet annoncé la prolongation de deux saisons supplémentaires de la jeune défenseuse. L’internationale française U20 est désormais liée aux Fenottes jusqu’en juin 2026.

Arrivée en 2020 en provenance du PSG, Alice Sombath a pris ses marques au sein du club lyonnais avant de vraiment faire partie de la rotation de Sonia Bompastor la saison dernière et encore plus cette année. Avec 17 matchs joués que ce soit en défense centrale ou comme latérale droite, Sombath a réussi à se faire une place dans le groupe lyonnais. A 19 ans, elle représente l’avenir de l’OL qui continue donc de préparer son futur à moyen terme.

4 commentaires
  1. JUNi DU 36 - mar 17 Jan 23 à 14 h 35

    Elle représente l'avenir de l'ol feminin elle aussi. Elle peut devenir une très grande défenseuse si elle continue à bosser dur.

    Signaler
    1. knoumkoufou - mar 17 Jan 23 à 15 h 02

      Elle continuera, là aussi on peut compter sur Wendie. Merci à Paris pour ne proposer aucun avenir à ces jeunes joueuses.

      Signaler
  2. isabielle - mar 17 Jan 23 à 15 h 17

    Pour contrer la progression des clubs qui se structurent en Europe - et qui ont de plus en plus de moyens financiers avec les droits télé - l'OL doit continuer a renforcer la formation qui est notre ADN.
    Les talents formés (ou post formés) chez nous, n'ont certes pas tous leur place de titulaire, mais ce sont de bonnes doublures pour gonfler l'effectif et assurer une nécessaire profondeur de banc.
    Les grands clubs féminins espagnols ont tous une formation (comme pour les hommes) et ils peuvent aussi compter sur le réservoir sud américain.
    Les Anglais, les Allemands, les Italiens picorent dans les autres championnats, car ils n'ont pas encore développé cette formation pour les filles.
    Profitons donc de notre savoir faire et de notre avance. Comme ce n'est pas encore lucratif, cela reste sain.
    .... et il faut aussi alimenter l'EDF, le pôle France féminin de Clairefontaine et les contrats fédéraux sont insuffisants en terme de performance, ce sont les clubs pros qui forment les joueuses cadres.

    Signaler
  3. dede74 - mar 17 Jan 23 à 17 h 29

    C'est un très bon élément et c'est bien de l'avoir prolongée.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut