Nice - OL : Fekir ravi de retrouver Lacazette

Nabil Fekir, pas loin d'atteindre son meilleur niveau, est content du retour d'Alexandre Lacazette, avec qui il forme un duo de choc.

Visiblement, Bruno Genesio n’était pas le seul à attendre avec impatience le retour de blessure d’Alexandre Lacazette. Privé de son meilleur buteur (six réalisation) depuis le début de la saison, le technicien rhodanien a également été plombé par les absences de plusieurs cadres de l’effectif ces derniers mois. Pêle-mêle, Christophe Jallet, Clément Grenier, Mathieu Valbuena, Rafael, Cornet ou encore Nabil Fekir. Ce dernier, victime d’une rupture des ligaments croisés en août 2015 qui l’a empêché de jouer une grande partie de l’exercice précédent et de participer à l’Euro 2016 avec la France, formait une doublette redoutable avec Lacazette lors de la saison 2014/2015, avec un total de quarante buts et quatorze passes décisives en Ligue 1 à eux deux. Fekir, élu meilleur espoir du championnat cette année-là, et son coéquipier, sacré meilleur buteur et meilleur joueur du championnat (27 buts), éclaboussaient le championnat de leur talent grâce, notamment, à leur extrême complémentarité. Et, à l’image de son entraîneur, le premier a lui aussi fait part de son enthousiasme à l’idée de pouvoir être associé de nouveau à son partenaire d’attaque.

"Avec Alex j’ai un peu plus de repères, avouait hier, en conférence de presse, celui que l’on surnomme Nabilon dans le vestiaire lyonnais. J’ai joué pendant un an et demi avec lui. On se connait un peu mieux que les autres. C’est un très bon joueur, j’espère qu’il reviendra en forme et que les blessures le laisseront tranquille." Le numéro 18 olympien se sent bien aux côtés du numéro 10 et ne cache pas sa volonté d’être associé à lui, dès ce soir, face à Nice. "Ça serait bien pour l’équipe. Il comprend le ballon. Ce n’est pas compliqué de jouer avec lui. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’on se trouve les yeux fermés mais c’est vrai qu’on s’entend bien, qu’on se trouve bien. Il me fait marquer, je le fais marquer…" Fekir, qui retrouve peu à peu son meilleur niveau de même qu’une place en pointe, apprécie être en soutien de Lacazette. "Je me sens bien à ce poste là, explique-t-il. Mais ça dépend de la composition que le coach met en place sur le terrain. Devant on est plus libres, le coach nous dit de beaucoup permuter, de changer de postes. On essaie de le faire sans trop se marcher dessus."

Pour autant, si Bruno Genesio décide d’attendre encore un peu avant de lancer Alexandre Lacazette, pour éviter une rechute de son goleador, comme se fût le cas contre Bordeaux (1-3), une décision amèrement regrettée par l’entraîneur de l’OL, Nabil Fekir pense que son équipe est tout de même capable d’aller chercher un résultat en terres azuréennes : "Il nous a manqué ces derniers matchs mais il y a de bons joueurs dans l’effectif. Des joueurs capables de le remplacer. On est tous pressés de le retrouver mais il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas que lui et moi dans l’équipe, il y a beaucoup d’autres joueurs. Ce week-end, il faudra s’appuyer sur le collectif."

3 commentaires
  1. Lyonnais_de_la_manche - ven 14 Oct 16 à 12 h 04

    Et comment qu'on à hâte de les revoir ensemble à leur meilleur niveau !! C'est du régal pur ces 2 joueurs, leur entente saute aux yeux, et avec l'éclosion de Tolisso, un Darder bourré de talent, et des joueurs de ballons comme Rafael et Rybus sur les côtés, il y a de quoi voir du très beau jeu ! Manque plus qu'une bonne assise défensive pour avoir une grande équipe.

  2. Pamo01Michel - ven 14 Oct 16 à 12 h 51

    Enfin une bonne nouvelle...
    Bravo à Génésio pour son courage avec Valbuena.
    Il lui reste à nous mettre Mammana et Diakhabi et ce sera top....

    1. Gones2wano - ven 14 Oct 16 à 13 h 06

      +100 nkoulou ne pourra pas éternellement manger sur son ancien statut de bon joueur

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut