Nesrine Bahlouli (crédit : David Hernandez)

OL - Académie : Nesrine Bahlouli parmi les finalistes du Golden Girl 2022

En attendant de faire ses débuts avec l’OL, Nesrine Bahlouli est vue comme l’un des espoirs de demain. La Lyonnaise fait partie des 10 dernières finalistes pour le Golden Girl 2022.

Dans la famille Bahlouli, il y a bien évidemment Farès qui a joué avec les pros et qui évolue désormais dans le championnat ukrainien, les petits frères Mohamed et Djibril. Mais il y a également une Bahlouli chez les Fenottes avec Nesrine. L’attaquante lyonnaise s’entraîne avec les professionnelles mais attend toujours de connaitre sa première avec le groupe de Sonia Bompastor. Aussi à l’aise avec ses pieds, l’internationale U19 française fait partie des espoirs du football féminin.

Pour preuve, elle fait partie des dix dernières joueuses à pouvoir encore remporter le Golden Girl 2022. La liste des finalistes a été dévoilée vendredi et Nesrine Bahlouli en fait partie. La concurrence s’annonce rude mais c’est déjà une preuve que les qualités de la jeune Lyonnaise ont dépassé les simples frontières du Rhône et de la Saône.

La liste de 10 finalistes :

Nicole Arcangeli (ITA)

Nesrine Bahlouli

Hanna Bennison (SWE)

Jule Brand (ALL)

Sofie Bredgaard (DAN)

Esmee Brugts (NED)

Anastasia Ferrera (ITA)

Mary Fowler (AUS)

Kika Nazareth (POR)

Salma Paralluelo (ESP)

4 commentaires
  1. dede74 - sam 15 Oct 22 à 9 h 38

    "En attendant de faire ses débuts avec l’OL, Nesrine Bahlouli est vuE comme l’unE des espoirs de demain"

    "La lyonnaise" ce serait donc bien une femme !

    Il y a bien quelques joueuses de qualité chez les Fenottes, c'est rassurant pour l'avenir.

    1. undeuxtrois - ven 21 Oct 22 à 22 h 47

      De grandes chances qu'elle ne soit pas gardée. Jeune joueuse très moyenne qui n'a rien à faire dans cette sélection, qui montre bien l'incompétence des uns et des autres... L'inclure dans une liste avec des titulaires en club et/ou de jeunes joueuses déjà en équipe nationale A, c'est ubuesque.

  2. Olyonn@is - sam 15 Oct 22 à 9 h 45

    Un Balhouli peut en cacher une autre.

  3. Cicinho - sam 15 Oct 22 à 14 h 45

    Espérons qu'elle soit un peu plus patiente que le grand frère !
    Mais j'avais lu une interview de Fares et il était très lucide sur son parcours, alors il devrait être de bon conseil!

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut