Foster Gillett, potentiel nouvel actionnaire de l’OL (Photo by RUSTY JARRETT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

OL - Actionnariat : l'Américain Foster Gillett bien placé pour prendre les rênes

Désormais, l'Américain Foster Gillett est le mieux placé pour reprendre l'OL. Il pourrait devenir actionnaire majoritaire du club rhodanien.

L'Olympique lyonnais se trouve à la frontière d'une révolution. Comme l'indique L'Equipe, l'Américain Foster Gillett est en pole position pour devenir le nouvel actionnaire majoritaire de l'OL. En effet, il fait face à deux autres offres venues des Etats-Unis, mais l'homme d'affaire s'est mis d'accord avec Jean-Michel Aulas. Il a offert 600 millions d'euros au total pour racheter les parts de Pathé et IDG (pour plus de 300 M€), mais également une partie de celles du président rhodanien.

En plus de tout cela, l'homme d'affaire apporterait, comme il est imposé dans le cahier des charges, une injection d'argent dans le cadre d'une augmentation immédiate de capital de près de 100 M€. Il deviendrait alors le principal décisionnaire, et amènerait à l'OL d'importants et immédiats moyens financiers.


Aulas resterait président


Toutefois, Jean-Michel Aulas a la volonté de garder encore le contrôle, il souhaite donc inclure une période de gouvernance qui le maintiendrait à la tête de l'entité lyonnaise pour près de trois saisons. Néanmoins, il est possible que l'Américain de 45 ans décide d'être présent, ou a minima, de mettre certains de ses hommes de confiance dans l'organigramme.

Dans sa carrière, Foster Gillett, fils de George Gillett, a notamment occupé le rôle de directeur à Liverpool. Son père était copropriétaire des Reds avec Tom Hicks entre 2007 et 2010. Cette expérience n'a pas été très concluante et les deux dirigeants ont dû revendre le club. Il était également impliqué dans le NASCAR avec l'équipe Richard Petty Motorsports, et ce jusqu'en 2010. Enfin, il a aussi dirigé une société qui gère des stations de ski, Booth Creek Management Corporation.


Gillett serait ambitieux pour l'OL


Récemment, Foster Gillett avait tenté de retrouver le monde du football en adressant une offre de reprise à Derby County, mais celle-ci n'a pas abouti. Pour l'OL, l'Américain nourrirait de grandes ambitions sur le plan sportif, et il serait prêt à à investir de manière conséquente dès cet été.

171 commentaires
  1. BruceFeuillette - mer 8 Juin 22 à 17 h 24

    Apparemment, il aurait été convaincu par les matchs rasoirs...

  2. Kabongo12 - mer 8 Juin 22 à 17 h 34

    Fait péter la thune le ricain,j'achèterai des gilettes jusqu'a la fin de mes jours

    1. Le_Lyonniste - mer 8 Juin 22 à 17 h 56

      Gillett =/= Gillette

    2. Janot-06 - mer 8 Juin 22 à 18 h 15

      Moi, c'est déjà le cas... S'il pouvait faire baisser le prix, d'ailleurs... 😁

  3. juninho pernambucano - mer 8 Juin 22 à 17 h 36

    Pas très rassurant quand on voit les commentaires des supporters de Liverpool…..
    Quelqu’un sait quel est le but pour aulas de ne plus être majoritaire ? Est ce qu’il devient majoritaire d’OL group ou simplement de l’olympique lyonnais ?
    Dans ce cas la quid du projet OLLand OL arena ?

    Je suis pas très rassuré de savoir qu’aulas va perdre la main car quoiqu’on en dise il n’aura plus le dernier mot.

    A court terme c’est sur que pour le sportif c’est bien mais sur le long terme quels sont les objectifs de cet américain ?

    Je pensais qu’a lyon on visait un autre modèle économique que de vendre son âme.

    1. Steph696969 - mer 8 Juin 22 à 18 h 37

      Tout ceux qui critiquent « papi » JmA vont être content
      L’avenir nous le dira

      1. OLVictory - jeu 9 Juin 22 à 8 h 30

        C'est Papi JMA qui va peut-être mettre l'OL dans les pattes de ce type,

    2. Dragon2332 - mer 8 Juin 22 à 18 h 42

      @juninho pernambucano : JMA garderait la main pendant 3 ans ... En 3 ans, il peut se passer beaucoup de choses ...

    3. Philippeb - mer 8 Juin 22 à 18 h 49

      Ce qui est probable c'est qu'il veuille revendre un jour avec plus value.
      Mais ça semble logique qu'il accepté qu'Aulas gère encore pendant quelques années. J)A c'est un maître en affaires et en foot.
      Pourquoi les investissements rentables ne serait ils pas poursuivis ?

    4. Caol Ila - mer 8 Juin 22 à 22 h 32

      Aulas n'a jamais été actionnaire majoritaire donc ça ne change pas grand chose...

      1. OLVictory - jeu 9 Juin 22 à 8 h 31

        L'association Aulas-Seydoux était largement majoritaire, ça change tout

  4. Arnaud1975 - mer 8 Juin 22 à 17 h 39

    L'important c'est ses fausses lunettes, évidemment tout le monde l'a compris, comme chez Juni

  5. JUNi DU 36 - mer 8 Juin 22 à 17 h 40

    Plus que quelques heures et l'âme de l'ol sera vendu au diable...

    1. Le_Lyonniste - mer 8 Juin 22 à 20 h 22

      Faust Ergillett ????

  6. Tongariro - mer 8 Juin 22 à 17 h 47

    Bonne nouvelle, il me semble qu'il manque encore de terrains de base ball à OL Land !

    1. montcoua - mer 8 Juin 22 à 18 h 15

      Excellent ! trop drôle ! vraiment ! T'as fait un séminaire sur le thème "humour et sectarisme", dis moi .... chaque jour on a droit à la blagounette ras la moquette...
      😉

  7. XUO - mer 8 Juin 22 à 17 h 54

    Et la copine de Jean Mimi, elle en pense quoi de tout ça ?

    1. JUNi DU 36 - mer 8 Juin 22 à 17 h 58

      Je dirais même mieux, et les copines de Jean Mimi elles en pensent quoi de tout ça ?

  8. Greg - mer 8 Juin 22 à 17 h 59

    Foster Gillett, le fils de George, ancien propriétaire de Liverpool, serait le mieux placé pour devenir l'actionnaire majoritaire du club lyonnais. Jean-Michel Aulas, qui a négocié une gouvernance, devrait rester président encore quelques années.

    C'est un énorme séisme en approche à Lyon, dont les secousses pourraient se faire ressentir dans toute l'Europe : sauf retournement de situation dans les prochains jours, ce qui reste de l'ordre du possible dans un tel dossier, l'investisseur américain Foster Gillett serait sur le point de prendre le contrôle de l'Olympique Lyonnais.
    L'homme d'affaires de 45 ans est arrivé en France il y a plusieurs jours afin de négocier directement avec Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, avec qui il s'est mis d'accord dans la semaine. Depuis l'annonce commune par Pathé et IDG Capital, il y a trois mois, de la volonté des deux partenaires de vendre leurs parts (ils détiennent environ 20 % chacun), le président lyonnais s'activait sans relâche, en parallèle de la banque Raine, afin de trouver de nouveaux investisseurs capables de pérenniser le club et de lui faire passer un nouveau cap.

    Une offre proche de 600M€

    Les projets de quatre Américains avaient été retenus, ainsi que l'avait révélé L'Équipe il y a quelques jours, et parmi eux celui de John Textor (56 ans), co-actionnaire de Crystal Palace. Mais l'offre de ce dernier s'est finalement avérée trop basse et il a perdu du terrain, même s'il n'a pas encore perdu espoir, comme les deux autres candidats. Parmi eux, un fonds d'investissement italo-californien, Iconic Sports, présent notamment dans le capital des Bucks de Milwaukee en NBA. L'offre de ce candidat n'a pas filtré.

    Gillett, en revanche, aurait fait une offre très importante, proche des 600 M€. L'Américain rachèterait ainsi les parts de Pathé et IDG (pour plus de 300 M€), mais également une partie de celles d'Aulas (qui détient 28 % actuellement), en plus d'une injection d'argent pour une augmentation immédiate de capital (près de 100 M€), comme le demandait le cahier des charges imposé à tous les candidats. Gillett deviendrait ainsi seul maître à bord à l'OL, qui se retrouverait avec d'importants et immédiats moyens financiers pour nourrir des ambitions dès la saison prochaine.

    Il y a une partie que je n'arrive pas à vous communiquer. Mais il expliqué qu'Aulas a réussi à négocier une gouvernance pour un passage des rênnes en douceur.

    Gillet serait prêt à investire de manière conséquente cet été

    Durant cette période, Liverpool avait cumulé les déceptions en Premier League, malgré de très grosses sommes investies sur le marché des transferts. Selon des sources proches de l'entourage de Gillett, qui a notamment comme joli coup à son actif l'achat de Fernando Torres à l'Atlético de Madrid en 2007 pour 36 M€ (revendu ensuite 58 M€ à Chelsea), l'homme d'affaires américain nourrit de grandes ambitions sportives pour l'OL, s'il parvient à boucler les négociations, et serait prêt à investir de manière conséquente sur le mercato dès cet été.

    Il avait par ailleurs déjà tenté de remettre un pied dans le football il y a quelques mois en adressant une offre de reprise pour Derby County, qui n'a finalement pas abouti. Son offre à l'OL devrait cette fois être la bonne, et Jean-Michel Aulas pourrait annoncer publiquement d'ici une dizaine de jours la grande nouvelle, si les dernières discussions se passent bien et que tous les financements sont validés. Contacté mardi, le président de l'OL n'a pas souhaité réagir à nos informations.

    Si le taff se fait sérieusement (investissement sportif intelligent...) on peut espérer un rebond sportif et le passage d'un cap ces prochaines années.

    1. montcoua - mer 8 Juin 22 à 18 h 12

      Si ça se fait, l'OL va changer de dimension 😊.

      1. OLVictory - mer 8 Juin 22 à 18 h 16

        Ça ne changera pas fondamentalement les choses, il faudra toujours faire des bénéfices pour assurer des garanties aux banques, rembourser les emprunts, verser des dividendes aux actionnaires…
        Un investisseur ricain ce n'est ni le Qatar ni mère Teresa (RIP)
        Et qui doit bénéfice dans les quelques années qui viennent, dit vente de bons joueurs pour en rechuter de moins chers. Comme d'hab

      2. montcoua - mer 8 Juin 22 à 18 h 23

        Oui mais avec une surface financière un poil différente ... ce qui va permettre de changer pas mal de chose.
        Un investisseur américain comme tout investisseur vise le profit (Lapalisse) et pour faire du profit, il faut des résultats... et donc mettre les moyens cqfd
        Si quelqu'un comme Gillett emporte le morceau, c'est pas pour faire du portage passif; ça n'aurait pas de sens. Il est évoqué une augmentation de K et des apports pour le recrutement.

      3. OLVictory - mer 8 Juin 22 à 18 h 27

        Ils parlent de 100 M€ d'apport de capital, mais les banques ont réclamé que les actionnaires remettent de l'argent pour étaler les modalités de remboursement des dettes. Tout n'ira pas dans le mercato. Et on devra toujours dégager un excédent.

        Mettre 600 millions, ça n'a rien de passif, mais ça ne veut pas dire que ça va changer notre train de vie à court terme. Ça écarte le danger du surendettement, rien que ça, c'est énorme.

      4. Steph696969 - mer 8 Juin 22 à 18 h 38

        Ou pas

      5. NicAulas-Govou - mer 8 Juin 22 à 21 h 01

        Pas d'accord OLVictory, avec le relachement du Fair Play Financier, s'il veut investir ses capitaux propres il peut, quelque soit la balance du Groupe.

        Et quelque soit sa structuration de dette. S'il a les fonds.. du sponsoring US déguisé et voilà, comme les autres

        Comme le PSG, comme l'OM, comme tous ...

      6. NicAulas-Govou - mer 8 Juin 22 à 21 h 05

        @OLVictory

        Je pense plutôt que c'est l'inverse : notre structure economique malgré l'endettement du stade est très solide : pour un investisseur, c'est incroyable de pouvoir agir dans le foot en ayant une certaine decorelation sur le resultat.

        Encore faudra t'il qu'il continue à parier sur l'Academie, qu'il fédère les acteurs economiques, et assurent la promotion evenementielle, mais y'a pas de big raison.

        Par contre il peut CRASHER le sportif... imaginez une scenario catastrophe avec une descente .. mais je n'y crois pas; pas si Aulas fait la transition

      7. OLVictory - jeu 9 Juin 22 à 8 h 38

        La structure économique des dernières années est que les profits générés viennent du trading.
        Et le trading affaiblit considérablement l'équipe et diminue progressivement les résultats.

        Bien sûr qu'il peut investir autant qu'il veut, mais vu ses moyens financiers probables, mais est-ce que l'on a UNE SEULE raison concrète de croire qu'il va le faire ?
        À l'inverse, je vois une grosse raison pour lui de ne pas investir et même de s'attribuer de gros dividendes : rembourser les 600 millions qu'il aura mis !

    2. Duvedrunk - mer 8 Juin 22 à 19 h 14

      Iconic Sports Qui n’a pas filtrer, à surveiller de près en fait.

      1. Le_Lyonniste - mer 8 Juin 22 à 20 h 20

        Exact, car rien ne dit que l'offre de Gillett a été acceptée. Iconic Sports peut faire (ou avoir fait) une offre plus intéressante.

      2. OLVictory - jeu 9 Juin 22 à 8 h 38

        Je mettrais bien une pièce sur eux, juste parce que personne en parle !

    3. OL-91 - jeu 16 Juin 22 à 18 h 32

      S'il lui passe les rennes, c'est donc un Père Noël.

  9. Gerard de Villieu - mer 8 Juin 22 à 18 h 09

    Mouais!!!

    1. OLVictory - mer 8 Juin 22 à 18 h 13

      Touchant cet hommage au SAV d'Omar et Fred ! 😆

  10. XUO - mer 8 Juin 22 à 18 h 17

    Vous allez voir et entendre les jaloux qui, après les salves destinées au vieillard gâteux, vont flinguer l'enfant gâté ...

  11. Poupette38 - mer 8 Juin 22 à 18 h 23

    Malgré tout, tout ceci me fait peur . On sait ce qu'on a avec JMA, c'est son "bébé", on ne sait pas ce qu'on retrouve

    1. Lyon1950 - mer 8 Juin 22 à 18 h 27

      Les choses changent, pas forcément en bien, mais ainsi va le monde.

  12. Janot-06 - mer 8 Juin 22 à 18 h 28

    J'ai lu par ailleurs qu'Aulas conserverait la Présidence pendant trois ans... épaulé, bien sûr, par le nouveau propriétaire.

    Dans la mesure où l'on sait très bien que Aulas ne restera pas éternellement à la tête du club, et qu'il fallait trouver un successeur amenant de la fraîche, cette nouvelle est plutôt prometteuse.

    Voilà qui devrait faire plaisir à ceux qui envoyaient JMA à la casse...

    Pour ma part, si Aulas reste encore trois années pour faire la transition, et compte tenu de la puissance financière du nouvel investisseur, je ne peux qu'être satisfait.

    Une nouvelle ère commence et les espoirs de revoir notre OL de nouveau aux sommets me réjouissent, même si j'ai un brin d'inquiétude, comme lors de tout changement important.

    1. Le_Lyonniste - mer 8 Juin 22 à 20 h 21

      D'ailleurs, Aulas pourrait-être un mentor pour le jeune Foster Gillett, lui apprendre plein de choses sur le milieu du football.

  13. Altheos - mer 8 Juin 22 à 18 h 35

    On connait JMA depuis le temps, il est évident que l'offre qui sera choisie lui permettra à moyen terme de garder la main sur le club. Autant sportivement, il est clairement à la rue depuis des années, autant financièrement et en matière de gestion, il est toujours le roi du game.
    Pour le reste, je suis plus dans la posture anglaise "wait and see".
    Le football n'est pas une science exacte dans laquelle l'investissement opère systématiquement un résultat et une rentabilité (sinon City et le PSG auraient déjà gagné la C1 moultes fois).
    De toute façon, ce changement était foncièrement inévitable.
    JMA a 73 ans. Il est visible qu'il est usé et fatigué, ses traits tirés parlent pour lui (même si sa vie perso a pu aussi jouer un rôle).
    Le futur de l'OL s'écrira sans lui, inéluctablement.
    Mais malgré tout, c'est encore sur lui que nous comptons tous pour que ce futur sans lui soit le plus beau possible.

  14. Bioman - mer 8 Juin 22 à 18 h 35

    Personnellement , je ne suis pas emballé , mais je suis sûrement de la vieille école, à part le PSG , aucun montage de rachat n'a été convaincant en France c'est 25 dernières années .même l'OM je ne reste dubitatif sur l'évidence...

    1. OLVictory - mer 8 Juin 22 à 18 h 43

      Ce ne serait pas la première fois dans l'histoire que l'OL serait précurseur.