Ada Hegerberg à l’échauffement lors d’OL – ASSE (crédit : David Hernandez)

OL : Ada Hegerberg "a du mal à poser le pied"

Touchée assez gravement avec la Norvège, Ada Hegerberg a fait son retour à Lyon, jeudi. Si la blessure devrait être moins grave que prévue, l’attaquante de l’OL a encore du mal à poser le pied.

Dans cette dernière ligne droite avant la reprise du championnat, Sonia Bompastor a eu du pain sur la planche depuis dix jours. Devant jongler avec un effectif réduit à cause de la fenêtre internationale, l’entraîneure de l’OL a en plus vu les blessures s’accumuler à quelques jours de remettre en jeu la couronne de championne en D1 féminine. Après Wendie Renard et Amandine Henry lors de la tournée aux Etats-Unis, ce sont Selma Bacha, Ada Hegerberg et Griedge Mbock qui se sont ajoutées à la liste. Pour la latérale gauche, tout semble rentré dans l’ordre tandis que Mbock va devoir passer une deuxième fois sur la table d’opération.

Mais qu’en est-il pour l’attaquante lyonnaise ? C’est encore assez flou même si son absence pour Reims est déjà actée. "Elle a reçu un gros coup en sélection sur la jambe gauche qui a un peu inhibé toute la zone autour de laquelle elle avait été opérée pour une fracture de fatigue au tibia (en septembre 2020), a dévoilé Sonia Bompastor dans les colonnes de Le Progrès. Elle est dans l’attente aussi et se questionne pas mal. Elle est encore bien embêtée et a du mal à poser le pied. Elle a passé des examens complémentaires qui sont plutôt rassurants mais elle en repassera avec le staff médical lyonnais."

Si la blessure a été moins grave que ce que pouvait laisser penser sa sortie avec la Norvège, ce n’est pas non plus qu’un simple coup. Avec Griedge Mbock sur le flanc pendant "six mois minimum" et quatre joueuses touchées par une rupture des ligaments croisés, le staff de l’OL se passerait bien d’un nouveau coup dur.

5 commentaires
  1. OL-91 - ven 9 Sep 22 à 15 h 54

    On ne peut pas dire que Ada a une musculature impressionnante, et la prudence est de mise.

    Signaler
    1. undeuxtrois - ven 9 Sep 22 à 19 h 12

      C'est une golgoth comparé à ses coéquipières (et adversaires). Elle est longiligne mais j'ai peu vu telle puissance chez une joueuse de foot (peut-être Putellas depuis 2020). Elle est d'ailleurs souvent mal arbitrée du fait de son physique. La faute qu'elle subit sur sa blessure (car oui, c'est une adversaire qui la blesse) n'est pas sifflée, la joueuse (alors qu'elle a déjà un jaune) venant tout juste de faire une faute très grossière sur la même Hegerberg quelques minutes auparavant... sur la même jambe.

      Signaler
  2. dede74 - ven 9 Sep 22 à 16 h 58

    Après son long arrêt et la difficulté à revenir puisqu'elle n'était pas revenue à sa forme optimale, ceci peut être dû à l'appréhension ! sa blessure actuelle ne doit pas l'inciter à précipiter son retour.
    Il faut qu'elle prenne grand soin de son corps. Redeviendra t-elle ce qu'elle a été ? voilà la question que je me pose.

    Signaler
    1. Le Bon - ven 9 Sep 22 à 17 h 18

      Ou réveiller la douleur qu'elle connaît trop bien !

      Signaler
    2. undeuxtrois - ven 9 Sep 22 à 18 h 56

      Dominante dans les plus gros matchs de la saison de l'OL, en n'ayant pas joué pendant 2 ans, dans une équipe avec un collectif branlant, 2e meilleure buteuse et passeuse de l'équipe avec moins de temps de jeu, et probablement avec de douleurs encore très vives... Je pense que toutes les joueuses rêveraient de ça dans une forme optimale.

      C'est une adversaire qui la blesse. Ca ne semble être qu'une grosse alerte pour elle, mais qu'elle prenne son temps et revienne débarrassée une fois pour toute de ses pépins, Mbock n'a malheureusement pas eu cette chance. L'OL ne retrouvera pas de joueuse du niveau d'Hegerberg dans tous les cas, passé, ou actuel.

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut