(Photo by Adam IHSE / TT News Agency / AFP)

OL : Ada Hegerberg revient avec des ambitions

De retour sur les terrains après plus d'un an et demi de galère, Ada Hegerberg retrouve petit à petit le goût de la compétition. L'attaquante a soif de titres et ne cache pas ses ambitions.

Grande championne, Ada Hegerberg était très émue le soir de son retour à la compétition le 5 octobre à Häcken (0-3). Après quelques semaines pour se réhabituer aux matches de C1 et de championnat, l'avant-centre a désormais envie de remporter de nouveaux titres avec les Fenottes. "Quand on joue à l'OL, il faut toujours chercher à gagner tous les trophées. J'ai envie d'aider le groupe à remonter après la saison dernière, car il est important de rester la meilleure équipe d'Europe, voire du monde. Et c'est pour cela que j'ai hâte de revenir à mon meilleur niveau, enchaîner les rencontres et, bien sûr, marquer à nouveau des buts, battre tous les records, a-t-elle confié dans une interview à l'AFP. On recommence un peu la carrière mais je me donne aussi du temps."

"Nous n'étions pas au niveau"

L'attaquante, absente lors de l'exercice 2020-2021, dresse le bilan de cette année pas facile pour l'OL, qui a terminé fanny pour la première fois depuis 2006. "C'est une déception et un échec pour nous. Il faut l'accepter et ne pas se cacher derrière des explications mais analyser les bonnes et moins bonnes choses. Nous n'étions pas au niveau, a-t-elle reconnu. C'est aussi l'occasion d'opérer quelques changements, repartir avec un nouvel esprit. Cela fait plaisir pour tout le monde de voir Griedge (M'Bock) et moi-même retrouver le groupe. Nous avons vraiment quelque chose à apporter à l'équipe."

11 commentaires
  1. dede74 - jeu 21 Oct 21 à 11 h 04

    Nous aussi, avons hâte de revoir Ada et Griedge, à leur meilleur niveau, ce sont deux "top recrues" pour cette année du retour au sommet.
    C'est un immense plaisir de les revoir fouler les pelouses.

  2. Dede passion 69 - jeu 21 Oct 21 à 15 h 33

    Un seul com , et rien sur le fil précédent !

    Notre ballon d'or laisserait- elle tout le monde indifférent ?....
    Pas grave Ada, on t'aime, et on fêtera ton doublé le 13 novembre face au PSG ......😉

    Faut dire que l'on est jour de match Européen, ça n'aide pas .

  3. Janot-06 - jeu 21 Oct 21 à 17 h 02

    Bien sûr que ce retour de Ada conjugué à celui de Griedge nous comble de joie ; on les attendait toutes les deux depuis si longtemps qu'on en arrivait à avoir les plus grandes craintes.
    Il leur faut maintenant enchaîner les matches petit à petit, retrouver leurs sensations avant de signer de nouveaux exploits.
    Il est bien entendu que le premier but de Ada, et pourquoi pas de Griedge, seront fêtés comme il se doit.

  4. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 11 h 02

    Et un commentaire de plus destiné à ceux qui suivent le foot féminin, notamment présents sur cette page (le gentil dede, Dede l'indifférent, le méchant Janot... et paf, je règle mes comptes, mais pas grave, je ne serai pas lu 😉 ) :

    "Antonin da Fonseca, l’encadreur de Ada Hegerberg pour sa réathlétisation, a raconté dans un entretien publié par Le Progrès, les moments de souffrance de la joueuse.

    Pour rappel, la Norvégienne s’était gravement blessée et a passé 21 mois sans jouer.
    Revenue de blessure il y a seulement quelques jours, Ada Hegerberg a passé d’intenses moments de douleur.

    Suite à sa blessure au genou et au tibia en 2020, Ada Hegerberg a suivi une longue période de séances de réathlétisation. Dix mois durant, elle est restée avec Antonin Fonseca qui est le préparateur physique et responsable de la performance de l’OL. Resté à ses côtés tout le temps de ce calvaire qu’a vécu l’attaquante de l’OL, il a décrit la situation de la joueuse de 26 ans en quelques mots dans l’entretien.
    En quatre phrases, il a résumé ses plus de dix mois de travail aux côtés de l’attaquante lyonnaise : « Des réathlétisations difficiles, j’en ai connu. Comme celle d’Ada, jamais. C’est presque unique dans le football. Beaucoup auraient arrêté leur carrière après ce qu’elle a vécu », a-t-il expliqué.
    Des mots qui dénotent de la gravité de la blessure de celle qui a reçu le Ballon d’Or du football féminin en 2018".

    Lu sur... Afrika foot united.

    1. Dede passion 69 - dim 24 Oct 21 à 11 h 28

      Hello Moimoi,

      Ben si, j'ai lu.....
      C'est Dede l'indifférent, qui ne l'est jamais lorsqu'il s'agit de l'OL en général, et des filles en particulier.
      En plus, si c'est un com de Moimoi, alors là ,obligé ! 😉

      1. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 11 h 37

        Salut Dede !

        Déjà, j'espère qu'O&L fera un article avec l'info que j'ai partagée, sinon, au moins, on sera deux à avoir lu qu'elle revient vraiment de très loin.
        Tu me diras, on le savait. Mais ça le confirme encore, et quand c'est énoncé de la part de celui qui a aidé Ada à revenir, ça a encore plus de valeur.

        Sinon, en réalité, j'espérais bien que l'un de vous trois lirait ça et interviendrait, me permettant de comprendre certaines choses...
        Pour ce que j'écrivais en accroche de mon message, je plaisantais à moitié : je parlais de vos retours à mon encontre.
        Peut-être est-ce parce que je participe moins à la vie du site depuis quelques temps, mais je ne t'avais plus vu réagir à l'un de mes messages depuis un bail, d'où le terme d'indifférence à mon égard, alors qu'on s'entendait bien par le passé. J'ai dû dire quelque chose que tu n'as pas apprécié (si c'est le cas, désolé).
        Et Janot semble me sauter à la gorge dès qu'il le peut, je ne sais pas non plus pourquoi. Je pars du principe qu'il y a une bonne raison qu'il le fasse et que j'en suis responsable. Je préfère considérer que c'est ma faute, c'est plus facile de reconnaître ses erreurs que de savoir ce que pensent vraiment les autres.

      2. Dede passion 69 - dim 24 Oct 21 à 11 h 59

        Moimoi,

        A priori non fondé, aucun problème!.

        Je participe assez peu au forum, et évite de commenter si je suis en plein accord avec ce qui est dit.
        Rien à voir, mais il y a très longtemps, tu m'avais dit que "je filais du mauvais coton ".
        Incompris, je t'avais demandé des explications , et tu ne m'avais jamais répondu, très surpris et déçu....

        Mais il y a prescription !😉

        Et puis, je l'ai déjà dit, un forum n'est pas vraiment mon truc, je ne suis pas assez rodé à ça.
        Alors je m'accroche.

      3. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 12 h 02

        Ah oui, ce dont tu parles remonte à cet été. Je crois que c'était suite à une impression - sans doute erronée - que tu étais en désaccord avec beaucoup de mes messages, ce qui m'étonnait vu qu'on était en effet souvent en accord.
        Après, ce n'est pas parce qu'on est souvent d'accord sur beaucoup de choses que cela perdure dans le temps, mais ça me chagrinait quelque peu.
        C'est bête, je sais, mais je trouvais ça dommage.
        Me voilà rassuré !

  5. XUO - dim 24 Oct 21 à 11 h 59

    Moi aussi j'ai lu, gros vilain méchant ...
    J'ai lu parce que c'est toi et parce qu'il est question du foot féminin qui retient mon intérêt. Pourquoi ? parce que c'est le foot que j'ai connu très jeune et qui me ramène à l'époque où j'entraînais des mômes. Le foot pas encore pollué.
    Bravo en tout cas à Ada et merde à ceux qui dénigrent le sport féminin en général.

    1. Moimoi - dim 24 Oct 21 à 12 h 12

      En effet XUO, pour observer des matches de "vrai foot", sans tout le fric et le cinéma qu'on voit chez les hommes, il faut regarder les dames (et les amateurs pour les hommes), où c'est encore plus du sport que du théâtre.

    2. Dede passion 69 - dim 24 Oct 21 à 12 h 38

      Xuo,

      Ce que tu as connu, je l'ai vécu aussi.

      J'ai joué à un niveau honorable en promotion d' honneur régional au FCL, puis dans un petit club du nord Isère, ou j,étais entraineur/joueur et capitaine.
      Puis je me suis occupé de minimes et cadets de l'époque.

      Un passé où le foot n'avait rien à voir, avec ce qu'il est devenu ......

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut