Lyon’s midfielder Sylvain Idangar jubilates after scoring a goal against Sparta Prague, 08 december 2004 at the Gerland stadium in Lyon, during the Champion’s League group D football match. Lyon won 5-0. AFP PHOTO MARTIN BUREAU / AFP PHOTO / MARTIN BUREAU

OL - Anciens : Sylvain Idangar et son autobiographie « La valeur de l’échec »

L'ancien attaquant lyonnais Sylvain Idangar sortira en 2020 son roman autobiographique intitulé « La valeur de l’échec ». Un livre qui retrace sa carrière et les choix qui en ont découlé.

Lorsqu'il a foulé la pelouse du stade de Gerland pour la première fois en décembre 2004, Sylvain Idangar tendait les bras à une autre carrière. Entré en jeu contre le Sparta Prague en Ligue des champions, l'attaquant inscrivait alors un but pour son premier match en professionnels. C'est la dernière fois que le joueur formé à l'OL est apparu sous le maillot rhodanien. La suite ne sera pas à la hauteur de ses attentes. Après un prêt à Valenciennes lors de la saison 2005-2006, le natif de Limonest quitte son nid direction l'Arabie Saoudite, puis l'Algérie, Cassis en CFA, le Portugal et enfin la Thaïlande. A 28 ans, Idangar met fin à sa carrière professionnelle et regagne sa région natale, où il joue avec plusieurs clubs amateurs.

Idangar : « Les exemples sont les meilleures leçons à donner à la jeunesse »

Sélectionné à une reprise avec le Tchad en 2014, l'ex-ailier retrace sa carrière dans un roman autobiographique. « J’ai ressenti un très gros besoin de retranscrire ce que le football m’a apporté pour donner des éléments de réussite aux jeunes qui aspirent à devenir footballeurs professionnels, a expliqué Sylvain Idangar, lundi dans notre émission “Tant qu’il y aura des Gones”. Souvent, on entend les récits de ceux qui ont réussi, ceux qui ont eu de belles carrières. Mais, on omet de parler de ceux qui sont passés à côté de la carrière à laquelle ils auraient pu prétendre ou qui ont fait une carrière modeste comme la mienne. En entendant ces histoires-là, il y a peut-être autant voire plus d’enseignements à tirer que ceux qui ont réussi. Les exemples sont les meilleures leçons à donner à la jeunesse. J’espère vraiment que ce livre sera une référence en la matière. » Son livre, intitulé « La valeur de l’échec », sortira en 2020.

3 commentaires
  1. Sony07 - mar 22 Oct 19 à 18 h 01

    Bon pour que les jeunes tirent quelque chose des anciens il faudrait qu'ils s'intéressent un peu à autre chose qu'à leur nombril....et pour ce qui est de lire le livre de Sylvain il faudrait qu'ils ouvrent le livre.... En tout cas c'est courageux de sa part de relater ses échecs, et l'OL serait bien inspiré de lister tous les jeunes avec une grosse tête qui se sont plantés en quittant le club, le dernier en date Geubels, mais la liste est longue

  2. JUNi DU 36 - mar 22 Oct 19 à 18 h 56

    Bonne initiative de sa part, à lui peut être d'entamer une nouvelle carrière comme écrivain... En tout cas je vais l'acheter à sa sortie, ça m'intéresse ce genre de
    livre.C'est bien d'avoir un super centre de formation à l'ol et d'être dans les 2 où 3 meilleurs d'Europe mais est ce que c'est pas devenu au fil des années une usine à vendre, à faire que du fric sur le dos des jeunes ? Je pose la question

  3. Valbranque - mar 22 Oct 19 à 23 h 12

    Je me souviens d’Idangar! Purée ça fait déjà 15 ans. Que le temps passe vite!!
    Il a peut-être échoué au plus haut niveau mais il a tout de même fait une carrière intéressante avec des séjours dans plusieurs pays.
    Je ne lirai sans doute pas son livre mais ça peut effectivement être intéressant pour ceux qui s’intéressent à la sociologie du foot et surtout aux jeunes joueurs qui se font trop d’illusions. On devrait le distribuer aux petits du centre de formation de l’OL

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut