Lyon’s players celebrate after scoring a goal during the French L1 football match Lyon (OL) vs Angers (SCO) at the Parc Olympique Lyonnais stadium in Decines-Charpieu, central-eastern France, on December 21, 2016. / AFP PHOTO / Jean-Philippe KSIAZEK

OL - Angers (2-0) : Lyon assure l'essentiel au Parc OL

Après sa belle victoire dimanche soir à Monaco (1-3), l'Olympique Lyonnais a confirmé au Parc OL en s'imposant face à Angers (2-0). Alexandre Lacazette (9') et Nabil Fékir (84') sont les buteurs lyonnais. Si tout n'a pas été parfait,les Rhodaniens s'assurent une victoire qui leur permet de rester à 5 points du PSG (3e), à 8 points de Monaco (2e) et de revenir à 10 points du leader niçois. Le tout avec un match de plus à disputer. Après un début de saison en dent de scie, l'OL a bien redressé la barre et peut aborder la trêve plutôt sereinement.

- A retenir : Battu par le PSG (1-2), puis tenu en échec par Séville en Ligue des Champions (0-0) avant de battre très timidement Rennes (1-0) et d'être assez peu glorieusement éliminé par Guingamp en Coupe de la Ligue (2-2, 3 tab 4), l'OL n'avait clairement pas été souverain lors de ses dernières sorties au Parc OL. Pour cette dernière rencontre de l'année 2016 dans leur stade, les Lyonnais se sont donc imposés. De quoi offrir du baume au cœur au 32 098 spectateurs présents.

- Le + : Nabil Fékir. Après avoir eu du mal à revenir à la suite de sa grave blessure au genou, l'international français semble sur la pente ascendante. Plus influent sur le jeu de son équipe, le joueur de 23 ans se montre de nouveau décisif comme en témoigne son but et son action sur l'ouverture du score de Lacazette. Mieux encore, son entente avec Lacazette semble s'améliorer, tout du moins sur le terrain. Le fait que l'OL soit repassé en 4-2-3-1 n'y est sans doute pas étranger. Pour Nabil Fékir, tant sa forme du moment est intéressante, il est presque regrettable que ce soit la trêve.

- Le - : La maîtrise. Malgré une ouverture du score précoce, on n'a jamais vraiment senti l'OL maître des débats jusqu'au but du break en fin de partie. Pire, les Lyonnais ont concédé quelques occasions par manque de sérieux défensif et par laxisme dans le marquage. Ces errements auraient pu coûter cher comme sur la barre transversale touchée par N'Doye (54'). Dans ce type de match où Lyon ouvre rapidement le score et face à un adversaire de standing inférieur, les Gones doivent mieux maîtriser le match en se mettant à l'abri plus tôt et en étant plus solide défensivement.

- La stat : 34. Comme le nombre de points de l'OL à ce jour. Si l'on s'en tient aux déclarations du président Jean-Michel Aulas, l'objectif de 31 points fixé il y a quelques semaines est atteint. De quoi être satisfait de cette première partie de saison ? Pas si sûr.

- Le fait du match : 9ème minute, la défense angevine manque d'abnégation, ce qui permet dans un premier temps à Nabil Fékir de partir au but puis, dans un second temps, à Alexandre Lacazette de profiter d'un contre favorable pour ajuster Michel et ouvrir le score. L'OL a parfaitement lancé son match et cela lui a permis d'aborder un peu plus sereinement la suite de la rencontre, peut-être un peu trop parfois.

- Les perspectives : A l'issue de cette victoire face à Angers, l'OL termine la phase aller à la 4e place. A mi-chemin, les Gones possèdent 5 points de retard sur le PSG (3e), 8 sur Monaco (2e) et 10 sur Nice, leader. Il est utile de rappeler que l'OL compte un match de moins après les incidents à Metz. Les troupes de Bruno Genesio pourraient donc reprendre trois points sur leurs rivaux. Même si ce bilan n'est pas forcément exceptionnel tant en début de saison on voyait Lyon se battre potentiellement pour le titre, il est loin d'être alarmant surtout après un début de saison assez médiocre comme en témoigne les défaites à Lorient (0-1), à Dijon (2-4) ou encore à domicile contre Bordeaux (1-3) et Guingamp (1-3). Malgré ses six défaites en dix-huit rencontres, les Lyonnais sont toujours dans la course au podium et là est le plus important. Surtout que les Rhodaniens ont souvent fait de la deuxième partie de saison, une spécialité. A l'abord de la trêve, l'optimisme est donc de rigueur.

- Les notes : Lopes (6) - Jallet (5), Y.Mapou (5), Diakhaby (5), Morel (4, Rybus, 4) - Gonalons (6, cap), Tousart (5) - Ghezzal (4), Fékir (7), Valbuena (5) - Lacazette (7)

8 commentaires
  1. alejandro - jeu 22 Déc 16 à 1 h 08

    Et ben moi je trouve que le public devrait être plus exigeant, cela pourrait éviter que nos gones s'endorment.
    Au Bernabeu (qui est certes le public le plus exigeant du monde) le public ne tolère aucun relachement des joueurs et les poussent à toujours donner le meilleur d'eux-même. Ça va des cris en mode "allez!" quand les joueurs commencent une action aux grondements et des fois c'est carrément des sifflets ponctuels pour montrer aux footballeurs qu'ils doivent en faire plus.
    Dans ce match au bout d'un moment le public doit en exiger plus aux acteurs et le lui faire savoir.

  2. delgado69 - jeu 22 Déc 16 à 1 h 22

    tu as raison mais si il y a a peine 30000 spectateurs a chaque match pas sur que ca suffise a reveiller les joueurs

  3. OLVictory - jeu 22 Déc 16 à 7 h 48

    A chacun son job, les kops sont là pour pousser l'équipe, ils ne vont pas la pourrir tant quand ce n'est pas indispensable. Maintenant si les spectateurs des tribunes est et ouest veulent manifester ils en ont le droit.
    C'est le travail du staff de comprendre et corriger les erreurs et les manques. Et celui de la direction de lui en donner les moyens.
    Si la direction ne prend aucune décision alors que les objectifs ne sont pas remplis, c'est pas aux kops de le faire. La question que je me pose c'est que si rien ne se passe quand on rate les objectifs, qu'est-ce qui va pousser les joueurs à les réussir la prochaine fois ?

  4. OLVictory - jeu 22 Déc 16 à 7 h 55

    En parlant de moyens :
    #Genesio sur @OLTV_officiel :"Si vous avez un joueur capable de jouer 9, dans les couloirs, et qui n'est pas très cher...
    - Kalulu, Perrin, Mateta ?

  5. Alexandre27180 - jeu 22 Déc 16 à 10 h 30

    Fekir 7, mdr
    Il a tout raté, meme sur le 1èr but, y'a un 3 contre 2, il prefere ralentir et dribbler que de décaler ses équipiers. Coup de bol pour lui le contre se transforme en passe pour Lacazette.
    Et sur le 2eme Lacazette lui met 1 caviar et il est en panique car il est sur son pied droit... (le gardien la touche)

  6. OL-38 - jeu 22 Déc 16 à 11 h 01

    Bonjour à tous,
    L'article résume bien, la première partie de saison de L'OL. Certes l'objectif est atteint, mais les problèmes de jeu des gones, n'est ^pas totalement résolu.

  7. Sony07 - jeu 22 Déc 16 à 12 h 29

    L'essentiel c'est les 3 points et que devant ça combine un peu mieux, quant à l'objectif des 31 pts de Jean Mimi, j'avais déjà dit que ce n'était pas suffisant pour terminer sur le podium, il aurait fallut 38 pts pour espérer (on n'en sera pas loin si on gagne contre Metz)L'objectif de Jean Mimi était pour BG, il fallait un objectif pas trop ambitieux pour qu'il puisse le garder, c'est chose faîte, maintenant il va claironner que comme l'entraineur a atteint son objectif on continue avec lui

  8. OLVictory - jeu 22 Déc 16 à 13 h 03

    Un seul des deux objectifs est atteint, l'autre est un échec

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut