OL - Aulas : "Il faut protéger les créateurs"

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas s'est étonné du traitement réservé à Nabil Fekir, dimanche à l'occasion de la réception d'Angers (1-1).

Jean-Michel Aulas est revenu, devant les médias, sur le traitement réservé à Nabil Fekir, dimanche après-midi. Selon Opta, le capitaine lyonnais a subi dix fautes durant la rencontre OL - Angers (1-1) . Aucun joueur n'a subi plus de fautes lors d'un match sur les 10 dernières saisons en Ligue 1.

9 commentaires
  1. Tempo - dim 14 Jan 18 à 22 h 35

    Ce sujet est complexe. J'aimerais connaitre les avis de Nicolas Puydebois et Razik Brikh.
    Que faut-il faire?
    Un arbitre ne peut pas avoir un arbitrage différent suivant le joueur et siffler plus rapidement sous prétexte que la faute s'applique sur un créateur.
    Fékir et d'une manière générale tous les créateurs savent bien qu'ils sont suivis de très près. Sont-ils demandeurs d'une attention particulière où non?
    Si jamais Fekir va en Angleterre, franchement l'engagement physique est infiniment plus élevé de l'autre côté de la Manche. Les fautes sont vraiment bien plus violentes... mais ce n'est pas une raison pour ne rien dire dans notre championnat de France. Egalement l'arbitrage en LDC semble plus proche de ce qui se passe en Angleterre, l'on ne siffle pas les petites fautes et l'arbitre laisse davantage la place au jeu.

    1. ol-91 - dim 14 Jan 18 à 23 h 10

      Il suffit d'imaginer ce même traitement sur un joueur du QSG. On craint même qu'un joueur qui soit agressé par Neymar prenne un carton !

  2. Gonzo - dim 14 Jan 18 à 22 h 59

    Les "créateurs", c'est le jeu.
    Il faut protéger le jeu, quel que soit le joueur.
    Une règle, dans n'importe quel sport, ne doit pas faire de différence, et s'appliquer à tous.

  3. Gonzo - dim 14 Jan 18 à 23 h 34

    L'autre question, c'est : qui peut protéger les joueurs contre les tacles de Chapron ? 🙂

  4. Lyonnais69500 - lun 15 Jan 18 à 0 h 22

    Hallucinant l'action de chaperon du jamais vu franchement la l'arbitrage français touche le fon . Ds le rapport le chaperon dira encore comme tous les arbitre qu'il a été insulté les images parle d'elle même c grotesque au passage le nantais ( diego carlos ) parle pas encore tres bien français . Chaperon mérite 15 matchs de suspension une annulation de carton pour le canari serai logique .

  5. Lyolicha - lun 15 Jan 18 à 0 h 30

    Je m'attendais à une sortie de ce genre de père Aulas. Parler d'autre chose pour camouflée la contre performance des gones. Éviter de parler du mauvais match afin de protéger son équipe lorsqu'elle perd,il excelle dans se domaine.
    Bien sûr que fekir prend des coup et en prendra encore. Le traitement envers fekir n'a rien de nouveau tellement il est bon dribbleur. Les adversaires frustrés essaie de le stopper tant bien que mal c'est une chose. De le protéger en ai une autre.Et s'est a l'arbitre de s'en occuper. Ils tardent un peu trop souvent avant de sanctionner et il est vrai que sa devient agaçant. Neymar fekir,entre autres,même combat. Tout les bons dribbleurs sont malheureusement concernés.

  6. Lyolicha - lun 15 Jan 18 à 0 h 36

    On est pas prêt de voir Chapron sur les terrains de ligue 1. Son niveau est a la hauteur de l'arbitrage français,pitoyable. Seul quelques exceptions sort du lot. Bon le motif que Diego Carlos ne parle pas français ne veut rien dire. Un gros mot ou une insulte dans une autre langue et a la portée de tous,que tu maîtrise la langue de Molière,ou pas. On a pas les tenants et les aboutissants pour savoir ce qui s'est réellement passer. Mais force est de constater que pour le coup, chapron a était ridicule. Il aurait pu faire preuve de psychologie si s'est réellement pour sa qu'il a exclu le brésilien. Si ce dernier la insulté,c'est dans ce cas la différent.

  7. Juninho Pernambucano - lun 15 Jan 18 à 7 h 59

    L'art de détourner l'attention , quel théâtre , bravo l'artiste.
    Et aucuns commentaires sur le piètre match de l'OL ?
    Je n'entends pas beaucoup le préz , ni son "entraineur" , analyser la "performance" de son équipe .

  8. ol-91 - lun 15 Jan 18 à 14 h 22

    Aulas pense surtout aux tentatives d'assassinat sur Fekir, et Chapron en est l'illustration. À la décharge de l'arbitre, il se devait de respecter le QSG et réserver ses sévérités aux équipes qui lui tiennent tête... Nous voilà avertis !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut