OL : Aulas pourrait louer le stade de Gerland

Suite au départ de l'Olympique lyonnais du stade de Gerland, le LOU Rugby souhaiterait prendre à son tour possession des lieux. Une situation problématique aux yeux de Jean-Michel Aulas.

Il y a quelques semaines, le maire de Lyon Gérard Collomb avait annoncé que le LOU Rugby évoluerait au stade de Gerland dès le mois de janvier 2017. Cette annonce n'avait pas du tout plu à Jean-Michel Aulas, ce dernier estimant alors que le projet du LOU à Gerland pourrait potentiellement "porter préjudice au Parc OL." En effet, le président de l'Olympique lyonnais estime que le projet du club d'Olivier Ginon vise le même public que lui.

"Le stade de Gerland est une machine de guerre pour défendre le rugby"

Alors que le LOU dispose d'un bail emphytéotique avec la ville de Lyon, Olivier Ginon indique pour Lyon Capitale (voir interview complète) que l'implantation de son club au stade de Gerland ne concurrencera pas le Parc OL : "Lorsqu'on connaît l'événementiel comme moi, on se rend compte que la ville de Lyon n'a jamais souffert de compétition. Il n'y a aucune raison que les deux stades ne travaillent pas en harmonie comme c'est le cas à Bordeaux." Selon lui, ce stade est une véritable opportunité de mettre en avant le rugby, dans un business modèle permettant "d'avoir des spectateurs et une équipe qui gagne." Déterminé, Olivier Ginon annonce même que le naming du stade Gerland est même "déjà prévu." Le président de GL Events clame que cette enceinte reste "une machine de guerre pour défendre le rugby, et ne sera jamais dédiée à autre chose que le rugby. Nous allons le faire, affirme-t-il." Au cours de l'interview, il transparaît également que Gérard Collomb est à l'origine du projet : "Le maire de Lyon me signe un bail, j'y vais. S'il ne veut pas de moi à Gerland, je n'y vais pas, précise le dirigeant du LOU."

Une potentielle candidature pour l'OL

Afin de contrer cette opération, le président de l'Olympique lyonnais Jean-Michel Aulas a d'ores et déjà prévu sa stratégie (lire ici). Pour lui, la solution à ce problème pourrait résider dans le fait de se déclarer candidat à la location du stade de Gerland, entrant en concurrence directe avec Olivier Ginon. Cela permettrait à son club d'organiser des manifestations, des matchs, ou encore de mettre l'enceinte à disposition des supporters. Si cette hypothèse venait à se confirmer, un appel d'offres serait lancé, permettant à d'autres entreprises de se porter candidates.
Face à cette confrontation entre les deux présidents de club, une réunion est prévue aujourd'hui entre Gérard Collomb, Jean-Michel Aulas et Olivier Ginon. Propriétaire du stade, la mairie entend trouver un terrain d'entente entre les deux hommes.

10 commentaires
  1. Gones2wano - ven 20 Mai 16 à 12 h 39

    Bien joué don aulas rentre lui dedans et fais lui voir que sans ton accord rien n'est possible à Lyon mdrrr
    Colomb et genon sont marrant l'autre va avoir un stade rénové ( d'ailleurs l'ol à participer à ces reno), et va concurencé le parc ol dans les événements type séminaire animations etc, la concurence sera déloyale entre un stade privé à decine et l'autre en plein Lyon

  2. batistuta - ven 20 Mai 16 à 12 h 49

    Aulas devait bien être conscient de ce risque.
    La municipalité de Lyon ne va pas laisser une infrastructure comme le stade de Gerland tomber en ruines. Un repreneur comme le LOU est une vraie opportunité pour la ville.
    Donc ce sera bien difficile pour Aulas de faire face à cela... Il fait beaucoup de bruit à ce propos, certainement pour mieux négocier certaines conditions et réduire ainsi les risques pour son Parc OL.
    Par contre, je ne suis pas sûr que sa comédie le serve finalement au niveau de l'image. A mon avis, quand il aura eu ce qu'il voudra (certainement d'éviter l'organisation d'évènement non sportifs à Gerland), il laissera tomber et s'affichera comme l'homme du compromis, histoire de sortir la tête haute.
    Bref du Aulas tout craché !

  3. dada - ven 20 Mai 16 à 12 h 59

    et les contribuables lyonnais, ont ils le droit a la parole??
    gerland doit fonctionner, un point c'est tout, vu que l'on ne peut rien en faire d'autres qu'une enceinte sportive, pour les concerts effectivement il peut concurrencer le parc ol, par son prix et sa situation dans la ville accessible sans prise de tête
    mais bon c'est pas le nombre de concerts éventuel qui viendront géner aulas, y en a quasi jamais
    la ville de lyon et ses habitants ont beaucoup donné pour le parc ol, le département également, alors j'espère que le bon sens l'emportera, chacun doit pouvoir survivre sans soucis a mes yeux

  4. zikos35 - ven 20 Mai 16 à 13 h 08

    Complètement stupide Aulas sur ce coup...

  5. Tempo - ven 20 Mai 16 à 13 h 22

    Bonjour,

    Ici tout le monde voit midi à sa porte.
    Le rêve d'Aulas est double :
    - ne pas avoir de concurrence sur l'organisation d'évènements sur Lyon. En face il y a potentiellement un poids lourd avec GT Evens qui disposerait à la fois de son expérience et d'un lieu à côté d'un métro
    - voir le LOU au Matmut et louer son stade pour les gros matchs du LOU en rugby... pour se faire de l'argent
    Maintenant dans la réalité, ce n'est pas possible. La ville de Lyon a la possibilité d'avoir le LOU pour payer le stade de rugby et en plus faire de la pub pour la ville de Lyon. Collomb sait très bien que comme le dit Dada le contribuable lyonnais est satisfait de voir une porte de sortie pour Gerland.
    Sinon J.M. Aulas doit en se moment se rendre compte que ça ne se bouscule pas pour la location du grand stade de Décines en dehors du sport. OK il y a Rihanna cet été mais après, l'on ne voit pas franchement pour l'instant d'autres évènements. Aulas avait parlé de hockey en décembre mais avec la descente de la ligue Magnus du club de Lyon,... ça ne va pas le faire...
    Pour info le stade de France dispose "d'une armée aguerrie" pour justement attirer les plus grands évènements à St Denis. Comment fait J.M. Aulas? C'est un métier l'évènementiel et ce n'est pas en se fachant avec GT Evens que la situation va s'améliorer.

  6. Ras Ruben - ven 20 Mai 16 à 14 h 15

    Et dire que Tony Parker va arriver avec son Aréna et un projet de développement économique proche des deux autres.

  7. dada - ven 20 Mai 16 à 16 h 08

    @tempo
    je te suis dans ton com, d'ailleurs celui de lille est un exemple en terme de fonctionnalité multiple et en plus bien mieux placé que celui de lyon, pour les concerts tout ou presque ce fait dans le sud maintenant, nice , marseille, voir monpellier et quelques arènes orange ou arles , garanti de soleil et public estivale sur place
    comme tu le soulignes pour le match de hokey c'est compromis, j'en ai pas discuté encore avec le prez, mais je vais lui posé la question et puis collomb ne va pas rester éternellement maire, donc l'appui ne sera pas le même pour aulas et lui non plus ne restera pas, donc le LOU ne représente pas une menace a mes yeux, certes c'est en partie le même public, on a bien le droit d'aimer des sports différents, on va pas tous s'abonner a décines d'ailleurs le prez ne l'a jamais voulu a gerland, c'esty pas pour le faire a décines

  8. Gones2wano - ven 20 Mai 16 à 18 h 02

    Un bon compromis don aulas oblige le lou à loué au minimum 3 fois le grande stade pour les gros match par exemple face à Toulon Toulouse Clermont
    Et d'ailleurs ne faite pas expres avec vos argument demago "oui le contribuable blablabla " aulas n'est pas contre l'idée que le lou joue à gerland il l'a meme toujours souhaitez mais la configuration que veux faire genon de gerland est nocif et même dangereux pour le parc ol ou 450 millions et des milliers d'emplois sont en jeux, si sa s'écroule croyais moi la facture sera beaucoup plus salé à l'agglomération lyonnaise
    Pour finir ce parc ol est un projet personnel et privé à 1er vue mais c'est surtout un projet politique pour le bien du développement de l'est lyonnais avec des bureau, hôtel, centre de loisirs, médical etc qui va irriguer toute un secteur, le stade et le 1er maillon d'une chaîne du développement urbain bien plus important qu'un loyer de 2millions d'euros
    Le quartier de la plaine saint dénis est le modèle de ce futur développement, la plaine saint dénis est devenu grâce au stade de France un point économique primordial pour l'île de France, autour c'est une pépinière d'entreprises, de commerce bref d'emploi, le futur parc olympique si paris gagné sera là bas
    Entre 2 millions de loyer ( ce qui ne dérange pas aulas ) et les milliard qui sont en jeu de l'autre côté faut être fou pour mettre des bâtons dans les roue à ce projet

    1. zikos35 - ven 20 Mai 16 à 18 h 17

      La métropole lyonnaise a déjà investit massivement pour les intérêts privés de Aulas, alors pardon mais ce n'est pas à lui sous prétexte qu'il a du pouvoir et des moyens de pression de décider de l'utilisation des biens publics, qui nous appartiennent tous. Quant aux milliards et aux emplois fantasmés du projet grand stade/bureaux/parc d'activité & co il y a bien longtemps que ce type de vision du développement territorial a été remis en question car se faisant au détriment des territoires périphériques et étant écologiquement douteux.
      Bref, c'est aux citoyens et aux pouvoirs publics qui les représentent de décider de ce qu'ils veulent faire de Gerland et des autres infrastructures publiques, pas à Aulas...

      1. Gones2wano - ven 20 Mai 16 à 18 h 42

        Investit des millions pour les routes mais c'est normal ? Toute les recette dû à la tva, futur impôt, chargé sociale, vont allé dans les caisse de l'état, la ville de decine et l'agglomération ?
        Moi je pense que ça va générer plus d'argent que de perte après chacun son point de vue, bon par contre le aulas qui veut tout contrôler peut paraître agaçant mais si il a raison comment faire ? Ne pas l'écouter pour être dans l'opposition primaire et un jeu de coq ou étudié réellement les doléances d'aulas qui paraît censé?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut