OL : Aulas revient sur la stratégie de Lyon en Ligue des champions

Jean-Michel Aulas est revenu sur la stratégie du club en Ligue des champions pour les années à venir.

Invité de l'After Foot sur RMC, Jean-Michel Aulas a exposé sa stratégie concernant le futur du club à moyen terme. Pour le président lyonnais, qui rêve de faire de l'OL un membre du gotha européen, l’avenir de l’écurie olympienne se jouera principalement en Ligue des champions. "Nous voulons passer la phase de groupe de Ligue des champions. Ça ne sera pas simple. Pour pouvoir remplir cet objectif, il fallait qu’on construise un stade, le seul stade privé qui correspond à une vision moderne de la manière de jouer au foot." Inauguré le 9 janvier dernier, le Parc OL a vu le jour pour permettre au club de se rapprocher du niveau des plus grands : "si on ne fait pas ça pendant dix ans, on n’a aucune chance d’être demain l’égal des meilleurs européens. Le modèle, c’est celui du Barça, de Manchester United, d’Arsenal".

Le stade construit, Lyon va pouvoir commencer "la deuxième phase", qui consiste à bien figurer sur la scène européenne, que le club doit disputer chaque saison. "Maintenant que nous avons le stade, l’ambition est de participer pour deux ans de manière efficace à la Ligue des champions, puis de pouvoir reconstituer une politique ambitieuse pour les cinq années qui viennent. On a investi 500 millions dans le stade, dans le premier centre d’entraînement et dans la première académie de France. On ne peut pas faire toutes les choses en même temps. C’est une étape." Une étape que l'OL abordera dès mercredi prochain, avec la réception du Dinamo Zagreb dans son antre.

6 commentaires
  1. OLVictory - jeu 8 Sep 16 à 14 h 40

    C'est plus que la stratégie en LDC, c'est celle du sportif sur deux ans.
    Aulas confirme que l'OL ne peut pas se permettre de transferts coûteux. Que les ressources sportives viendront essentiellement du centre de formation. Et donc que Genesio est la meilleure personne pour tenir le rôle du coach pendant ces trois années et demi d'économies.
    Il remet après ces deux ans la possibilité d'achats plus ambitieux.
    Et ben voilà c'est plus simple de dire la vérité.

  2. Minolt - jeu 8 Sep 16 à 17 h 00

    La stratégie de l'OL est en place et est excellente, mais en effet dommage qu'elle ne soit pas explicitée.
    Il ne faut pas être doctorant pour comprendre qu'après avoir investi 450M€ dans un stade c'est compliqué d'avoir des sous pour le sportif. Les supporters le savent très bien. Mais constamment Aulas répète : "Tout va bien. 218M€ de CA. 2 opérations spectaculaires". Il répète 10 fois à Riolo : "Sur les 10 dernières années en L1, en nb de points marqués, Lyon est 1er, Paris 5e".
    A quoi bon ? On va pas ressasser le passé !
    Ouvrons le futur. Et ce futur, il ne sera pas flamboyant avant 3 à 5 ans; remboursement du stade oblige.

  3. Slaimer - jeu 8 Sep 16 à 19 h 02

    Oui j'ai écouté RMC hier et je ne comprends pas pourquoi JMA était si obstiné à parler sur 10 ans et de vouloir justifié sans rien dire.
    Quand il a commençait à parler futur là il devenait intéressant.
    Mais sinon on sentait qu'il se retenait et qu'il ne pouvait pas dire plein de chose.
    Je m'attendais à un débat économique de fond, pour en apprendre plus.
    Mais j'ai été dessus et on a plus assisté a un combat de gosse pour savoir qui a la plus grosse.
    Vraiment dessus car à ce jeu Riolo est plus fort et Aulas et rentrer dedans comme un enfant qu'on énerve.
    Economiquement c'est cohérent, il aurait pu partir la tête haute.

  4. Sony07 - jeu 8 Sep 16 à 19 h 39

    Eh bien voilà enfin une déclaration qui a un petit parfum de vérité de la part de Jean Mimi, mais pourquoi nous avoir fait rêver pendant le mercato en annonçant deux recrues de gros calibre !

    1. OLVictory - jeu 8 Sep 16 à 21 h 56

      Peut-être qu'il aurait lui-même aimé que ça soit vrai.

  5. dada - ven 9 Sep 16 à 9 h 35

    salut a tous
    si vous avez écouté rmc hier soir vous savez pourquoi aulas a parler de résultat obtenu sur les 10 dernières années, sinon on mangeait grave

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut