OL : Bosz a été "surpris" par les déclarations de Juninho

Pour la première fois, Peter Bosz a réagi aux propos de Juninho concernant les envies de départ du Brésilien à l'issue de la saison. L'entraîneur a été surpris par ces déclarations.

Ce moment était attendu. Quelques jours après l'interview de Juninho sur RMC, dans laquelle le directeur sportif de l'Olympique lyonnais a avoué ses envies de départ à la fin de la saison, Peter Bosz a réagi. Devant la presse, l'entraîneur rhodanien n'a pas caché sa surprise au moment de découvrir les propos du Brésilien.

En effet, les deux hommes s'apprécient particulièrement et collaborent étroitement au quotidien. "On travaille très bien ensemble, il connaît le football, et pour un coach, c'est toujours bien de bosser avec quelqu'un comme ça. J'en ai parlé avec lui. J'ai été surpris, admet-il. C'est lui qui a dit ça, c'est sa décision. Je n'ai pas demandé au groupe ce qu'il en pensait. Certains éléments sont plus ou moins proches de lui, mais je pense surtout qu'à l'OL, il est très apprécié. Ce vendredi, il n'était pas à la réunion avec les joueurs, c'est normal car on a beaucoup de travail avant Marseille. 


"Le timing n'est jamais bon"


A quelques jours d'une rencontre capitale face à l'OM, cette sortie n'est pas forcément tombée au meilleur moment, même si pour le Néerlandais, cela laisse du temps au club pour lui trouver un successeur. "C'est un peu difficile, mais on parle tous les jours ensemble, de football, des joueurs. C'est dommage, mais il a ses raisons. Le timing n'est jamais bon. En fin de saison, ça peut être plus compliqué pour trouver quelqu'un, pense-t-il. Le positif, c'est que l'OL a plus de 6 mois pour trouver un remplaçant."

31 commentaires
  1. Yassman - ven 19 Nov 21 à 14 h 29

    Quand on lit la déclaration de Peter BOSZ, on pourrait penser que Juninho ne sera plus là à la fin de la saison.
    Mais Juninho n'a pas dit clairement qu'il allait partir. J'ai écouté le podcast. Il a dit qu'il était usé, qu'au départ c'était prévu pour 3 ans et qu'il verrait à la fin de la saison s'il prolonge.
    Tout le monde le dit partant alors que ce n'est pas encore fait.

    De plus, quand on signe une personne pour 3 ans, on doit prévoir une solution de remplacement (au minimum) en cas de non prolongation.
    Tout le monde fait comme si c'était une trahison alors que , dans un sens, il respecte son contrat (en cas de départ à la fin de la saison).

    Mais pour un entrepreneur avisé comme Aulas, tout cela devrait être anticipé et finalement Juninho ne les prend pas en traitre en cas de départ en fin de saison (ils ont du temps dorénavant).

    La seule chose qui me dérange c'est de l'annoncer comme ça sur RMC alors qu'il aurait du profiter de la réunion d'hier pour en parler avec Aulas, Ponsot et Bosz.

    1. Darn - ven 19 Nov 21 à 14 h 41

      Effectivement, Juni ne semble pas si clair dans l'itw, mais Bosz, si !
      Cependant, on ne sent pas de problèmes entre eux deux, et c'est l'essentiel.

    2. molo - ven 19 Nov 21 à 17 h 28

      Il n'a pas dit que son départ était certain mais à partir du moment où il étale publiquement ses doutes et ses états d'âme il commence d'ores et déjà à sortir de sa fonction et même à saper son autorité.
      Si au mercato d'hiver il y a un désaccord entre le DS et le coach sur un recrutement, quelle légitimité aura encore Juni pour imposer sa vision ?

      1. montcoua - ven 19 Nov 21 à 19 h 06

        C'est ça.
        Il n'y a pas de trahison de sa part, il y a énormément de maladresse dans cette com.
        Il le dit lui même il est "usé".
        Et en plus il se tire une balle dans le pied en se sabordant pour le temps qu'il lui reste ... s'il part en fin de saison.
        Et à mon avis, JMA ne cherchera pas à le retenir, en tous cas pas dans ce poste de DS.

  2. poussin - ven 19 Nov 21 à 15 h 03

    Je ne comprends toujours pas cette annonce. Pourquoi l'avoir fait publiquement et maintenant alors qu'il aurai pu attendre pour protéger OL et l'institution . Je ne comprends pas juni pour le coup . Est ce que c'est pour remuer ses troupes (absent à la réunion) ou est ce qu'il a défnitivement baissé les bras. Même si il n'a pas clairement dit mot pour mot qu'il partait le discours de Bosz le confirme . Franchement, je ne voyais aucune urgence à faire cette annonce, chercher un remplaçant est une mauvaise excuse puisque le club le savait déjà que son contrat terminait. peut être veut-il le renégocier , peut être qu'il ne lui donne pas les moyens mais sérieusement je lui en veux un peu d'avoir fait ça maintenant.

    encore une mauvaise décision en temps que DS , voilà ce que je retiendrai. pourtant je l'adore notre juni mais là c'est pas cool.

    1. JUNi DU 36 - ven 19 Nov 21 à 22 h 04

      L'institution pffff ils arrêtent pas de nous prendre pour des lapinos de 7 jours

  3. Juni forever OL - ven 19 Nov 21 à 16 h 43

    Bosz a raison !
    incompréhensible la déclaration de juni !
    Il est trop dans l'affect !!

  4. Conelus - ven 19 Nov 21 à 18 h 48

    vous me faites quand même bien marrer. En fait juni c'est un gros débile couplé avec un age mental de 12 ans... Le gars n'a aucune expérience du foot des médias des proportions que ca peut prendre.... blablablabla

    En gros si je resume la pensée de beaucoup sur le forum faut le pendre par les ouilles et le saigner comme un cochon...

    Dernièrement un des seul commentaire sensé et modéré que j'ai lu c'est celui de Yogi.... il y a beaucoup de gens que marche un peu trop a l'affecte ici, tiens tiens c'est me rappele quelques choses...

    1. Juni forever OL - ven 19 Nov 21 à 21 h 51

      Désolé, suis un peu con, je vois pas ce que tu veux dire, tu peux expliciter ?

  5. chiesa for ever - ven 19 Nov 21 à 18 h 52

    il n'est pas question de pendre JUNI ç'est et ça resteras encore pour longtemps le meilleur joueur que l'ol ait connu mais ne soit pas borné JUNI n'est pas fait pour ce poste il le dit lui même entre les lignes il est fatigué mais il aimerait bien entrainer o malheur lui qui a du mal avec la pression il veut maintenant entrainer ok mais alors surtout pas à l'ol...

    1. Mopi do Brasil - ven 19 Nov 21 à 22 h 35

      Juni a osé sous-entendre qu'il était un peu fatigué et c'est très grave, indigne d'un DS ? Sérieusement ?
      Il a du mal avec la pression ? Tu l'as vraiment vu jouer lorsqu'il était à l'OL pour dire ça ? Et tu connais un peu sa vie, le milieu d'où il a réussi à sortir, la manière dont cela fonctionne pour les jeunes joueurs brésiliens comme lui, ou ce qu'il a fait par la suite, ou tu le connais peut-être personnellement ? Un seul exemple pour te montrer combien il me semble que tu fais fausse route : juste avant de venir à Lyon, Juni a osé dénoncer sur la plus grosse chaine de tv brésilienne tout ce qui n'allait pas dans le football au Brésil, et malgré les menaces de mort et le lynchage médiatique de la part de nombreux profiteurs du système, il a non seulement renouvelé ses propos, mais a même rajouté une bonne louche de critiques. Tout ça, non pas pour son propre intérêt, mais pour celui des jeunes qui se font exploiter par des agents véreux et des boites souvent liées aux trafiquants de ce pays. Pas mal pour un mec faible qui ne sait pas gérer la pression, comme on peut le lire ici et là, sur ce forum et ailleurs, non ?
      Et commencer par dire qu'"il n'est pas question de pendre Juni... mais", désolé, mais je n'ai pas pu m'empêcher de penser aux nombreuses fois où j'ai entendu "je ne suis pas raciste mais..."

      1. Jeanmasse 39 - ven 19 Nov 21 à 22 h 41

        Bravo Mopi
        👏👏👏👏👏
        10000% d’accord avec ce que tu dis

      2. JUNi DU 36 - ven 19 Nov 21 à 23 h 04

        Yes + des milliards Mopi à fond avec ce que tu dis évidemment 🍻

      3. Tongariro - ven 19 Nov 21 à 23 h 15

        @Mopi do Brasil :
        oui ça me fait doucement rire de lire que Juni ne supporte pas la pression quand on voit sa carrière de footballeur et surtout les risques qu'il a pris en prenant position contre Bolsonaro ces dernières années, ce qui l'a notamment amené à quitter son pays...

      4. chiesa for ever - sam 20 Nov 21 à 11 h 29

        je ne répondrais pas a ça car vois tu Juni est et resteras le meilleur joueur de l'ol et jamais je ne l'ai insulté pa

      5. chiesa for ever - sam 20 Nov 21 à 11 h 39

        vous me faites quand même bien marrer. En fait juni c'est un gros débile couplé avec un age mental de 12 ans... Le gars n'a aucune expérience du foot des médias des proportions que ca peut prendre.... blablablabla

        En gros si je resume la pensée de beaucoup sur le forum faut le pendre par les ouilles et le saigner comme un cochon...
        incroyable de dire de telles choses entre dire que juni a fait une erreur de com et ç'est pas la première qu'il est fatigué de son job de Ds et ça désolé mais il le dit en toute honnêteté de à a dire qu'on voudrait le pendre.....ya des limites inacceptables ...on a le droit de dire ce que l'on pense sans être mis au piloris...Juni reste pour moi le plus grand joueur de l'ol mais en tant que DS depuis qu'il est au club ç'est franchement pas une réussite...S'il a envie de partir ç'est son choix et je ne le critique pas...

  6. Mopi do Brasil - ven 19 Nov 21 à 22 h 11

    On a l'impression que pratiquement personne n'a pris la peine d'écouter l'interview de Juni, et pourtant combien de commentaires jugeant négativement ses propos ! On a la chance d'avoir un DS qui dit les choses comme elles sont, sans faire de langue de bois. Ce qu'il dit est toujours intelligent et sensible. Je ne vois pas vraiment en quoi c'est une bombe, ni un énorme problème avant le match contre l'OM. Il n'est pas parti, il n'a pas dit qu'il partait à 100%, et personne ne sait ce qu'il dit aux joueurs. De plus, comme on peut le voir, sa relation avec Bosz est toujours excellente. Bref, beaucoup de bruit pour pas grand chose.
    Comme le dit Bosz lui-même, s'il doit partir, au moins, le club aura le temps de lui trouver un remplaçant, c'est aussi simple que ça. Et pour ceux qui, comme moi, apprécient énormément Juni, il suffit de se dire que, s'il part, ce sera pour mieux revenir plus tard en tant qu'entraineur, pour se consoler !

    1. Juni forever OL - ven 19 Nov 21 à 22 h 56

      +1
      Bravo, tu viens quand à lyon ?
      🤣🤗

  7. bennibeu - ven 19 Nov 21 à 23 h 05

    La venu de juni a été la caution d aulas pour apaiser le climat avec les supporters.
    Le president n'a rien anticipé. Il navigue à vue sur le sportif depuis des années.
    Pour ma part je pense que juni est fait pour entraîner et non pour rester à se stresser les miches en tribunes, et ça restera pour moi un regret de l avoir fait revenir dans ces conditions, de manière précipité, et à ce poste.
    J en veux vraiment à Jean Michel aulas. Il lui a refilé la patate chaude. En plus le covid n a rien arrangé !
    Surtout au poste de directeur sportif et dans un club ambitieux, tu ne fais pas venir un novice qui n à aucuns réseaux en Europe.
    La politique sportive du club est une catastrophe. JMA laisse toujours sous entendre qu il anticipé alors que woualou... Il est à l arrache complet sur l equipe et depuis un moment. Le centre de formation lui a sauvé les miches grâce a une super génération, puis 2 3 bonnes recrues dans un flot d échec ( mendy ndombele paqueta guimares), et des qualif en LDC improbable grâce notamment à une victoire de Chelsea en europa ligue, après une élimination par la real Sociedad en phase de groupe ou des déroutés contre Astra gucu. Mais à un moment donné sans bases solides tu descend peu à peu, il n y a aucune continuité, un turn overau centre de formation, on balargue des cris, coupet, et autres responsables historiques, on nous ramène des fantômes comme b cheyrou, introuvable.
    Bref c est le bordel le plus complet dans ce club, seul un beau parleur peut faire bonne figure, mais avec les moyens supposés ca fait tache et aulas est entrain de galvaudée ce qu il a bâtit.
    En plus de l erreur stratégique de l intro en bourse et du grand stade jamais plein, si le sportif ne suit pas....
    Mais bon on peut reconnaître à aulas une capacité certaine à l autocongratulation et au voilage de face.

  8. Juninho Pernambucano - sam 20 Nov 21 à 6 h 39

    Je ne comprend pas tout de la déclaration de Bosz .
    pour lui c'est acquis , Juni s'en va dans 6 mois et il a donné sa démission , il ne reconduira pas son contrat .
    Mais ... ce n'est pas ce que Juni a laissé entendre , il me semble ?
    Il a dit qu'on verra en fin de saison , on fera le point , et qu'il garde en tête l'idée d'entrainer mais pour le moment il n'en est pas encore la .
    Comment Bosz peut il etre aussi définitif ?
    Ou alors Juni lui a dit et se sont parlé en privé mais ça n'a pas l'air d'être le cas .
    La com en interne n'a pas l'air de fonctionner au mieux , c'est très étonnant tout ça .
    N'en reste pas moins que Juni a créé un trouble avec cette conversation sur une antenne radio , c'est une belle maladresse .

  9. OL1jourOLtoujours - sam 20 Nov 21 à 8 h 24

    si on peut à la rigueur s'interroger sur le timing...Juni à signé un contrat de 3 ans ce n'est pas un secret, il arrive au bout de son contrat et se pose des questions pour la suite de sa carrière, rien de plus normal que de faire un petit bilan en fin de contrat pour envisager l'avenir....voila ni plus ni moins

    1. GoNL - sam 20 Nov 21 à 8 h 52

      Bonjour.
      À ceci près que Juni n’a pas un contrat de 3 ans mais un CDI. La vérité doit être beaucoup plus complexe que ça, entre états d’âme, fatigue, ambition perso, et que sais-je

  10. westkanoute - sam 20 Nov 21 à 9 h 22

    Salut gonl,
    Oui c'est ce que jma avait déclaré à l'arrivée des 2 brésiliens.
    2 ans pour Sylvie, cdi pour juni.
    Mais peut-être était ce un effet de style de la part du président.

    1. GoNL - sam 20 Nov 21 à 9 h 33

      Hello West, je me souviens juste que, contrairement à Sylvinho, il n’y avait pas de date au dos de son maillot lors de la conférence de presse de présentation, mais peut-être que le maillot n’a pas de valeur contractuelle 😁

  11. Moimoi - sam 20 Nov 21 à 9 h 23

    En plus de la sortie de Juninho qui met un coup au moral des supporteurs et au projet de stabilité du club, en plus de l'humiliation face à Rennes, en plus de Lucas qui pique le ballon à Houssem pour soigner ses stats personnelles, en plus de l'entraîneur qui parle des clubs qu'il aimerait entraîner à l'avenir alors qu'il est à l'OL depuis moins de 6 mois...

    Selon L’Equipe, Jérôme Boateng a reproché à Rayan Cherki un petit pont tenté et raté dans sa moitié de terrain à la 88e minute.
    La réponse du milieu offensif n’a pas plu à l’allemand qui s’est présenté debout face au jeune gone assis.
    "Pour qui tu te prends ? Tu as 18 ans tu n'as rien fait ! Tu dois me respecter !" aurait lâché Boateng en anglais devant tout le groupe.
    Les deux hommes ont dû être séparés.

    1. Janot-06 - sam 20 Nov 21 à 9 h 32

      "Selon l'Equipe"...
      OK !...

  12. Janot-06 - sam 20 Nov 21 à 9 h 26

    Qui ici connaît les termes du contrat liant Juni à L'OL ?
    3 ans... CDI...
    Même son CDI, si c'en est un, peut comporter une clause stipulant qu'il peut partir, s'il le désire, à l'échéance de trois années d'activité.

    1. GoNL - sam 20 Nov 21 à 9 h 30

      Un CDI en fait tu peux partir quand tu veux

      1. Janot-06 - sam 20 Nov 21 à 9 h 33

        Oui, en respectant son préavis.
        Cette clause, si elle existe, peut consister en un engagement moral de sa part pour ces trois années.

  13. Moimoi - sam 20 Nov 21 à 9 h 56

    Daniel Riolo sur les propos de Juni :

    "Il dit qu’il est possible que ce soit fini. Il y a des choses qui ne lui plaisent pas dans la façon dont fonctionne l’Olympique Lyonnais.
    Le nœud du problème, c’est qu’il est effectivement déçu parce qu’il ne s’attendait pas à ça, il pensait avoir d’autres moyens, il pensait pouvoir faire autre chose. Pour l’instant, il ne peut pas même s’il est très content du duo qu’il forme avec Peter Bosz et de la façon dont ça travaille.
    Mais il a vu à quel point c’était compliqué de ne pas avoir assez de moyens pour le recrutement. Donc il y a une sorte de petit malaise à régler interne sur les rôles de chacun, sur qui est réellement le patron".

  14. Moimoi - sam 20 Nov 21 à 10 h 06

    Bruno Genesio comprend Juninho :
    "C’est un métier difficile, que ce soit directeur sportif, entraîneur ou président. On est sans cesse exposé, évalué, jugé et critiqué. Ce ne sont pas des métiers de tout repos, je peux comprendre que ça puisse lasser à un moment donné".

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut