(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OL : Bruno Cheyrou nommé conseiller technique et directeur du recrutement masculin et féminin

L'Olympique lyonnais a annoncé, ce jeudi, la nomination de Bruno Cheyrou au poste de conseiller technique et directeur du recrutement masculin et féminin.

Alors que le départ de Juninho, directeur sportif, est acté, l'Olympique lyonnais a annoncé, ce jeudi, la nomination de Bruno Cheyrou au poste de conseiller technique et directeur du recrutement masculin et féminin. Arrivé en 2019 au sein du club rhodanien, l'ancien directeur sportif de la section féminine du Paris Saint-Germain prend donc du galon au sein de l'actuel 13e de Ligue lui qui avait été écarté de la section masculine ces derniers mois en raison de divergences avec Juninho.


Un travail auprès des garçons mais également des filles


Dans un entretien accordé à l'AFP (Agence France Presse) ainsi qu'au Progrès, Bruno Cheyrou se confie au sujet de son apport au sein l'Olympique lyonnais depuis sa signature : "Depuis que je suis à l'OL, mon but est d'apporter mon expertise et ma compétence dans mon domaine technique et d'être le plus utile possible pour le club", a-t-il expliqué.

Avant d'ajouter : "Je suis à la disposition du club. Je n'avais pas disparu mais mes missions étaient un peu autres. Je reviens au niveau du recrutement des garçons, dont j'étais sorti, et des filles de manière un peu plus importante".

90 commentaires
  1. poussin - ven 24 Déc 21 à 7 h 56

    Sérieux !!!!!!!!!!!!!! alors là on touche le fond . il a ramené qui depuis qu'il est là ? le turc qui joue au pays bas dans un club de second zone . alors peut être qu'il était muselé par juni mais je ne crois pas qu'il est fait beaucoup de bien à OL depuis qu'il est chez nous . je lui laisse le bénéfice du doute mais je ne crois pas qu'il soit au niveau d'un Maurice par exemple (c'est dire la médiocrité). Parler Anglais , avoir un diplome ou jouer au foot ne fait pas de vous un grand recruteur !! il faut de la grinta et le nez fin pour débusquer les bons joueurs et les perles rares, et je ne suis pas convaincu par le bonhomme.

    1. juninho pernambucano - ven 24 Déc 21 à 10 h 21

      Mais entièrement d’accord !!
      On va encore dire qu’on juge avant d’avoir vu mais bon comme pour shaqiri il y a des choses qui sautent au yeux et qui vont inévitablement arrivée....
      Et je sais pas si tu as lu son interview je te garantis que ca fait peur et on va aller droit dans le mur avec lui...

      Et pour le petit turc il joue en belgique dans la pire défense du championnat 👌🏻

    2. Tongariro - ven 24 Déc 21 à 11 h 02

      @poussin :
      excellent comm !

  2. ChiesaLacombeDiNallo - ven 24 Déc 21 à 8 h 13

    Ça fait sérieux, le play-boy au sourire carnassier chargé du recrutement masculin ET féminin. Bon, il n'a jamais travaillé. Donc impossible de lui reprocher quoi que ce soit...

  3. rbv - ven 24 Déc 21 à 8 h 27

    Nous verrons bien...l'important c'est d'identifier et de RECTIFIER les besoin de l'équipe pour la rendre cohérente et COMPLÉMENTAIRE !

    1. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 9 h 30

      là tu peux toujours rêver

  4. poussin - ven 24 Déc 21 à 8 h 30
  5. poussin - ven 24 Déc 21 à 8 h 41

    Sur juni :

    https://www.foot01.com/equipe/ol/ol-juninho-pousse-dehors-par-aulas-et-ponsot-393889

    « Ce qui l’a gêné, c’est aussi d’avancer à l’aveugle car il n’a jamais eu un budget clair pour un mercato. Il travaillait donc sur plein de joueurs avec des catégories de prix différentes, comme Arnaut Danjuma et Erik Lamela l’été passé. Mais la véritable goutte d’eau, c’est le départ fin octobre vers Angers du recruteur, Patrice Girard, avec qui il s’entendait très bien, et que le club n’a pas cherché à retenir. Je pense qu’il a dit tout ça pour faire bouger les choses, indique Thomas Lacondemine. Il n’envisageait pas du tout partir avant la fin de la saison. Il s’attendait à ce qu’on le soutienne, qu’on cherche à le retenir mais il s’en est pris plein la gueule par Aulas et Ponsot. Il a été dépassé par les conséquences de cette interview. S’il part, ce n’est pas de gaieté de cœur », a révélé le journaliste.

    1. Arnaud1975 - ven 24 Déc 21 à 11 h 19

      S'il a dit qu'il allait partir pour qu'on le retienne... mieux vaut Cheyrou

  6. Le Bon - ven 24 Déc 21 à 9 h 25

    Etant incapable de juger quelqu'un que je ne connais ni au travail ni dans la vie, je me borne à espérer que le recrutement féminin restera - au minimum - d'aussi bonne qualité.

    1. Sony07 - ven 24 Déc 21 à 13 h 41

      Et si le problème venait de Jean Mimi ?

      1. XUO - ven 24 Déc 21 à 13 h 46

        Tu l'as déjà dit à 11:28 aujourd'hui même.

  7. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 9 h 27

    La véritable histoire de la triste éviction de Juni au sein de l'OL .
    En fait Aulas et les dirigeants lui ont fait payer l'échec Sylvinho , ensuite il n'a jamais pu travailler correctement , ils lui ont tout refusé , Aulas a eu le culot et la lâcheté de dire que c'est lui qui avait décidé du choix de Garcia ensuite , et il lui a mis Ponsot dans les pattes , lui enlevant tout pouvoir .
    Juni a voulu bousculer , changer les choses , mais c'était impossible dans ce club .
    Aulas lui a mis des bâtons dans les roues tout le long , derrière ses sourires mielleux et faux ; Juni aura découvert la fausseté , les mensonges , il aura vu ce qu'est un panier de crabes et comme ces gens n'ont pas de parole ni de classe .
    Il continue d'ailleurs à s'en prendre plein la gueule , d'aucuns ici même le taxant d'incompétent et que sais je encore .
    Sauve toi Juni , ces gens ne méritaient pas ton investissement et ta passion .
    Le cheyrou qui au début , te faisait des petits dans le dos et négociant à ton insu , le revoila au galop , la gamelle est bonne et Jma sera content , il a la un pion bien docile qui obéira à Ponsot et sera un peu la voix de son maitre , un haut parler du prez , un simple exécutant .
    Déjà il acceptera sans sourciller les ordres de Ponsot qui seront : mercato zéro , on va tabler sur les jeunes , Bosz est déjà prévenu !

    https://www.20minutes.fr/sport/football/3202675-20211222-ol-fc-metz-comment-retour-juninho-lyon-pu-achever-maniere-aussi-brutale

    1. juninho pernambucano - ven 24 Déc 21 à 10 h 48

      Ça confirme juste ce que la plupart pensent !
      Comment se mettre des balles dans le pied alors qu’on a tout pour reussir...
      Et a cause de quoi ahhhh d’ego surdimensionnés de certains (ponsot), franchement ca fait pitié que tout le monde ne tire pas dans le même sens pour un but commun.

      1. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 07

        C'est écœurant et Juni doit partir complètement dégouté , et à sa place je ne reviendrai pas , et certainement pas en tant qu'entraineur pour s'en reprendre encore plein la gueule , il a assez donné pour ce club , en retour il n'aura pris que des coups bas .

    2. Tongariro - ven 24 Déc 21 à 11 h 25

      @Juninho Pernambucano :
      commentaire rempli de lucidité, comme souvent !

      Et pour Sylvinho n'oublie pas non plus que Juni n'a pas été libre : Aulas lui a dit direct qu'il voulait un coach sans staff, donc de fait Juni n'avait que peu de choix (car aucun coach de qualité n'aime venir sans staff). Et une fois le coach brésilien à la tête de l'OL, il n'avait aucune marge de manoeuvre car contesté par son propre staff. Bon mine de rien gloire quand même à Sylvinho qui nous a ramené 4 points en 2 matches de poule de LdC, pendant que la hyène Garcia en prenait seulement 4 en 4 matches. Sans le technicien brésilien, on aurait même pas passé les poules...
      Ensuite, en effet, Garcia a été nommé sans que Juni n'ait rien à dire, mais Aulas a fait passer Juni pour l'auteur de ce choix, en tant que caution auprès des supporters.
      Et pour Bosz, là en effet c'est le choix de Juni mais le club aurait d'abord voulu Galtier qui n'était pas le choix de Juni. C'eut peut être été mieux d'avoir Galtier (en tout cas sur le plan comptable pour la L1) mais quoiqu'il en soit ça montre juste que même là dessus Juni n'a pas eu les mains libres.

      Niveau recrutement, l'OL a, depuis que Juni est arrivé, à chaque fois dépensé 40 millions de moins qu'il n'a vendu,le pompon étant en 2021 avec en plus de cette balance de -40 M d'investissement, le départ gratuit de ton leader d'attaque (et capitaine) gratuit.

      Enfin, niveau direction, Juni a été mis sur la sellette vu qu'on a nommé au dessus de lui un directeur du football (Ponsot), ce qui n'a absolument aucun sens (un directeur du football qui supervise un directeur sportif).
      Et en effet on voit bien là que Cheyrou qui est une buse et qui ne s'entendait pas avec Juninho revient en force dès le départ de ce dernier. Cheyrou, le petit protégé de Ponsot.. A ce compte là, honnetement, autant ramener Maurice qui au moins aime l'OL en plus d'avoir fait quelques recrues intéressantes à l'époque (même si j'étais content que la page se tourne)..et surtout travaille (contrairement à Cheyrou). Les premiers mots de Cheyrou ont été qu'il ne voulait pas être ici en emploi fictif. Forcément, on sent la mauvaise conscience d'avoir rien branlé ces dernières années, si ce n'est de temps en temps avoir voulu faire des dossiers dans le dos de son DS.

      Bref ce club part totalement en vrille et je suis bien content que Juni soit parti.
      Bosz sera probablement viré en 2022 et honnêtement ce sera pas plus mal pour tout le monde, au point où on en est (je pense que de toute façon entre les incidents en tribunes, l'effectif mal construit et la gueguerre entre ses dirigeants, le Hollandais doit se demander dans quel club de tocards il est tombé..sans parler de se faire ni**er de points par les arbitres dès le début de saison quand c'était urgent d'en prendre (Paris, Lorient..)) et ce qui me réjouit c'est qu'au moins Aulas & Ponsot seront seuls face à leur responsabilité et ne pourront pas (comme l'a fait JMA récemment) se défausser lâchement sur la gentille mascotte Juninho. Quelque soient les erreurs de ce dernier (naïveté de penser Sylvinho déjà prêt (même si encore une fois sans staff ca complique la tâche), recrutement de Mendes, prolongation de l'âne Marcelo..), ca me fait doucement rire de voir nombre de gens ici le tailler sans discontinuer, comme si l'OL était bien avant son retour en 2019. Car ok c'est moyen depuis, mais je rappelle que le dernier titre de l'OL date de 2012, et que la seule saison plaisante à suivre en L1 entre 2012 et 2019 c'était celle de 2014-15 (et éventuellement 17-18 malgré la clownerie de début 2018). On a réussi à accrocher le podium de temps en temps juste car la L1 était moins compétitive que cette année (bel exemple avec la saison 2015-16 où on finit miraculeusement deuxièmes car la L1 était d'un niveau ridicule). Ca fait des années que l'effectif est mal construit (dernier ailier de qualité ? Bastos..), que le mental est pas au rdv, que les coachs n'ont absolument aucune animation de jeu cohérente et constante, que l'on est distancé des premières places rapidement (sauf en 2014-15 et en 2020-21 mais la deuxième partie de la saison dernière a été tellement pathétique que ca revient au même avec cette ridicule 4ème place..), que des individualités surpayées pullulent dans notre effectif sans aucun talent ni hargne, etc etc

      Mais bon apparemment tout cela était de la faute de Juninho alors que tous ses contempteurs jouissent de son départ, saluent l'arrivée de Cheyrou et surtout profitent bien de la piscine à vagues et du Disney Land en train de se créer à Décines. Quand on sera encore en seconde partie de tableau dans deux ans à mi saison (mais qu'on aura pour but de créer le plus grand Lunapark d'Europe), ceux là nous diront encore surement que c'est la faute à Juni.
      De toute façon, le "c'est la faute à Juni" est à ce forum ce qu'est le "c'est la faute aux non vaccinés" sur BFM ou le "c'est la faute à la dette publique" dans un discours de Le Maire.
      Ca en dit long sur le niveau de certains intervenants ici et honnêtement tant mieux car la direction actuelle de ce club se rendant si détestable, au moins l'envie de le suivre se perdra et ca fera gagner du temps.

      1. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 11

        En effet , les débuts de Sylvinho n'avaient pas été si mauvais , il y a eu ce match à Leipzig ou l'équipe avait gagné et s'était montré très solide .
        Avec un peu de patience , il aurait bâti quelque chose je pense , en tout cas il mettait en place les fondations mais il y avait obligation de résultats immédiats et de spectacle , de show , c'était juste mission impossible , d'autant plus que le staff en place lui mettait des batons dans les roues ...
        Je n'appelle pas çà une bonne gestion , c'est même tout l'inverse , des gens qui ne tirent pas dans le même sens , c'est la faute des dirigeants !!

      2. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 13

        En effet et Aulas a eu le culot et la bassesse de prétendre qu'il avait investi 161 ME depuis l'arrivée de Juni , et celui ci était désigné coupable du classement actuel !
        Quel mépris de la part du prez , et ensuite il fait des phrases cajoleuses envers Juni , lui passant la main dans le dos , quel manipulateur !!
        On reconnait la les méthodes de Tapie dont il est le disciple , ça me dégoute .

      3. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 17

        Cheyrou cet imposteur , qui agissait dans le dos de Juni et n'a rien fichu , quel duo avec Ponsot on touche véritablement le fond !

      4. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 18

        Bosz , s'il n'est pas viré en février , partira c'est certain en Juin , il ne fera pas de vieux os ici d'ailleurs il voulait partir dès fin aout quand il a vu le bordel dans ce club , les pbs internes et de logistique , on en passe et des meilleures !

      5. OLVictory - ven 24 Déc 21 à 12 h 23

        Sur les deux saisons et demi écoulées, depuis que Juni est revenu, Aulas a investi en net une somme négative de 90 millions. Et pas positive de 161 !

        Juni a bien participé à rentrer de l'argent dans les caisses du club, on verra si les successeurs font mieux que lui !

      6. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 27

        Quand un club est à ce point dans la panade comme actuellement , c'est le résultat inévitable de la très mauvaise gestion de son dirigeant , en l'occurrence JMA , qui accumule les erreurs stratégiques , de com , de tout , depuis quelques années ( quel triste et pathétique tragédie théâtrale que le vrai faux départ de génésio et cette fin en eau de boudin avec ces mises en scènes incroyables ! ) , et la avec son ponsot , son bateau va aller tranquillement se fracasser sur les iceberg et ma fois c'est sa responsabilité et ses choix .
        A un moment donné il faut passer la main quand on ne maitrise plus rien , n'a plus de vision à long terme et navigue à vue au gré des évènements .
        D'ailleurs je ne suis pas sur que les actionnaires lui donnent carte blanche encore longtemps , ils vont couper des têtes et la sienne aussi si les pertes continuent à grandir !

      7. gone69 - ven 24 Déc 21 à 13 h 20

        D'accord sur toute la ligne

      8. Tongariro - ven 24 Déc 21 à 13 h 52

        @Juninho Pernambucano : totalement d'accord avec toi, encore une fois !! Je suis limite impatient que Bosz s'en aille, comme ca Ponsot et Aulas seront seuls face à leurs responsabilités et arrêteront de toujours trouver des fusibles.
        Même si je ne souhaite que du bien à l'OL, si dans deux ans le club ne va pas mieux, n'a toujours pas de projet clair et de régularité (et qu'on est toujours sans LdC ) et continue à plus investir dans les à côtés que dans le sportif, ce sera dur de dire que c'est encore de la faute au "gentil mais trop émotif" Juninho et au "courtois mais incompétent" Bosz, comme aiment le faire nombre de personnes ici (et dire ca ne veut pas dire que Juni a tout fait bien ou que Bosz c'est Guardiola, je le précise pour les idiots éventuels polluant ce site).

        @OLVictory : "Sur les deux saisons et demi écoulées, depuis que Juni est revenu, Aulas a investi en net une somme négative de 90 millions. Et pas positive de 161 !"
        Merci pour ce constat factuel et inattaquable !!!
        Que certains gars immatures sur ce forum qui aiment me saouler sur Juninho juste parce qu'ils n'aiment pas ce que je dis sur d'autres sujets en prennent de la graine et méditent bien sur les chiffres que tu énonces validant ce que je répète inlassablement ici et le fait que comme tu le dis Juni a fait avec très peu d'achats par rapport aux ventes de joueurs réalisées.

      9. poussin - ven 24 Déc 21 à 14 h 12

        d'accord avec toi tongariro : juni et bosz servent de fusible à l'incompétence de ponsot qui ne voit que le fric à faire et à ne pas dépenser et qui croisent les doigts pour qu'on joue bien . Peter ne passera pas février (Paris, ASSE, Lille, ...) c'est courru d'avance surtout sans recruter et les joueurs de la CAN .

        Mais sur qui ils vont se défausser quand tous le monde sera parti ???? qui restera pour jouer le rôle de bouc émissaire ??? personne et là on va rire jaune !!! Ils ont lâché le club en vendant plus que de raison et sans prendre de vrais joueurs d'avenir . L'expérience qu'on nous a vendu , nous coute chère sur tous les plans (financier et sportif) et n'ont pas du tout eu l'effet escompté . Quand je vois la fébrilité de notre défense et pourtant des dubois, Da silva, Boetang qui sont des joueurs expérimentés mais ne suffisent pas à maintenir les performances de l'équipe , je me dis qu'on s'est complétement planté et pas que juni .

      10. Tongariro - ven 24 Déc 21 à 16 h 04

        Merci Poussin !

        Joyeuses fêtes à toi et tes proches 🙂

  8. Cicinho - ven 24 Déc 21 à 9 h 30

    Pourquoi pas ? Je vais attendre un peu avant de le juger... et faire abstraction des remarques désobligeantes faites après son départ du PSG, parfois dans ce genre de cas de vilaines choses sont dites pour nuire à l'image de celui qui part de chez vous.

  9. Moimoi - ven 24 Déc 21 à 9 h 50

    C'est Juni qui aurait dû être nommé conseiller, et depuis le début.

  10. Jerinho - ven 24 Déc 21 à 9 h 52

    Genre on va recruter dans le championnats de les trucs, les algériens …. etc
    Quelle manque ambitieux

    1. Moimoi - ven 24 Déc 21 à 9 h 59

      Il y en a un du site, plus ou moins supporter de Lyon, mais avant tout des algériens, qui sera au comble du bonheur si l'on recrute tout un tas d'algériens.

      1. XUO - ven 24 Déc 21 à 10 h 12

        Pourquoi un " tas " ? T'es désobligeant ! Il faut dire " bezef "

  11. mermoz - ven 24 Déc 21 à 10 h 06

    Je l ai déjà dit mais c est trop, Ponsot Cheyrou pourquoi pas les daltons ....

  12. vav - ven 24 Déc 21 à 10 h 10

    Tiens, il est encore là, lui! ?
    Honnêtement je pensais qu’il était parti depuis un moment… ça ressemble à un bel emploi fictif !

    1. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 36

      Aulas le gardait au chaud pour l'après juni ( il l'aurait peut être viré en juin mais Juni l'a pris de court ! )

  13. jeepy - ven 24 Déc 21 à 10 h 11

    Le problème de notre équipe est qu'il n'y a aucun collectif ni solidarité c'est du chacun pour soi !

    1. XUO - ven 24 Déc 21 à 10 h 14

      D'où, sans doute, la nécessité du stage qui devrait nous conduire aux 40/41 points. Après, on verra....

    2. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 37

      comme dans le staff , comme c'est étrange

  14. gone69 - ven 24 Déc 21 à 10 h 13

    Elle ou la vision du club ? Ponsot au manette cheyrou on sait pas trop à quoi il sert a part lustrer les pompes de tout ce petit monde.
    Juni a eu bien raison de ce tiré de ce bourbier.

    1. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 38

      il n'y a plus aucune vision , c'est géré comme un club de patronage .
      Vivement que Parker prenne les rennes de ce club mais Ponsot va l'en empêcher !
      Le club est mal barré !

      1. Jeanmasse 39 - ven 24 Déc 21 à 12 h 51

        Parker est tout sauf stupide il voit bien que l'OL aujourd'hui c'est un merdier sans nom, maintenant qu'il va avoir sa salle il va rester au chaud tranquille à l'ASVEL ( et il a bien raison)

      2. gone69 - ven 24 Déc 21 à 13 h 47

        C'est désolant alors qu'il a construit ce club pour les sommets, un beau gâchis.

        Bonne fêtes

  15. juninho pernambucano - ven 24 Déc 21 à 10 h 42

    La descente au enfer est loins d’être terminée....
    L’interview de cheyrou montre clairement que le sportif n’est plus au coeur du projet et qu’il n’y a que le pognon qui compte...
    On est entrain de détruire tout les piliers de ce club, meme au niveau de l’académie avec tout les départs de nos grand recruteurs pour mettre que des incompétents a la place...
    La prochaine étape on l’a connait tous au fonds de nous, il n’y aura pas de recrues au mercato et il y aura un licenciement de bosz qu’on va sûrement remplacer par une quiche....(comme le retour de garcia..).
    Ensuite cette été on va forcer paqueta et consort a partir et je vous garantis que l’année prochaine on joue le maintien, cheyrou va se prendre pour un grand recruteur et nous ramener des pepites en chocolat...

    Franchement je me demande pourquoi Aulas donne tant de crédibilité a un gars comme ponsot ?
    Parce que a part dire non et faire exprès de mettre une autre personne a la place il sert a quoi ?
    Quelle légitimité a t’il pour gérer le sportif surtout apres s’être fait embobiner par le discours de garcia ?

    Certains ne seront pas d’accord mais vraiment depuis qu’il a prit du pouvoir et que Aulas le laisse faire a l’OL c’est la dégringolade...

    Ce club est en train de mettre en avant tout les aspects les plus négatifs de ce sport, et même contre nous comme pour la var et comme on a pu voir les magouilles de la ligue etc...

    1. Outlander - ven 24 Déc 21 à 12 h 26

      Aulas ne vendra jamais, il se mettra en retrait quand la santé ne sera plus là, et vous verrez que Ponsot sera le président délégué, il commence a prendre ses marques.

      1. OLVictory - ven 24 Déc 21 à 12 h 35

        Je crois aussi qu'il ne vendra jamais, d'ailleurs je pense qu'il ne peut pas le faire même s'il voulait, il transmettra à son fils.
        Mais le fils aura peut-être d'autres ambitions que de garder l'OL dans sa holding. Peut-être qu'à la première grosse offre il dira oui !
        Et s'il garde un temps le club il y mettra un PDG nommé par lui, il ne prendra pas de fonctions opérationnelles, il l'a déjà dit

      2. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 45

        Ponsot essaie de prendre la main sur le club et succéder a aulas , mais il n'a pas encore partie gagnée ...

      3. Jeanmasse 39 - ven 24 Déc 21 à 12 h 49

        Salut OL Victory

        Ça fait 2 ans que Ponsot est président, Aulas ne fait que valider ses choix comme un dictateur sénile en fin de règne.
        C'est malheureux mais c'est hélas la réalité.

      4. Tongariro - ven 24 Déc 21 à 13 h 57

        @Jeanmasse 39 : belle manière de décrire les faits haha 😀

    2. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 44

      Aulas a perdu la main , voir perdu la tête ( avec sa gamine ? ) , ils ne vont pas recruter au mercato et Bosz a un ultimatum de résultat d'ici deux mois , il n'y parviendra pas et ils vont encore changer de coach pour mettre on ne sait qui une fois encore , c'est un financier qui choisira celui ci ( sans doute le moins cher possible ) .
      Sans LdC la saison prochaine pour la troisième année consécutive , ça va tanguer sévèrement , ils ne pourront pas recruter encore une fois et il sera très difficile de revenir en haut du tableau , à la place de dauphin des parisiens , celle qui devrait être la place de l'OL .

  16. JUNi DU 36 - ven 24 Déc 21 à 10 h 46

    Du coup Ponsot il va faire le stage physiquement avec eux ou il va regarder la télé dans l'hôtel ? 😆

    1. gone69 - ven 24 Déc 21 à 11 h 02

      Un vrai homme d'action Je le voit bien en survêt avec sont attache et caisse sur le bord du terrain 😄

    2. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 46

      En costard cravate , il va abimer ses chaussures ;

  17. OLVictory - ven 24 Déc 21 à 11 h 17

    Cheyrou en conseiller, Aulas essaye désespérément de reproduire les vieilles recettes qui ont marché il y a 20 ou 30 ans avec BL puis Gérard Houllier. Mais le monde du foot ne s'est pas arrêté de tourner en 2008, nos concurrents avancent, eux.

    1. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 47

      Il est dépassé et veut continuer à gérer à l'ancienne , ça va précipiter sa chute .
      Juni a essayé de moderniser et chambouler tout ça mais c'était mission impossible avec Aulas à la tête .
      Rennes et d'autres clubs sont désormais passé devant .

  18. Sony07 - ven 24 Déc 21 à 11 h 28

    Et si le problème venait de Jean Mimi ?

    1. XUO - ven 24 Déc 21 à 11 h 32

      ...Qui est en haut de l'organigramme ?
      ...Qui détricote ce qu'il a eu tant de mal à mettre en place ?

      1. pointdujour - ven 24 Déc 21 à 11 h 36

        Ils vont recruter azmoun ..... Les recrutements sont bidons avec Emerson boetang Shikira

      2. XUO - ven 24 Déc 21 à 11 h 40

        @ pointdujour
        Il vient d'où Azmoun ? Azazga ? Azergues ?

      3. Arnaud1975 - ven 24 Déc 21 à 11 h 41

        Shakira ?

      4. Le_Lyonniste - ven 24 Déc 21 à 11 h 41

        @pointdujour Emerson est un des meilleurs Lyonnais, le meilleur défenseur gauche qu'on ait eu depuis très longtemps.

      5. Arnaud1975 - ven 24 Déc 21 à 11 h 46

        La filière italienne est plutôt une réussite à Lyon. Emerson a un peu éteint la concurrence

      6. Jeanmasse 39 - ven 24 Déc 21 à 12 h 55

        Mais Azmoun vous croyez aussi qu'il est stupide, renseignez vous ses 2 parents sont des ex sportifs de haut niveau ils connaissent le business c'est pas une famille de pimpims.
        il va se renseigner à minima sur l'état du club et aura le choix cet hiver .
        A sa place qu'est ce que vous feriez ??
        Vous iriez à l'OL ??

    2. OLVictory - ven 24 Déc 21 à 11 h 39

      Jean Mimi a une seule réaction devant les énormes difficultés actuelles du club, rechercher les vieilles solutions qui ont marché un jour, mais qui ne fonctionnent plus. Il a un mal fou à accepter tout ce qui est un peu nouveau. Et je ne parle pas d'innovations, juste de risquer un peu de nouveauté.

      Il a tué Juni à son premier échec, celui de Sylvinho, et après il l'a mis sous tutelle. Réaction bien française, on fuit ceux qui ont échoué un jour, pas de seconde chance, ils sont pestiférés.

      1. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 49

        C'est exactement ça .

      2. Tongariro - ven 24 Déc 21 à 14 h 00

        @OLV : la magie de Noël, je suis d'accord avec tout ce que tu dis sur cet article !!

  19. Arnaud1975 - ven 24 Déc 21 à 11 h 36

    Pas la peine de le plomber avant qu'il fasse ses preuves.. au moins il n'a pas la tête à porter un masque, c'est déjà un bon point

  20. pointdujour - ven 24 Déc 21 à 11 h 52

    Le Lyoniste, arrête un peu Emerson ne sait pas défendre, ni centré. Shakira est lourd il sert à rien. La défense est une passoire, Lyon est très mal classé. Et pour remplacer Slimani et OL va prendre Azmoun ..... OL ne fait plus rêvé avec sa composition pourrie. Il faut se débarrasser de Boetang, Emerson, Denayer, Shakira, Kadewere, Dembele. On doit surtout recruter en défense ou faire confiance à notre centre de formation. Il nous faut un vrai ailiers aussi qui sache centré et dribbler. Il y a des joueurs gratuits mais on achete à coup de millions des vieux CV sans motivation.

    1. Tongariro - ven 24 Déc 21 à 14 h 01

      "Shakira est lourd il sert à rien".
      En tout cas son mari, Gérard Piqué, est en effet devenu super lourd et sert à rien du tout, c'est clair.
      Et c'est un gros problème pour le Barça.

  21. OLVictory - ven 24 Déc 21 à 12 h 01

    Ultimatum pour Bosz, rappel de Cheyrou, il semble bien qu'Aulas cherche à virer tous les hommes mis en place par Juni pour remettre en place tous ceux qui étaient partis par décision de Juni.
    En philo on appelait ça une passion triste, d'après Spinoza, cet engrenage d'actions destructrices qui répondent aux actions destructrices des autres

    1. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 54

      Il se saborde tout seul en cumulant les mauvaises décisions , sous l'effet de la panique du manque de résultats .
      C'est un manque de vision , de sang froid , et de sens de la gestion , étonnant pour un capitaine d'industrie comme lui , mais sans doute il est dépassé par son époque et se croit encore du temps d'Houiller .

  22. pointdujour - ven 24 Déc 21 à 12 h 05

    Avec les arrivées de Jérôme Boateng, Xherdan Shaqiri, Emerson ou encore Damien Da Silva, l'Olympique Lyonnais a réalisé un Mercato d'été d'expérience assez intéressant sur le papier. On précise sur le papier car sur le terrain le compte n'y est pas. Seulement 13e de Ligue 1 au soir de la 19e journée de championnat

    1. Juninho Pernambucano - ven 24 Déc 21 à 12 h 57

      trois joueurs qui sont finis et en fin de carrière , dont les clubs ne voulaient plus .
      Un emerson qui était quand même un coiffeur dans son précédent club .
      Et un Henrique gratuit , peut être la moins mauvaise pioche au final tellement ce recrutement est un flop .
      Mais comment était il possible de recruter sans aucune enveloppe financière ???