(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

OL : "Cherki montre que le football est un art", raconte Cyrille Dolce

Entraîneur des U15 de l'Olympique lyonnais, Cyrille Dolce a eu Rayan Cherki sous ses ordres dans la catégorie jeune. Il revient sur l'immense talent du joueur.

Dans un entretien pour Onze Mondial, l'entraîneur des U15 de l'Olympique lyonnais Cyrille Dolce est revenu sur l'éclosion de Rayan Cherki, qu'il a eu sous ses ordres avec les jeunes. Le coach se dit "ébloui par son talent. Ce n’est pas un joueur commun, c’est un virtuose, un artiste ! Il invente des choses, crée des gestes. Il est capable de te faire basculer un match, étincelant et flamboyant. Son talent fait qu’il n’est pas comme les autres", raconte t-il.


"Rayan est un joueur qui fait lever les foules"


Auteur de 27 matches de championnat la saison dernière, l'attaquant lyonnais a "tout pour exploser définitivement dans la saison à venir", selon Cyrille Dolce. "Avec tout le potentiel qu’on lui connaît, il faut qu’il réédite des matchs comme à Monaco, en étant décisif pour l’équipe. Le but est qu’il s’impose petit à petit en apportant un plus à l’équipe", poursuit-t-il.

L'entraîneur espère que le joueur de l'OL fera ses preuves durant la préparation estivale. "Il aura son mot à dire durant les matchs amicaux. J’ai vraiment envie qu’il réussisse. Rayan est un joueur qui fait lever les foules, qui montre que le football est un art », termine-t-il.

12 commentaires
  1. Colonel O’Neill - ven 2 Juil 21 à 12 h 56

    Ce n'est pas la première fois qu'on lit ou entend beaucoup de bien de Rayan.
    Ceci dit, on attend qu'il nous le montre à chaque match. Ce qu'il fait à l'entraînement ne sert à rien si cela ne se retrouve pas en match officiel.

    1. Darn - ven 2 Juil 21 à 13 h 49

      Effectivement, j'attends plus de régularité et de simplicité dans son jeu. Là, oui, il aura passé ce fameux cap. Bosz, si tu nous lis !

    2. OLVictory - ven 2 Juil 21 à 14 h 19

      Il est tellement jeune, c'est le défaut de son âge. Après certains arrivent à progresser et d'autres non, l'avenir nous dira dans quel camp il est, s'il est de la trempe d'un Benzema

  2. gran francisco - ven 2 Juil 21 à 13 h 28

    T'as pas honte ? Et toi tu nous montres que ton dos te fait du mal quand tu dois aller chercher une autre binouze avant de retourner sur le canapé ?

    1. Cypus34 - ven 2 Juil 21 à 19 h 08

      Ah là c'est sûr, tu l'as ramené sur le chemin des paroles bienveillantes avec un tel exemple !
      On supporte tous le même blason, c'est possible de se parler respectueusement sur ce forum ?

  3. OL1jourOLtoujours - ven 2 Juil 21 à 14 h 13

    il aura sa chance cette saison à lui de la saisir et de prouver au nouveau coach qu'il a sa place dans le 11 de départ

  4. Juninho Pernambucano - ven 2 Juil 21 à 16 h 09

    Hatem était aussi un artiste du ballon , il était plus fort que Benzéma , plus fort que tous les joueurs de sa génération.
    Il n'aura rien gagné ...

    "Douze ans après leur titre de champions d'Europe des moins de 17 ans en 2004, Ben Arfa a participé à une seule phase finale d'une grande compétition, l'Euro 2012. Mais sans laisser la moindre trace en dehors d'un accrochage verbal avec le sélectionneur Laurent Blanc. "Ma carrière est faite de montagnes russes, avec beaucoup de bas et beaucoup d'épreuves," confiait Hatem Ben Arfa à L'Equipe en avril 2016. "

    1. jolann69 - ven 2 Juil 21 à 16 h 14

      Ah ben pour être un grand joueur faut avoir le talent, l'intelligence et le physique. Tu peux être moins fort sur l'un de ces 3 points essentiels et compenser avec les autres, mais par contre s'il te manque l'une de ces 3 qualités, c'est mort, et c'est malheureusement le cas d'Hatem.

      1. Juninho Pernambucano - sam 3 Juil 21 à 8 h 50

        Et oui , le talent ne suffit pas .
        Mais cherki semble très différent d'hatem , sauf un ego identique mais il a été bien recadré depuis son passage chez les pro , et avec Bosz , ça va bien l'aider aussi car il ne lui passera rien .

  5. westkanoute - ven 2 Juil 21 à 17 h 57

    Déjà je trouve que rayan a progressé dans son jeu la saison passée, il participe un peu plus à la récupération du ballon et joue un peu plus simple qu' a ses débuts, ce qui est le plus difficile pour un joueur de son talent.
    Ce qui m'impressionnait le plus chez Zidane ce n'était pas sa technique quoique exceptionnelle mais sa faculté à lâcher le ballon au bon moment et sa vision du jeu.
    Zizou c'était Le football.

    1. Darn - ven 2 Juil 21 à 18 h 13

      La vision du jeu, c'est l'essentiel, effectivement.

    2. Juninho Pernambucano - sam 3 Juil 21 à 8 h 51

      idem un certain karim Benzéma .

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut