OL : Cherki victime du syndrome lyonnais de "starification" des pépites du centre ?

En fin de contrat dans un an avec l’OL, Rayan Cherki n’a pas encore prolongé. S’il a en sa possession une offre de son club formateur, le jeune Lyonnais est à la croisée des chemins. Porté aux nues et maintenant critiqué à seulement 18 ans, n’est-il finalement pas victime du mal lyonnais d’encenser trop vite, trop jeune, les pépites du centre ?

Il y a eu le feuilleton Maxence Caqueret, il y a maintenant celui de Rayan Cherki. Si la fin du film s’est terminée en apothéose pour Caqueret avec une prolongation de contrat jusqu’en 2026, le doute plane autour du cas Cherki. L’OL discute depuis plusieurs mois avec l’entourage du joueur pour prolonger le bail qui se termine dans un an mais la blessure en février du n°18 lyonnais est venue mettre un frein à ces discussions. Elles ont depuis repris avec une offre concrète faite par la direction comme l’a déclaré Jean-Michel Aulas au moment de l’arrivée d’Alexandre Lacazette. 

"J'aimerais bien qu'il s'inscrive dans cette filière et l'occasion du retour d'Alex et d'autres constitue une occasion formidable pour lui de tirer définitivement une projection avec l'Olympique Lyonnais, a estimé le président de l’OL lors de la conférence de presse. Une projection qui lui permettrait de concrétiser son immense talent en mettant de côté les points qui l'ont peut-être freiné dans sa progression."


Aouar, Cherki et El Arouch même combat ? 


Cette progression, parlons-en. Dans cette prolongation aux allures d’affaire d’Etat entre Rhône et Saône, beaucoup semble souvent oublier que Rayan Cherki vient seulement de passer la majorité (18 ans) et qu’il reste un joueur perfectible. Le football moderne est devenu un eldorado de précocité, ce qui ne veut pas forcément dire que tout est parfait. La perfection, le Lyonnais est loin de l’avoir atteinte et ce n’est pas forcément ce qu’on lui demande aujourd’hui. Propulsé dans le monde professionnel à seulement 16 ans, Rayan Cherki a vécu une starification qui aujourd’hui lui fait défaut. Entre crochets, buts 'messinesques' ou encore petits ponts à ne plus savoir les classer, le joueur offensif lyonnais a régalé YouTube dès son plus jeune âge, au point d’être mis sur le devant de la scène avant même d’avoir fait ses preuves.

Plutôt que d’avoir suivi une progression constante, il a été porté aux nues peut-être trop vite, trop tôt. Comme un Mohamed El Arouch qui est encensé depuis des mois, le joueur a beau avoir l’entourage pour garder la tête froide, cela ne fait pas tout. "Ce qui a aidé des joueurs comme Messi ou Benzema, c'est qu'ils ont grandi avec des gros joueurs, a avancé Karim Djaziri, ancien conseiller de l'attaquant du Real Madrid sur le plateau de Tant qu'il y aura des Gones. Pour Rayan, on attendait tout de suite de lui qu'il fasse des différences. Il avait 16 ans, même pas le permis de conduire et vous vouliez qu'il tienne l'équipe tout seul ? Et après, dès qu'il n'est pas bon, c'est lui qu'on sort. Je n'ai jamais vu un joueur être content parce qu'il sort ou parce qu'il s'échauffe sans rentrer. Tout le monde lui est tombé dessus pour rien."

A Lyon, on est fier de la formation à la lyonnaise et personne ne s'en plaindra. Voir autant d'attention porté à ce qui se fait dans les catégories de jeunes n'est pas si fréquent dans l'Hexagone. L'exemple le plus notable se trouverait bien à Barcelone avec la Masia mais nombreux sont les de jeunes joueurs (Bojan, Riqui Puig, Xavi Simons...) qui se sont ensuite brûler les ailes. Et c’est peut-être le revers de la médaille de voir des joueurs trop beaux, trop rapidement dans une société où tout doit aller très vite. Toute proportion gardée, l’échantillon de l’expérience n’étant pas le même, le cas d’Houssem Aouar peut s’apparenter à celui que vit actuellement Rayan Cherki. En faisant ses débuts, certes à 19 ans et non 16, le milieu de terrain avait fait monter une attente des plus grandes à Décines, après avoir dominé de la tête et des épaules les catégories de jeunes.


Un diamant brut à polir plus qu'à exposer


Cinq ans après, Aouar est passé de jeune pépite à presque paria dans son club formateur où les supporters n’ont pas hésité à le siffler durant la saison. A force d’avoir des attentes peut-être trop élevées trop vite, l’heure serait donc forcément à la déception. Depuis ses débuts, Cherki n’a certainement pas tout fait correctement et a sûrement une part de responsabilité dans sa situation sportive actuelle mais, il n’est pas le seul coupable. Du joueur au coach en passant par la direction, c’est toute une organisation qui doit se remettre en cause pour le bien de tout le monde.

"Rayan est un génie et les génies, tu ne leur parles pas de la même façon, tu ne les traites pas de la même façon. Je ne dis pas que tu dois les bichonner autrement ça fait une Hatem Ben Arfa mais Rayan est intelligent, ça se voit, a déclaré Djaziri. Si tu lui parles, si tu lui demandes de faire les choses, il va les faire. Je pense qu’il doit changer avant tout son jeu pour s’imposer."

En pleine rééducation après sa blessure au pied contre Monaco en février, Rayan Cherki sera opérationnel au moment de la reprise. Sur les images aperçues sur ses réseaux sociaux, le jeune Lyonnais est d’ailleurs apparu très affuté, à l’image d’un Caqueret qui n’a pas hésité à prendre en volume physique cette saison pour s’imposer encore plus dans l’entrejeu. Peut-être une prise de conscience de ce qu’est le haut niveau mais surtout un début de réponse aux critiques. En jouant au foot pour le plaisir, Rayan Cherki n’a en soi rien à prouver à personne mais son talent brut en a finalement décidé autrement.

29 commentaires
  1. gg - sam 18 Juin 22 à 9 h 16

    Hello,

    Cherki est un génie balle au pied, il a une capacité d'élimination et prend beaucoup de vitesse balle au pied.
    C'est un joueur qui est capable de dynamiter n'importe quelle défense et donc capable de faire basculer un match à lui tout seul.

    Maintenant nous lui demandons de défendre, ce qui clairement est à contre emploi pour ce type de joueur.
    Nous lui demandons 0 déchet mais qu'il éliminé balle au pied pour créer du décalage.
    Nous lui demandons de faire la passe plus tôt, mais en contrepartie nous voulons qu'il soit tout le temps décisif.

    Soyons clair de mon point de vue c'est notre Mbappe et nous devons tout faire pour le mettre dans les meilleurs dispositions.
    Alors oui il me frustre souvent, car son envie de percuter perpétuellement déséquilibre l'équipe, mais je sais aussi que si ça passe c'est occasion assurée derrière.

    Signaler
    1. Aljo3001 - sam 18 Juin 22 à 15 h 08

      En plus d être bien meilleur face au gardien, Mbappe a une vitesse et une explosivité incomparable à celle de Rayan Cherki.
      Il y a un autre domaine où il lui est nettement supérieur, c est la prise de décision/le bon choix, surtout dans les zones décisives.
      Rayan a un peu plus de facilité avec le ballon, même si je trouve que Mbappe s en sort pas mal aussi.

      Les mettre au même statut en quelque sorte dans leur club respectif est selon moi juste impossible aujourd'hui. Rayan doit progresser dans de nombreux domaines, à tout les niveaux, pour qu il puisse devenir notre "Mbappe".

      Ce n est que mon avis et je respecte malgré tout le tien.

      Signaler
    2. Caol Ila - sam 18 Juin 22 à 17 h 05

      Que tu dis ! Il a été archi nul sur ses dribbles. Tout est téléphoné ! Il n'a effacé personne.
      Je te donne ses stats :
      Passes longues 42% (78% la saison d'avant)
      Dribble 28 tentés 9 réussis 32% ! (71% la saison dernière)
      Dribble amenant un tir 0
      Dribble amenant un but 0
      21% de tirs cadrés
      C'est très faible !
      Et je n'aborde pas le côté défensif (pressing réussi 23%)

      Signaler
  2. Lyon1950 - sam 18 Juin 22 à 9 h 28

    Selon moi, la réponse est évidente : oui. De rien, au revoir.

    Nous avons déjà maintes fois discuté de ce que nous pensons de ce joueur dans les commentaires.

    Par contre gg, la comparaison avec Kyky est très osée. L'un deviendra le meilleur joueur du monde s'il continue ses efforts, l'autre est en train de devenir un Hatem Ben Arfa, le talent d'Hatem en moins.

    Signaler
    1. Polygone - sam 18 Juin 22 à 11 h 34

      A moindre échelle la comparaison

      Signaler
    2. ObjectifEurope - sam 18 Juin 22 à 15 h 05

      Qu on le fasse déjà jouer à son poste derrière l attaquant et ça ira déjà mieux. Ce n est pas un allier. A force de joueur en contre emploi, il me semble qu il arrive même plus à éliminer en 1 contre 1

      Signaler
      1. Lyon1950 - sam 18 Juin 22 à 15 h 13

        ObjectifEurope, tu sais bien qu'à l'OL existe une longue tradition de "on ne fait pas jouer les gens à leur poste car on n'achète pas les joueurs adaptés et on bricole par le suite".

  3. gone69 - sam 18 Juin 22 à 11 h 43

    Pétri de talent mais a pris un boulard démesurée ,alors qu'il a encore rien prouver...

    Signaler
  4. Outlander - sam 18 Juin 22 à 11 h 51

    Franchement j'ai pas vu grand chose qui me laisse penser qu'il va devenir un grand... Hatem a son age avait beaucoup plus de talent et Karim avait déjà été décisif... C'est un peu la loterie pour l'OL aucune certitude...

    Signaler
  5. JUNi DU 36 - sam 18 Juin 22 à 11 h 52

    Évident qu'ils sont trop vite encensés, ça permet de les vendre plus cher. Cette marchandisation est vraiment lamentable 🤮 En plus pour des jeunes ils sont trop payés, ça aussi c'est à revoir, remettre de l'ordre la-dedans. Et si ils sont pas content qu'ils partent ailleurs, d'autres prendront la place.
    Tenez au faite le Réal de Madrid a porté plainte contre le PSG pour non respect du fair play financier par rapport à Mbappe.
    Mediapart est d'ailleurs sur eux en ce moment, il y aurait grave de l'argent blanchit. Affaire à suivre...

    Signaler
    1. XUO - sam 18 Juin 22 à 12 h 09

      Pour le Réal, le seul interlocuteur compétent avec lequel il puisse discuter, c'est le Ministre des Sports. Sait-on à Madrid que dimanche on vote en France ?

      Signaler
      1. JUNi DU 36 - sam 18 Juin 22 à 13 h 46

        Houla il y a du lourd chez le nouveau ministre des sports 🤣 L'ancienne risque de se prendre une taule aux législatives, se serait génial de se faire battre par une femme de ménage ✊🤩

  6. vav - sam 18 Juin 22 à 12 h 46

    Les raccourci avec Ben Arfa sont bien trop rapides selon moi. D’une part, Hatem avait déjà davantage de talent. D’autre part, même si elle était loin des espérances, Hatem a quand me eu une belle carrière (Rayan sera heureux d’en avoir j’en comme ça).

    J’espère me tromper et que Rayan explosera, chez nous, et des cette saison.

    Signaler
    1. Olyonn@is - sam 18 Juin 22 à 13 h 28

      J'espère qu'il va exploser et faire taire pas mal de monde.Ce serait un kif énorme !Raz le bol des critiques sur Cherki laissez le tranquillement progresser ce gone de 18 ans.🙏

      Signaler
  7. Tedeum - sam 18 Juin 22 à 13 h 42

    Ce qui compliqué avec lui, c'est qu'il pense faire la différence tout seul. S'il apprend à se fondre au collectif, il deviendra très fort. Je pense qu'il est fort mentalement et il faudra lui donner du temps de jeu à tous les matchs. Il n'a pas fini sa progression

    Signaler
  8. Juillet - sam 18 Juin 22 à 14 h 09

    Attention Cherki est sur une pente glissante. De "pépite" du centre de formation il est en train de devenir un espoir qui ne réussit pas à s'imposer comme le club en a connu beaucoup. Pour l'instant il est très en dessous de ce qu'on attend de lui et n'arrive pas à passer le cap du haut niveau.

    Signaler
    1. Lyon1950 - sam 18 Juin 22 à 14 h 13

      Il a déjà commencé à décevoir même ceux qui voyaient en lui un grand espoir du foot lyonnais voire français.

      Signaler
  9. Mym’b - sam 18 Juin 22 à 14 h 12

    Je partage à 100% l'avis de gg plus haut, je cite :
    "C'est un joueur qui est capable de dynamiter n'importe quelle défense et donc capable de faire basculer un match à lui tout seul. Maintenant nous lui demandons de défendre, ce qui clairement est à contre emploi pour ce type de joueur"
    Lacazette, en début de carrière, positionné à droite n'était pas plus performant que Cherki
    N'enterrez pas trop vite Cherki.
    L'OL doit continuer à le former. Le jour où il sera prêt, qu'on lui donnera la liberté et les clefs de l'attaque, il fera très mal !
    J'espère qu'il va rester.
    Par contre si on lui demande de défendre et faire les efforts defensifs sur le coté droit, ce n'est clairement pas le profil, et on va l'enterrer. Un peu comme on enterré Kadewere, dans un autre profil certes, mais enterré quand meme

    Signaler
  10. Mym’b - sam 18 Juin 22 à 14 h 21

    Et beaucoup disent qu'il a pris le melon.
    Je ne le connais pas, mais je ne trouve pas. Au contraire il a été patient. Je pense qu'il a la tête sur les épaules, qu'il aime le club, qu'il a envie de rester, et que c'est juste histoire de négociation financière. Mon avis n'est basé sur rien, je peux me tromper mais c'est mon ressenti

    Signaler
    1. BruceFeuillette - dim 19 Juin 22 à 8 h 38

      C'est justement tout le problème, cette négociation financière. Les jeunes en profitent pour avoir des salaires démesurés et incohérent avec ce qu'ils ont accompli jusqu'ici.
      Aujourd'hui, au global, un jeune qui sort de formation (bac+2,+5, etc.) demande un salaire supérieur à quelqu'un qui a 10-15 ans derrière lui. Sauf que, jusqu'à preuve du contraire, il n'a aucune expérience et n'a rien démontré qui justifie objectivement d'avoir une paie aussi conséquente.
      Un de mes collègues a une démarche assez similaire : augmentez moi et je vous montrerai ce que je vaux...
      C'est pareil dans le foot. Ils ont une étiquette, mais n'ont encore rien montré de concret. C'est un potentiel. Qui se réalise, ou pas. De fait, ils font aussi monter la pression : si tu touches un salaire équivalent à un gars qui a un certain niveau sur le terrain, tu dois faire au moins aussi bien. Sinon les supporters ne l'acceptent pas.

      Signaler
  11. Beeeeen - sam 18 Juin 22 à 16 h 23

    « Génie » « Rayan est intelligent ça se voit », on dirait le discours d’un agent de joueur intéressé.
    C’est pas un génie n’importe quoi le mec, il est précoce c’est pas pareil.
    Et puis l’air intelligent ben non il a l’air con comme un balais je regrette. Regardez les vidéos « inside » il a 3 mots de vocabulaire aucune espèce d’humilité, cela n’a absolument rien à voir avec El arouch ou Aouar ou Caqueret ou Gouiri rien du tout. Il s’est mis tout seul sous le feu des critiques et sabrera tout seul sa carrière. Enfin pas tout seul mais avec l’aide de son entourage disons 😁

    Signaler
  12. Easton69 - sam 18 Juin 22 à 17 h 04

    Sinon on peut attendre, non ? Vous faisiez quoi à 18 ans ? Vous étiez des professionnels de la communication ? Avec une sémantique digne d'un académicien et la rhétorique de Nitzsche ? A en lire certains, on croirait que le centre de formation de l'OL est là pour sortir un génie par ligne et par an. C'est un gamin qui a probablement besoin d'apprendre encore beaucoup de choses au foot, au monde professionnel et à la vie en général. Et puis, si c'est pas un crack international comme Benzema peut l'être, il peut aussi devenir un très bon joueur de ligue 1 comme Jordan Ferri l'est, qui a su nous rendre de fiers service, qui s'est impliqué dans la ville etc. A mon sens, il faut arrêter d'escompter et de faire des procès d'intentions aux jeunes basés sur des bribes d'impressions qu'on a pu avoir sur trois mouvements et demi. Regardez Willem Geubbels, c'était sensé être le crack de l'année (du moins c'est ce que j'ai cru comprendre), aujourd'hui il fait quoi ?
    On s'est peut être trompé sur son compte, ou pas, l'avenir nous le dira, mais tirer des conclusions sur un processus qui n'a même pas commencé ça me semble particulièrement stérile...

    Signaler
    1. Olyonn@is - sam 18 Juin 22 à 22 h 43

      +1000

      Signaler
    2. Benos - sam 18 Juin 22 à 23 h 53

      Il ne s’agit pas d’une affaire de talent à peaufiner, mais une affaire d’état d’esprit.
      18 ans c’est effectivement jeune, mais déjà tard si on a pas compris qu’il fallait passer le ballon et faire le pressing quand on l’a perdu.

      Signaler
  13. OL-91 - sam 18 Juin 22 à 17 h 43

    Le talent n'est malheureusement qu'une composante du football. Aouar devrait déjà l'avoir deviné. La précocité est la pire des choses et dans tous les domaines car elle n'a qu'un temps et qu'on peut facilement s'y reposer.

    Signaler
  14. Balley - sam 18 Juin 22 à 18 h 44

    Je pense qu’on a à peu près tous la même base émotionnelle (sensibilité) quand on commente se genre d’actualité .
    Cherki est un « produit » du centre de formation de l’Olympique Lyonnais et voilà qu’il rechigne à signer ça prolongation de contrat, et donc qu’il a l’intention de nous la mettre profond en partant gratuitement .
    On se souvient de l’épisode de ça signature en pro, même sujet, et voilà qu’il remet ça. Avec la preuve en plus qu’il n’est pas l’ovni annoncé… ouai, bah oui, c’est un gone de 18 ans quoi.
    Je souhaiterais, vraiment, le voir jouer à son poste de prédilection, toute la saison, être fier de lui et qu’il prennent ensuite son envole si c’est son choix (avec rentabilité financière ou non).
    Mais au vu de ce qu’il a prouvé, de son âge et de ce qu’il lui reste de temps de contrat, ce temps de la négociation semble long, trop long.

    Signaler
  15. Juninho Pernambucano - sam 18 Juin 22 à 20 h 40

    un joueur comme lui , ça me donne envie de venir au stade .
    Le reste est littérature .
    Mais se sent il aimé dans ce club ?
    on peut se poser la question , rien ne lui est pardonné , on lui tombe dessus à la moindre occasion , il a a peine 18 ans , ça me désole de voir comment on ne laisse pas s'épanouir de tels jeunes , sifflé par ses propres supporter , c'est lamentable .

    Signaler
  16. Benos - sam 18 Juin 22 à 21 h 36

    Entre Aulas qui voit en lui (ou qui feint de voir) un futur très grand et M’Bappé qui lui conseille de ne penser qu’à lui (Cherki), je pressens un bel échec. D’autant que, comme l’écrit @Caol Ila, ses stats de 2° année sont faméliques.
    Une vente de 20M comme Geubels, serait je pense une très bonne affaire.

    Signaler
  17. OL-91 - sam 18 Juin 22 à 22 h 24

    Le club aurait dû le laisser partir plus tôt.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut