Rayan Cherki (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

OL : discussions à l’arrêt pour Cherki ?

En pleine convalescence, Rayan Cherki souhaiterait se remettre physiquement avant de reparler prolongation avec les dirigeants de l’OL.

Durant le second semestre 2019, Jean-Michel Aulas et les dirigeants lyonnais avaient dû batailler ferme pour ne pas voir une des pépites du centre aller voir ailleurs. Ce talent n’était autre que Rayan Cherki et l’OL avait fait ce qu’il fallait pour ne pas que le gamin de 16 ans alors quitte le cocon et signe son premier contrat pro entre Rhône et Saône. Ayant payé le prix fort, le club lyonnais se trouve désormais confronté à un cas bien compliqué.


Cherki veut une discussion avec Bosz


Deux ans après cette signature, Cherki a commencé à se faire une place dans l’effectif pro (49 matchs de Ligue 1), ce qui lui a permis de débloquer certains paliers dans son contrat, mais sans jamais réussir à s’imposer vraiment. Il n’a encore que 18 ans mais à Lyon, le temps presse. Pourquoi ? Car le gaucher (ou droitier?) se retrouve en fin de contrat en juin 2023 et la situation vécue il y a deux ans pourrait bien se répéter. Les discussions entre le club et le clan du joueur ont débuté depuis quelques semaines déjà mais auraient connu un coup d’arrêt depuis début février et la blessure au pied de Cherki à Monaco.

Indisponible jusqu’à la fin de la saison, le joueur souhaiterait mettre la priorité sur sa convalescence avant de reprendre les discussions d’après L’Equipe. Mais surtout avoir des garanties sportives sur son utilisation la saison prochaine. L’avenir de Peter Bosz sur le banc peut-il faire pencher la balance dans un sens comme dans l’autre ? Une chose est sûre, à l’OL, on voudrait prolonger l’international Espoirs français mais sans l’augmenter. Touchant aujourd’hui à 190 000 euros bruts mensuels grâce à ces différents paliers validés, le club estimerait que le statut de Cherki dans le groupe ne permettrait pas une augmentation et ce, malgré l'intérêt supposé de Nice

74 commentaires
  1. Cazo-loco - mar 22 Mar 22 à 19 h 09

    190 000 € ! Il a absolument rien prouvé.

    1. OL-91 - mar 22 Mar 22 à 22 h 44

      À ce tarif, il n'a plus rien à prouver.

  2. JUNi DU 36 - mar 22 Mar 22 à 20 h 12

    C'est déjà bien mille fois de trop pour un jeune de 18 ans

  3. juninho pernambucano - mar 22 Mar 22 à 20 h 36

    De toute façon on sait tous comment va finir cette histoire, il va signer a nice.

    1. Conelus - mar 22 Mar 22 à 20 h 36

      si ils payent 15M c'est pas une mauvaise affaire.

      il vaudrait 20M selon transfermarkt

  4. Conelus - mar 22 Mar 22 à 20 h 36

    entierement d'accord, au vue des salaires des autres joueurs le payer d'avantage, en plus de ne pas etre justifié, serait le mettre dans une situation compliqué pour lui à mon sens.

  5. juninho pernambucano - mar 22 Mar 22 à 20 h 48

    Vu ce qu’il se prépare en coulisse cet été sera ric rac niveau financier autant miser sur le centre et donner sa chance a cherki quitte a lui donner ses 190 000/mois moi je m’en fiche c’est pas moi qui vais lui payer 😂
    On économisera assez des salaires de shaqiri boateng aouar mendes…..
    A son vrai poste en 10 il peut tout exploser aussi.
    Et au pire si il flop il y aura sur et certain des clubs pour nous en débarrasser.

  6. Dede passion 69 - mar 22 Mar 22 à 20 h 49

    Depuis la nouvelle publication des salaires par l'Équipe, j'ai de nouveau le blues, et pas envie de commenter...😡

    Quand je pense les gones ( jeunes ) que Nestor Combin avait été obligé d''emprunter 1000Francs ( 100000 anciens à l'époque) , pour s'offrir son costume de mariage à Lyon !!!....

    Et ça, vous ne le trouverez pas sur Wiki ....Peuvent pas savoir !
    Du vécu les gones ...😉😜

    1. Roro Blouch - mar 22 Mar 22 à 20 h 53

      Maintenant ils balancent leur salaire dans du poppers et des filles de joie. Choc des générations, comme on dit

    2. le_yogi - mar 22 Mar 22 à 21 h 13

      T'es sûr que c'est vraiment nouveau ça dans le foot ? 😜

    3. Ol 1960 - mar 22 Mar 22 à 21 h 23

      Nestor Combin…..quelle frappe…je l ai vu jouer à Gerland dans les années 60/62 j avais 8/10 ans..
      Quel punch 👍 si je me souviens bien…un match contre Hambourg…..il a giflė un allemand
      Seeler…..c était chaud… j étais déjà Supporter…

      1. georges06 - mer 23 Mar 22 à 8 h 40

        @ol1960 on fait parti de la même génération de supporteur que moi…encore que 10 ans en 1962 tu dois en avoir environ 10 de plus que moi (58 ans)
        Combin fut la 1ère star de l’OL. Et dans les années 60 l’OL était la seule équipe à représenter correctement la France en Europe. 1/2 de la C2 en 1964 contre le sporting et 1/4 de la C2 en 1967.
        1964 = Première « Dream team » de l’OL. Combin, Di Nallo, Rambert, Djorkaeff, Aubour.

        Mes stars éternelles pour moi c’est chiesa, Lacombe, di nallo. La finale de coupe 73 contre Nantes. J’avais 9 ans. Quel souvenir!
        Mais malgré la nostalgie, comme dit Anigo, j’ai le sang « rouge et bleu » et suis devant ma télé tous les WE.
        Faut rester souder les gones et continuer de supporter notre club surtout dans la difficulté.
        Allez l’OL!

    4. pointdujour - mer 23 Mar 22 à 9 h 32

      Eh ben je comprends mieux. Si à cet époque on empruntait déjà juste pour un costume, je comprends que maintenant les moutons s'endettent à coups de 200000 voir 300000€ pendant 25 ans pour 90m2 .... Pauvre France. Les banquiers et les rentiers s'en frottent les mains

  7. Poupette38 - mar 22 Mar 22 à 21 h 24

    Ils commencent à me saouler tout ces joueurs qui en demandent toujours de + en +
    Quand on voit les salaires pratiqués au psg, c'est indécent .
    Le cinéma que nous avait fait Antho pour sa prolongation, laissant planer le doute sur sa volonté de rester au club . Les médias l'annonçait au Portugal, on l'annonçait même au psg, on a balisé, même Greg a dit qu'un instant il avait douté, parce que le psg lui proposait un salaire phénoménal et que l'attrait de l'argent aurait pu primer sur son amour du club .
    Et puis dans un entretien à la suite de sa prolongation, Antho nous annonce qu'il n'avait jamais eu la volonté de partir ailleurs, il a tout simplement du obtenir un salaire plus confortable .
    Ce qui m'étonne c'est que Maxence percevrait dans les 60000€ et Rayan 190000€, bizarre

  8. jolann69 - mar 22 Mar 22 à 22 h 00

    Aller au revoir Cherki. Je pense qu'il ne pourra pas exploser chez nous. Je ne dis pas qu'il explosera nulle part, mais pas chez nous. Il ne me semble pas progresser depuis 1 an. Et vu le niveau de notre équipe et notre manque d'a peu prêt tout, on a pas les moyens de le faire exploser. Donc autant qu'il le fasse peut être ailleurs contre un chèque.

  9. dede74 - mar 22 Mar 22 à 22 h 01

    "Ce qui m'étonne c'est que Maxence percevrait dans les 60000€ et Rayan 190000€, bizarre"

    Bizarre et inadmissible au vu de la différence de prestation !

  10. OLPassePresent - mar 22 Mar 22 à 22 h 04

    C'est 70 000€ pour M. C. d'après l'Equipe.
    Il me semble que l'explication est assez simple. Cherki bénéficie d'une technique balle au pied nettement supérieure à M.C, même si pour l'instant (à voir si cela s'améliore), il n'en fait pas grand chose pour le collectif. Du coup, il a impressionné les supporters qui en ont fait leur petit chouchou et ont milité pour que le club le signe. Cette cote bien utilisée par ses agents peut expliquer le niveau de salaire très élevé pour un premier contrat. L'influence du cas Mbappé n'y est sans doute pas pour rien non plus.
    Maxence n'était pas encore très connu et apprécié. Il a obtenu un contrat normal pour quelqu'un de son âge et de sa réputation. Si l'OL l'avait laissé partir, cela n'aurait sans doute pas dérangé grand monde comme ce fut le cas pour son copain Timothé Cognat. Qui connaît ce joueur ?
    Par contre, si ensuite, il avait fait la preuve des capacités, qu'on lui connaît maintenant, dans un autre club, alors là on aurait eu droit à une Gouiri : mais comment le club a-t-il pu laisser partir un élément de cette qualité ? !!!!!!!

  11. patsso - mar 22 Mar 22 à 22 h 10

    Bye, bye Cherki !
    Tu en demandes trop...

  12. vav - mar 22 Mar 22 à 22 h 18

    Salaire démesuré, il n’évolue pas à ce niveau. Il faudrait que l’OL revoit ses grilles. Parce que c’est complètement incohérent par rapport a caqueret

  13. OLPassePresent - mar 22 Mar 22 à 22 h 37

    S'il signe un nouveau contrat avec l'OL, M. C. va bien sûr dépasser Cherki, ce qui est évidemment normal.
    La question est de savoir si l'OL va céder face aux exigences des agents de M. C. comme le souhaite certains (quitte à demander des comptes ensuite au club si le joueur perd un peu de son niveau) ou si les agents et le joueur transigeront sur une somme intermédiaire de l'ordre de 250 000 €. Si un accord n'intervient pas avec l'OL, c'est que ses agents auront trouvé mieux ailleurs pour lui ; on n'a pas de souci à se faire pour Caqueret !!

  14. Juni forever OL - mar 22 Mar 22 à 23 h 03

    Ne prenons pas en grippe cherki pour une histoire de pognon !
    Foot = fric quelque soit le joueur

  15. OLPassePresent - mar 22 Mar 22 à 23 h 07

    Le souci, si j'ai bien compris la situation, ce n'est pas de savoir si 190 000 € c'est trop par rapport à ses prestations actuelles mais c'est de se demander si l'OL doit encore en rallonger pour satisfaire ses demandes et celles de ses agents. Si je comprends bien, l'OL semble être d'accord pour le prolonger au tarif actuel mais apparemment ils veulent plus !!
    Une nouvelle Gouiri en perspective : 1) le club cède à ces demandes ; si son niveau ne s'améliore pas, alors l'OL est accusé de dilapider bêtement des fonds 2) le club refuse ; Cherki part en Nice, finit par s'améliorer et là, les pleureuses demandent alors pourquoi on a laissé partir un tel élément !!!

  16. Sébastien TTP - mar 22 Mar 22 à 23 h 15

    Bordel 190 000, je savais que son salaire pour son âge et par rapport à ce qu'il a prouvé était élevé mais à ce point la.
    Le soucis vu son salaire l'augmenter risque d'envoyer un mauvais message au autres jeunes, de plus si nous ne nous qualifions pas en coupe d'Europe et que Bosz reste, je pense qu'il ne restera pas.
    Maintenant le club doit surtout essayer de faire le Maximum pour garder Caqueret et vu son salaire il reste de la marge et il lui faut, un vrai projet sportif

  17. Olyonn@is - mar 22 Mar 22 à 23 h 19

    Cherki il faut le prolonger,un peu plus mais pas trop avec bonus de matches joués.Enfin bon c'est mon avis.Nice lorgne nos jeunes et ça c'est exaspérant.On aurais jamais du leurs vendre Gouiri quelle erreur de renforcer la concurrence et Bard..

  18. OctoGone - mer 23 Mar 22 à 0 h 31

    Au final, c'est bien là dessus que le club doit se reprendre.
    Si des gamins de vingt ans à peine font leurs divas, c'est que l'institution n'est pas respectée. On le voit à tous les niveaux. C

    C'est de prime abord anecdotique, mais P. Bosz qui vient sur le bord du terrain avec sa veste en cuir qui ne ressemble à rien, cela en dit très long sur le respect qu'il a foncièrement pour le club.

    1. le_yogi - mer 23 Mar 22 à 7 h 47

      C'est facile ces histoires d'institution, mais dans le marché actuel qui est ultra-concurrentiel, avec en plus la promotion d'un certain individualisme dans la société, un jeune joueur reçoit rapidement des offres de l'extérieur et s'estime en droit d'être titulaire très rapidement. Et comme le dit plus haut OPP, après les mêmes supporters crient à l'incompétence parce qu'on a laissé filé tel ou tel talent. C'est une numéro d'équilibriste. Et je pense qu'il faut s'attendre à des plus en plus de cas de négociation difficile...

      Pour l'histoire du cuir, bien que je te rejoigne sur le fait de na pas en porter (😉), ça m'a échappé haha, tu as une photo ? Ou alors tu parles de sa petite doudoune Uniqlo là ? Moi c'est plutôt quand il avait son bonnet de lutin que je trouvais ça marrant. Mais enfin l'habit ne fait pas le moine comme on dit. Klopp par exemple, il est en survet la plupart du temps !

  19. s.k - mer 23 Mar 22 à 7 h 31

    Il est déjà à 190000 le mois
    Pour un joueur qui n’a strictement rien montré je trouve que c’est déjà beaucoup

  20. gg - mer 23 Mar 22 à 7 h 53

    Hello,

    J'aimerai quand même préciser que Rayan n'a nullement volé son salaire, car c'est un accord contractuel entre le club et le joueur.
    Est-ce que la somme paraît indécente ? certainement oui pour le commun des mortels mais pas nécessairement pour le monde du football professionnel.

    Maintenant mis de côté le salaire et la somme, que Rayan demande plus c'est normal lors d'une renégociation.
    De plus concernant l'avenir du club, à moins d'une réussite en Europa League et/ou d'une remontada phénoménale en ligue 1, il faut se rendre compte que l'année prochaine risque de se jouer sans Europe avec l'impact sur le sportif.
    Je pense que le club va devoir à nouveau se construire un effectif basé sur le centre de formation dont Castello, Malo, Rayan et Maxence en sont le fers de lance.

    On va certainement voir partir les Denayer, Boateng, Emerson, Thaigo Mendes, NDombele, Paqueta, Aouar, Dembele et Karl Toko Ekambi.
    On verra comment l'effectif va se reconstruire mais il faudra créer un groupe uni...

  21. Koko - mer 23 Mar 22 à 9 h 22

    Dehors et puis c'est réglé...

  22. Polygone - mer 23 Mar 22 à 9 h 28

    Les jeunes veulent beaucoup d argent car il connaissent le salaire de leur équipier. Et ils se disent pourquoi pas moi.
    Plutôt que de sur payer les jeunes, virons les pseudo taulier (aouar, mendes, toko, boateng, dembele...)
    Ainsi les jeunes réclamerons moins.

    Je vais encore prendre en exemple Rennes...
    1.Serhou Guirassy 180 000 €
    Gaëtan Laborde 180 000€
    3. Martin Terrier 170 000 €
    Hamari Traoré 170 000€
    5. Nayef Aguerd 140 000 €
    Benjamin Bourigeaud 140 000€

    Cherki veut plus que ces mecs qui se donnent à fond à chaque match.
    Aouar, c est deux fois bourigeau...

    Il faut dégager ces gros salaires et répartir avec une base saine

    1. OLVictory - mer 23 Mar 22 à 9 h 30

      Le problème, c'est qu'à Lyon quand un Bourigeaud arrive, il devient nul et il commence à choisir ses matchs.

      1. Darn - mer 23 Mar 22 à 10 h 58

        La culture de la guigne.

  23. OLVictory - mer 23 Mar 22 à 9 h 29

    Cherki est en position de force pour négocier.
    La saison prochaine il ne va pas rester grand monde au milieu et Aulas compte bien encore faire de grosses ventes et économiser sur les achats de joueurs.
    Soit on lui donne le salaire qu'il veut, soit il partira libre, jurisprudence Memphis, mais le club devra le faire jouer quand même d'ici là faute d'avoir le choix.
    Le hic c'est que le rendement de Cherki est faible voire inexistant. Ça serait un pari de lui confier les clés de l'animation offensive, on risquerait la catastrophe.

    1. JUNi DU 36 - mer 23 Mar 22 à 9 h 39

      Memphis ce n'était pas une histoire de salaire mais plutôt une histoire d'ego surdimensionné. Il voulait absolument aller au Barca depuis 2 ans, l'ol et une augmentation de salaire il en avait rien à foutre. Comme ça a traîné côté Barca il a été au bout de son contrat en attendant. Il en avait le droit, un contrat de travail est un contrat de travail.

      1. GoNL - mer 23 Mar 22 à 9 h 51

        On peut aussi appeler ça tout simplement de l’ambition (à tort ou à raison, on verra en fin de saison s’il est capable de se faire une place dans le Barça de Xavi - je ne lui veux que du bien à part en Europa League 😇)

      2. OLVictory - mer 23 Mar 22 à 10 h 06

        "un contrat de travail est un contrat de travail"

        Juridiquement c'est vrai, mais moralement, c'est très discutable

      3. OLPassePresent - mer 23 Mar 22 à 10 h 20

        Le problème avec les contrats de joueurs de foot, c'est qu'on est passé d'un extrême à l'autre.
        Pendant longtemps, les clubs étaient de véritables négriers. Les salaires étaient convenables mais ne suffisaient pas à assurer l'après-carrière. Même les plus grands d'entre eux devaient s'engager dans un nouveau métier ou créer leur propre entreprise .....
        Certains ont aussi plongé dans la délinquance. Un des plus connus fut René Vignal, un des meilleurs gardiens de but de l'histoire du football français.
        René Vignal travaille comme vendeur pour les apéritifs Martini et les champagnes Ruinart, gère un bistrot dans son Hérault natal et monte même une affaire de machine à sous.
        Dans les années 1960, il participe à une série de braquages. Le 7 octobre 1971, il est condamné à quinze ans de réclusion criminelle à l’issue d’un procès où des grands noms du football – Albert Batteux, Raymond Kopa, Just Fontaine – viennent témoigner en sa faveur. Il est finalement libéré en 1978, après dix années de détention.
        A l'OL, on a connu quelques cas et non des moindres qui ont fréquenté les palais de justice pour des affaires plus ou moins graves. Mais on évitera de citer des noms.

        Les joueurs étaient la possession des clubs. Ceux-ci s'arrangeaient entre eux pour se passer des joueurs, sans que ceux-ci n'aient leur mot à dire dans ces transferts. Dans les années 60, une action menée par des joueurs réputés (Kopa, Fontaine, Njo Léa ....) a commencé à modifier la donne avec notamment la création de l'UNFP. Mais, même à la fin des années 70, Raymond Domenech (16/09/1977) s'est retrouvé à Strasbourg et Bernard Lacombe en juillet 1978 a dû partir pour Saint-Etienne, sous la pression des dirigeants pour combler les trous de trésorerie de l'OL.

        Maintenant, on est passé dans une situation complètement inversée. Les joueurs sont les maîtres du jeu. Ils réclament des sommes souvent mirobolantes, décident de rester jusqu'à la fin de leur contrat pour partir libre et obtenir de substantielles primes à la signature, etc .....
        Cela n'empêche pas certains, qui ne comprennent rien à la nouvelle situation, de reprocher aux clubs de ne pas être capables d'éviter ces départs sans aucune revente ou de céder face aux exigences salariales.

      4. OLVictory - mer 23 Mar 22 à 10 h 30

        OLPassePresent :
        On a beaucoup de mal en Europe à gérer des activités aussi concurrentielles que le foot pro.
        On veut traiter une réalité froidement commerciale avec des idéaux de pureté. Au final, on obtient l'inverse, on affiche une vitrine vertueuse et dans la réalité, c'est un champ de bataille économique, dans des conditions qui n'assurent aucune équité sportive.
        Le foot pro n'est plus un sport, mais une compétition économique sauvage.
        Mais pour combattre ce travers il faudrait déjà accepter de voir la vérité en face, ce qu'on refuse par dogmatisme.

      5. OLPassePresent - mer 23 Mar 22 à 10 h 42

        Il est certain que le manque d'harmonisation des législations notamment fiscale en Europe crée une compétition complètement faussée, sans équité sportive effectivement. Même dans le championnat de L1, le cas de Monaco est quand même très particulier.
        Quand la clique médiatique se plaint du faible niveau de la Ligue 1, ils devraient toujours avoir cela en tête, même si, bien sûr, cela n'explique pas tout.

      6. OLVictory - mer 23 Mar 22 à 10 h 48

        Tu as raison, c'est facile pour Monaco de payer 7 ou 8 Millions de salaire annuel à un joueur étranger, ils ne paieront aucun impôt et aucune charge sociale.

      7. OLPassePresent - mer 23 Mar 22 à 11 h 00

        Il y a quelques années la LFP avait décidé de demander une contribution financière au club de Monaco pour compenser cet avantage fiscal. Je crois que cette mesure n'avait finalement pas été appliquée car elle avait entraîné une levée de boucliers, pour des raisons qui m'échappent. Il faut accepter les disparités sans rien faire et donc les avantages dont bénéficient certains clubs dans une compétition faussée !

      8. OLVictory - mer 23 Mar 22 à 11 h 13

        De mémoire, je n'ai pas vérifié, la négo avec Monaco portait sur un dédommagement ponctuel et pas chaque année. Ils ont dû le payer en partie, une seule fois et l'affaire a été enterrée.
        Sûrement des motifs idéologiques encore qui ont empêché de régler le problème durablement, certains président se sont pris pour des Robin des Bois qui devaient défendre le "pauvre" Monaco contre le vilain Aulas.

      9. OLPassePresent - mer 23 Mar 22 à 11 h 25

        D'après mes souvenirs cela portait sur 2 ans. Je ne suis pas trop sûr qu'un seul versement ait eu lieu mais c'est possible !

        Petite recherche sur internet.
        Des articles de 2014 disaient que la somme de 50 M prévues avait été rabaissée à 25.
        Un autre plus récent (2015) dit ceci.

        L'accord financier entre la Ligue et Monaco remis en cause par le Conseil d'Etat ?
        Signé en janvier 2014, le compromis entre la Ligue de football (LFP) et l'AS Monaco, qui impose au club monégasque de payer 50 millions d'euros pour compenser la réglementation fiscale favorable de la Principauté, pourrait être jugé illégal. Le rapporteur public du Conseil d'Etat a estimé que la modification du règlement de la LFP était "entachée d'illégalité", et que l'ASM pourrait ne plus avoir à payer cette somme.

        Donc pas du tout sûr qu'il y ait eu un quelconque versement !!

      10. OLVictory - mer 23 Mar 22 à 11 h 39

        Merci de la précision OLPassePresent.
        Ca ne m'étonne pas du tout, c'était la démonstration de la légendaire incompétence des présidents de clubs de L1 de cette époque.

  24. Darn - mer 23 Mar 22 à 10 h 59

    Caqueret touche combien ?
    Je ne vois pas Cherki signer à nouveau chez nous, il n'aura pas de garantie sportive et risque de demander un salaire plus élevé, sans réelle justification. Pour le coup, il faut dès cet été essayer de bien le vendre, sa cote est élevée.
    Désolé pour le pessimisme affiché !

    1. Olyonn@is - mer 23 Mar 22 à 11 h 13

      Cherki il faut le garder!Il faut y mettre le prix il fait des différences,ce qu'aucun joueur de notre équipe ne fait à part Toko et Paqueta parfois,il faut juste qu'il progresse en efficacité et en jeux d'équipe,il n'a que 18 ans!Il faut absolument le garder.

  25. OLPassePresent - mer 23 Mar 22 à 11 h 03

    Selon l'Equipe d'hier, Caqueret serait actuellement à 70 000 euros par mois.
    La revendication de ses agents serait de le porter au niveau de Aouar soit 310 000 mensuels.
    Le club discute pour essayer de faire baisser un peu ces exigences.

  26. Olyonn@is - mer 23 Mar 22 à 11 h 09

    240000 pour Caqueret,et 210000 pour Cherki voila

  27. OLPassePresent - mer 23 Mar 22 à 11 h 19

    Il ne semblerait pas que, pour l'instant au moins, 240 000 suffisent aux agents de M. C. !! (à ce qu'on peut comprendre de l'article de l'Equipe mais bien sûr cela reste assez flou et un compromis reste sans doute possible = cela peut dépendre des offres qu'ils recevront, car pour un tel joueur, surenchère d'autres clubs possible).
    Cherki a-t-il suffisamment montré à l'OL pour exiger une hausse sur une somme déjà bien conséquente ? Les différences permises par sa technique indéniable ne sont pas très prolifiques pour l'équipe, en tout cas jusqu'à présent.

  28. Olyonn@is - mer 23 Mar 22 à 11 h 28

    OLpassepresent je pense qu'on ne peut pas raisonner uniquement sur ce que Cherki à montré à l'OL jusqu'à maintenant.C'est un joueur rare à très fort potentiel,les jeunes ne sont plus protégés comme avant par des contrats interdisant d'autres équipes de les transférer,du coup on est obliger de l'augmenter,c'est la réalité du football moderne.Cherki je répète c'est l'avenir de Lyon,autant dépenser sur nos gones que sur des mercenaires.

  29. JUNi DU 36 - mer 23 Mar 22 à 11 h 30

    Les salaires sont passé dans une autre dimension suite à celui de Luis Fernandez qui a explosé quand il a signé au Racing. Du coup des grand joueurs étrangers ont fait leurs apparitions dans notre championnat, Valderamma, Rulio Cesar etc... Puis les Mister Georges, Sonny, Valdo, Raï et toute la bande du PSG et des Monegasques de l'époque. Tous ses joueurs la avaient déjà des gros salaires. Puis est venu le temps de Dessailly, ce type que je ne peux pas blairer tellement il est pourris jusqu'à la moelle. Il aurait tué père et mère pour gagner le maximum de fric.
    Je me souviens tjrs d'une phrase qui m'avait marqué ou il avait pris son exemple de footballeur par rapport à un ouvrier. Il avait déclaré en gros " Je dois gagner le maximum d'argent car ma carrière comparé à un ouvrier est courte, eux ils ont du travail toute la vie" Pauvre idiot ce type, a aucun moment il s'est dit qu'un ouvrier pouvait se retrouver au chômage, que déjà à cette époque le taux était énorme. Qu'une reconversion était tout autant compliqué pour un ouvrier aussi. Et puis surtout son salaire était déjà énorme, il gagnait déjà en un an ce qu'un ouvrier gagnait à peine dans toute sa vie.
    Il fait partie de ses gens qui ont pourris le football en acceptant n'importe quoi, jusqu'à faire des pubs pour des boissons diabetisante et de la malbouffe.

    1. OLVictory - mer 23 Mar 22 à 11 h 35

      C'est aussi l'arrêt Bosmann qui a lancé la machine en Europe, avec tous les excès que ça comporte.