Ellie Carpenter lors de Hacken – OL féminin (Photo by Adam IHSE / TT News Agency / AFP)

OL : Ellie Carpenter avoue que "meilleur club d’Europe est un titre agréable à porter"

Débarquée à l’OL quelques semaines avant le titre de 2020, Ellie Carpenter considère vivre sa première finale, samedi à Turin. Deux ans après son arrivée, l’Australienne estime avoir largement progressé.

Il y a trois semaines, juste après la qualification contre le PSG, Ellie Carpenter ne cachait pas sa joie de vivre une deuxième finale de Ligue des champions depuis son arrivée. Seulement, celle contre le FC Barcelone aura une toute autre sauveur que le sacre de 2020. Arrivée durant l’été à l’OL, l’Australienne avait profité du report de la finale suite au Covid-19 pour inscrire son nom au palmarès, bien qu’elle ne se sentait pas pleinement investie. Deux ans plus tard, le contexte est bien différent pour Carpenter, qui a pris la succession de Lucy Bronze sur le côté droit de la défense.

"J'ai plus d'expérience, je joue plus de matchs à haute pression semaine après semaine, avec le championnat et la Ligue des champions, a-t-elle avoué au Sidney Morning Herald. Je suis exposée à cela plus régulièrement qu'avant. À l'approche de la Coupe du monde, j’aurai moins de pression à ce moment-là... Ce sera facile pour moi, je suppose. Et tant d'autres joueuses de la sélection jouent dans des clubs de classe mondiale dans le monde entier et cela nous aide aussi."


Carpenter peut dépasser la légende Kewell


A 22 ans, Ellie Carpenter a déjà pas mal d’expérience derrière elle et a vraiment explosé sous les ordres de Sonia Bompastor. Elle est certes sans réelle concurrence à son poste mais la Matilda a clairement progressé aux cotés des Wendie Renard et autres tauliers du vestiaire à force de devoir "être au top tous les jours. Cela m'a vraiment poussée à aller au bout de mes limites." Face au Barça, tenant du titre, Carpenter sera une nouvelle fois titulaire et compte bien accrocher une deuxième Ligue des champions et ainsi dépasser la légende australienne Harry Kewell.

"J'ai toujours voulu jouer en Ligue des champions, c'est l'une des meilleures compétitions au monde et la meilleure en Europe, poursuit la latérale. On ne peut pas faire mieux que ça. Dire que l'on est le meilleur club d'Europe après avoir gagné, c'est un titre plutôt agréable à porter. J'espère pouvoir le gagner deux fois".

1 commentaire
  1. dede74 - mar 17 Mai 22 à 16 h 31

    On te le souhaite Ellie !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut