Lyon’s French midfielder Clement Grenier (L) vies with Bordeaux’s French midfielder Clement Chantome (R) during the French L1 football match Lyon (OL) vs Bordeaux (FCGB), on February 3, 2016, at the Parc Olympique Lyonnais stadium in Decines-Charpieu, central-eastern France. AFP PHOTO / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

OL - Grenier : "Je suis resté serein ces dernières semaines"

En difficulté cette saison, Clément Grenier manque de temps de jeu. Sur RMC, il revient sur son entrée face à Toulouse (2-3) et sur son avenir au sein de l'Olympique lyonnais.

Privé d'une partie de la première moitié du championnat à cause d'une blessure (4 mois d'indisponibilité), Clément Grenier n'a été titularisé qu'à 9 reprises en 15 matchs de Ligue 1. Un manque de temps de jeu et de rythme qui ne lui permet pas d'être efficace régulièrement. Sur la deuxième partie de saison, où se concentre la plus grande partie de ses apparitions, seuls 1 but et 2 passes décisives sont à signaler. En conséquence à ce manque d'impact sur les résultats de l'équipe, Jean-Michel Aulas déclare l'international français "transférable" la semaine dernière.

Malgré tout, l'Ardéchois ne se laisse pas abattre, en inscrivant le but du 1-1 contre Toulouse (2-3) et en étant à l'origine du second but. Sur les ondes de RMC, il a tenu à réagir : "Je suis content pour le collectif et pour l'équipe sur ce qu'on a démontré. On a eu l'état d'esprit d'une grande équipe. Je n'avais pas eu beaucoup de temps de jeu, donc ça fait plaisir de rentrer, surtout que je me sens bien, déclare-t-il. C'est le travail de tout un groupe qui est récompensé." Un groupe tourné vers la seconde place directement qualificative en Ligue des champions. 

"Comme quand j'avais failli partir à Nice"

Aujourd'hui annoncé proche du départ, Clément Grenier a déjà connu cette histoire. Il y a quatre ans, il était sur le point de partir pour Nice, dans le cadre du transfert de Fabian Monzon : "Tout le monde vit des moments difficiles au cours de sa carrière, mais après je sais qu'on a besoin de tout le monde dans le sprint final. Je me suis préparé ces dernières semaines pour faire cette entrée là, donc j'ai réagi sur le terrain. C'est comme il y a quatre ans, quand j'avais failli partir à Nice et que j'avais été décisif juste avant, mais j'assume tout ça, ça fait partie de la vie de footballeur." Par la suite, le milieu de terrain précise avoir vécu de grands moments à l'Olympique lyonnais, devant beaucoup à ce club. Ceci étant, il souhaite avoir du temps de jeu pour "réussir ses objectifs personnels."

Contre Toulouse, l'abnégation et l'efficacité de Clément Grenier a fait en sorte que Jean-Michel Aulas modère ses propos. S'il souhaite rester au club, le numéro 7 lyonnais devra confirmer sur les trois derniers matchs. À commencer par Ajaccio, une équipe contre laquelle il avait déjà marqué au match aller (défaite 2-1).

9 commentaires
  1. Pamo01Michel - mar 26 Avr 16 à 10 h 33

    On les traite de "starlettes" sans arrêt, et pourtant , il a resigné, il ne partira pas gratis, et il démontre une bonne mentalité et il a fait une superbe rentrée... Bravo Clément.

  2. OLVictory - mar 26 Avr 16 à 10 h 46

    Le pauvre Grenier il se prend des baffes quasi chaque année par Aulas mais il est toujours là ! Si seulement on pouvait s'appuyer un peu plus sur lui au lieu de le déstabiliser je suis certain qu'ils pourrait encadrer les jeunes et éviter certaines dérives. Lui, Fofana, Lopès et Gonalons pourraient devenir les cadres de l'équipe de la saison prochaine, dans la mesure où Umtiti a de fortes chances de partir. Avec l'aide de quelques joueurs expérimentés, comme Jallet, ça pourrait constituer un début d'encadrement. Mais ça ne sera pas suffisant, surtout que le retour de Fofana au plus haut niveau n'est pas encore assuré. Si ça reste en l'état il faudrait recruter quelques joueurs expérimentés qui pourrait aider Grenier, Jallet et Gonalons à faire contrepoids aux starlettes capricieuses.

  3. OL-38 - mar 26 Avr 16 à 13 h 50

    Bonjour à tous,
    Grenier est un très bon jeune joueur, il le montre encore comme face à Toulouse. Il peut retrouver tous son talent. Il dois continuer de bien travailler comme il le fait jusqu'à présent. Il pourrait être utile sur les derniers match de la saison. On est tous avec lui. ALLEZ L'OL

  4. Altheos - mar 26 Avr 16 à 14 h 35

    Ceci dit, il y avait longtemps que je n'avais pas vu évoluer à ce niveau là.
    De toute façon, partis comme on est pour avoir 4 compétitions l'an prochain, un mec comme lui, taulier, doué et polyvalent ne peut qu'être un atout précieux. Gonalons, Tolisso et Darder ne pourront pas jouer TOUS les matchs.

  5. OL-38 - mar 26 Avr 16 à 15 h 49

    Oui avec le retour de Grenier, cela pourra permettre à Gonalons, Tolisso et Darder de souffler et de se reposer un peu.

  6. ol-91 - mar 26 Avr 16 à 16 h 25

    Ben oui, il prend des baffes et ressigne. Mais de quelle belle saison entière peut-il se targuer pour entrer dans un autre grand club ?

  7. OLVictory - mar 26 Avr 16 à 16 h 55

    C'est surtout queTolisso et Darder ne peuvent jouer en 10. Un profil comme grenier, possible buteur sur coup-franc et meneur de jeu avancé, n'existe pas/plus dans l'effectif de cette saison.

    1. Drefan - mar 26 Avr 16 à 18 h 14

      Je n'ai pas fait attention samedi Grenier a évolué en n°10? Parce que sur le 2ème but il est plus au milieu c'est lui qui passe à Ferri qui remet en une touche à Lacazette. Il me semble avoir souvent lu que Grenier était meilleur en milieu qu'en n°10. Je pense qu'il a la capacité d'évoluer à ces deux postes.

      1. OLVictory - mar 26 Avr 16 à 18 h 35

        Oui il était en 10 derrière deux pointes, Lacazette et Fekir. Ce sui ne l'empêche pas de descendre chercher le ballon un peu bas. C'est en position de 10 qu'il obtient le coup-franc sur lequel il ouvre le score.
        Ferri joue en milieu reculé en phase défensive et en attaque il s'insère entre les lignes, c'est particulièrement efficace quand ça marche (2e but)

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut