OL - Issy (4-0) : un mercredi de fête à Décines

Tout juste auréolé de son 15e titre de champion de France, l’OL a fêté devant son public le trophée après sa victoire face à Issy mercredi (4-0). Une belle manière de conclure cette saison qui marque le retour des Fenottes au sommet.

Sonia Bompastor le réclamait, ses joueuses ont écouté. Après 22 journées en D1, les Fenottes ont terminé invaincues ce championnat avec un bilan presque parfait de 21 victoires pour 1 match nul. Ce mercredi, l’OL a conclu de la meilleure des manières sa saison 2021-2022. Il n’y avait aucun enjeu lors de cette rencontre face à Issy, mais l’objectif était tout de même de rester sérieux et de faire le travail jusqu’au bout, ce qui a été fait avec la manière, score final 4 à 0. 

La fête était donc totale à Décines, et elle a débuté juste avant le coup d’envoi. Jean-Michel Aulas et l’ensemble du groupe ont rendu hommage aux désormais anciennes Lyonnaises : Kadeisha Buchanan, Sara Björk Gunnarsdóttir et Emelyne Laurent. Le tout sous les applaudissements d’un stade à guichets fermés avec 2 000 spectateurs, dont une poignée de Lyon 1950. Tout ce petit monde a participé à mettre l’ambiance pour cet ultime rendez-vous de l'exercice 2021-2022.


"Le public a répondu présent", Bompastor


S’il y a parfois eu quelques temps plus faibles dans les tribunes et sur le terrain, cela n’a pas refroidi l'ambiance qui repartait aussitôt. Pourtant, la Fédération n’avait pas mis cette rencontre dans les meilleures conditions avec cette programmation en semaine à 20h45. “C’est une réussite (le stade plein), mais cela ne change pas mon point de vue sur cette décision. Elle a été prise sans concertation avec les clubs donc c’est là où en matière de respect, nous sommes un peu déçus. Maintenant, notre public a souffert l’an passé du manque de titre, donc il a répondu présent et c’est top, se réjouit Sonia Bompastor. On travaille énormément et il y a des moments plus complexes dans une saison. Quand on peut savourer comme ça avec nos supporteurs c’est toujours agréable.

Comme tout au long de ces mois de compétition, les fans rhodaniens ont soutenu leur équipe favorite. Ils n’ont pas hésité régulièrement à faire beaucoup de kilomètres pour assister aux matches des coéquipières d’Eugénie Le Sommer, et ils ont été récompensés par ces titres de championnes de France et d’Europe. Seul le premier a été fêté mercredi, mais les festivités n'en ont pas souffert. “C’est super, c’est grâce à eux qu’on arrive à marquer, à jouer notre jeu. Ça s'est vu à Turin, ils étaient peu mais ils étaient là et ont fait du bruit, apprécie Melvine Malard. Ça montre qu’on est une équipe que ce soit sur le terrain ou en dehors donc ça fait super plaisir."


Une fête presque totale


Lui n’était pas à Paris le 29 mai, mais il suit toujours de près cette formation. Il était aux premières loges ce 1er juin pour assister à la remise du trophée. Jean-Michel Aulas n’a pas caché sa joie en voyant tous ces sourires sur les visages. “Le public est présent et il a cette maturité qui fait qu’on retrouve ce pour quoi ce sport est fait, c'est-à-dire de la joie et de la bonne humeur, s'enthousiasme le président. Les familles sont heureuses et contentes de venir. Cela donne, avec les moments qui sont parfois plus durs chez les garçons, l’envie de copier ce qui se fait chez les filles. En étant à l’origine de tout ça, cela nous donne de l’espoir pour la suite.

Pour ajouter un plus à cette belle soirée, les U19 féminines, elles aussi championnes de France cette année aux dépens du PSG, ont été salué comme il se doit à la mi-temps (voir ici). Après une période creuse, Le Sommer a trouvé la faille et pour couronner le tout, la revenante Daniëlle van de Donk a participé aux réjouissances en inscrivant le 3e but pour son retour sur la pelouse après plus de 5 mois d’absence. Tout n’a pas été totalement parfait avec la sortie prématurée de Catarina Macario, visiblement touchée au genou, mais la fête était tout de même superbe mercredi soir à Décines.

2 commentaires
  1. Dede Passion 69 - jeu 2 Juin 22 à 11 h 41

    Ce genre de soirée , d'événement , il faut les vivre en direct ,soit devant sa télé, soit encore mieux au stade.
    Quel regret de ne pas y être allé !....😡

    La joie des filles, cette ambiance " bon enfant" définitivement perdue chez les garçons, Wendie heureuse comme une gamine qui gagne son 1er titre, et qui met l'ambiance.
    Et puis les larmes de Buchanan, difficilement consolée dans les bras d'Ada.
    Le clapping avec les fidèles supporters.

    Enfin , le plaisir de voir JMA souriant, détendu et heureux.

    Belle soirée, merci à Canal d'avoir gardé l'antenne pour l'après match , et la remise du trophée.

  2. dede74 - jeu 2 Juin 22 à 13 h 13

    Salut Dédé,
    J'aurais dit "merci canal" s'ils avaient retransmis ce match en clair !
    J'ai regardé le résumé sur OLPlay, il aurait fallu être au match pour apprécier vraiment mais, le résultat étant là, notre meilleure ennemie ayant perdu, finir avec 11 pts d'avance, il y a longtemps que ce n'était pas arrivé.
    Je suppose que les parisiennes ont joué en dilettantes, les jeux étant faits et leur avance sur le 3ème étant suffisant. Je n'ai pas vu la compo de leur équipe mais certainement beaucoup de changements.
    Plus qu'à bien se reposer, afin de préparer la future saison au mieux.
    Et, bientôt des nouvelles têtes ? les trois partantes devront être remplacées, plus quelques jeunes de l'académie.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut