OL - Olivier Kemen : "Mapou Yanga-Mbiwa est un pilier pour moi"

Invité de l'émission Culture Club sur OLTV, le milieu de terrain Olivier Kemen évoque son adaptation au sein du club lyonnais. Pour lui, Mapou Yanga-Mbiwa l'a grandement facilitée.

Arrivé en provenance de Newcastle dans les ultimes minutes du dernier mercato estival contre un chèque de 700 000 euros, Olivier Kemen apprécie sa vie à Lyon. « Je me sens très bien ici. Je suis dans une belle ville et un grand club donc tout va bien. Le projet de l’OL m’a plu. J’aurais pu signer deux fois quand j’étais plus jeune. Mes amis Maxwel Cornet et Mapou Yanga-Mbiwa m’ont aussi convaincu, précise le joueur de 19 ans. Il y a eu un coup de cœur pour cette ville." Pour le jeune capitaine de la sélection française des U19, Mapou Yanga-Mbiwa a joué un rôle important dans une adaptation qu'il juge réussie "C’est une amitié très forte. Il sera toujours là pour moi. Je l’ai rencontré à Newcastle. On était inséparables. C’est vraiment important d’avoir un pilier comme lui, ajoute-t-il. Lors du match contre le PSG, c’était vraiment un repère." En effet, et comme le confie Grégory Coupet, l'intégration à l'OL de joueurs recrutés à l'étranger peut parfois prendre du temps.

Une première expérience bénéfique au Parc OL

Malgré tout, Olivier Kemen fait régulièrement partie du groupe professionnel. Sur le plateau d'OLTV, il fait référence à son entrée au Parc OL à l'occasion du match contre le PSG (2-1). "Je n’ai pas eu le temps d’avoir la pression. Je me suis échauffé. Je ne me posais pas de question. C’était parfait. Je suis rentré et ça allait tout seul, annonce le jeune joueur. Je viens de Paris. Ma famille était venue ce week-end à Lyon alors qu’on ne savait pas encore que j’étais dans le groupe… M’entraîner avec les Pros donne beaucoup d’expérience et quand je joue avec la CFA, on est mis à l’épreuve." En cette fin de saison, Kemen devra tirer son épingle du jeu dans une forte concurrence au milieu de terrain. Avec Gonalons, Tolisso, Ferri, Mvemba, et notamment le retour de Nabil Fekir, la lutte est rude pour obtenir une place dans le groupe qui se déplace demain soir à Montpellier pour le compte de la 33e journée de Ligue 1.

9 commentaires
  1. MICAL - jeu 7 Avr 16 à 12 h 37

    Intégration difficile pour un joueur étranger capitaine des U19 .Etrange non?

    1. Victor Gros - jeu 7 Avr 16 à 14 h 24

      Mauvaise formulation de ma part je vous l'accorde. C'est modifié !

  2. Altheos - jeu 7 Avr 16 à 13 h 10

    Il n'est pas étranger, il est français.
    Il faut arrêter de voir le mal partout, où dit-il qu'il a eut du mal à s'intégrer ?
    Il faut beaucoup d'entraînements avec les pros justement.

  3. Clementgrenier5 - jeu 7 Avr 16 à 13 h 27

    Concurrence Gonalons Ferri Tolissl, Mwuemba? Vous connaissez Darder aussi ? Incroyable!

  4. Slaimer - jeu 7 Avr 16 à 13 h 32

    L'OL est un club qui lance rarement les jeunes trop tôt, et je trouve que c'est une bonne chose.
    Il à un gros potentiel ne le cramons pas avant.

  5. Gones2wano - jeu 7 Avr 16 à 17 h 45

    Je connais pas son potentiel ni celui de toussart mais l'année prochaine il va falloir les faire joué donc transférer certain milieu

  6. OLVictory - jeu 7 Avr 16 à 18 h 02

    Mvuemba va enfin partir, Malbranque va sans doute raccrocher. Des milieux on en a déjà trop et c'est sans compter les jeunes pro qui vont signer d'ici le début de la prochaine saison. J'imagine qu'on ne va pas recruter au milieu, même en cas de départ.

  7. ol-91 - jeu 7 Avr 16 à 18 h 02

    Mapou, un pilier ? Pour nous, pas depuis aussi longtemps.

  8. Gones2wano - jeu 7 Avr 16 à 18 h 38

    Olvictory des rumeurs sur sanson revienne déjà ( je sais ce sont simplement des rumeurs )et je suis d'accord avec tout les jeunes qu'on a il ne faut recrute dans ce secteurs, grenier je pense qu'il partira ( fin de contrat en 2017 )

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut