Maxence Caqueret célébrant son but avec Alexandre Lacazette lors de Bergerac - OL
Maxence Caqueret célébrant son but avec Alexandre Lacazette lors de Bergerac – OL (Photo by ROMAIN PERROCHEAU / AFP)

OL : la Coupe en pensant à la Ligue 1 face à Lille

Dans une saison aussi particulière que celle qui est en train de se dérouler, l’OL ne veut pas laisser la Coupe de France de côté. Même si l’objectif prioritaire reste le maintien en Ligue 1.

Ce mercredi, il y aura comme un air de déjà-vu au Parc OL à 18h30. Comme il y a un an, Lille se présente sur la route de l’OL en 8es de finale de la Coupe de France. Comme il y a un, ce match intervient après deux premiers tours plutôt tranquilles pour les Lyonnais avec une National 3 puis une National 2 au programme. Et comme en février 2023, cette opposition intervient dans un contexte dans lequel le club rhodanien est bien loin de ses objectifs de début de saison. La seule différence et non des moindres est que l’OL n’a plus l’espoir d’être européen avec le championnat. Non, il lutte avant tout pour sa survie dans l’élite. Cela reste un détail qui a son importance à l’heure de rentrer sur la pelouse décinoise ce mercredi.

Pourtant, à l’heure où le choix pourrait être fait de mettre tous ses œufs dans le même panier, la formation lyonnaise croit de nouveau en un parcours dans cette Coupe, sorte d’échappatoire dans une saison morose en Ligue 1. "C’est quelque chose d’important. Comme on sait qu’on joue le maintien en championnat, le seul moyen d’accéder à l’Europe cette année, c’est la coupe, donc on attache une attention particulière à celle-ci", a assuré Clinton Mata, mardi en conférence de presse, suivi par son coach qui estime qu’il "est encore trop tôt dans la saison pour ne pas jouer sur les deux tableaux".

Après deux tours plutôt tranquilles, l’OL s’attaque à un défi un peu plus élevé ce mercredi avec l’une des équipes en forme de l’Hexagone, à savoir Lille. Une formation qui impressionne Pierre Sage qui l’a bien observée, mais qui souhaite avant tout avoir "plutôt envie d'annihiler ce jeu agréable à voir". Dans une saison compliquée, l’entraîneur lyonnais voit un point positif sur ce parcours en Coupe de France qui "rajoute des matchs en plus et l’on se rend compte que l'enchaînement des matches est positif".

Cependant, dans cette semaine à trois matchs qui n’est pas sans rappeler les semaines européennes d’antan entre Rhône et Saône, Pierre Sage sait que le match le plus important est très certainement celui de dimanche à Montpellier. Après sa victoire contre l’OM (1-0), l’OL est revenu sur les talons montpelliérains et c’est bien plus qu’un match à trois points qui se jouera dans quatre jours à la Mosson. "La Coupe de France peut être très importante pour une éventuelle qualification en Coupe d'Europe, mais je vous avoue que notre vœu, par-dessus tout, c'est de nous maintenir en Ligue 1."

Dans cette optique, l’entraîneur lyonnais devrait procéder à quelques ajustements au coup d’envoi. La victoire marseillaise a fait "puiser de l’énergie physique" aux joueurs lyonnais, mais a aussi apporté "une énergie mentale positive". Il est forcément plus facile de récupérer et de se projeter après un succès comme celui de dimanche, mais Pierre Sage a des idées bien précises sur ce qu’il veut en ce début de mois de février.

Lille et la Coupe de France peuvent lui permettre de faire tourner et de concerner tout son groupe, après un mercato qui a apporté de la concurrence. Mais aussi faire souffler en vue d’un match importantissime en vue du maintien. "On a joué dimanche, on rejoue le mercredi et ensuite, on rejoue le dimanche. On doit gérer le groupe sur cette période. Donc, si on veut jouer avec de l'intensité, on se doit d'avoir des joueurs qui ont de l'énergie et des ressources à faire valoir."

Et gérer le difficile équilibre entre l’envie de poursuivre dans cette Coupe de France avec une équipe compétitive et l’objectif prioritaire qu’est le maintien en Ligue 1.

18 commentaires
  1. Avatar
    1. Juninho38
      Juninho 38 - mer 7 Fév 24 à 11 h 04

      prétentieux imbuvable , avec larqué ils font la paire

      Signaler
    2. Avatar
      Poupette38 - mer 7 Fév 24 à 11 h 38

      Tu fais comme moi, tu ne l'écoutes pas 😉

      Signaler
      1. OLVictory
        OLVictory - mer 7 Fév 24 à 11 h 39

        Ca serait tellement plus simple

    3. Juninho38
      Juninho 38 - mer 7 Fév 24 à 12 h 07

      de toutes façons , quelque soit le coach , ils le flingueront ( grosso s'est fait massacrer par eux , laurent blanc idem , c'est juste dans la continuité )
      ce pitre donneur de leçons n'a cependant jamais été sur un banc d'entraineur

      Modéré
  2. Avatar
    JeNeFaisQuePasser - mer 7 Fév 24 à 10 h 04

    Je comprends que Rothen puisse fatiguer… Mais quand même… On fait un gros mercato, on se retrouve avec des joueurs à ne plus savoir qu'en faire (littéralement), on a pas de compétition européenne, on a la chance d'être qualifié en coupe de France, de viser un titre et de jouer l'Europe l'année prochaine, et pour toute ambition on ne souhaite que jouer le maintien ? C'est quoi le message envoyé aux joueurs ? Choisissez vos matchs ? C'est quoi l'ambition de l'entraîneur, faire le minimum et retourner à la formation ? J'avoue ne pas comprendre. La lecture entre les lignes c'est comme pour Rothen, ça me fatigue.

    Signaler
    1. Avatar
      thal0995 - mer 7 Fév 24 à 10 h 23

      Tout à fait, tu as tout résumé @JeNeFaisQuePasser.
      Et au delà de ça, les mecs enchaînent 1 match par semaine depuis 6 mois sauf depuis janvier où ils en jouent 2 toutes les 2 semaines environ ... Si ils sont déjà cramés au point de faire tourner une bonne partie de l'équipe voire de ne pas vouloir jouer la CDF un minimum, qu'est ce que ça va être quand on jouera l'Europe ...

      Signaler
    2. Altheos
      Altheos - mer 7 Fév 24 à 10 h 53

      Vous oubliez la fatigue mentale.
      C'est autrement plus épuisant de lutter pour le maintien que de jouer le titre.
      La fatigue, ce n'est pas que physique.
      Surtout pour un groupe qui à la base n'est pas programmé pour jouer le maintien.
      C'est usant et épuisant mentalement.
      Je suis en phase avec Sage : l'objectif, c'est le maintien.
      La coupe, c'est du bonus et ça doit être pris comme tel. Pas par dessus la jambe, mais sans pression.

      Modéré
      1. Juninho38
        Juninho 38 - mer 7 Fév 24 à 11 h 04

        +1 altheos
        le coach est pragmatique et lucide , je suis aussi tout a fait en phase avec lui
        je me félicite de jour en jour qu'il ait été conservé
        ( j'ajouterai que ce qu'il fait avec el arouch est vraiment bien ( a l'opposé du traitement que lui a infligé lolo white qui n'aimait pas les jeunes ni les petits gabarits ) ; on en reparlera plus tard )

      2. JFOL
        JFOL - mer 7 Fév 24 à 11 h 10

        Mentalement, je ne sais pas s'ils sont fatigués de jouer le maintien, ils en ont pris conscience que très récemment ...
        J'ai eu l'impression plutôt qu'ils s'en fichaient un peu
        Les têtes sont fraiches à mon avis

      3. Avatar
        thal0995 - mer 7 Fév 24 à 11 h 14

        @Juninho 38, Sage a fait quoi avec El Arouch ?

        Oui enfin Lolo White, même avec la seconde partie de saison qui nous sauve l'année dernière, était clairement une erreur de casting dans le fond, notamment à long terme : tu ne prends pas un coach qui déteste travailler avec les jeunes quand tu es un club comme l'OL qui compte à fond sur son centre de formation ....
        Il est passé à côté d'O'Brien, Diawara, Ndiaye (qui a été vendu du coup), Sarr et j'en passe.
        Les seuls qu'il a utilisé étaient soient par défaut (Barcola, Kumbedi suite au départ de Gusto), soit car ils avaient déjà une certaine expérience (Lukeba, Gusto, Cherki), notamment dû au fait qu'ils aient eu les clés du camion beaucoup trop tôt

      4. Avatar
        JeNeFaisQuePasser - mer 7 Fév 24 à 11 h 26

        @Altheos. Plus dur de jouer le maintien que le titre ? C'est toi qui le dit… C'est surtout pas la même mentalité. Quand à la programmation du groupe…? Bien malin qui pourra dire à quoi il était programmé. Sans compter les multiples modifications apportées, et l'obligation de redonner de la confiance avant que de penser au maintien. Quand à la politique du ni-ni, non merci. Pour une fois tes arguments ne me convainquent pas.

      5. Avatar
        GoNL - mer 7 Fév 24 à 11 h 43

        Laurent Blanc qui déteste travailler avec les jeunes?
        Une fois de plus on marche par accusations péremptoires et non circonstanciées. C’est oublier la situation de l’an dernier avec un effectif totalement déséquilibré, et une pyramide des âges qui n’avait aucun 25-30 ans.

        Laurent Blanc jouait avec 5-6 jeunes de max 20 ans au coup d’envoi (il n’avait effectivement pas mieux) et réclamait de l’expérience parce que le groupe manquait de maturité dans les situations adverses: remonter au score, cartons, etc…
        Pierre Sage qui maintenant a le choix en aligne 3 contre Marseille (quand Benrhama pourra jouer on se limitera peut-être à deux avec O’Brien et Nuamah).

        Lequel des deux pourra gérer la montée en puissance des jeunes, en créant des doublettes jeune-vieux et en procédant par étapes ?
        Erreur de casting… 🙃

      6. Avatar
        thal0995 - mer 7 Fév 24 à 11 h 49

        @GoNL aucune accusation de ma part, Laurent Blanc n'a jamais caché qu'il ne jurait que par l'expérience et n'aimait pas trop travailler avec les jeunes.

      7. Juninho38
        Juninho 38 - mer 7 Fév 24 à 11 h 56

        les exemples sont nombreux pour montrer qu'il raisonnait à l'ancienne : son crédo était de dire un jeune ça doit s'intégrer petit a petit en lui donnant d'abord des bouts de matchs , etc ...
        si le ménage n'avait pas commencé à être fait l'hiver 2022/2023 , barcola serait parti en prêt , beaucoup l'ont oublié ici , car il ne lui donnait aucun temps de jeu , les starlettes en place lui barrant la route

      8. OLVictory
        OLVictory - mer 7 Fév 24 à 12 h 02

        Laurent détestait d'avoir à jouer avec une équipe trop jeune, trop inexpérimentée.
        Je ne vois pas comment on aurait pu lui donner tort, personne ne gagne rien avec une équipe aussi jeune que celle que nous avions.
        Après dans d'autres contextes que celui de l'OL, il a lancé tant de jeunes avec réussite qu'on ne peut pas généraliser

      9. Avatar
        GoNL - mer 7 Fév 24 à 12 h 07

        Je ne l’ai jamais entendu dire ça, c’est les médias qui ont entretenu cette légende parce qu’ils réclamait l’expérience qu’il n’avait pas à chaque conférence d’avant-match
        Il est de sûr de la vieille école qui lancera les jeunes par étapes, en s’appuyant sur une équipe réserve, etc…
        Il est quand même le seul qui a failli réussir à faire quelque chose de Cherki, ce qui reste un exploit non renouvelé 🤓

    3. Avatar
      Bamaki - mer 7 Fév 24 à 12 h 33

      c'était une fausse accusation sur laurent Blanc. Dans les faits, il avait Cherki, Lukeba, Kumbedi Barcola titulaires ce qui est vraiment pas mal pour un soit disant phobique des jeunes

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut