Laurent Blanc
Laurent Blanc (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OL : Laurent Blanc "accorde sa confiance une fois, pas deux"

Passablement énervé après Clermont (0-1) sur l'état d'esprit des joueurs de l'OL, Laurent Blanc veut trouver une dynamique pour regagner en confiance. Néanmoins, il estime que tout le monde doit tirer dans le même sens dans son groupe.

Lovren comme priorité défensive

"C’est une bonne recrue. Il remplissait ce qu’on recherchait. Quelqu’un avec de l’expérience, qui a connu le très haut niveau. Quand on veut éduquer, intervenir et être un leader, il faut parler la langue. Donc ce sont des qualités à mon avis fondamentales. Dejan (Lovren) connait le championnat de France même s’il a beaucoup évolué dans son sport et dans ses mœurs depuis son départ."

Des leaders défaillants

"Il y a plusieurs solutions mais quelle est la bonne ? On fait jouer beaucoup de jeunes. Peut-être que la solution, on peut en faire jouer encore plus mais je ne pense pas que ce soit la bonne solution. Le championnat est difficile, les joueurs se sont améliorés. Pour une équipe qui est dans le doute, je ne pense que mettre 11 garçons de 18 ans soit la solution. Peut-être je me trompe. S’ils ne sont pas encadrés, ça ne peut marcher sur une demi-saison. Enfin je ne crois pas. On peut s’apercevoir que sur toutes les équipes qui nous devancent, il n’y a pas une équipe qui aligne autant de jeunes que nous. On n’a pas tellement le choix surtout sur les derniers matchs, on a des satisfactions mais on a aussi le revers de la médaille avec des erreurs qui nous coûtent cher."

Ce qu’il faut changer 

"Gagner et être dans une spirale positive. Une victoire vaut X discours, X échanges. Sur le dernier match, même s’il y a beaucoup de chose à redire, ce qui me fait le plus enrager c’est de ne pas avoir pris un point. On ne méritait pas de prendre trois points mais on serait resté sur une spirale qui était acceptable et on n’a pas su le faire."


"Il faut aussi se regarder dans la glace"


Le communiqué des Bad Gones et Lyon 1950

"C'est quelque chose de longue date, je crois bien. Une des solutions est de gagner des matchs et faire en sorte que tout le monde soit derrière le club. Chacun est libre de penser ce qu’il veut. Il n’y a pas qu’une seule pensée. Ils sont en droit de le manifester. On aimerait qu’ils soient derrière le club mais il faut aussi se regarder dans la glace et être droit et juste. A nous de renverser la tendance et on peut le faire."

La Coupe de France, objectif prioritaire ?

"Ça peut-être un élément qui nous rassemble, nous fédère. Toutes les victoires sont bonnes à prendre, sont des remèdes pour le mal qu’on a. Gagner contre Metz est d’une importance capitale. C’est un groupe qui est jeune, pas grand monde l’a gagnée. La Coupe de France est vraiment une compétition à part et une très belle compétition. Aujourd’hui, on n’a pas le droit de faire la fine bouche et dire qu’on ne joue que le championnat. Non, on se doit de jouer les deux compétitions à fond parce qu’on n’en a pas d’autres."

L’accumulation des blessures de Tolisso

"Le joueur est pro jusqu’au bout des ongles. Après il y a un corps humain qui fonctionne physiquement et mentalement. Vous avez beau être professionnel et faire attention à tout, il y a des moments de carrière qui sont liés à votre vie où vous vous blessez presque à chaque fois. Il est dans cette spirale, il fait beaucoup d’effort pour sortir de cette spirale et pas qu’à l’OL et j'espère qu'il va y arriver parce qu’il peut nous faire du bien avec de l’expérience dans le cœur du jeu."


"Ce groupe sera là à 90% et on terminera la saison avec"


Miser sur des joueurs qui ont faim

"Sidney Govou (dans sa chronique publiée dans Le Progrès) n’a pas tord, il suffit d’en trouver onze. Non, c’est une plaisanterie. Ne tombons pas dans la sinistrose. Je sais que vous êtes là depuis X temps et il y a des gens qui sont marqués et je peux le comprendre. Mais essayons que les personnes qui ne sont pas là depuis longtemps amènent un peu un espoir, un peu d’enthousiasme. Il faut y croire."

Des choix à venir

"C’est comme dans la vie. Des fois vous accordez votre confiance à des gens et ce ne sont pas tous qui vous la renvoie. Vous le faites une fois, pas deux. On a une petite lunette avec le mercato d’hiver mais il ne faut pas s’attendre à beaucoup de changements. Ce groupe sera là à 90% et on terminera la saison avec. Il va falloir faire des choix, des choix justes et puis surtout penser à l’équipe. Il faudra faire en sorte que ceux qui ne pensent pas à l’équipe s’élimineront d’eux-mêmes."

Le repositionnement de Da Silva

"Il a répondu à toutes les attentes, on sait que ce n’est pas un latéral. Avec sa mentalité, il a rempli son rôle et je sais qu'on peut compter sur lui dans l’avenir à tous les postes. Il est profondément collectif dans sa réflexion et dans son comportement."

Le retour de Tagliafico

"On l’a accueilli. Il était un peu mal à l’aise de revenir dans un club français après avoir joué et gagné la France en finale (de Coupe du monde). Il se disait que l’accueil allait peut-être être au minimum et pas très chaud. Mais on l’a accueilli comme il se devait parce qu’être champion du monde ça change la vie. On en a discuté un peu, il n’y croit pas encore mais ce sont les gens qui vont lui rappeler. Quatre champions du monde ça fait beaucoup mais je souhaite qu’il y en ait plus à l’avenir avec des jeunes joueurs. Je leur ai dit que leur objectif doit être de devenir champion du monde même si aujourd’hui ça peut paraître très loin mais les choses peuvent aller très vite. Il faut y croire tout le temps, à tout âge."

20 commentaires
  1. Moimoi - jeu 5 Jan 23 à 14 h 21

    "les joueurs se sont améliorés" : ah ?

    Il confirme pour Coco, c'est triste.

    "Des fois vous accordez votre confiance à des gens et ce ne sont pas tous qui vous la renvoie. Vous le faites une fois, pas deux" : donc plus de Houssem, plus de Karl, promis ?

    1. OLVictory - jeu 5 Jan 23 à 16 h 51

      Même remarque que toi, la confiance qu'il va retirer, on va la constater sur le terrain dès mercredi à Nantes ou c'est encore du baratin ?

    2. ITSGONE - jeu 5 Jan 23 à 17 h 32

      "les joueurs se sont améliorés" ; je pense qu'il parle du niveau des joueurs en L1 en général. Et pour le coup, il a plutôt raison

    3. Cac40 - jeu 5 Jan 23 à 23 h 13

      @Moimoi
      j'ai pensé exactement la même chose à la lecture de l'article ! Toko, a déjà bien trop eu la confiance!

  2. stylo - jeu 5 Jan 23 à 14 h 21

    Et les joueurs ont tout compris en étant mauvais seulement un match sur deux

    1. OLsan - jeu 5 Jan 23 à 15 h 43

      ça serait toujours mieux que ce qu'on voit depuis plusieurs mois…

  3. Juninho Pernambucano - jeu 5 Jan 23 à 16 h 10

    Désolé Lolo mais Sydney a raison. Tu finira par le comprendre .

    1. GoNL - jeu 5 Jan 23 à 17 h 05

      Je pense que Lolo en a un peu rien à f…tre de ce que dit Sidney: il ne peut pas compter sur son effectif, il ne sait pas s’il peut compter sur sa direction, les supporters écrivent qu’il ne peut pas compter sur eux, ..,
      les commentaires de Govou là au milieu doivent ressembler à des pets de fourmis.

      1. OLVictory - jeu 5 Jan 23 à 17 h 20

        Et pourtant ce que disent aujourd'hui les Bad Gones, Syd Govou et Laurent Blanc est assez similaire.
        Trois manières de dire la même chose : certains joueurs de l'effectif ne méritent pas leur place

      2. GoNL - jeu 5 Jan 23 à 17 h 49

        Un seul travaille à y résoudre

      3. Jeanmasse 39 le mytho - jeu 5 Jan 23 à 17 h 54

        C'est vrai qu'il disent peu ou prou pareil.
        On pourrait extrapoler que Sidney et Blanc pensent exactement la même chose sauf que un peut le dire et l'autre doit se dire "mais pourquoi je ne me suis pas plus renseigné avant de venir"

      4. GoNL - jeu 5 Jan 23 à 17 h 57

        Un retrousse ses manches pendant que l’autre est payé à parler

      5. Jeanmasse 39 le mytho - jeu 5 Jan 23 à 18 h 05

        Apres GoNL le fait qu'un ancien joueur comme Govou prenne la parole ça permet justement de faire évoluer les avis donc la situation de changer.
        Que toi ou d'autres ne soient pas d'accord ok mais pour moi par exemple qui pense qu'il y a un problème structurel énorme à l'OL et ce depuis des années le fait qu'un Govou parle dans le meme sens fait progresser cette opinion.
        Donc pour moi par exemple la parole de Govou est constructive et utile si elle peut convaincre quelques personnes de l'identification des problèmes de l'OL.
        Je comprend et respecte que pour toi ce n'est pas le cas.

      6. Juninho Pernambucano - jeu 5 Jan 23 à 18 h 07

        J'ai même le sentiment qu'il en a un peu rien à f... de tout .
        ça lui en touche une sans déranger l'autre ...
        Pourquoi se ferait il du souci ?
        Il sait que si ça foire , il partira cet été , soit en un nouveau congé sabbatique , soit au soleil rejoindre garcia en arabie saoudite ou ailleurs .
        Il est blindé de pognon pour 10 générations , c'est un passe temps son job actuel .

      7. GoNL - jeu 5 Jan 23 à 18 h 54

        Jeanmasse, il est légitime pour donner son avis, pas de soucis.
        Il me donne juste l’impression de placer ses billes depuis quelques mois à faire des diagnostics un peu faciles dans la presse. Du genre « pensez à moi je suis l’homme de la situation ». C’est mon impression, j’aime bien Govou malgré ça

  4. Philippeb - jeu 5 Jan 23 à 19 h 18

    Bonne interview de Laurent Blanc, ce qu'il dit semble marqué au sceau du bon sens et de l'expérience. Ce qui est le plus frappant c'est quand il dit en parlant aux journalistes " on sent que vous êtes marqués par le passé, souffrez que des gens arrivés depuis deux mois soient plein d'enthousiasme" . C'est vrai que l'atmosphère semblait pesante.

    1. Moimoi - jeu 5 Jan 23 à 23 h 29

      Je ne demande pourquoi l'atmosphère est pesante à l'OL.

  5. juninho pernambucano - jeu 5 Jan 23 à 23 h 44

    L'obsession de Blanc sur la jeunesse qui n’est selon moi encore une énièmes excuse, même sur des questions sans rapport. Derrière il ajoute un mensonge en disant que toute les équipes devant nous jouent plus vieux, or si on récapitule l’effectif on a Lopes 32ans Pollersbeck 28, Riou (35) Lovren (33) Boateng (34) Da Silva 34) Tagliafico (30) Henrique (28) Mendes (30) Aouar (24) Tolisso (28) Faivre (24) JRA (24) Alex (31) Dembele (26), toko (30). Et donc ça pour lui c’est pas assez on est « trop » jeune et sans expérience ?
    Et dans les jeunes on a quand même des Tete Lukeba Caqueret qui ont >20 ans et plusieurs saisons pro déjà dans les jambes.

    Le vrai problème ne serait pas plutôt que dans les soit disant expérimentés seulement 1-2 types sont fiable sur 15, du coup on les empile bêtement sans vraiment réfléchir au niveau réel des joueurs en se basant simplement sur l’âge.

    Alors certe Lukeba Diomandé Gusto Cherki etc… sont encore tres jeune et ont des cap à passer oui mais ça explique pas cette obsession profondément debile… ou l’état d’esprit et le niveau devraient primer sur l’âge et la « pseudo » expérience supposée.

    A l’heure actuelle qu’on vienne pas me dire qu’un barcola ferait moins bien qu’un toko, qu’un el arouch ferait moins bien qu’une entrée d’aouar ou faivre, qu’un lepenant ferait moins bien qu’un mendes ? Puis y'a des type de 33 ans qui font des erreur de gamins comme quand Da silva joue par exemple quand j'ai peur qu'il prenne un rouge ou concède un péno comme un jeune bleu…

    Selon la logique Blanc un gvardiol (20 ans) ne pourrait pas être titulaire car trop jeune ? Bon sang heureusement que bosz était là avant pour lancer lukeba sinon on se retrouverait avec Da Silva boateng en central et on pourrait jouir de leur grande expérience…
    Cette vision du football est totalement dépassée !

    1. Tongariro - jeu 5 Jan 23 à 23 h 47

      Excellent ton comm, comme d'hab d'ailleurs !

      1. juninho pernambucano - ven 6 Jan 23 à 0 h 25

        Merci 🙏🏼 comme dirait Mbappe https://youtu.be/lZzvb738C_4

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut