OL : Laurent Blanc concède qu'il "y a urgence" avant la trêve

Nouvel entraîneur de l'OL depuis dimanche, Laurent Blanc a été officiellement présenté ce lundi. Le nouvel homme fort sait que sa mission ne sera pas aisée mais assure avoir les moyens à disposition pour y parvenir. A Lyon, l'arrivée du Cévenol va bouleverser le quotidien de l'effectif lyonnais.

Son sentiment à ce retour sur un banc

Très heureux d’être ici. Situation compliquée et pas facile. Ca a failli se faire avant mais pour quelques raisons, ça ne s’est pas fait. Oublions tout ça et il faut se focaliser sur le présent et le futur maintenant. Ca fait plaisir de vous revoir.

Son regard sur l'état du groupe

Ce matin, il y a eu la rencontre avec le staff et les gens qui travaillent ici depuis le début et quelques saisons. On va y aller avec douceur et fermeté. Les joueurs sont conscients que la situation ne reflète pas les objectifs. Ils sont assez grands pour savoir qu’il faut être beaucoup plus performant. Discours assez court mais déterminé avec l’objectif de prendre le maximum de points d’ici la trêve. L’urgence reste les points. Il faut retrouver la confiance individuelle. Plus elle sera là, plus ce sera bénéfique pour le collectif mais ce n'est pas facile parce que ça touche au mental.

Son regard sur les manques dans l'effectif

Le mercato, c’est le 1er janvier, il y a beaucoup de matchs avant. Ca ne sert à rien d’y penser maintenant même si on peut envisager de renforcer l’équipe. Il faut travailler avec les joueurs qui sont là aujourd'hui. L’effectif qui est là sera là demain, dans une semaine. A moi de les faire bien travailler, d’être au top physiquement, mentalement pour arriver à prendre les points. Il faut que cet effectif reprenne confiance en lui à travers ses individualités et collectivement.

Les points faibles de l'OL

Quand tu perds, tu as plus tendance à relever les points négatifs que positifs. Individuellement, il y a des joueurs qui n’arrivent pas à apporter ce qu’ils doivent apporter à cette équipe et je parle pour les joueurs d’expérience. Ce sont eux qui doivent tirer vers le haut. Il y a des jeunes de qualités mais ce sont eux qui vont nous faire sortir de cette période délicate. Je vais m’appuyer sur ces joueurs-là dans les matchs et semaines à venir.

Une évolution du foot depuis six ans

Je ne me suis pas éloigné du football. Même si je n'étais pas en poste, j’ai vu beaucoup de matchs. Bien sûr, il y a une évolution tactiquement. J’ai vu jouer Lens qui joue bien et a un système particulier avec beaucoup d'intensité. La vision que j’ai n’a pas bougé d’un iota. J’espère faire adhérer les joueurs mais on a besoin de temps. Sauf que là il y a urgence. S’il y a du beau jeu et des points, je serai le plus heureux mais s’il n’y a que les points, ça me va.

Six ans sans Ligue 1

Les premières années, j'avais besoin de souffler. C’est là où j’ai eu le plus d’occasions de revenir mais je ne les ai pas saisies et je l’assume. Ce sport, je l’ai dans les tripes. Dans ce sport, les années font qu’on vous oublie mais l’OL ne m’a pas oublié. On va tout faire pour remplir les objectifs. Ce collectif mérite beaucoup mieux et il faut leur faire comprendre.

Ce qu'il a trouvé à Lyon

Le temps passe pour tout le monde mais je pense qu’il passe bien pour l’OL. La dernière fois que je suis venu ici, j’avais perdu mais je n’avais pas porté tant d’attention au stade et je crois que vous ne vous rendez pas compte de la chance de jouer dans un outil comme ça. Ca ne suffit pas bien sûr mais ça me plait beaucoup.

Jérôme Boateng à la relance

Permettez moi de regarder, d’évaluer. J’entend et j’en prends note mais laissez-moi faire ma propre opinion. J’ai vu des joueurs concernés. La confiance individuelle, c’est une chose et je pense que le début de saison mitigé fait que les têtes ne sont pas libérées. C’est le travail plus dur pour le staff que de travailler techniquement ou tactiquement. Défi intéressant. Difficile oui parce qu’on est à l’OL. Il y a tout à faire, il y a du travail.

Des entretiens individuel avec les cadres

Même quand ça se passe bien il y a des entretiens individuels donc je vous laisse imaginer quand ça se passe mal. J’ai besoin d’avoir une relation et un contact avec les joueurs. J’ai besoin de discuter, les apprécier. Il y aura toujours des choix à faire et je les ferai pour le bien du collectif parce qu’il y a toujours onze joueurs sur le terrain. Il y a urgence et il faut prendre des points. C’est facile à dire certes mais il faut.

Un esprit revanchard ?

Je suis content de revenir sur un banc mais je ne suis revanchard de rien. Ca ne m’intéresse pas de parler du passé. Ce qui m’est arrivé, je l’ai assumé parce que ce sont des choix que j’ai faits. Ce groupe a besoin de notre expérience. On est là pour tout donner et s’ils adhèrent...

Pourquoi aujourd'hui et pas avant à l'OL ?

On a une relation particulière avec le président. Même dans mes déclarations d’il y a longtemps, j'ai toujours dit que l’OL fait partie des meilleurs clubs français. Les infrastructures, je suis surpris. Dans ces conditions, on peut faire du bon travail. Il faut faire en sorte que l’équipe soit à la hauteur de ce qu’on lui demande dans les semaines à venir. Ca ne va pas arriver du jour au lendemain mais avec beaucoup de dialogue et de travail sur et en dehors, on peut y arriver.

Les joueurs face à leurs responsabilités

On a du temps mais il est compté parce qu’il y a des matchs. A nous de bien programmer ce temps. Je pense que ça va être compliqué, je ne suis pas un doux rêveur et que tout change en un coup de baguette. Les joueurs sont peinés et leurs responsabilités sont engagées. Ils en sont conscients et c'est pour ça qu'ils ont la tête lourde. Il faut que la notion de plaisir soit réactualisée et que l’effectif se libère pour répondre aux attentes des supporters, du club. Il faut retrouver le plaisir sur le terrain et ça ne donne pas l’impression.

Une âme de pompier de service

Ce sont les circonstances qui font que je suis là. Je l’accepte. Il y a plus de sens pour un entraîneur d'arriver en début de saison pour mettre en place ses principes. Il faut un élan collectif. Les équipes et les histoires font partie d’un club. Si ce n’est pas le cas, vous avez du mal à gagner des titres, à marquer les esprits.

Un système préférentiel

J’en ai un mais je suis de ceux qui pensent qu’il faut jauger l’effectif et faire en fonction pour s’adapter. C’est ridicule de dire que je veux jouer comme ça, d’être borné.

Objectifs fixés par le président

Améliorer les résultats jusqu’à la trêve. Il faut s’y adapter et c’est peut-être une chance de l’OL. On aura du temps pour travailler et mettre des principes de jeu. Récupérer des points sur les équipes qu’il y a devant nous.

Sa composition du staff 

On serait idiot de ne pas se servir de gens qui ont joué dans le club. Je n’arrive pas là pour dire « moi et les autres », ce n’est pas mon caractère. J’accepte d’échanger avec des gens qui sont là depuis quelques temps. Ils sont prêts à donner beaucoup d’informations donc tant mieux pour moi et le club. On veut tous rectifier le tir sur ces cinq matchs puis après la trêve.

Des garanties pour le mercato estival

Aucune garantie pour le mercato. Je ne suis pas dans cet échange où quand je viens il me faut ci, il me faut tant. J’ai écouté et j’ai dit oui. Je n’étais pas dans cette position. On va apprendre à collaborer et bien sûr il y a des discussions mais on n’est pas encore à là.

La place des jeunes dans son esprit

J’aime jouer avec les jeunes. A Paris, c’était compliqué mais on en a fait éclore quelques uns. Le contexte est difficile. Ces jeunes sont très talentueux mais dans cette période, je ne vous cache pas que les joueurs expérimentés doivent faire émerger certaines choses pour remonter le niveau d’ici la fin de saison. Mais, ils auront un rôle.

Un rôle à l'anglaise aux entraînements

Je suis tous les jours avec les gars. Après j’ai un staff de qualité. J’ai des axes de travail, le staff l’a bien compris. Il faut communiquer et ça demande beaucoup de travail. Les joueurs risquent d’être surpris en terme de travail. Il y aura un travail encore plus important en termes de préparation pendant la trêve. Une préparation athlétique de très, très haut niveau qui va nous permettre de mettre en place le plan de jeu que je souhaite. Il y aura double ration puisque nous avons un calendrier allégé donc on va bosser.

Aouar relancé ?

Je compte sur lui comme sur les autres. Je me dois de compter sur eux. Ca fera partie des discussions collectives et individuelles dès cette semaine. J’accepte toujours les bons joueurs dans mon effectif.

30 commentaires
  1. Arioul - lun 10 Oct 22 à 15 h 54

    J'ai bien aimé son discours dans lequel justement il ne dit pas grand-chose.
    Je préfère ça, il vient avec humilité. Il ne parle pas trop, il verra ça en interne. Pas de discours sur tel ou tel système, ou tel ou tel joueur, pas de discours sur le jeu "offensif et attractif". Bref, pas de fausses promesses.
    Il a juste dit que les joueurs avaient besoin de retrouver la confiance, de bosser bcp plus, notamment physiquement, et que l'objectif était de prendre le maximum de points sur les 5 matchs avant la trêve (double ration d'entrainement par jour), peu importe la manière... et surtout mettre en place un bloc équipe.

    1. Dragon2332 - lun 10 Oct 22 à 17 h 12

      @Arioul : Même avis que toi. J'aurais pu écrire le même avis.

      Perso, un mot qui m'a fait plaisir : travail ...

      J'avais l'impression que les joueurs et le staff de Bosz avaient oublié ce mot ...

  2. Greg - lun 10 Oct 22 à 16 h 09

    J'ai plutôt aimé la conf de presse, lucide pour les 5 premiers matchs (derniers matchs de la 1ère partie de champ) ce sera objectif point qq soit le jeu.
    Après il veut les redonner un physique pour qu'ils se bougent sur le terrain, et on sait qu'il a une philosophie de beau jeu donc cela donne espoir envie, on voudrait qu'enfin cela se produise car cela fait de nombreuses années que l'on attent que les joueurs de l'OL mouillent le maillot et pratique un jeu agréable qui nous fassent kiffer sur et rêver sur une saison, pas forcément d'objectif de champion forcément mais donnez nois un peu de kiff sur la continuité d'une saison quoi.
    Et c'est ptêt un effet nouveauté mais il a l'air d'avoir bcp plus d'autorité que Bosz espéront vraiment qu'il va les bouger et après leur faire pratiquer du beau jeu. L'ADN OL c'est bien mais il faudra que le Tolisso se bouge, et Lacazette la mm au lieu de tacler le staff face à la presse.
    Au final Bosz c'était pas bon du tt, une philosophie mais en tte franchise il n'avait rien gagné mm à l'Ajax.
    La avec Blanc on a un mec qui a gagné en France Bordeaux, Paris, il a une réputation de beau jeu, et il était aussi un grand joueur donc espérons qu'il va imposer ses idées et que les joueurs et le club vont se bouger et commencer à taffer sérieux

  3. Janot-06 - lun 10 Oct 22 à 16 h 12

    Ce que je retiens de cette conférence :

    -Le travail avant tout avec sans doute deux séances par jour. Certains vont devoir sortir de leur petit confort...

    -Deux phases, le première jusqu'à la CDM avec comme urgence récolter des points. Puis la trêve qui permettra de mettre en place le jeu futur tout en travaillant beaucoup On peut penser que le beau jeu ne sera pas la première préoccupation mais que tout sera orienté vers le résultat avant tout du moins dans un premier temps.

    -N'étant pas là en début de saison, le nouveau coach va adapter son système en fonction des joueurs qu'il a sous la main et non pas l'inverse. Enfin une peu de bon sens !

    -Il va se reposer essentiellement sur les joueurs d'expérience tout en ne négligeant pas les "petits" jeunes.

    -Laurent Blanc tord le cou aux idées reçues en insistant bien sur le fait qu'il est présent à toutes les séances d'entraînement. Ceci pour ceux qui voient en lui un golfeur avant tout...

    En bref, un discours plein de calme et d'humilité qui me plait bien. Comme d'habitude, il faudra voir ce qui en ressort sur le terrain sans toutefois trop s'attendre à un bouleversement dès le prochain match à Rennes...

    -

    1. Dragon2332 - lun 10 Oct 22 à 17 h 14

      @Janot-06 : d'après ce que j'avais cru comprendre, c'était Bosz qui avait instauré une seule séance par jour et plusieurs joueurs s'en seraient plaints à plusieurs reprises ...

      Son discours de se reposer sur les joueurs d'expérience laisse à penser qu'il va sortir Boateng de la cave dans laquelle Bosz l'avait mis...

      1. Juninho Pernambucano - lun 10 Oct 22 à 19 h 32

        Oui , c'est la première chose qu'avait ressorti thierry Henri : comment va t'il gérer le cas Boateng ?

  4. Juni forever OL - lun 10 Oct 22 à 16 h 22

    Par rapport à ce que j'ai lu, car pas pu suivre la conf, c'est qu'on a enfin mis la main sur un vrai coach, depuis houiller, ça commençait à faire long !!

    Que de temps perdu et donc à rattraper, il n'a cependant pas le meilleur effectif de ces 10 dernières années mais a mon avis, s'il les fait bosser bien plus, on aura assurément de biens meilleurs résultats.

    1. OLVictory - lun 10 Oct 22 à 16 h 35

      Avoir un bon entraineur, enfin, c'est important.
      Mais, il faudra que le reste du club se remette aussi en question, je pense au recrutement avec Cheyriu et son petit costard, mais surtout au boss qui doit donner des moyens à Lolo Blanc pour que le sportif redevienne la priorité.
      Cet après-midi Aulas a en encore mis la finance avant le sportif, c'est plus fort que lui, il a intérêt à faire attention car Blanc peut repartir aussi vite qu'il est arrivé !
      Le sujet du mercato semble un sujet qui fâche, je crains qu'on arrive à des explications douloureuses entre les deux présidents

      1. ciresglover - lun 10 Oct 22 à 16 h 54

        Oui en mementemos il n'a pas 25 chèvres non plus fait pas pousser sans doute des garçons un peu paumés des leaders en manque de certitudes et pour certains de condition physique. Il y a sans doute trop de milieux en tout cas pas assez de profils différents mais tout n'est pas à jetter. Et empiler encore des joueurs en plus ne permettra pas d'assainir l'ambiance. vendre ou prêter certains semble nécessaire en tout cas à partir de Janvier il faudra que tous aient une idée claire sur leur avenir dans le groupe et si besoin demandé par Blanc un ajustement.

      2. OLVictory - lun 10 Oct 22 à 17 h 17

        On ne parle pas d'empiler, mais de bien remplacer les nombreux joueurs en fin de contrat.
        Et garder les bons dans l'effectif.
        Voire de mettre un bon arrière droit si on joue à 4 derrière

      3. ciresglover - lun 10 Oct 22 à 17 h 22

        Oui effectivement anticiper si possible des janvier en plus après la CdM il pourrait y avoir du mouvement de facto pas trop de nos joueurs mais en général.

      4. OLVictory - lun 10 Oct 22 à 17 h 35

        Plus j'y réfléchis et plus, je crains que la lune de miel ne dure pas avec Blanc.
        Textor a intérêt à tenir ses promesses, désendetter le club pour apporter de nouveaux revenus, sinon ça va mal se passer et Balnc va vite trouver un autre club à la hauteur de ses ambitions

  5. Dragon2332 - lun 10 Oct 22 à 17 h 16

    Un des points positifs pour l'effectif c'est qu'il n'y a actuellement pas beaucoup de joueurs présents qui vont partir à la CdM donc ils auront plus de temps et de possibilité pour travailler à l'OL durant la trêve.

  6. Moimoi - lun 10 Oct 22 à 17 h 17

    Je n'ai pas regardé la conférence de presse parce qu'y en a qui travaillent figurez-vous - on ne va pas protéger la population en regardant des vidéos, que cela soit de Laurent Blanc ou de L'orang Outan - mais j'ai bien aimé la fin du compte rendu.

    Merci pour le boulot de report David, ça m'évite de me taper plus de 3/4 d'heure de vidéo !
    Par contre, il te faut un correcteur 😉

    J'ai particulièrement apprécié lorsque Laurent annonçait qu'il allait faire méga bosser les joueurs.
    Il ressortait des rumeurs comme quoi c'était un peu le club Med avec Peter.

    1. MICAL - lun 10 Oct 22 à 17 h 23

      Chacun passe le temps qu'il peut sur le site ,mais je note que tu y es bien présent.

      1. Moimoi - lun 10 Oct 22 à 17 h 46

        Tu as beau faire partie des commentateurs souvent odieux du site, je confirme, car mon temps de présence sur O&L est officieusement pris en compte comme temps de travail : à défaut de servir l'intérêt général, il provient de mon intérêt général pour le club.
        Donc ça passe.

      2. Tongariro - lun 10 Oct 22 à 17 h 52

        Moimoi en mode Fekir 2014-15 depuis quelques temps, un enchaînement de chefs d'oeuvre 😀

      3. Moimoi - lun 10 Oct 22 à 17 h 54

        Merci Tonga, ça fait bien plaisir à lire 😀
        Et tant pis si ça en défrise certains !

      4. Tongariro - lun 10 Oct 22 à 17 h 58

        😉

  7. Olyonn@is - lun 10 Oct 22 à 17 h 25

    Je trouve qu'il a eu un bon discours.Moi Laurent Blanc j'y crois,mais il faudra des recrues cet hiver en défense et peut être au milieu.(et réussir enfin à vendre les indésirables!Ou Cheyrou lol).

  8. Nenae - lun 10 Oct 22 à 17 h 28

    Je rappelle que la préparation estivale avec Sylvinho (qui suivait les memes principes) avait été ratée également et qu´un stage en Espagne/Murcie avait eté programmé pour remettre tout le monde à niveau en Janvier 2020.

    La meme situation.

    Ensuite l´année Covid nous n´avions pu faire de préparation estivale à cause du lockdown et du final 8 en Aout.

    Du coup certains joueurs ont une prépartion estivale merdique depuis 4 saisons consécutives et n´ont pas progressé voire régressé physiquement (cf. Aouar) !!!
    Sans parler de l´année ou Pintus nous lache en milieu de préparation pour le Réal Madrid.

    Rendez nous Robert Duverne et les stages commando à Tignes avec Tof Delmotte !

    1. Dufduf - lun 10 Oct 22 à 21 h 11

      On peut découvrir notre nouveau préparateur avec cette entrevue filmée en 2018:
      https://www.dailymotion.com/video/x11lu2n

  9. BarbapAulas&Govou - lun 10 Oct 22 à 18 h 06

    Excellente conference de presse.

    Où l'on sent l'expérience - la vraie, tamponnée par le vécu INCLUANT DES SUCCES - et des idées non totalement exprimées mais très claires au yeux de Laurent Blanc pour lesquelles il veut faire travailler à l'adhesion.

    On retiendra la volonté d'alléger la tête de l'équipe, de lui faire retrouver la notion de plaisir essentielle pour performer, et beaucoup de travail à venir.

    Je suis très confiant à la suite de cette conférence de Presse !

    Aussi et c'est évident dans cette conference où l'on n'a entendu Ni Mr Ponsot, ni Mr Cheyrou (oui Mr, je les respecte) : avec un entraineur de cette envergure, chacun va rester dans son rôle sans avoir besoin d'en faire plus - et n'osera surtout même pas le faire (ce qui est PARFAIT!)

  10. Juninho Pernambucano - lun 10 Oct 22 à 19 h 37

    Silence complet et immobiles , les deux en bout de table semblaient pétrifiés .
    Blanc , plutôt détendu , souriait et plaisantait avec les journalistes , tandis qu'ils restaient tendus comme un arc , grimaçant un sourire par moment .
    Ponsot était particulièrement fermé .

    1. Fab2506 - lun 10 Oct 22 à 21 h 16

      Je mettrai bien une pièce sur le licenciement ou le changement de poste d'un ponsot après le 21 octobre.
      Et je pense qu'il est au courant...

      1. Juninho Pernambucano - lun 10 Oct 22 à 21 h 38

        Oui ça m'a interpellé . Pas un sourire , il est resté prostré .
        Il n'y a que moi qui a trouvé çà étrange ??
        Idem Cheyrou , que j'ai trouvé très tendu .

    2. Le_Lyonniste - lun 10 Oct 22 à 22 h 46

      Selon l'expression consacrée : ils n'en menaient pas large.

      1. Moimoi - mar 11 Oct 22 à 8 h 13

        1-0 ou 2-1 alors : menacés, mais toujours devant (les caméras).

    3. Valbranque - lun 10 Oct 22 à 22 h 47

      Je n’ai pas regardé la conf de presse mais si ce que tu dis est vrai, c’est le mega kiff!

  11. Olyonn@is - lun 10 Oct 22 à 21 h 35

    Le top.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut