Jean-Michel Aulas (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OL : le plus grand regret d'Aulas en 35 ans de règne

En 35 ans à la tête de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas est passé par toutes les émotions entre Rhône et Saône. Son plus grand regret remonte à l'été 2008, quand le club lyonnais sortait tout juste d'un septième titre de champion de France consécutif.

Quand tout va bien, il est souvent difficile de changer les rouages d'une machine parfaitement rodée. Mais c'est aussi dans ces moments-là qu'il est important de faire quelques ajustements pour assurer la pérennité d'une entreprise. L'Olympique lyonnais en aurait-il fait les frais après avoir imposé sa domination sur la Ligue 1 des années 2000 ? Après 2008, et sept titres de champion de France consécutifs, le club rhodanien ne connaîtra plus aucun sacre de ce prestige, terminant plus d'une dizaine de fois sur le podium sans jamais remonter sur la première marche. Hormis une Coupe de France, un Trophée des champions, et quelques épopées en Coupe d'Europe, le règne de l'OL sur le football français du début du XXIe siècle n'est, aujourd'hui, plus qu'un lointain souvenir.


"On aurait dû mettre des moyens supplémentaires"


Dans un entretien pour Le Progrès, Jean-Michel Aulas est revenu, lundi, sur ce moment charnière à l'aube de la décennie 2010. "Mon plus grand regret ? C’est de ne pas avoir assez investi à la sortie du septième titre. Je m’en veux sur l’année du dernier titre. C’est un peu la faute de (Alain) Perrin et de Christophe (Galtier), même si avec ce dernier ça s’est super bien passé. On fait le doublé, les joueurs s’étaient complètement autogérés, a confié avec amertume le patron de l'OL. J’ai loupé la transition, parce que j’avais peur qu’on aille dans le mur économiquement. On se structure à l’anglaise, avec Claude Puel, ça partait d’un bon sentiment. On aurait dû mettre des moyens supplémentaires", a-t-il avoué dans les colonnes du quotidien régional. Le président lyonnais a encore quelques années, au moins trois, pour connaître à nouveau un sacre au plus haut niveau national avant de pouvoir, enfin, tourner tranquillement la plus belle page de sa vie.

105 commentaires
  1. Passiflore - mar 12 Juil 22 à 10 h 54

    "C’est un peu la faute de (...) et de" : ça devait être un mea culpa...

    1. Darn - mar 12 Juil 22 à 11 h 05

      "Je m’en veux sur l’année du dernier titre" ; "J’ai loupé la transition" ; faut tout lire !

      1. Passiflore - mar 12 Juil 22 à 11 h 06

        Comme Aulas est généreux, il partage avec les autres.
        S'agirait pas de garder tout l'échec pour lui tout seul.
        C'est pas comme si c'était lui qui prenait les décisions.

      2. Darn - mar 12 Juil 22 à 11 h 50

        Le boulot d'Aulas, c'est de nommer les personnes. Sa responsabilité dans ce cas. Il peut nommer les mauvaises personnes, c'est donc de sa faute (à mon sens, Juni, l'exemple-type) ; si les personnes sont mauvaises, c'est de leur faute à elle (Puel).
        Je ne sais juste pas où se situe Perrin.

  2. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 11 h 07

    Aulas est le plus grand président du monde, on a beaucoup de chance de l'avoir.
    Ceux qui le critiquent sont de gros ingrats

    1. Gnafron - mar 12 Juil 22 à 11 h 34

      Oh non... Pas toi OLV... Pas après tout ce que tu as fait

    2. westkanoute - mar 12 Juil 22 à 11 h 42

      Rageux 😂😂😂

    3. Darn - mar 12 Juil 22 à 11 h 45

      MDR aux deux du dessus !

    4. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 11 h 58

      C'est décevant toutes ces critiques sur Aulas, si vous pouvez faire mieux, allez-y, faut pas vous gêner.

      1. Darn - mar 12 Juil 22 à 12 h 03

        Mais c'est parce qu'on t'aime !!!!

    5. westkanoute - mar 12 Juil 22 à 12 h 04

      Pas mal olv la modification de post.
      On t'a démasqué fantomas.

      1. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 12 h 08

        Je suis innocent de tout ce que l'on m'accuse !

    6. Gnafron - mar 12 Juil 22 à 12 h 09

      Vicieux OLV, et fourbe!

    7. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 12 h 12

      Si vous n'aimez pas Aulas alors vous n'aimez pas l'OL, bande de chenapans

      1. Passiflore - mar 12 Juil 22 à 12 h 14

        Ouais, car n'est-ce pas Aulas qui a dit "l'Olympique lyonnais, c'est moi" ?

      2. westkanoute - mar 12 Juil 22 à 12 h 24

        On va finir par te signaler.!

      3. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 12 h 42

        Vous voulez me faire taire, me bâillonner, ça prouve que j'ai raison !

    8. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 12 h 37

      Des faux supporters comme vous ne méritent pas tout le bien apporté par ce grand président !

  3. Poupette38 - mar 12 Juil 22 à 11 h 19

    Quand il dit "c'est un peu la faute de Perrin", on le sait tous que ça ne passait pas avec lui, que les joueurs étaient en autogestion, que Galtier faisait "le tampon" , je l'ai toujours entendu ce discours .

    1. Dede Passion 69 - mar 12 Juil 22 à 11 h 26

      Oui, Poupette , vraiment rien de nouveau sauf pour les novices .

      On meuble, on meuble !😉

    2. Beeeeen - mar 12 Juil 22 à 13 h 18

      Oui @poupette mais là la démarche consiste juste à démontrer qu’Aulas se défausse sur les autres. On est toujours dans la conséquence du départ de la star du club dont Aulas serait responsable. Et qu’en plus il s’est essuyé les pieds dessus ensuite.

      Il n’en est rien mais le dire c’est déjà sortir de la pensée unique alors un conseil : fais comme tout le monde ici, défonce Aulas, les joueurs, les faux supporters, la presse, et même le gouvernement et tout ira bien 😌

  4. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 11 h 33

    Et c'est quoi le rapport entre Perrin parti en fin de saison 2007/2008 et le manque d'investissement pour la saison 2008/2009 ?
    Quelqu'un peut m'expliquer en quoi c'est (un peu) la faute de Perrin ?

    1. Passiflore - mar 12 Juil 22 à 11 h 46

      Darn peut te l'expliquer je suis sûr.

      1. Darn - mar 12 Juil 22 à 11 h 47

        Il suffisait de patienter.

    2. Darn - mar 12 Juil 22 à 11 h 47

      Perrin n'ayant pas imprimé sa marque, les joueurs s'étant auto-gérés, je comprends dans ces propos qu'Aulas n'a pas vu venir certains manques ou besoins, peut-être parce que Perrin était tellement à côté qu'il n'a pas relevé ces manques ou besoins, l'évolution à venir et nécessaire du club. Et peut-être qu'Aulas a pensé que ça "irait" tout seul, peu importait le coach, à tort ?

      1. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 11 h 51

        Si je reformule, Aulas a constaté qu'on avait fait le doublé avec un entraineur moisi et il en a conclu que l'équipe était super forte ? Du coup il s'est dit : je vais recruter Jean II Makoun, Ederson et Mensah et ça passera crème, c'est ça ?

      2. Darn - mar 12 Juil 22 à 11 h 57

        Ben je pense que c'est l'idée oui. Mais j'imagine qu'il faudrait qu'il s'explique longuement devant une commission parlementaire pour que ce soit bien clair ! Parce que les lignes qui sont retranscrites ici permettent d'ergoter sans fin.
        Ce qui est sûr, c'est qu'il avait tort, et il le dit.

        Mais bon, pas touche à Jean II Makoun, je n'ai vu qu'un match à Lyon, un match à Gerland, et c'était Lyon-Real et c'était le but de Makoun avec sa trajectoire improbable ! J'étais derrière le but !

      3. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 12 h 14

        Un peu capillotractée cette idée, à mon goût.

        C'est le match que l'on remporte 1 à 0 ?
        Il y a eu tant de matchs contre le Real, j'en arrive à confondre

      4. Bioman - mar 12 Juil 22 à 12 h 17

        @ Darn -- > Bon, faut arrêter, je rigole devant mon écran, alors que je suis au boulot...et ça craint

  5. JUNi DU 36 - mar 12 Juil 22 à 12 h 07

    Ah ah ah c'est encore à cause des autres, incroyable que ces gens de pouvoirs ne veulent jamais se remettre en question sur les erreurs commises.
    Pour Puel il aura fallu attendre qu'il lui fasse à l'envers aux prud'hommes pour qu'il reconnaisse sa connerie d'avoir prit cet escroc.
    Perrin il est ce qu'il est mais il ramène des titres, et JMA n'a surtout pas apprécié qu'il ne se laisse pas faire.
    Le gros problème du prez restera cette façon de vouloir tout contrôler, que personne puisse décider en dehors de lui . Au fil des ans ça ne change pas, la preuve encore avec Juni, ce dernier a voulu changer des tas de choses mais le prez lui a mis des bâtons dans les roues, il supporte pas que les autres puissent avoir des bonnes idées à sa place. Le pire c'est qu'en plus il pique leurs idées, et va même jusqu'à mentir en disant que c'est lui qui a été chercher certains joueurs, comme Paquetà par exemple.
    Hormis le passage de Rémi tout le reste c'est que des mauvaises décisions, ça fait 14 ans que ça dure.

    Il faut vraiment être passionné pour avoir continué à supporter le club 🍻

    1. Beeeeen - mar 12 Juil 22 à 13 h 32

      Je suis d’accord avec toi jusqu’à « la preuve ».

      J’ai sûrement pas tout lu, mais je veux bien que tu me donnes les liens vers les « preuves » qu’Aulas a mis des bâtons dans les roues de Juninho.
      Car ne pas avoir les pleins pouvoir et avoir Ponsot comme chef ça semble normal en terme d’expérience professionnelle. Juninho a quand même eu d’énormes latitudes à l’OL. Trop, trop vite peut-être même.

      Je changerai peut-être d’avis si tu me donnes des dires d’Aulas qui accréditent ta thèse.
      Car reprocher à Juni Gouiri et Bard je vois pas me problème il a raison et vraiment dans son interview sur juni qui l’a déçu et n’était pas fait pour le poste je l’ai trouvé plutôt soft justement. Sinon j’ai jamais entendu de critique de Juninho par Aulas.
      Mais encore une fois je n’ai peut-être pas tout lu.
      Genre qu’Aulas revendique la paternité du transfert de Paqueta là on est pour moi dans le délire le plus total.

      Par contre la dernière phrase je partage entièrement.
      Je ne mettrai pas les pieds au stade cette saison c’est une certitude.

    2. jeremy - mar 12 Juil 22 à 15 h 02

      Pour rappel, un coach en communication avait été mandaté par le club pour gérer la communication entre Perrin et l'équipe

  6. Juninho Pernambucano - mar 12 Juil 22 à 12 h 27

    Si l'OL n'a plus gagné un seul titre depuis .... une éternité , il peut s'en vouloir oui.
    Et il pourrait aussi constater qu'il a pris moults mauvaises décisions , qui ont fini par envoyer le club dans le mur la saison dernière avec une catastrophique 8ème place . ça devait bien arriver un jour .
    Bien sur il charge toujours untel ou untel , là c'est perrin le fautif , une autre fois c'est juni , une autre c'est maurice , coupet , ou je ne sais qui encore .
    Désormais , c'est fini tout ça et Textor est désormais le patron . Il a d'ailleurs corrigé la grosse boulette de la cotation en bourse , et mis fin a ce désastre .

    1. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 12 h 36

      L'entrée en bourse n'est pas une boulette, c'est la mère d'OL Vallée.

      1. Passiflore - mar 12 Juil 22 à 12 h 39

        Dommage que cela ne soit pas la mer d'OL Vallée.

      2. Juninho Pernambucano - mar 12 Juil 22 à 14 h 30

        vas dire ça aux petits boursicoteurs ( je ne les plains pas , je ne joue pas à ces jeux la ) qui se sont fait pigeonner et vont revendre 3€ ce qu'ils ont acheté 24 ( merci à eux d'avoir financé le stade ) .

      3. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 15 h 47

        Il ne faut pas confondre l'intérêt des boursicoteurs et ceux de l'entreprise qui entre en bourse.
        Une fois les actions sur le marché et l'argent encaissé, l'entreprise a réussi sa manœuvre, elle voulait faire rentrer des fonds propres et elle y est parvenue.
        Que les actions montent ou baissent ensuite ça concerne assez peu une grosse PME comme l'OL.

  7. Beeeeen - mar 12 Juil 22 à 12 h 59

    C’est complètement con comme regret. En plus l’année suivante il achète la terre entière pour 70M€ avec notamment l’homme qui nous emmènera en demie de C1.
    Donner autant à un nullos tel que Claude Puel aura été une belle bêtise !

    Sur son « règne » car clairement Aulas se prend pour Kim Jung Un Aulas peut regretter en 1) Didier Drogba en 2) Ne jamais reprendre un entraineur qui tienne la route à la suite de Gérard Houllier.

    Cela étant c’est pas la peine de dire qu’il prétend avoir recruté Paqueta ou dire qu’il se défausse sur Juninho c’est faux. Dire le directeur sportif a vendu Gouiri et Bard c’est pas une attaque c’est vrai, et dire que Juninho n’était sans doute pas fait pour le poste aussi on est quasi tous d’accord. Le président s’enfonce assez comme un grand pour aller inventer n’importe quoi entre deux joints ou bières brassées une ou deux fois de trop…. 🙄
    Comprenne qui pourra.

    1. JUNi DU 36 - mar 12 Juil 22 à 13 h 29

      Ah bon il fume des joints le prez ?😁

      1. Beeeeen - mar 12 Juil 22 à 13 h 33

        Lui non mais nous probablement un peu trop avant de nous faire une opinion 😂

  8. Juni forever OL - mar 12 Juil 22 à 13 h 08

    C'est pénible qu'il rejette toujours la faute sur pierre Paul ou Jacques !
    C'est lui le responsable en fait, personne d'autre, mais après ces années de bonheur, il était et il est encore impossible de lui en vouloir, bon puel, ça a été quand même une sacré connerie

    Faut relativiser, Il me semble que la perte du 8 ème titre ne se joue pas à grand chose !
    On se fait voler 1 a 0 a Bordeaux, j'étais en Espagne en voyage d'affaire a l'époque, j'ai failli me suicider après cette défaite, on sentait bordeaux proche de nous, ce match a été le tournant de là saison
    Concernant perrin, c'était une pipe, c'est certain, mais a eu l'intelligence de laisser les joueurs en autarcie comme Domenech en 2006 a la coupe du monde, son seul moment de lucidité en tant que sélectionneur a savoir de ne s'occuper de plus rien !

    1. Beeeeen - mar 12 Juil 22 à 13 h 37

      Tu as raison sur le manque d’autocritique.
      A ce niveau de responsabilité il faut donner un impression d’assurance et bannir le doute, c’est une règle d’or.
      Mais là il prend le rôle un peu trop à coeur. Sur 35 ans il en a fait des conneries. Deja qui a eu l’idée saugrenue de lui mettre twitter dans mes mains. Et pourquoi donc n’a t’il pas pris de conseiller en communication ?

      Grace à lui on est détesté dans tout le territoire!
      Bravo 👏👏👏

  9. Mym’b - mar 12 Juil 22 à 13 h 10

    Sacré JMA. L'OL avait énormé dépensé, au contraire, cette année. Ce changement de stratégie avait échoué.
    Toujours aussi manipulateur , et fourbe dans ses propos. C'est pour ça qu'on l'aime.

  10. jeremy - mar 12 Juil 22 à 13 h 34

    C'est fou comme même lorsqu'il reconnaît faire une erreur tout le monde lui tombe dessus...

    1. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 13 h 36

      C'est un peu comme les jeunes que tu reçois en entretien, à qui tu demandes quel est leur principal défaut et qui te sortent qu'ils sont perfectionnistes 😆

      1. Beeeeen - mar 12 Juil 22 à 13 h 39

        Je crois que c’est ce que Garcia a dit a Juni pour le convaincre d’ailleurs 😂

      2. Passiflore - mar 12 Juil 22 à 13 h 41

        Garcia n'a jamais convaincu Juni mais a convaincu Ponsolas.

      3. JUNi DU 36 - mar 12 Juil 22 à 14 h 00

        C'est plutôt idiot de demander à un jeune son plus gros défaut lors d'un entretien. Quand tu veux embaucher quelqu'un tu le prend pour des qualités qu'il a, des défauts tout le monde en a. De toute façon si c'est quelqu'un qui pique dans la caisse il va pas aller le dire en entretien 😉😂
        D'ailleurs ça vaut pour tous les âges, est ce qu'on a été demander à Sarko, Fillon, Cahuzak ou Balkani le parrain si c'était des délinquants escrocs, à Hulot un agresseur sexuel etc...

      4. OLVictory - mar 12 Juil 22 à 14 h 10

        Il y avait un intérêt lorsque la question n'était pas connue.
        Ce n'est pas tellement la réponse qui est importante que la capacité du candidat à répondre spontanément et naturellement à une question qu'il n'a pas préparée.

        J'ai eu une jeune femme kleptomane qui piquait dans le stock et dans la caisse et, effectivement, elle n'avait pas prévenu en entretien 😆

      5. Darn - mar 12 Juil 22 à 15 h 08

        @OLV : c'est parce que les jeunes ont eu la bonne idée de regarder le vieux Trainspotting.

    2. Beeeeen - mar 12 Juil 22 à 13 h 43

      @jeremy Les séquelles de Génésio et Juninho ça…Il s’est sabordé avec une partie de ses supporters ces 3 dernières années.

      @passiflore ça c’est un mythe pour créditer son rôle de victime. Mais j’ai entendu Juni admettre qu’il avait donné son feu vert pour Garcia.
      Sous la torture peut-être ? 😂
      Il aurait aussi pas du tout accroché avec Blanc ni avec Galtier. Il n’aime pas grand monde le brésilien en fait 😂

  11. JUNi DU 36 - mar 12 Juil 22 à 13 h 45

    Son image de "meilleur" président de France il essaye de continuer à l'entretenir, du coup il est prêt à tout, quitte à mentir et pousser les gens à partir en disant que c'est leur faute.
    Dommage que Textor n'est pas arrivé juste dans l'après Perrin...
    JMA il est bien pour les filles, ce sont ses enfants, ces bébés filles, il est content d'être au milieu de toutes ces meufs .

    1. Juni forever OL - mar 12 Juil 22 à 13 h 51

      Avec les filles, il y a tellement une marge importante entre les notres et la concurrence que ses erreurs, elles ne se voient pas dans les résultats 😉