(Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

OL : "Les joueurs veulent apprendre un autre style de jeu", déclare Peter Bosz

L'Olympique lyonnais a remporté son premier match de préparation face à Bourg-Péronnas (5-1), samedi soir. L'occasion pour Petez Bosz de revenir sur ses dix premiers jours au contact de son nouvel effectif.

Peter Bosz n'a pas raté sa première sur le banc de l'OL, ce samedi, à l'occasion du premier match de préparation de son équipe face à Bourg-Péronnas (5-1). Avec un jeu porté vers l'avant, un pressing haut et cette envie de faire repartir le jeu depuis le gardien, le technicien souhaite imposer tout de suite sa patte sur son nouvel effectif. Interrogé à l'issue de ce premier match de pré-saison, l'entraîneur néerlandais est revenu sur cette rencontre amicale mais également sur ses dix premiers jours d'entraînement : "Tout se passe bien. Les joueurs veulent apprendre un autre style de jeu. Le plus important est de gagner les matches. J’espère que cela ira avec une manière de jeu offensive, attractive pour les spectateurs. Ce n’est pas facile de jouer offensif et de gagner les matches mais c’est possible", a-t-il déclaré


"C’est important de repartir de derrière"


Fautif sur la réduction de l'écart de Bourg-Péronnas en manquant sa relance plein axe, Julian Pollersbeck a respecté les consignes de son nouvel entraîneur, réclamant une relance très basse sur le terrain : "C’est important de repartir de derrière. Mais des fois, il ne faut pas prendre de risque et jouer sur l’attaquant. J’aime le jeu avec beaucoup d’intensité. Le pressing est une chose importante quand on veut jouer avec de l’intensité. On l’a vu en seconde période", a expliqué le coach lyonnais.

9 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - lun 12 Juil 21 à 22 h 03

    C'était exactement la façon de jouer que voulait proner feu Sylvinho , un jeu de possession avec du pressing à la perte de balle , une équipe qui ait la maitrise mais soit aussi offensive , mais il n'a jamais pu mettre en place ses idées , il était beaucoup trop inexpérimenté pour ça .
    Avec Bosz la donne est changée , il connait très bien son affaire et l'a déjà mis en place dans plusieurs pays .
    Maintenant pour jouer comme Manchester City ( meilleure équipe en Europe pour moi ) , il faudra de sacrés joueurs car ce sont eux sur le terrain qui feront le jeu.

    1. guilOLforever - lun 12 Juil 21 à 22 h 28

      Nos jugerons la méthode Bosz aux résultats...mais ça peut marcher en ligue 1.

    2. Darn - mar 13 Juil 21 à 7 h 28

      Je trouve que Sylvinho insistait beaucoup sur la défense, avant tout.

      1. Supporter ly-o-nnais - mar 13 Juil 21 à 8 h 51

        Effectivement, Sylvinho a voulu pallier de suite à notre problème défensif, et en effet, il a permis que ça aille mieux à ce niveau. A tel point qu'au niveau offensif, après deux matchs exceptionnels, nous ne marquions plus du tout.

      2. Darn - mar 13 Juil 21 à 10 h 09

        C'est exactement ça, nous avons eu du mieux défensivement, enfin, la saison 2019-2020 avait été bonne sur ce point, et le début 2020-2021 également... Puis, 2021...

  2. s.k - mar 13 Juil 21 à 8 h 06

    Hum il ne faut pas non plus être trop offensif il ne faut pas que ça devienne une caricature genre
    Il y’a un équilibre à trouver

  3. XUO - mar 13 Juil 21 à 8 h 22

    Ce que ne dit pas Bosz, même si c'est implicite, cela va mieux en le disant : la relance basse mobilise tous les joueurs dans la construction du jeu. On s'est suffisamment plaint de ne pas voir de jeu depuis plusieurs années pour ne pas louer cet état d'esprit.
    Si toute l'équipe est mobilisée en phase de construction, il est sans doute relativement facile d'obtenir une solidarité défensive qui elle aussi nous a souvent fait défaut.
    Si la pratique du football était une affaire collective, ce serait une sacrée découverte pour certains.

  4. lichalopez - mar 13 Juil 21 à 8 h 48

    Sans renouveler un minimum l'effectif ça paraît compliqué. Trop de mauvaises habitudes dans ce groupe ils finissent toujours par retomber dans leurs travers.

    1. OLVictory - mar 13 Juil 21 à 9 h 40

      C'est là où les entraineurs expérimentés ont un avantage, ils ont déjà vu ce genre de travers et il savent ce qui marche et ce qui ne marche pas.
      Dans les déclarations de Bosz il attache une grande importance à adapter son système aux forces et aux faiblesses de son effectif. Il adapte son système à l'effectif, ça nous changera de profil

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut